Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 04:45

Je ne comprends pas très bien pourquoi certains, qui ont librement choisi de travailler sur OTH, rencontrent de telles difficultés à trouver les thèmes des épisodes (ou ceux qui dominent dans une « saison »). Cela va assez loin puisque quelques-uns me soupçonnent, avec force courtoisie, certes, de voir dans la série ce qui n’y existe pas…

C’est bien connu ; il est toqué, le Canard.

Normal c’est un Chef derrière ses fourneaux J lorsqu’il prépare un cassoulet (désolé L ; c’est vraiment très mauvais, mais je tombe du lit !... Et canarophage cannibale en prime Nri

 

Prenons donc un exemple.

Voici un lien qui vous conduira à la présentation (ou, si vous préférez, à la promo) de l’épisode 602 (ou 6x02) : http://fr.youtube.com/watch?v=_zzy1rw0yzA

Si vous voulez bien écouter et, peut-être mieux encore, lire, vous constaterez que Marc Schwahn indique les grandes idées, les grands thèmes (… et nous sommes alors très proches des mythes) sur lesquels il a conçu son épisode : « love », « friendship », « redemption », « suspicion », « revenge ».

Vous constaterez en passant que tout ceci ne sort pas de mon imagination… mais bien de celle du scénariste et producteur J et que je ne fais que vous proposez de rechercher si, dans ces thèmes, ne se cachent pas des mythes qu’il aurait relus, adaptés, transcrits… consciemment (voir par ex. le cas du  mythe de Caïn et Abel http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-23006236.html ) ou inconsciemment du fait de ce conditionnement culturel qui est le nôtre.

Si le sujet vous paraît si difficile ou si débile que ça, il est encore temps d’en changer…

Franchement, je suis étonné.

Vos camarades qui, l’an dernier, avaient choisi de travailler sur Girl of next door, n’avaient eu nul besoin de « pancartes » leur indiquant « coucou ! Il y a ici un développement d’idées à utiliser », comme le font les « promos » de Marc Schwahn… Car, est-il nécessaire de le dire, dans un film (un roman, une pièce de théâtre…), il serait possible de glisser des indications semblables ?

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires