Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 16:12

Non à la démagogie ! Je ne céderai pas à la pression populaire J et ne ferai pas un résumé de OTH 603 d’autant que je trouve que la série part en sucette…  ou alors il va y avoir un Hénaurme rebondissement, les scénaristes n'ayant fait que planter le décor.

Que se passe-t-il dans cet épisode ? Rien… J  Non ! J’exagère un peu J.

La trame fondamentale repose sur la valeur / mythe injustice de la mort : mort révoltante de Quentin (il était jeune, nous ignorons exactement pourquoi il a été tué, etc.) et son enterrement.

Episode émouvant ? Peut-être, mais les scénaristes sombrent dans la facilité larmoyante d'émotions trouvées au rayon confection d'un hypermarché pas très bien achalandé. Nathan et Haley doivent expliquer à Jamie que « Q » est parti au paradis, Haley ne sait trop quelle attitude avoir devant la classe dont faisait partie le garçon et fait écrire sur le plateau de son bureau (quand j’étais potache, le tarif de ce genre d’exercices artistiques était de 4h de colle LL), Lucas et Skills sont dans la même situation envers les Ravens, le groupe habituel d'amis va voir la mère de "Q", laquelle tente de rester digne...  Bref, rien de bien original.

Il nous avait été annoncé que, dans cet épisode, Brooke allait douter de l’amitié de Peyton et Lucas. Je suis peut-être bouché (ou quelques répliques en VO m’ont-elles échappé ?), mais je n’ai pas vu où. Par contre, j’ai vu une Brooke en grande souffrance, car toujours perturbée par son agression, dégoutée de la vie comme de la mort,  totalement refermée sur elle-même, virer le stock de sa boutique et exiger brutalement que Peyton lui rende la clef de la villa où elles ont vécu plusieurs mois ensemble. J’ai vu la même Brooke réalisant que son geste était peu amical rendre la clef à Peyton…  J’ai vu, à l’enterrement de « Q », Peyton accrochée au bras de Lucas et j’ai constaté que la jeune femme, debout juste à côté de Brooke, n’avait pas le moindre geste d’affection pour son amie laquelle, tellement en situation de détresse et enfermée sur elle-même, n’avait pas l’air d’y prêter attention. Brooke semble momentanément plus proche de Haley et de Nathan, sans doute du fait de leur vécu. Nathan l’explique assez bien à Brooke... Et Brooke continue à apprendre l'usage du pistolet pendant que l'un des clips de la promo du 604, peut laisser entendre qu'elle va rendre visite à sa mère avec pour compagnon ce lamentable engin de mort. http://www.orangeblog.fr/web/jsp/linkPage.jsp?lesnapplecbon&blogID=79723&articleID=9903933&page=http%3a%2f%2fblog.idoo.com%2fothsource

Ouvertures sur les épisodes à venir : apparition dans la classe de Haley de l’ado qui a volé un bustier dans le magasin de Brooke et Dan qui tente une psychothérapie sur Carrie.

Concernant la voleuse, il est probable que Brooke, compte tenu de son état d’esprit, n’a plus rien à faire de l’incident. Il aurait pu être intéressant de voir comment elle réagissait, puisqu’elle-même avait volé un vêtement (un "soutif", si mes souvenirs sont bons) ; c’est ce prétentieux de Félix qui lui avait sauvé la mise (204, 31.25).  Cette nouvelle venue dans la série a-t-elle un rapport avec les événements qui sont au centre de l'histoire ? Le texte qu’elle a écrit et que lit Haley la fait en tout cas entrer dans le club des nombreux mal aimés de la série ; Brooke devrait sans difficulté la comprendre.

Concernant Dan et Carrie, l’épisode nous a appris qu’elle avait perdu un enfant, d’où ses troubles psychologiques graves. Dan (qui ajoute à ses blessures le résultat d'un gigantesque coup de pelle sur le crâne... il est indestructible cet ex-méchant !) parviendra-t-il à la convaincre qu’enlever Jamie n’est pas la solution à son problème ?

Bref, comme je l’avais vaguement envisagé, nous sommes dans un épisode très psycho mais, bien franchement, je m’y suis ennuyé car j'ai le sentiment que le scénario a été écrit sinon à la va-vite en tout cas trop vite.

Difficile de faire larmoyer le téléspectateur dans l’ambiance de l’épisode 603 sans sombrer dans le lieu commun, et les scénaristes me semblent avoir sauté joyeusement dans le potage de la banalité agrémentée d’une bonne dose de facilité.

Un exercice littéraire sur la mort est toujours difficile, périlleux et, personnellement, je trouve l’épisode 603, très moyen, sans aucune prétention de ma part à dire que j’aurais fait mieux.


PS. Lucas et Peyton ne sont toujours pas mariés… Et comme Brooke  lui a rendu la clé de chez elle, je sens comme une brouille du coté de Leyton avec une Peyton qui va repartir chez Brooke. Hé ! Encore 19 épisodes à tenir... La blondinette et le bellâtre ne sont probablement pas encore mariés.
Un peu long tout cela... 

Il y a malgré tout un gentil  mot d’amour de Lucas à l’adresse de  Peyton. Tous  deux se préparent pour se rendre à l'enterrement.  Lucas évoque leur mariage, Peyton lui répond qu’il y a plus urgent et qu’elle ne sait trop que faire pour l’aider à traverser sa peine.  Lucas lui répond que sa seule présence lui apporte le soutien dont il a besoin. Le simple fait que Peyton soit à ses côtés lui apporte une sorte de paix intérieure malgré la douleur des événements, de la vie ; c’est plutôt gentil, non ? Aurait-il enfin fait le bon choix au milieu de ses dames de coeur ?

PS2 (ajout du 19 / 09). Comme je me sentais gêné de mon appréciation plutôt négative sur cet épisode, d’autant que, habituellement, les scénaristes de OTH livrent une production plus que correcte, je suis allé faire un tour rapide chez quelques-uns des classiques qui ont traité de la mort : Hugo, Lamartine, Chateaubriand et Tout-ça. Je suis tombé en arrêt sur le célèbre poème de Lamartine Pensée des morts que Georges Brassens avait mis en musique à la fin des années de 1960, sauf erreur. Finalement, je crois que j’ai un certain rejet du 603, car il me semble manquer de pudeur, de sous-entendus. Pensée des morts http://www.florilege.free.fr/florilege/lamartin/penseede.htm, comme un tableau impressionniste, est construit par une succession de touches, par des allusions successives et, finalement, cela est à la fois plus décent (au sens de moins exhibitionniste) et plus percutant pour les récipiendaires que sont les téléspectateurs.

PS3 Repentir : Finalement, je sais pourquoi le 603 ne passe pas. J'aimais bien Quentin-le- rebelle qui s'approvoisait peu à peu et je l'aurais bien vu avec l'ado voleuse de vêtements. Pourquoi avoir fait mourir Quentin ? J'attends un super rebondissement parce que si sa mort  provient simplement du fait que le hasard a fait de lui le témoin d'un meurtre dans une station d'essence, c'est nul ! C'est vrai quoi... !
   

Partager cet article

Repost 0

commentaires