Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 03:12


Est-ce un jeu que de me demander, chaque mardi soir, si j'ai vu le nouvel épisode de OTH afin que je trouve la question le mercredi matin ? J

Oui, j'ai vu le 6x06 hier soir et n'ai nulle envie d'en faire un résumé en bonne et due forme ; je ne me suis pas levé aux aurores dans ce but... L  (j'ai apporté quelques retouches le samedi 18, ce week-end étant assez cool en tonnes de copies)



- Brooke va mieux. D’abord ses yeux sont dégonflés et, surtout, elle a de longues discussions mêlées de plaisanteries (et de confection de pâtisseries J ) avec sa copine Peyton (enfin !) ; elle lui avoue son agression. L’amitié et toute la complicité qu’elle sous-entend sont bien présentes entre les deux filles.

De son côté, Millicent lui propose de super activités dont elle a toujours revé : parachutisme, faire de la moto, apprendre à parler Français, se saouler, aller dans l’espace… Et elle en ajoute au fil des jours : donner une augmentation à Millicent, être une mère. Le ton est donc également ici à la plaisanterie, sans doute avant de mieux revenir à des activités plus sérieuses : que Brooke reprenne crayons et pinceaux pour créer une ligne nouvelle de vêtements ou qu'elle tente de reprendre son entreprise à sa mère (... ce qui pourrait peut-être se faire assez facilement si elle retrouvait les dessins qui lui ont été volés ; mais n'a-t-elle pas dit à Victoria qu'elle lui vendait ses actions ?).

Par ailleurs, Brooke accueille, comme cela était prévisible, Sam chez elle (être une mère, lui a conseillé Millicent dans sa liste) et lui offre une chambre. Sacrée Brooke ; toujours le cœur sur la main. Il demeure un problème juridique. Sam est officiellement dans une famille d’accueil et, même si celle-là ne remplit pas son rôle, Brooke n’a en aucun cas le droit de se substituer à elle pour s’occuper d’une mineure (Sam a 16 ans, si j’ai bien enregistré), même si une enseignante, Haley, bien sûr, l'y engage.

 

- Lucas quitte Tree Hill pour la tournée promotionnelle de son nouveau roman, ce qui excite un peu la jalousie de Peyton du fait qu'il va obligatoirement rencontrer son ex-fiancée (curiosité, elle n'avait rien dit dans le précédent épisode). A noter : selon toute probabilité, Peyton n'a pas vu le mot qu’a écrit Lindsey sur l'un des exemplaires de "The Comet " ; c'est probablement ce qui explique que Lucas glisse le roman dans ses bagages. Pas futé, le romancier ; il aurait été si simple de montrer ce texte à Peyton... Le “I'm pround of you. I love you. I'll miss you" n’engage que Lindsey, d’autant que le « Je suis fière de toi » est gentil, mais n’a guère de raisons d’énerver Peyton, et que le « Je t’aime. Tu me manqueras » ne concerne que les sentiments de Lindsey… La réciprocité n'est à l'ordre du jour, et peut éventuellement devenir cause de conflits, que si Lucas cache cet aveu comme un trésor.

La première ville dans laquelle il se rend (Phoenix ou Omaha, je ne sais plus trop) est une cata : personne à la séance de dédicace. Il est vrai que celui qui s’occupe de l’organisation de cette tournée (et qui est venu à la place de Lindey) est tellement au fait des activités de Lucas qu’il a cru que son livre, The Comet, était un ouvrage de... science-fiction. La tournée est suspendue. Heureusement, Lucas retrouve son vieux copain Mouth / Micro qui semble devenu un présentateur sportif vedette.
Tous deux reviennent à Tree Hill ; malgré sa réussite professionnelle local, Micro semble décidé à revenir vivre à Tree Hill.

 

- Mick avoue enfin la vérité à Peyton : il est bien son père. Mais comme cet aveu se passe avec beaucoup de maladresses de la part de Mick que Peyton retrouve, au matin, endormi après sa nuit d’ivresse sur la table de billard de ses studios alors qu'il devait venir manger chez elle, que de son côté, Peyton, blessée une fois encore, ne semble pas décidée à faire preuve de beaucoup d’ouverture d’esprit, Mick quitte sa fille avec un humour discutable… « People always leave », cite-t-il. Il connaît quelques-uns des dessins et des phrases fétiches de son ado de fille, puisque plusieurs décorent son bureau ; la caméra prend la peine de le rappeler au téléspectateur.
Tout n’est pas perdu. Ils se sont malgré tout fait un signe d’amitié (d’amour ?) de la main et se sont dit à plus tard en se quittant... Pas le moindre câlin, mais les propos sont devenus moins agressifs. Peyton semble avoir compris que ses parents biologiques étaient trop immatures pour assurer la vie quotidienne d’un enfant. Elle paraît d’autant plus lucide sur ce point qu’elle téléphone à Larry pour lui dire qu’elle l’aime et le remercier de s’être occupé d’elle (… enfin quelques nouvelles de Larry J).
A noter : le jeton de l'ex-alcoolique indiquant une sobriété depuis un an ne concerne pas Mick. Il le conserve depuis qu’Ellie, découvrant qu’elle était enceinte de Peyton, avait cessé de boire. C’est bien la preuve que cette grossesse n’a laissé indifférent ni Ellie, ni Mick ; sans doute la fille et le père finiront-ils par se trouver.



- Nathan est en extase devant le basket sur tremplin (du slamball)... Va-t-il se laisser tenter ? Possible / probable, d’autant que Haley l’encourage car c’est la seule chance pour lui de montrer qu’il est encore capable de jouer. Reste la violence du jeu : sa colonne vertébrale peut-elle résister ?

Lors d’un match auquel il assiste avec Jamie, il retrouve Owen.



- Skills et Deb filent toujours  le parfait amour, y compris devant Dan qui se promène avec Jamie... Outre ses problèmes cardiaques, il s'est bien vite remis de ses fractures ; certes il utilise une canne, mais quand même...

Dan culpabilise plus que jamais. Il se rend dans le couloir du lycée, là même où il a tué son frère. Le hasard lui fait rencontrer Nathan qui lui offre une mise au point assez remarquable. Tu as sauvé ma femme et mon fils de Carrie, mais tu as tué mon oncle. Nathan ne sait plus où il en est dans les rapports avec son père.



Voilà... Vous devrez vous contenter de ces quelques indications. Ni le temps, ni l'envie, d'aller plus loin. Si, noter que cet épisode témoigne souvent d’une grande sensibilité traitée avec délicatesse et pudeur.






PS1. Plusieurs passages intéressants pour vos travaux (... et sur le plan humain), notamment du côté de la valeur amitié et, bien sûr, de la quête de Peyron envers ses origines. L’homme a besoin de savoir d’où il vient, et quelques échanges entre elle et Mick sont éloquents. Ils me rappellent le mal être et la douleur dont témoignait une jeune femme dans un roman autobiographique, Ni de père, ni de mère ; donner à ses enfants des racines et des ailes (Brigitte Perdusagerli –un pseudonyme, bien évidemment-, La Bruyère Ed, 1999). Dans une certaine mesure, ce témoignage réel concerne également les situations familiales de Brooke et de Sam.

PS2. Par un échange rapide de paroles entre Dan et Déborah, on apprend qu'il y a eu une enquête concernant la mort de Carrie ; rien de plus… Ma foi !?


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires