Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 07:10

 

Cela faisait plusieurs jours que je planchais sur un post dans lequel j’entreprenais de passer en revue les différents candidats aux présidentielles pour déboucher sur cette conclusion M. Hollande, j’en suis à me demander si nous n’allons pas finir par vous regretter...

Bien évidemment, pour arriver à cette ‘puissante et remarquable’ ;) éventualité, je taillais un complet veston trois pièces, avec nœud pape en prime, non seulement au programme souvent flou, mais encore à l’attitude discutable, au charisme souvent totalement absent, à la moralité parfois douteuse, etc. de chacun des candidats, les uns après les autres ; pas de jaloux.

Et puis, hier soir, comme rien ne me tentait dans les programmes TV, j’ai regardé ‘#Merci Brassens’, diffusé par France 2 le 18 février à 21h00 et présenté par Thomas Dutronc. Je l’avais enregistré car, le 18, j’étais de fiesta et n’avais pas pu le regarder en direct. De toute manière, j’enregistre toujours ces hommages chantés à Brel, Brassens ou Qui-il-vous-plaira car, dans les reprises, il y a souvent / toujours des interprétations qui me cassent les oreilles. Ainsi, dès qu’elles souffrent, je peux appuyer sur ‘avance’ et sauter la chanson à mon sens massacrée (voir le post suivant, Billet d’humeur sur #Merci Brassens, http://le-bosse-fort.over-blog.com/2017/02/billet-d-humeur-merci-brassens-france-2-le-18-fevrier-a-21h00.html )

Au cours de l’émission, j’ai bloqué sur ce que dit Serge Lama. « Aujourd’hui 25% des chansons de Brassens ne seraient plus acceptables, même dans un disque. […] Il y a une nouvelle bien-pensance et il y aurait des chansons qui seraient interdites à cause du féminisme (1), à cause de ceci, à cause de cela » (h. 1.51.52) – (2).

Mais il a raison le 'Sergio' ! Et il n'y a pas que Brassens qui est concerné, c'est la vie quotidienne qui est en cause...

A cause de ceci, à cause de cela… Voir Thomas Dutronc qui s’embourbe dans une critique de la tyrolienne, puis qui s’empresse de se lancer dans un périlleux sextuple back-flip, tout embarrassé qu’il est d’avoir lâché qu’il n’aimait pas la tyrolienne et que, injure grossière digne du piloris, il risquait de fâcher « nos amis tyroliens » (mn. 30.30).

A cause de ceci, à cause de cela…Vous verrez qu’un jour quelques douzaines de gaillardes de Brive-la-Gaillarde finiront par se grouper pour intenter un procès posthume à Brassens pour les avoir (… en tout cas au moins l’une d’entre elles) affublées de gigantesques fesses.

Le parler vrai est mort, place à la stupide susceptibilité de la nouvelle bien-pensance nonobstant les mensonges qu'elle induit, et je ne dirai pas qui il suffit d'écouter pour s'en convaincre !

J’ai alors réalisé que je perdais mon temps en tentant de modifier et modifier toujours et encore mon texte initial dans l’espoir vain de ne froisser personne. Lorsque l’on critique, les propos doivent être mordants faute de quoi les lecteurs (…et, pire, l’auteur !!) s’ennuient à mourir. Et lorsque, de surcroît, on a l’habitude d’user d’humour à la moindre occasion on réalise que le à cause de ceci, à cause de cela pourrait éventuellement se terminer devant les tribunaux pour diffamation. Je ne pense pas que mon texte initial comportait le moindre propos diffamatoire, mais face à des gens de plus en plus dépourvus d’humour, où commence l’idée ou le mot diffamant depuis qu’est en place la très fluctuante et indéfinissable notion de nouvelle bien-pensance ? La question est d’autant plus complexe qu’il y a toujours un crétin pour faire observer que votre bien-pensance standard n’est rien en comparaison de la sienne…

Et puis Merde in France, cacapoum, cacapoum ! comme le chantait le père de Thomas Dutronc (ce qu’il peut lui ressembler, y compris parfois dans des intonations de la voix !).

Oh !... Bien sûr qu’au jeu des probabilités, mon texte serait probablement passé inaperçu. Ce blog enregistre bien moins de lecteurs –et j’en suis heureux !- que Gala (j’allais, toujours snob, écrire que Le Monde, mais par les temps de débilités profondes qui sont nôtres, j’imagine que la presse people –je persiste à préférer l’appellation de presse à scandale- est plus lue que l’ ‘autre’… la vraie presse !). Mais il suffirait que, manque de bol, une connaissance d’un candidat soit mise au courant de ma prose, que mes bulles le mettent hors de lui pour que crac !... Et le Canard de se retrouver in ze KK jusqu’au cou par assaut de nouvelles bien-pensances au lieu de couler les jours heureux d’une retraite bien méritée.

J’ai donc décidé de laisser mon texte initial dans le « .docx » où il se trouve. Il va y faire un gros dodo… Requiescat in pace. Je me contenterai de noter ici que les propos, souvent très creux, des candidats à la présidentielle m’agacent, que la presse qui ne cesse de commenter le moindre de leur geste ou la plus insignifiante de leur déclaration m’exaspèrent, que j’ai ras la casquette (ou le galurin de Slimane –voir post suivant sur ‘#Merci Brassens- ;) du feuilleton nommé hypocritement « les affaires » ou « Pénélopegate » de l’un d’entre eux, et que ce n’est certainement pas l’immunité parlementaire derrière laquelle s’abrite une autre candidate pour ne pas se rendre à une convocation de la police judiciaire qui va enrichir le débat politique sur le fond !

Bref, je fais partie de ces plus de 50% de Français qui, lassés de tout ce vacarme qui n’a rien à voir avec une authentique campagne présidentielle, se demandent avec une certaine anxiété pour qui, finalement, ils vont voter… non pas « pour », mais « contre » ou « par défaut ».

Et si je m’abstenais ou effectuais un vote nul en préparant un bulletin au nom de Ramsou. Ramsou ? C’est le diminutif de Ramsès, mon chat. Un nom prestigieux pour un chat 100% pur ardéchois, en tout cas à la dernière génération parce qu’avant tout est possible :D. Il est le fils bâtard d’une chatte de ma sœur et d’un matou de passage, compte-tenu de son poil, peut-être du beau siamois d’une voisine. Dix-sept ans, toute ses dents, en pleine bourre, futé comme pas un et jamais faux-Q… en tout cas moins que nombre de nos candidats. Et lui, lorsqu’il a une idée en tête, il n’en change pas au gré du vent des critiques et des sondages sur le mode que-ne-ferais-je-pas-pour-être-élu ?…

Paris vaut bien une messe, c’est bien connu. Même si la phrase est vraisemblablement apocryphe, l’idée persiste.

Alors, j’y reviens : si M. Hollande décidait de ne pas respecter le jeu des primaires (d’autres ne l’ont-ils pas fait ?) et, finalement, s’il se portait candidat, je ne sais pas trop quelle serait ma réaction et, plus généralement, celle des électeurs. Car, M. Hollande, je finis par me demander si nous n’allons pas vous regretter... A force de passer notre temps à vous critiquer, nous avions oublié combien le monde politique est Nullité associée à Magouille and Co. C’est à la longue fatigant d’être pris pour des andouilles uniquement bonnes à être manipulées le temps de rafler des voix et de gagner une élection.

…Et celui qui écrit ces lignes avait pourtant poussé un grand « ouf ! » de soulagement lorsque notre actuel Président avait annoncé (ce qu’il faisait peine à voir lors de sa déclaration, c’était touchant… et je ne plaisante pas, pour une fois) qu’il renonçait à se présenter devant les électeurs pour un second mandat.

Enfin, consolons-nous comme nous le pouvons. Dans nos candidats déclarés, aucun n’arrive à la cheville d’Onc’Picsou (3) même si, parfois, est reconnue une admiration pour lui… et que des organisations criminelles peuvent apporter leur soutien au candidat Untel ou Unetelle. Un soutien qui est certes rejeté par l’intéressé(e), ce qui n’empêche pas de faire tache sur les idées propagées pour que l’organisation en question puisse se sentir concernée par l’idéologie du parti en question (http://www.bfmtv.com/politique/un-ex-chef-du-ku-klux-klan-apporte-son-soutien-a-marine-le-pen-1109277.html#xtor=AL-69).

Vous savez quoi ?

Nous sommes franchement dans la m*** !

 

(1) Pas de panique dans le rang des féministes pur(e)s et dur(e)s ! On se calme ;) Si Serge Lama ne cite que le féminisme avant de botter en touche avec son à cause de ceci, à cause de cela, c’est uniquement parce qu’il est mort de rire devant Joyce Jonathan qui proteste (pour le fun… quoi que… :-) face aux vers passablement misogynes (également pour le fun, faut-il le préciser ?) qu’elle vient de chanter… « Elle n’avait pas de tête, elle n’avait pas L’esprit beaucoup plus grand qu’un dé à coudre, Mais pour l’amour On ne demande pas aux filles d’avoir inventé la poudre… » (Une jolie fleur)

 

(2) Actuellement en replay sur http://pluzz.francetv.fr/videos/merci_brassens_,153664205.html et probablement sur d’autres sites. Bien évidemment, le timing, les ‘chronométrages’ que j’indique sont approximatifs, même si j’ai essayé d’être aussi précis que possible.

 

(3)Compte-tenu de la fortune de l’homme qui trompe énormément, le surnom d’onc’Donald, toujours fauché, ne lui convient en aucun cas me semble-t-il. Il est vrai toutefois que Picsou est un radin invétéré alors que l’individu concerné fait péter les $ à qui mieux mieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires