Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 07:08

 

Charles de Gaulle… c’était de Gaulle J : joker tant sur la plan de son ego que sur d’autres sujets…

Je ne me souviens pas de débordements déplacés du MOI de Georges Pompidou…

… Alain Poher, Président par intérim, ne m’a pas marqué non plus ; vrai qu’il n’a fait que passer très rapidement.

Valéry Giscard d’Estaing me semble également avoir eu un comportement conforme à la décence que l’on peut attendre de la fonction, même si ses claquements de langue pouvaient éventuellement dénoter une certaine prétention et, pour certains, être horripilants… mais également terriblement amusants, surtout lorsqu’ils étaient revus et corrigés par des sauces mitonnées par Thierry Le Luron J http://www.youtube.com/watch?v=NblNVQ3qKAc : on ne s’en lasse pas J !

Vrai néanmoins que la manière dont VGE quitta l’Elysée pour céder la place à François Mitterrand demeure un grand moment en laissant entendre un solide sens de la mise en scène et un ego blessé plus costaud encore (version courte http://www.youtube.com/watch?v=j0AjgQtPHfk ; discours http://www.youtube.com/watch?v=4BrRVaTa-BI ;). Mais je ne peux m’empêcher, toute opinion politique mise à part, de trouver que l’ensemble eut une certaine allure. Question : est-ce lui qui demanda que l’on jouât La Marseillaise sur un fauteuil présidentiel vide… comme à la dérive J ?

François Mitterrand… ce fut François Mitterrand J : joker de nouveau mais l’audio-visuel s’étant développé depuis l’utilisation de mon joker précédent, je peux, en guise de clin d’œil, en appeler une nouvelle fois à Thierry Le Luron http://www.youtube.com/watch?v=WB-cfUGoZwk.

Jacques Chirac était ce qu’il était mais il n’en demeure pas moins à mes yeux le dernier de nos Présidents à avoir su tenir sa place avec une modestie, peut-être feinte, je l’ignore, je ne le connais pas personnellement, mais paraissant sincère pour quelqu’un qui, comme moi, observait de l’extérieur, en brave pomme J de citoyen.

Puis nous avons eu Nicolas Sarkozy qui, à mes yeux toujours (mais je sais que sur ce coup là je ne serai pas seul J), a perdu les élections en vue d’un second mandat non pas tellement à cause de sa gouvernance, mais bien du fait d’attitudes exaspérantes. Son côté bling-bling-Rollex-Restaurants-de-luxe et yachts-des-copains-pleins-aux-as n’était politico-électoralement pas très futé, et étaient plus encore insupportables ces incessants ‘JE vais vous le dire’, accompagnés de pseudo-tocs déclinés sur le mode petits haussements d’épaules + légers coups de flipper avec la tête, signes du VRP / technico-commercial de base auto-satisfait de la ventes de ses salades… mais peut-être néanmoins un peu mal à l’aise et doutant de lui. J’ai toujours été sidéré qu’un maître de la rhétorique et de la communication n’ait pas tenté d’intervenir pour le lui dire afin qu’il se corrige. Peut-être que notre ex-Président ne voulut rien entendre… à moins que personne n’ait osé lui dire quoi que ce soit, l’ego du personnage dégoulinant de toute part pouvant peut-être se transformer en fureur… ??

A présent, nous avons François Hollande, le Président tellement Normal que ses costards, chemises et cravates semblent tout droit sortis des soldes de Tati et qu’à l’inverse du prétendu Parler Juste de son ex-épouse, il nous assène un  parler qui sonne faux à force d’une floutitude J masquant une incapacité à gérer les VRAIES difficultés du pays. J’avoue que je suis soulé de ‘son’ mariage pour tous et de cette position intolérable qu’il a contribué à répandre : si vous n’êtes pas d’accord avec les idées du PS, c’est que vous avez une mentalité de Cro-Magnon tendance fascisante, sorte de terrorisme intellectuel et politique. Si besoin, lire ou relire BHL lorsqu’il entreprit de définir l’intégrisme et vous obtiendrez un joli sujet d’étonnement. Finalement, sur un autre mode, il ergote tout autant que Nicolas Sarkozy et lui qui se veut à l’opposé de son (ex ?)-rival, il le rejoint bel et bien au royaume du dégoulinage de l’ego.

