Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:58

Ce post fait suite à http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-les-services-de-la-poste-une-mauvaise-plaisanterie-62842692.html

Ceux qui ‘’suivent’’ mes élucubrations, iront directement au §3.

Ceux qui ‘’débarquent’’  retiendront que j’ai un colis (d’une valeur de l’ordre de € 400) qui a disons… disparu mystérieusement, théorie des mondes parallèles, quand tu nous tiens ! 

La version de La Poste était que le colis m’avait été livré, puisque que j’avais signé le bordereau d’accusé de réception d’un envoi en recommandé R3 ; ma version était que je n’avais rien reçu, que la signature n’était pas la mienne, qu’elle était une erreur ou un faux et que, de toute manière, il m’aurait été difficile de signer quoi que ce soit puisque le jour de la supposé livraison j’étais en cours toute la journée et que ceux avec qui je partage mon  home-sweet-home  étaient sur leur lieu de travail ou en balade à plus de 200 km de notre domicile.

Pour plus de détail, cliquer sur le lien en haut de la page.

 

Il a fallu 5 mois de mèls, de courriers, de dossiers et de paperasserie (dont un dépôt de plainte au commissariat) mais, finalement, mon expéditeur (La Poste rembourse l’expéditeur, non le destinataire… le tout est que ledit expéditeur soit honnête, ce qui fut mon cas) a reçu un chèque de remboursement.

Ceux qui seraient dans la même galère ne doivent pas désespérer. Bien au contraire, il faut insister bien que, outre le fait que ce genre d’aventures colle les boules, elle prend un temps considérable.

Une adresse utile, voire indispensable dans les cas désespérés (j’entends ceux où les Services classiques de La Poste ne répondent pas ou répondent que, pour eux, votre paquet a été livré et qu’il n’y a aucun problème, bref : que tout baigne) : celle du Médiateur de La Poste : http://www.laposte.fr/mediateurdugroupe/. En haut, à droite, dans un cadre en dessous de la bannière, se trouve la procédure à suivre pour le joindre… Si vous préférez, cliquez ici : http://www.laposte.fr/mediateurdugroupe/infos.php

J’ignore comment fonctionne ce Service, je sais par contre que ce n’est qu’après l’avoir contacté, lui avoir joint des pièces qui prouvaient ma bonne foi (main courante de la police + mon emploi du temps certifié par mon Doyen montrant que le jour de la livraison j’étais en cours + attestation de l’employeur de mon épouse établissant que le jour en question elle était également au travail, etc.)… que la situation s’est débloquée et que, l’expéditeur a reçu un chèque.

A noter que la lettre accompagnant le chèque ne comportait ni explications sur la disparition du colis, ni véritables excuses pour les… désagréments provoqués.

Et, cerise sur le gâteau, le montant du chèque ne comportait en aucun cas le remboursement des frais d’expédition en R3.

Vous savez quoi ? Je n’ai même pas râlé… J’ai éclaté de rire devant autant de mesquinerie !

… Et je n’ai pas eu l’énergie nécessaire (... et j'avais autre chose à faire !) pour reprendre les démarches afin de me faire rembourser les quelques € 15 (je ne me souviens même plus de la somme exacte d'un R3) encaissés pour le service de port non rendu.

Objectivement, j’ai eu tort, et j’engage ceux qui me liraient à ne pas baisser les bras comme je l’ai fait lamentablement.

Nous vivons un monde où nous sommes quotidiennement et de plus en plus pris pour des … (censure !).

J’ai accepté d’être le … (censure –bis-) de service.

Je dois vieillir L.

Franchement, faire payer au client le port d'un paquet qui n’est jamais parvenu au destinataire et qui, j’y reviens, n’a pu que passer dans un monde parallèle ; n’est-ce pas se f… de sa g… (censure –ter-) ! Mieux vaut en rire, mais j'ai les boules en y repensant

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires