Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 13:30

Il faut cesser de faire dire aux résultats des ‘Européennes’ ce qu’ils n’ont, me semble-t-il, jamais voulu dire et il serait bon que vous vous calmiez et ne m’adressiez plus de courriels ou SMS angoissés sur une supposée montée du fascisme en France, et je passe sur les ‘amis face-de-boucquiens’ et autres réseaux sociaux de Sa Blondeur qui ont la même réaction que vous dans les messages dont elle m'a fait part.

Comme il avait été claironné avant les élections ce que l’on répète après, à savoir que le FN ne pourra bloquer l’évolution de l’Europe http://www.francetvinfo.fr/elections/europeennes/les-anti-europeens-et-eurosceptiques-ne-peuvent-pas-bloquer-le-parlement-europeen_609361.html#xtor=AL-54, http://www.slate.fr/story/87609/europeennes-hollande-valls-legitimer-vote-front-national, certains électeurs ont probablement traduit qu’ils pouvaient se défouler sans retenue avec des amours sans lendemain, le flirt d’un jour avec l’extrême droite, et j’insiste sur le ‘certains électeurs’, car il faut cesser également de noircir le tableau à loisir, même si c’est de bon ton, parce que bien dans l’air du temps.

Marre des angoisses imbéciles !

Primo, avec une abstention de l’ordre de 56% (http://www.courrierinternational.com/article/2014/05/26/la-grande-victoire-de-l-abstention), nous sommes loin de la situation d’élections présidentielles où, au second tour, les abstentionnistes ne représentent que quelque 20% des électeurs (http://www.politiquemania.com/graphiques-abstention-presidentielle.html). Il paraît donc absurde et spécieux de vouloir lire dans les élections de dimanche dernier une évolution politique de la société française.

Secundo, les maigrichons 44% de citoyens qui se sont exprimés le 25 mai donnent une moyenne approximative de 1 électeur sur 4 qui a choisi un bulletin FN dans la solitude de l’isoloir… et j’en imagine certains qui n’ont pu s’empêcher de sourire face à la ‘bonne blague’ qu’ils étaient en train de réaliser. Bien sûr que ce geste est énorme, gigantesque, interpellant, angoissant, même, si vous y tenez (n’en ajouter néanmoins pas trop quand même), à moins qu'il ne soit à la hauteur de l’angoisse de ceux qui l’ont fait… mais il demeure néanmoins que 3 électeurs sur 4 n’ont pas voté pour le FN ; encore heureux ! Et lors de présidentielles, les quelque + ou - 30% de citoyens supplémentaires qui seraient allés jusqu’aux urnes n’auraient, me semble-t-il, pas choisi le candidat (ou plutôt la candidate permanente, quel système démocratique !) du FN, en tout cas, pas au second tour. Souvenons-nous des présidentielles de 2002 où, finalement, au second tour, Jacques Chirac avait recueilli 82,21% des suffrages, Jean-Marie Le Pen plafonnant à 17,79% (16,86% au premier tour, ce qui lui avait permis d’éliminer le candidat du PS, Lionel Jospin, qui n’avait pas dépassé les 16,18% http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2002... sans doute / peut-être parce que les électeurs du PS s’étaient dispensés d’aller voter tant ils étaient persuadés que le premier tour conduirait à un face à face J. Chirac, L. Jospin et qu’il leur suffirait de se mobiliser alors).

Après une soirée dominicale de deuil sur les chaînes TV française, c’est à présent la presse européenne qui s’affole http://www.lepoint.fr/europeennes-2014/europeennes-2014-la-presse-europeenne-s-effare-du-seisme-le-pen-26-05-2014-1827945_2095.php#xtor=CS3-193...

Face à tout ce foin, je suis à vrai dire plutôt comme Causeur http://www.causeur.fr/fn-dlr-ump-europeennes-27747.html# : la situation serait à deux doigts de me faire marrer.

MDR ! PTR XXXXL le Canard si, au fond de moi-même, je ne ressentais pas comme une sorte de honte culpabilisante.

Rire, car cela fait des années et des années que les candidats de tout bord promettent la lune aux électeurs et, qu’à l’usage, lesdits électeurs constatent que les élus aux ex-belles paroles de candidats n’ont pour l’essentiel finalement réussi avec brio que sur un point : céder aux poussées de ceux, de tout bord, qui demandent encore et toujours plus, céder à la facilité de la démagogie et ne pas avoir eu le cran de dire non, tant et si bien que les politiques, tant de gauche que de droite, n’ont fait qu’accroître et accroître encore la dette de l’Etat… notre dette à tous dont les revenus de l’IRPP couvrent à peine les intérêts et qui conduit à la situation que nous vivons depuis quelques mois ; et c’est pas fini, comme dirait la petite dame rigolote dans la pub de SFR en amenant d’énormes valises (… de dettes ? :) à son époux qui vient tout juste de réussir à fermer non sans peine le coffre de la voiture familiale pleine à craquer !

Rire car, bien franchement, la classe politique traditionnelle vient de se ramasser un gigantesque pétard dans les trous de son nez et que, toujours bien franchement, elle ne l’a pas volé ! Oui, oui ! A gauche comme à droite, les candidats se sont pris une ‘branlée’ (sic) à la suite d’un ‘vote défouloir’ (re-sic) http://www.francetvinfo.fr/elections/europeennes/europeennes-pour-les-candidats-de-gauche-battus-il-y-a-eu-un-vote-defouloir_609421.html#xtor=AL-54.

C’est bien de le reconnaître, mais à présent encore va-t-il falloir en tenir compte pour se comporter en élus mandatés par des électeurs pour réaliser le programme pour lequel ils ont été choisis, et non comme de faux derches qui ont promis tout et n’importe quoi pour racoler des voix (qui a dit populisme ? Pas moi, je n’aurais pas osé :) puis, ensuite, se comporter en électrons libres n’ayant strictement plus rien à faire tant des promesses faites que des électeurs… jusqu’aux élections suivantes.

 

Bien étrange politique que de se présenter devant les électeurs avec un programme flou, pour ne pas dire une absence de programme autre que 'z'allez voir, je vais sauver la France' et, une fois élu, ne rien faire ou accumuler les erreurs en répétant 'je n'y suis pour rien, c'est la faute de mon prédécesseur qui a laissé le pays dans un état invraisemblable'. Est-ce vrai, est-ce faux ? Qu'importe. Cette attitude qui consiste à rejeter la faute sur l'autre est déjà insupportable chez un gamin ; elle est inadmissible chez un homme qui prétend avoir une stature politique.

Et lorsque ce n'est pas la faute du 'prédécesseur', c'est celle des normes élaborées à Bruxelles (http://tempsreel.nouvelobs.com/elections-europeennes-2014/20140526.OBS8570/hollande-et-l-europe-diner-de-sourds-ce-soir-a-bruxelles.html)... et l'on entend ensuite s'étonner de la réussite d'un parti europhobe ?

 

Alors, pourquoi s’interroger sur le nombre impressionnant d’abstentionnistes à ces ‘Européennes’ (plus de la moitié des électeurs !!... et l'on a 'fait mieux' dans le passé) ? Il parait assez cohérent d'imaginer que les inconditionnels du P.S., déçus, honteux des 2 ans de pouvoir de François Hollande, se sont abstenus en grand nombre, ou ont voté 'blanc' ou 'nul' ne sachant que faire d'autre. Une curiosité à ce niveau : les résultats du P.S., 14,7% (http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/article/2014/05/26/apres-les-europeennes-le-ps-et-l-ump-menaces-par-un-seisme-presidentiel_4425864_4350146.html ) sont sensiblement inférieurs aux sondages indiquant combien de citoyens persistent à faire confiance à François Hollande, 16% à la suite de la nomination de Manuel Walls comme Premier Ministre (http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/15/popularite-hollande-mieux-valls-accroche-sondage-yougov_n_5322994.html)

 

Pourquoi s’interroger sur l’envolée du FN ? Outre les partisans du FN, qui a probablement fait son plein de voix compte tenu des consignes données par Marine Le Pen, 'allez voter !', il y a eu ceux, de tout bord, qui entendaient manifester sans équivoque leur mécontentement.

 

La réponse globale aux deux questions me semble donc évidente.

Voir des citoyens exaspérés d’être pris pour de sombres crétins se révolter en s’abstenant ou en utilisant le vote frontiste, seul moyen qui leur restaient pour tenter de faire réagir les supposés super-intelligents qui les gouvernent ne peut que procurer de la satisfaction à la brave poire d’observateur que je suis.