Je songe à tout cela car, dans le genre j’éclabousse le pauvre monde avec mon MOI, je viens de lire la rubrique Le parti pris de Hervé Gattegno http://www.lepoint.fr/politique/parti-pris/segolene-royal-se-prend-pour-la-premiere-dame-de-la-majorite-14-05-2013-1666278_222.php qui taille un complet veston trois pièces avec, en prime, un splendide ‘nœud pape’ (tiens, elle serait mignonne ainsi vêtue J… pour une photographie qui pourrait permettre un montage par PhotoShopisation, voir la couverture de son œuvre la plus récente, par ex. p. http://actualite.portail.free.fr/france/15-05-2013/cette-belle-idee-du-courage-comment-segolene-royal-prepare-son-retour-aupres-des-francais-et-de-ses-adversaires/ ) à ma pom-pom girl préférée du PS. Si ce qu’il dit est vrai, que Dieu (quel que soit son nom), la Providence ou je ne sais qui ou quoi, nous préserve de la voir un jour en Présidente(1) de notre pays, car j’en suis à me demander si elle ne battrait pas les records de dégoulinage d’ego de tous nos Président de l’exécutif réunis J !

Ah !... Les femmes !!! J

… Vrai, vous commencez à me manquer, les filles ; je ne sais plus à qui envoyer mes vannes reloudes 10 000 % plus macho-que-moi-tu-meurs. Mon épouse ? Ma fille ? Mes amies ? Depuis le temps qu’elles me connaissent, plus moyen de les faire réagir par ces protestations véhémentes qui m’amusent tant : elles savent très bien que je n’en pense pas un mot L, quoi que… J

Allez-y Mesdames (et Mesdemoiselles J), prenez les rênes de tous les pouvoirs mais, en vous affirmant, restez vous-mêmes(2) en vous gardant bien de prendre modèle sur les hommes car vous allez en épouser tous les travers, et certains sont insupportables ; lorsque l’on voit la situation globale de la planète, il n’y a pas toujours / souvent quoi pavaner. Des milliers d’années(3) qu’ils tiennent le pouvoir, ne noircissez pas la situation contemporaine à loisirs sous l’égide des journaleux, mais ouvrez simplement les yeux avec lucidité. Je vous l’ai dit maintes fois : allez sans complexe vers votre ascension intellectuelle, politique, économique, sociale… vous ne risquez pas de faire pire qu’eux.

 

(1) Un débat d’importance à la hauteur des brillantes capacités de notre actuel Gouvernement : conviendrait-il alors de dire Madame la Présidente… ou Madame le Président ? Ah ! Voilà un sujet digne d’occuper le brave peuple…

(2) Allez, je vais vous le confiez une nouvelle fois pour vous faire plaisir : après quelque 25 ans d’enseignement devant un public féminin à au moins 80%, j’affirme que vous êtes dans l’ensemble plus futées que ces gros balourds d’hommes… et j’ose croire que vos efforts pour qu’il en soit ainsi ne sont pas dus au fait qu’ayant été opprimées (n’en ajoutons pas trop quand même J) pendant des siècles vous entendez montrer que vous avez la capacité à être les égales de votre homologue du genre homo masculin. Une fois encore, vous n’avez rien à démontrer. Seuls les niais indécrottables pensent que vous pourriez leur être inférieures. Vivez les filles, prenez les pouvoirs et sortez nous de la *** !

(3) J’ai écrit des milliers d’années et non l’origine de l’humanité. J’affirme une nouvelle fois ici mon intime conviction : avant le néolithique, le statut des femmes ne devait pas conduire à les considérer comme des minus habens tout juste bonnes à donner du plaisir à l’homme, à procréer et s’occuper des enfants, à faire le ménage et la popote, à prier… Bref : les ‘3 K’ de la répartition sociale attribuée à Guillaume II et reprise par les nazis pour définir sans équivoque le rôle de la femme: Kinder, Küche und Kirche (enfants, cuisine et église). Avant le néolithique, les représentations masculines dans l’expression artistique sont exceptionnelles : le monde divin paraît orienté sur des déesses le plus souvent stéatopyges et/ou callipyges, et il paraît assez vraisemblable de penser que les structures sociales devaient en porter la trace. Avec le néolithique, l’Au-delà se masculinise et, probablement, les structures sociales aussi. Qu’a-t-il pu se passer ? Pfffffffft ! Il fallait venir à certains de mes cours… A présent, le guichet est fermé, papy profite d’un retraite qu’il estime bien méritée J.

Partager cet article

Repost 0

commentaires