Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 13:04

Je suis quand même étonné que ce soit à moi, que vous veniez demander si j'ai la réponse... Bien sûr que je l'ai, depuis les environs de midi. J'observe que sur ce coup là, de très nombreux blogs qui nous ont bercé avec des spoilers tout l'été ont été peu réactifs...

Bref, le scénario avait bien été révélé par les spoilers en question : Lucas s'imagine, très-très rapidement, marié avec Brooke, avec Lindsey (finalement l'actrice qui tient son rôle apparaît pour une séquence de quelques secondes), un peu plus longtemps avec Peyton, laquelle est radieuse (cela change de son front plissé et de son visage triste, soucieux et tourmenté de la saison 5) ; Lucas est effectivement face à trois cartes (présentées par un black, Nathan et même Jamie... Lindsey, Brooke, Peyton et Haley, qui l'avait déjà secoué pour qu'il se décide, l'incitent à en choisir une) : il tire la dame de cœur et... qui arrive dans l'aéroport à la suite de quelques enchaînements... ???

Faut-il vraiment l'écrire ? Pour ceux qui auraient un vague doute, ou les Brucas inconditionnels qui, déçus, refusent d'y croire : c’est Peyton  ; elle apparaît aux regards de Lucas à la mn/sec 8.04 de l'épisode.

L'épisode 601 est-il visible sur le web ?... Réponse : vous savez parfaitement qu'il est tout à fait illégal de mettre en ligne un film, un épisode de série. Il est illégal également de le télécharger. Mais, jusqu'à preuve du contraire, il n'est pas illégal de le regarder... Alors cherchez un peu. Pas difficile à trouver.

PS1
. C'est maintenant pour Brooke qu'il faut se faire du souci. Elle est sur le point de se faire truander par sa mère, puis elle se fait agresser... et probablement, le 602 va montrer que le but de cette agression est de lui voler les nouveaux dessins de vêtements qu'elle vient juste de réaliser.
Qui est derrière tout cela ? Probablement sa mère. Un joli mythe ; celui de la trahison et, plus précisément ici, de la mère indigne, ignoble ; c'est également celui de la puissance, du pouvoir, de l'argent...

Il y en a un autre qui n'est pas à la fête : Dan... Mais les horreurs qu'il vit ne seraient-elles pas des visions qu'il aurait alors qu'il est dans le coma... ? Je ne pense pas et si c'est bien la réalité, nous voici bel et bien repartis pour un enlèvement de Jamie par Carrie. Mais j'ai du mal à croire que Dan va mourir. La saison 6 devrait plutôt être celle de sa rémission, de sa rédemption (oh ! Vu le mythe…?)

PS2
. Non, je n'ai pas trouvé le 601 hyper romantique... Je considère même qu'il est sur ce plan dommage que les retrouvailles / mariage (enfin je suppose pour ce dernier) Peyton / Lucas soient à cheval sur le 601 et le 602 (??? j'espère que nous n'allons pas ainsi traîner jusqu'au 622 !). Lucas refait sa demande à Peyton dans la chambre du Beverly Hilton (505, 17.46), là même où elle avait répondu "un jour" ; c’est la réalisation du « it’s MY dream » lâché par Peyton à la fin de l’épisode 518 et c'est la séquence finale Leyton du 601. Je suppose qu’elle reprendra et sera développée au 602, mais il me semble que ce scénario coupé en rondelles est une erreur qui nuit au côté romantico-émouvant  que l'on attend dans un teen movie.

Et puis, il y a une invraisemblance qui me gêne. Devant l'ambiance affligeante de la salle de mariage où Peyton et Lucas se sont rendus à Las Vegas (elle évoque du Fellini version Satyricon !), Lucas est navré. Sans doute avait-il imaginé que le départ précipité de Tree Hill  pour se rendre dans une ville de folie apporterait le romantisme qu’il souhaitait donner pour cadre à leur mariage. Peyton, après avoir fait semblant de considérer que tout était parfait, finit par l'entraîner dehors, après lui avoir demandé s'il lui faisait confiance. Nous les retrouvons dans une automobile conduite par Lucas. Puis, séquence suivante, ils entrent dans une chambre d'hôtel, Lucas ayant une main sur les yeux, car il va avoir une surprise. Bien évidemment, tout le monde a compris (sauf Lucas !!), que Peyton l’a entraîné au Beverly Hilton (505, 20.45), dans la chambre où, quatre ans plus tôt, elle avait répondu "un jour". Son idée : effacer 4 années d’erreur. Très romantique tout cela ; parfait pour un  teen movie.  Certes… mais Las Vegas / Los Angeles en voiture, en quelques heures (après, de surcroît, une nuit passé en avion, Lucas l’a rappelé en disant à Peyton qu'elle restait jolie malgré la fatigue)… ce n’est pas très prudent et, de toute manière, cela paraît matériellement impossible (le téléspectateur doit-il imaginer qu'eil s'est passé une journée ?). De plus, comment Lucas peut-il être surpris de se trouver au Beverly Hilton ? Franchement… C’est lui qui conduisait et il a bien vu la direction que Peyton lui faisait prendre ; non ? Si après avoir constaté qu’elle l’entraînait à Los Angeles il n’a pas été capable de réaliser l’intention de Peyton c’est que, franchement, il y a du souci à se faire pour les capacités cérébrales de ce pauvre garçon ! N’aurait-il pas été plus astucieux de faire dire à Peyton que Lucas allait devoir faire comme s’il ne voyait pas, ne comprenait pas où ils allaient… La complicité d’un tel jeu entre amants pouvait, avec une petite pointe d’imagination, introduire un nouvel aspect romantique dans la trame de l’histoire et, surtout, éviter une belle incohérence. Dommage.

Autre critique : étonnant, quand même, que nulle part ne soient abordées les amours de Lucas et de Lindsey. A aucun moment Lucas ne demande à Peyton de lui pardonner… A nul instant Peyton fait le moindre reproche, la moindre allusion. Nous avons un vague mouvement d'humeur et, plus encore, d'humour de Peyton lorsqu'elle retrouve Lucas à l'aéroport et lui lance : "tu es nul ; on n’appelle pas une fille de l'aéroport", et que, entre deux baisers, elle ajoute cette jolie phrase (moi, j'aime bien, elle contient reproches et pardon de ce que Lucas lui a fait endurer tout au long de la saison 5) : "you are a mess, Lucas Scott, but you are my mess, and i love you" (mess = désordre... allons y pour abruti, crétin, andouille, etc.). Nous avons également Lucas qui se demande quand même si Peyton va ou non venir le rejoindre pour prendre l'avion (ce qui laisserait entendre qu'à la question posée à la fin de 5x18, il n'a pas attendu de réponse... bref : qu'il a interrogé puis raccroché au nez de son interlocutrice ; étrange...  Admettons : c'est une situation de théâtre). Rien de plus... si, quelques quelques vagues sous entendus alors qu'ils jouent à s'expédier des textos. Peut être que, dans l’épisode 6x02, il y aura une reprise de la demande en mariage et que Peyton glissera qu’elle a souhaité revenir dans cette chambre du Beverly Hilton pour effacer TOUS les mauvais moments qui se sont déroulés au cours de ces quatre années,  et Lucas aura-t-il alors la courtoisie élémentaire, l’attitude amoureusement correcte, de se sentir gêné… au moins un tout petit peu J !! ... Oui ! Certes ! D'accord ! Peyton n'avait pas été claire avec son "un jour", mais comme elle se tue à le répéter tout au long de la saison 5 : "je n’ai jamais dit non ! J’ai dit que je t’aimais et que je voulais t’épouser un jour " (5x06, 36.27). L'attitude de Lucas, qui l'a conduite à rompre à la suite de ce « un jour », était sans doute une nécessité du scénario (hé ! 6 saisons à une vingtaine d'épisodes chacune, il faut tenir la distance !!), mais ne repose-t-elle pas sur la réaction du petit coq blessé dans son orgueil de mâle un peu niais (ne sentez-vous pas comme un parfum de mythe ?)...  Peyton, elle, après avoir expliqué ce qu’elle avait ressenti sur le coup et accuser Lucas de lui avoir tendu une embuscade (506, 36.27), a fini par reconnaître ses torts : « Luke, j’étais jeune et j’avais peur, et je me suis rendue compte que je n’étais pas prête, mais je n’avais pas compris que ne pas dire oui voudrait dire que l’on ne serait plus jamais ensemble. Si je l’avais su, j’aurais dit oui »  (507, 36.02). Lucas pourrait peut-être, à son tour, glisser un mot gentil ; non ? Honnêtement, je ne trouve pas que la réponse de Peyton à sa première demande en mariage devait conduire à une rupture ; éventuellement à une dispute provoquée par la déception de Lucas et, encore plus sûrement, à une discussion … Perso, je le trouve très susceptible, le Lucas !

A propos : le Beverly Hilton de  OTH est de pacotille. Comparer la chambre qui sert de cadre aux épisodes de demandes en mariage 505 et 601 (et probablement 602) avec la réalité : 

http://agence.voyages-sncf.com/pub/agent.dll/qscr=dspv/nojs=1/htid=7962/crti=4/photo-hotel

Nous sommes loin du compte ! OTH est tourné avec un budget probablement modeste et cette constatation explique sans doute, ici ou là, certains des dérapages du scénario.

PS3.  Mesdames et Mesdemoiselles, vous triomphez... Plusieurs fois, il m'avait semblé observer que les femmes de One Tree Hill étaient beaucoup plus futées que les hommes. Alors que Lucas affirme que, cette fois-ci, il est certain d'avoir choisi la compagne qu'il lui faut, le tireur de cartes lui explique que ce n'est pas lui qui a choisi mais le destin et, surtout, le fait que "la plupart des femmes est plus intelligente que [les hommes]... et elles sont malignes !!". Même s'ils ont peut-être un tout petit peu raison
L, les scénaristes, dirigés pas un homme, devraient avoir honte de lancer de telles idées, de telles valeurs L... de faire appel à de semblables mythes ; c'est une trahison à la cause masculine !...  C’est inculquer du n’importe quoi aux ados qui suivent cette série J
Non ! Je plaisante L, et merci à Mark Schwahn (le scénariste n°1) pour ce genre de répliques.
Allez-y, les filles ! Prenez le pouvoir… Après des millénaires de domination masculine sur le monde vous ne risquez que de faire… mieux et, en aucun cas, vous parviendrez à faire pire, même en voulant le faire exprès…
J

                                                         NB. Quelques ajouts et corrections ont été apportés les 6 et 7 septembre

Partager cet article

Repost 0

commentaires