Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 15:41

Les bras m'en tombent !

 

Voilà que dans un pays qui revendique très fort la liberté d'expression, les débats historiques les plus sensibles se règlent à coup de lois imposant une version officielle en guise de démonstration et en y ajoutant la répression.

 

La République française deviendrait-elle une dictature ?

 

Que l’on se mette bien d’accord.

 

Concernant les génocides perpétrés par les nazis, je pense avoir montré dans les pages de ce blog que je n’étais en aucun cas négationniste.

 

J’ai la même attitude concernant le (ou les) génocide(s) dont s’est rendu coupable l’Empire Ottoman sur ses populations arméniennes. J’y mettrais toutefois un bémol. Si la responsabilité turque ne fait à mes yeux aucun doute, il serait peut-être bon de ''vérifier''(j'entends que pour moi ce contrôle ne fait guère de doute sur le résultat) si les Russes, les Britanniques et les Français n’ont pas également une part de responsabilité dans ces lamentables affaires dont Henri Verneuil a su montrer au grand public quelques-unes des horreurs qui ont été commises (voir  la première partie de son dyptique Mayrig  / 588 Rue du Paradis ; les images du début de Maman (Mayring) sont insoutenables et correspondent parfaitement à des témoignages fiables).

 

J’ai vécu 10 ans en Turquie. J’y retourne régulièrement. Je n’ai jamais hésité –avec diplomatie, bien sûr ; jouer Midnight Express, Le Retour, ne m’a jamais beaucoup tenté !- à aborder la question arménienne tant avec des autorités universitaires, culturelles, politiques… qu’avec l’homme de la rue et cette loi, tout à fait ridicule à mon sens car inutile en terme de recherches historiques authentiques, ne peut qu’entraver tous ceux qui, comme moi, essaient d’aborder la question le plus calmement du monde dans le pays lui-même, sur le terrain… et non les fesses posées au chaud au Palais Bourbon puis, bientôt, à celui du Luxembourg !

 

Et si on laissait les historiens faire leur travail sans que les politiques viennent mettre leur nez dans des questions sur lesquelles ils ont légitimement le droit d’avoir une opinion personnelle mais dont je discute de l'opportunité, voire de la légalité, lorsqu’ils entendent imposer un point de vue historique par une décision parlementaire… même si ce point de vue est vrai !

 

Peut-on encore crier ‘’Merde à Voltaire’’ dans la France de 2011, bientôt 2012 si l’envie nous en prend !?

 

Ne peut-on pas laisser les individus libres de penser, de chercher, de se faire une opinion sans les canaliser dans une pensée unique par des normes juridiques qui ne cessent de croître dans tous les domaines ?

 

Dois-je faire un autodafé des quelques ouvrages qui trainent dans ma bibliothèque et que j’ai acheté en Turquie (Aaaah ! Le marché aux bouquins de Beyazit !) pour me faire une idée personnelle de la démarche intellectuelle qui conduit des historiens turcs tout à fait respectables intellectuellement à nier le génocide ?

En cas de descente de police à mon domicile, vais-je risquer  un an d’emprisonnement,

€ 45.000 d’amende ou les deux http://actualite.portail.free.fr/toute-l-actu/22-12-2011/les-deputes-votent-le-texte-sur-la-negation-des-genocides/ ?

 

Autodafé de livres interdits, répression contre les détenteurs de ces ouvrages ; serais-je le seul à qui cela rappelle de très-très mauvais souvenirs au travers de l'histoire !?

 

En tout état de cause, je souscris entièrement à l’article publié dans Le Monde et je vous engage vivement à le lire http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/22/les-lois-memorielles-ne-servent-a-rien-helas_1621554_3232.html#ens_id=1620748  (voir également http://istanbul.blog.lemonde.fr/2011/12/22/la-france-la-turquie-et-le-genocide-armenien/ )

 

Malgré cette tendance très marquée depuis quelques années à vouloir tout légiférer et à restreindre la liberté de penser des Français, je souhaite à chacun de vous de joyeuses fêtes.

 

Profitons d'avoir encore le droit d'exprimer des sentiments affectifs envers les autres avant que cela ne nous soit interdit par une nouvelle loi des plus sordides, et je me permettrai, sans que ce ne soit une provocation de ma part, de souhaiter une bonne fin d'année tant aux Arméniens, chez lesquels je compte de nombreux amis, qu'à mes très nombreux copains turcs... Yeni yiliniz kutlu olsun (navré pour l'orthographe, je n'ai pas de ''i'' sans point).

 

 

Suite p. http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-genocide-armenien-genocides-connus-et-me-in-connus-94168425.html

 

 

Ajout du 23/12/11 :  

 

Je réalise subitement que je m'étais un jour extasié devant la sagesse arméno-turque... ou turco-arménienne (principe : ne froisser aucune sensibilité) -> voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-35641950.html

Qu'est devenu le projet dont je venais de prendre connaissance dans la presse et que j'évoquais en ce termes : et des historiens turcs et arméniens devraient se réunir pour, enfin, faire le point sur les génocides arméniens.

Mon ''post'' est daté du 3 septembre 2009 et je regrette, une fois n'est pas coutume, de ne pas avoir mis le lien renvoyant à l'article de presse que je venais de lire.

 

Au niveau des commentaires concernant le grand oeuvre législatif de nos parlementaires, j'aime assez les propos du Causeur de ce jour -> http://actualite.portail.free.fr/toute-l-actu/23-12-2011/genocidearmenien/

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires