Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 23:10

J'ai vu et entendu pas mal de can...arderies dans ma vie, mais celle-là me paraît faire partie des perles (j'en ai quelques autres en réserve, prêtes à être servies lorsque j'aurai le temps de les cuisiner) qui dépassent les bornes.

Voici que les politiques et pédagogues qui gèrent le monde de l'éducation s'interrogent sur la grave question de savoir si les profs doivent tutoyer ou vouvoyer leurs élèves.
Vous savez quoi ? Il y a vraiment des gens qui n'ont rien à f... aire pour tenter de justifier des émoluments ponctionnés sur les deniers de la collectivité !
A tout vouloir réglementer, diriger, institutionnaliser, nous créverons par désertification de l'imagination... Et si nous laissions la fantaisie, l'initiative personnelle s'exprimer, s'épanouir sans les mettre dans le carcan de réglements imbéciles ?!

La question du tutoiement / vouvoiement est un grand classique dans les salles de profs nouveaux venus dans le métier. 
Pas chez les "vieux" ? 
Non, car il y a longtemps qu'ils ont compris que chacun doit faire comme il l'entend, comme il le vit le mieux, comme il est le plus à l'aise, et c'est d'ailleurs bien ce que conseillent les anciens aux "petits jeunots" lorsqu'ils les entendent discutailler sans fin.  

Un prof a un côté "représentation publique", un côté acteur (et il y a des jours où nous sommes mauvais... très mauvais, enfin moi, le Canard ; je laisse mes collègues face à leur auto-critique! Il faut la pêche pour faire un cours !!) ; le principe est de ne jamais "livrer en spectacle" aux élèves ce qui n'est pas dans la nature profonde de l'enseignant. Les élèves sentent qu'il y a un élément qui sonne faux dans dans la personnalité du prof et s'installe un malaise.

Perso, qu'il ait 17 ou 25 ans (voire plus), de ma vie je n'ai vouvoyé un élève (une élève serait finalement plus juste puisque, au pifomètre, j'ai 99,999999% d'élèves du sexe parait-il faible ! Mais quel est l'âne qui a imaginé ce qualificatif que je lui passe un amphi pendant 1h ; rien que pour qu'il puisse juger  de son manque de discernement !  :-(
De ma vie je n'ai eu le moindre commentaire sur la question que ce soit directement par un élève ou, indirectement, par les délégués, les collègues, les parents... 
Et pourtant, s'il y avait un probleme, les représailles anonymes ou non ne seraient pas difficiles à exercer. Mon adresse électronique est largement connue et je me flatte d'être l'un des rares profs autour de moi à avoir toujours été dans l'annuaire du téléphone (oui, il m'est quand même bien arrivé un gag qui est conté ailleurs dans ce blog !...).

Comme le disait une gamine dans l'un de ces montages qui circulent en P.J. sur le web
 
"Quand quelqu'un nous aime, la manière de dire notre nom est différente.
On sait que notre nom est en sécurité dans sa bouche."
(attribué à une certaine Rebecca, 8 ans, selon la PJ en question)
 
... Lorsque l'on respecte un élève, le "tu" peut être, pour certains profs, une manière de lui faire entendre cette attitude de respect qu'il a pour lui, avec une pointe de complicité. 
Tout est une question d'intonation, de regard... La manière de dire "tu" peut être ressentie comme un élément d'identification, de sécurité, de considération envers l'autre dans la bouche de l'enseignant.

D'autres préfèrent-ils le "vous" ? Hé bien qu'ils l'utilisent ! Où est le problème ?

Que chacun fasse comme il l'entend, mieux : comme il le "sent" et que l'on cesse de nous K C les pieds avec de faux problèmes ! 

Merci.

NB. Je conçois que, dans "certains établissements" (suis-je ici politiquement correct ?), l'usage du "tu" puisse devenir un sujet de "tension" (même question au niveau du politiquement correct). 
Une note de service ne serait-elle pas suffisante ?... Nous n'allons pas éradiquer le "tu" de l'école comme on entend le faire pour ces pauvres Pit bull ; si ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BBrose 08/12/2007 17:15

Commentaire absolument pas intelligent, mais vraiment : j'adoooooooooooooore ce blog!!!
(et au passage je tutoie mes élèves, et personne ne s'en plaint)!!!