 

Comment s’étonner que ladite poire parodie Stromae pour chanter ‘alors j'me marre !...

 

Le score des ‘Européennes’ de ce 25 mai serait plus grave que les résultats des présidentielles du 21 avril 2002 http://actualite.portail.free.fr/france/26-05-2014/pourquoi-le-25-mai-est-plus-grave-que-le-21-avril/ ? Je n’en crois pas un mot pour la bonne et simple raison que je suis intimement convaincu, comme je l’ai laissé entendre, qu’il n’y a pas 1 électeur sur 4 qui suivrait le FN lors de présidentielles ou de législatives, et Marine Le Pen se leurre en jouant triomphalisme (http://actualite.portail.free.fr/france/27-05-2014/marine-le-pen-confirme-sa-candidature-en-2017-et-pense-pouvoir-etre-elue/) et ‘provo’ envers François Hollande dans le but de le pousser à dissoudre l’Assemblée Nationale (http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/11/17/pour-marine-le-pen-hollande-doit-dissoudre-l-assemblee-nationale_3515235_823448.html, http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes-2014/2014/05/26/01053-20140526ARTFIG00021-europeennes-2014-marine-le-pen-triomphe-et-reclame-une-dissolution.php, etc.) lequel, bien qu’il soit un président normal et même très ordinaire, voire bien en-dessous et plus encore, ne le fera en aucun cas, du moins à court terme et dans l’état actuel de la situation http://www.slate.fr/story/87597/et-maintenant-que-va-faire-hollande-envisager-la-dissolution.

Lors de législatives ayant lieu dans un futur proche, je suis intimement convaincu que le score du FN ne tournerait en aucun cas autour de 25%, mais redescendrait du côté des 15 à 18%.

Bref, j’ai un mal fou à considérer que le FN soit appelé à devenir ‘le parti de l’avenir’ de la France… sauf, bien sûr, si les partis traditionnels -ou ceux qui en seront issus, notamment par une formation portant sur un rapprochement droite / gauche, comme en Allemagne- ne parviennent pas à rebondir en sortant des scandales à répétition qui les encadrent et en proposant des programmes cohérents, du moins en apparence :).

Je persiste à penser que la proportion de frontistes convaincus ne dépasse pas les quelque 18% qu’avaient obtenu Marine Le Pen aux ‘Présidentielles’ de 2012 car j’ai également un mal fou à croire que mes concitoyens soient subitement devenus xénophobes, antisémites, racistes, qu’ils acceptent d’avaler sans hurler que la Shoah fut une erreur de l’histoire, Auschwitz ou Dachau des annexes du ‘Club Mémé’ ou que les virus les plus mortels puissent être des solutions pour régler les questions de démographie incontrôlable. Et je passe sur la notion de démocratie dans un parti qui peine à masquer ses tendances au totalitarisme.

Sans doute, certaines des idées démentielles du FN tentent-elles à disparaître du programme déclaré de Marine Le Pen (il reste quand même de 'splendides' dérapages !) mais, même si l’on en reste à son programme officiel qui tente de présenter une bonne tenue démocratique http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/05/26/quelles-sont-les-propositions-du-fn-pour-l-europe_4426027_823448.html#xtor=AL-32280397, les électeurs FN d’un dimanche 25 mai a priori sans lendemain qui seraient tentés de jouer les prolongations a posteriori vont avoir la possibilité de constater que les rumeurs et scandales touchent le FN comme les autres partis http://actualite.portail.free.fr/france/27-05-2014/fiches-sur-les-journalistes-le-fn-dement/, http://www.directmatin.fr/politique/2014-05-27/fiches-sur-les-journalistes-philippe-martel-fn-dement-679407 (et ici encore, ce n'est pas fini !), que les maires frontistes ne feront pas mieux (et sans doute moins bien) que ceux d’autres partis (peut-on penser que réintroduire la viande de porc dans certaines cantines scolaires soit un programme pour une municipalité ?... et il n'y a pas que cela http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/05/28/dans-les-entrailles-du-front-national_4428248_3246.html#xtor=AL-32280397) et que, de toute manière, les députés européens FN ne devraient pas avoir l’action qui avaient été trompetées à tout vent puisque, sauf imprévu, ils ne le pourront mathématiquement pas faute d’alliances leur permettant de constituer un groupe parlementaire, comme cela a été rappelé au début de ce billet et comme l'exprime, avec un humour à peine dissimulé, Julie Mendel en en donnant la raison : ' tous les europhobes ne sont pas forcément FN compatibles ' (http://www.metronews.fr/info/parlement-europeen-marine-le-pen-pourra-t-elle-federer-les-europhobes/mnez!qejp97nNusQo/) ; jolie formule qui concerne particulièrement les europhobes britanniques europeen_609361.html#xtor=AL-54 ; http://www.lepoint.fr/politique/ukip-et-fn-l-impossible-alliance-27-05-2014-1828594_20.php#xtor=CS3-193, et ils sont loin d'être les seuls.

On peut d’ailleurs le regretter en partie car, sur certains points, ne sont des idées ni stupides, ni scandaleuses que vouloir réviser les accords de Schengen, discuter âprement, voire refuser, le traité transatlantique ou encore, à défaut de sortir de l'U.E., entendre harmoniser les législations sociales des différents états membres pour éviter des abus qui, objectivement, peuvent coller des boules tout en étant une source du chômage national.

Il y a là quelques-uns des vrais problèmes de notre pays et ce ne sont pas les nouvelles reculades démago-populistes de François Hollande qui les solutionneront http://actualite.portail.free.fr/france/26-05-2014/quotnouvelles-baisses-d39impocirctsquot-matignon-reacutetropeacutedale/

 

Mesdames (pas Mesdemoiselles, puisque le mot a été rayé du vocabulaire de l'administration… encore une réforme bidon pour occuper le bon peuple de France) et Messieurs les politiques des partis traditionnels, ces ‘Européennes’ ont été un coup de semonce.

A vous d’y répondre sans mensonge, sans calculs politiciens mais en tenant véritablement compte des vrais problèmes des Français… ou ne vous étonnez pas que ce que je persiste à analyser comme un 'vote d’humeur' puisse se transformer peu à peu en vote de désespoir puis d’espoir : puisque ni la droite ni la gauche ne nous entendent, il ne reste plus qu’à essayer les extrêmes ; commençons par la droite, et si rien ne change, nous essaierons ensuite l’extrême gauche.

 

… Est-il normal qu’à quelques pas de chez moi se soit installé dans un abri de carton un SDF qui a ‘bossé’ toute sa vie en France mais qui, avec ses quelque € 800 mensuels de retraite, ne peut trouver un logement décent... et même indécent ? Pendant que certains palabrent sur la vérité douloureuse (oh que oui ! elle l’est…) qu’ont révélé ces élections (http://actualite.portail.free.fr/france/27-05-2014/europeennes-le-branle-bas-de-combat-en-france/  ) ou n’en loupent pas une pour se ridiculiser et perdre encore en crédibilité (http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2014/05/26/25005-20140526ARTFIG00360-partout-les-partis-europeens-progressent-le-lapsus-de-francois-hollande.php), lui, crève à petit feu… malgré l'aide des riverains alors que l'Etat Providence, qui pourtant devrait le prendre en charge, semble ne pas se soucier de ce type de situations qui, il suffit d'ouvrir un tout petit peu les yeux, se multiplient. C'est bien d'accueillir et d'aider de nouvelles populations migrant sur le territoire national en jouant la carte de la solidarité internationale, mais encore faudrait-il ne pas laisser dans une totale dérive, une indifférence insupportable, ceux qui ont travaillé toute leur vie pour participer à l'accroissement de ce fichu PIB... même si, aujourd'hui, sa courbe reste désespérément plate (puis-je ajouter qu'en prime les PIB, PNB et autres agrégats économiques indiquant les résultats de la course à la croissance vont souvent à l'encontre des données environnementales, et qu'il faut donc imaginer d'autres systèmes ?... lesquels ? je ne sais pas trop, mais moi, je ne me suis pas présenté devant les électeurs en disant que j'étais le plus beau et que j'allais sauver la France, voire le monde ! )

 

Socialiste… social… rien ne vous perturbe dans ce type de situations ?

 

Comment s’étonner que les déçus du socialisme se soient massivement abstenus aux ‘Européennes’, car, au jeu du c’est Sarkozy / c’est Hollande qui est responsable de la montée du FN, il me parait des plus probables que Hollande porte le plus grand chapeau : voici un 'citoyen ordinaire' qui a été élu avec 51,64% des suffrages (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2012) et qui, 2 ans plus tard, n’est considéré comme un Président convainquant que seulement par 19% (http://www.bfmtv.com/politique/sondage-francois-hollande-na-pas-convaincu-770055.html), et encore, ce sondage lui était-il favorable : cherchez l’erreur…

 

Loin d’être une angoisse, je considère le résultat des ‘Européennes’ comme une gigantesque farce qui, certes, pourrait à moyen ou long terme devenir effectivement angoissante si les politiciens traditionnels ne se réformaient pas véritablement.

 

Mesdames et Messieurs les politicards, cessez de culpabiliser les électeurs qui, par dépit, regardent du côté de l'extrême droite et devenez des politiciens véritablement soucieux de défendre les intérêts de la collectivité française sans pour autant vouloir détruire l'U.E., et le FN avec ses valeurs douteuses repartira là où est sa place : les oubliettes... un cul-de-basse-fosse.

Ajout du 28 mai.

 

Perturbant : un article et, plus encore, trois tableaux qui démontent... ou pas, ce post... ??

http://www.slate.fr/france/87687/contre-score-fn-bulletin-vote-preuve-deux-graphiques

 

Ajout du 31 mai.

 

A titre documentaire, just to know http://www.lemonde.fr/livres/article/2014/05/29/ces-intellectuels-qui-dediabolisent-le-fn_4428431_3260.html#xtor=AL-32280397 versus  http://www.slate.fr/culture/86829/waffen-ss-francais-racines-droites-radicales

ajout du 8 juin, en complément de ce qui précède : un coup d'oeil sur http://www.lepoint.fr/politique/jean-marie-le-pen-derape-a-nouveau-08-06-2014-1833684_20.php#xtor=CS3-193 éclairera sur la manière dont Monsieur Jean-Marie Le Pen entend traiter l'opposition au FN, parti dont il reste président d'honneur : il en fera une 'fournée'. 

En cas de doute, je 'pompe' sur le petit dictiionnaire Hachette (je l'ai sous la main, et ce sera plus bref que sur le TLF) :  " fournée n. f. 1. Quantité que l’on fait cuire en même temps dans un four. Fournée de pain, de briques. 2. Fig., fam. Groupe de gens entrant en même temps dans un lieu, nommés aux mêmes fonctions, promis à un même sort, etc. Entrer par fournées".

Question : faut-il entendre 'sa fournée' au sens propre (1) ou au sens figuré (2) ?

Comme au sens figuré ses propos ne voudrait strictement rien dire, il ne reste que le sens propre : ce que l'on fait cuire dans un four.

N'y a-t-il pas des lois interdisant et sanctionnant les menaces de mort dans ce pays ?!

Quel Français de coeur peut-il sincèrement soutenir un tel 'programme' ?

S'il en est un qui passe par ces pages, puis-je l'engager à faire un pélerinage à Auschwitz... ou autres camps d'extermination, ne serait-ce que pour voir s'il goûtera ensuite les plaisanteries douteuses (car c'est le ton de la plaisanterie qui a été utilisé) de J.-M. Le Pen qui, de tout manière, laissent percevoir sa sympathie sans réserve pour un totalitarisme avec lequel il convient de ne pas plaisanter ?

Et ce n'est ni le fait d'avoir supprimé la vidéo sur le site du FN, ni les déclarations embarassées du vice-président du parti, Louis Aliot ( http://www.leparisien.fr/politique/front-national-la-nouvelle-provocation-de-jean-marie-le-pen-07-06-2014-3905045.php), qui changent quoi que ce soit à la situation.

 

Ajout du 5 septembre

Mais quel désastre !

Gouverner c'est prévoir avais-je appris alorrs que je faisais des études de droit.

Prévoir quoi, au juste ?

L' Imprévoyance des hommes politiques ?

En tout cas, ils sont nombreux à tout faire pour assurer la montée du F.N. !:

C'est grotesque et angoissant !:

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires