Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 16:03

-        - « Chaprot*, tais-toi ! » (avec ou sans, selon l’humeur du moment, « s’il te plaît »)
-        - « Mais M’sieur, j’parle pas, j'lui réponds… » le tout avec, parfois / souvent, le regard lourd de reproches. De ces regards que l’on adresse au crétin de service 100% pur jus qui, décidément, ne comprend rien à rien.
 
Selon l’état nerveux :
 
Attitude 1 (en m’adressant à l’ensemble des élèves) je demande un instant de recueillement afin de prier Sainte Jean d’Arc version Canard ; c'est vrai, j’ai du mal à assumer ces visions et ces voix venant de l’au-delà qui m’assaillent de temps à autre :-)  !
 
Attitude 2 : je hurle et je vire ! La réponse est agaçante en soi, et le regard de certains tout à fait insupportable car déplacé. Que ces jeunes gens disent m…e avec les yeux à leurs parents si ceux-là l’acceptent, c'est leur problème. Mais je n'ai pas, moi, à le supporter.
 
Un jour, c’est certain, je craquerai et donnerai une disserte de 10 pages minimum sur la nuance entre parler et répondre pendant un cours.
 
Tout cela me rappelle un peu (en moins philosophique, dommage !!) une chanson de Renaud
 
Je m'suis chopé 500 lignes :
"Je n'dois pas parler en classe"
Ras l'bol de la discipline !
Y'en a marre c'est digoulasse !
C'est même pas moi qui parlais,
Moi j'répondais à Arthur
Qui m'demandait, en anglais,
Comment s'écrit No Future
 
(C’est quand qu’on va où ? 1994)
 
 
Il est pourtant si simple pour   
-         - ces demoiselles de faire un sourire et de dire « excusez-moi Monsieur », même si elles n’en pensent pas un mot ; vous pouvez virer une élève qui a l’air contrit et vous sourit, vous ? Moi pas… Et cela même si elle recommence ses papotages 20 minutes plus tard et que je le sais pertinemment (salut Claire ; ai-je bien présenté ta stratégie ?). 
-         - ces messieurs de me regarder droit dans les yeux et de me lâcher un « désolé Monsieur » franc… d’apparence en tout cas (hello ! Jean-Marc ! C’est bien ainsi que tu opères, n’est-ce pas ?)
 
Fort heuseusement, il y en a beaucoup qui ont compris la manoeuvre. 

Pour les autres, c'est agaçant, à la longue, ce sentiment désagréable d’être pris pour un crétin, même si la contestation systématique et cette attitude de mépris vis à vis de l'autre sont dans l'air du temps. "Crétiment parfaits" ainsi sont-ils et resteront-ils !
 
 
 
* Pourquoi choisir le nom de Chaprot pour désigner un élève anonyme alors que c'est le nom de « Lambda » qui devrait me venir à l'esprit puisque c'est la mode chez les intellos qui habillent leurs phrases au rayon confection des super-marchés  ? Parce que j’ai une haute culture gotlibienne. « Elèves Chaprot, zéro ; vous êtes capot ! »… Il fallait la trouver, cette bulle ! Pour les sous cultivés de la citrouille qui souhaitent se hisser jusqu’à moi, allez chercher dans les Dingodossiers et autres Rubrique-à-brac http://www.marcelgotlib.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Charlotte 02/10/2008 10:30

Comme je vous comprends...
je ne supporte pas moi-même l'insolence... même dans le regard !
Je vire, je casse... bref, vous me connaissez lol