Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 13:45

 

Mon pronostic sur les suites de l’ ‘’affaire DSK’’ ?  

Je n’en ai aucun… mais j’aimerais répondre à ceux qui me demandent ce pronostic que le terme me paraît totalement inadapté. L’affaire qui les occupe (… nous occupe) est sérieuse, et la considérer comme une espèce de jeu consistant à parier sur DSK coupable ou non coupable (et sa supposée victime, Nafissatou Diallo, menteuse ou non menteuse)  me heurte dans sa démarche elle-même.

 

Depuis son arrestation, je crois que l’on a tout et, surtout, trop entendu…

 

Les médias n’ayant rien à rapporter d’autre que le fait même de son arrestation et sa cause, répétaient en boucle les mêmes informations. Pour meubler et alimenter l’étonnement général, pour faire de l’audimat, certains se sont livrés à des hypothèses toutes plus hasardeuses les unes que les autres puisque sans guère de fondements, préfigurant Luc Ferry qui lance sur C+ qu’il tient "des plus hautes autorités de l'Etat " que la France a eu un ministre pédophile, qui est auditionné par la police (s’il sait véritablement quelque chose, il est complice et peut être poursuivi à ce titre) et qui, finalement, reconnait ‘’n’avoir aucune preuve de ce qu’il avançait’’.   rien-a-dire.gif

 

Et le comble est qu’il semble tout content et même fier de lui puisqu’il aurait commenté qu’il était "ravi d'avoir jeté un pavé dans la mare"  http://actualite.portail.free.fr/france/a-la-une/03-06-2011/luc-ferry-entendu-par-la-police-sur-ses-allegations/ 

Quelle mare… puisqu’il semblerait qu’il n’y ait pas de cette fange dans laquelle certains de nos contemporains paraissent tant aimer se vautrer !?  

Au royaume du Grand N’Importe-Quoi, je suggère de nommer Luc Ier comme monarque absolu.

 

Concernant DSK, j’ai un peu le même sentiment.

 

Un gigantesque brassage de vent a suivi sa mise en accusation et son arrestation alors que l’on ne sait rien, ou si peu, qu’il est préférable de se taire ; tant du côté du Procureur et de la supposée victime que de la Défense bien peu d’éléments avérés ont filtré. Et je suppose que les avocats de DSK vont essayer de repousser et de repousser encore le procès dans l’espoir de voir se calmer la fièvre médiatique. Un procès dans le climat que nous avons connu, et qui ne va probablement pas tarder à reprendre à partir du 6 juin, peut conduire à l’iniquité. Cela me paraît personnellement une évidence.

 

Que fait au juste cette masse de journaleux en bas de l’appartement où il est en résidence surveillée ? Ce n’est pas à lui, DSK, que le maire de N.Y. devrait demander des indemnités mais à ces vautours à la petite semaine qui guettent un improbable scoop, semant désordre et détritus dans les rues d’alentour comme dans les esprits.

 

 

Le seul pronostic que j’accepte de faire est celui-ci.

 

Dominique Strauss-Kahn a un CV qui fait rêver tant au niveau de ses études, que de ses diplômes et de ses activités professionnelles. Si, par ailleurs, on considère son travail d’économiste, ses décisions, je pense que l’on pourra convenir que l’on peut critiquer tel ou tel point, mais qu’il a montré qu’il n’était pas un imbécile.

 

Question : comment un non imbécile de cet acabit, et disons-le franchement en retournant la formule, comment un homme brillant de cette envergure pourrait-il choisir de plaider non coupable, s’il l’est ? …Pour tenter de jouer sur la complexité de la procédure pénale américaine avec l’espoir d’y trouver une faille ? Ce serait là un choix particulièrement risqué, à moins que ses avocats n’ai déjà trouvé ladite faille, ce qu’ils n’auraient alors pas manqué de proclamer haut et fort ; non ?

 

 

Il me semble également que l’on peut porter à son crédit intellectuel la pleine capacité d’analyse de la situation : il sait ce qu’il a fait ou pas fait, il est apte à juger les indices et preuves et donc de la démarche à suivre devant la justice américaine.

 

En imaginant que, sous l’effet de la surprise de son arrestation, cet homme intelligent ait paniqué et ait crié à tort qu’il était innocent, ses avocats sont désormais là, avec leur lucidité, leur expérience, leur compétence pour l’inciter à plaider coupable ne serait-ce que pour négocier au mieux avec le Ministère Public et la victime. Une vingtaine d’années d'emprisonnement contre quelque soixante-quinze, cela mérite réflexion…

 

Conséquences : On a beau raconter que… (prennent place ici les commérages de tout poil des langues qui se délieraient)..., mon côté Bizounours très prononcé fait que tant que DSK n’aura pas dit qu’il est coupable, je persisterai quant à moi à le croire innocent… Et tant pis pour ceux qui brandissent la honte de douter des accusations de la supposée victime ; que cette honte soit sur moi, je l’assume en observant que je ne suis pas le seul (voir par ex. http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/l-affaire-dsk/20110603.OBS4444/affaire-dsk-la-mysterieuse-nafissatou-diallo.html)

Attendons donc le 6 juin pour savoir si, après réflexion avec des juristes de haut vol, Dominique Strauss-Kahn revient sur sa décision de plaider non coupable. En attendant il est pour moi non coupable d’avoir contraint la jeune femme à avoir fait ce qu’elle ne voulait pas... position qui ne me paraît pas incompatible avec le fait de lui envoyer une rose virtuelle www.une-rose-pour-ophelia.fr.   

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires