Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 13:48

Pitié !!!



32 courriels (dont certains signés par plusieurs d’entre vous) me demandant ce que je pense de l’élection de Barack Obama.

Vous êtes mignons tout plein à vouloir connaître mon opinion sur la question, mais que voulez-vous que je vous raconte de plus que ce que je lis, entends ou vois et entends dans les journaux, la radio, la TV ou le Net ?

Puisque vous ne semblez pas sensibles à la réponse selon laquelle je ne suis ni politologue, ni spécialiste de la civilisation US pour avoir un avis de valeur, il ne me reste, si je veux que vous cessiez de me bombarder de mèls J L, ce qui est finalement plutôt sympathique… mais parfois un peu envahissant et contraignant, qu’à donnez l’avis d’un habitant de cette brave planète ou, si vous préférez, l’avis d’un homme qui ne se sent ni de France, ni des Etats-Unis d’Amérique mais citoyen du monde si, bien sûr, il m’est permis de plagier la célèbre phrase attribuée à Socrate.

Mais pour avoir la suite,  vous devrez attendre car à peine sorti de mes 9cm de copies des vacances de Toussaint, j’en ai environ 250 pour ce week-end et un peu plus pour le prochain J (Mais non ; pas 250cm, quand même ! 250 copies… C’est déjà suffisant ! L)

Je classe provisoirement cet article dans la rubrique « pas politiquement correct » car, je le sens, je vais encore être peu respectueux de certaines valeurs à la noix qui gèrent notre monde depuis longtemps… trop longtemps !

Oh non ! Ce n’est pas Obama qui risque de me rendre incorrect ; ce sont les civilisations qui sont autour, ce sont ces curieuses bestioles que l’on nomme homo sapiens… bien qu’elles ne le soient pas du tout !

Quant au titre dudit article, il résume ce que je n’ai pas le temps d’écrire… Si vous savez lire entre les lignes, cela me fera gagner du temps J



 __________________


Mardi 11 novembre (un salut respectueux aux Poilus)

Hier, lundi, plusieurs d’entre vous avaient 1h de trou dans leur emploi du temps alors que j’étais dans la même situation. Le service de distribution de nourriture et de boisson de la cafétéria était fermé (pont du 11 novembre pour le personnel administratif), mais les lieux restaient accessibles et comme ils étaient déserts, les tables et les chaises ont été envahis.

Sujet de cette réunion improvisée : Obama…  et je suis ravi que l’un de mes collègues, plus compétent que moi en matière de civilisation américaine, ait eu la curiosité de venir nous demander, en plaisantant, bien sûr, si nous préparions une révolution. Il a  été kidnappé, installé sur une chaise et contraint de parler… Ce qu’il a fait avec la plus grande des gentillesses. Il a pu nous apporter une vision beaucoup plus fine et pertinente des problèmes.

Ceux qui étaient intéressés mais absents, se feront donc faire un résumé par ceux qui étaient présents… Attention aux interprétations et déformations !

Personnellement je considère avoir satisfait à votre légitime curiosité, ce qui m’évitera de gratter plusieurs pages emplies de lieux communs sur la question.

En bref qu’a-t-il été dit ?

Nous avons essayé de lister les espoirs dont Barack Obama est le porteur tant aux EUA… que dans le reste du monde.

Ils ont été repris point par point et il est apparu clairement que le pauvre avait reçu sur les épaules toute la misère du monde… et que face à la tache, il ferait ce qu’il pourra.

Et comme ce qu’il pourra faire sera probablement (très) limité, il risque de décevoir (ce qui peut être dangereux), ce qui rejoint bien le titre que j’avais donné à cet article.

Il demeure que Barack Obama est porteur d’un message très fort sur le rapprochement des peuples et comme étaient présents une blonde à la peau particulièrement blanche (laiteuse presque) –non, ce n’est pas Audrey J -, un black plus black que black et un étudiant libanais assez typé, les deux garçons se sont assis de chaque côté de « notre » blonde et, après s’être installés bien de profil, et elle de face, lui ont déposé chacun un baiser sur la joue.

Plusieurs photos ont été faites et vous les verrez probablement circuler.

Le cliché est sans doute idiot, bébête, simpliste, niais… mais n’en est pas moins symbolique.

Souhaitons qu’au moins au niveau du rapprochement des populations Obama parvienne à faire évoluer les mentalités tant aux EUA… que dans le reste du monde.

Pour l’économie, les guerres, le respect de l’environnement, etc. souhaitons lui bonne chance.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires