Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 06:25

 

 

Vous êtes assez nombreux, j’imagine, à connaître l’album de Dylan, Free Wheelin’ Bob Dylan (1963) et, nombreux plus encore à visualiser la photographie légendaire qui illustre sa pochette. En cas de trou de mémoire, voir au bas de la page de ce post ou encore http://gothamist.com/attachments/arts_jen/2006_04_arts_freewheelin.jpg et mieux peut-être pour rendre hommage à qui de droit http://www.bobdylan.com/us/music/freewheelin-bob-dylan (1).

 

Par contre, savez-vous que, selon Weztex qui, sans jeu de mot aucun, semble connaître la musique :) et les images qui vont avec http://rateyourmusic.com/list/Weztex/les_100_meilleures_pochettes_dalbums /, cette photographie mériterait d’être classée 68ème (sur 100) meilleure photo des pochettes d’album ?

 

Pose curiosité : celle de Nirvana, Nevermind (1991), avec le bébé qui joue au poisson et est sur le point de gober le billet de US$ 1 (radins !) et l’hameçon qu’il cache (c'est horrible, mais quel symbole !) est 37ème, le n°1 étant… ??? Non ce ne sont pas les Beatles traversant le zebra cross d’Abbey Road  (c’est le n°2), mais les Beatles, encore eux, avec Sgt. Lonely Hearts Club Band (1967)…

Pour les autres (il y a plusieurs pochettes des Pink Floyd et des Rolling Stones), allez faire un tour sur son site, il est sympa ; en tout cas, j'M bien :)

 

Weztex justifie ainsi son choix (je cite et je pompe, merci Weztex pour cet emprunt :) : « Je nomine cette pochette au titre de ''plus charmante jamais réalisé''. L'image du célèbre chanteur et de sa copine est également l'une des plus parodiée du rock. À noter que Dylan porte une copie du manteau du légendaire James Dean dans 'Rebel Without a Cause' ».

 

Stop ! J’ai un problème avec cette ‘copie du manteau de James Dean’.

 

 

Version non ‘rebelle’ :) du problème.

 

 

Coïncidence que ce manteau (veste me semblerait un terme plus approprié) ou volonté délibérée de Dylan que de jouer les James Dean ?

Il est bien difficile de le savoir.

Sauf erreur de ma part, Dylan lui-même ne livre pas le moindre souvenir de cette séance photographique dans ses Chroniques (Volume I –on attend toujours le 2 et la suite depuis 2004, date de parution aux US-, Fayard, 2005 pour l’édition française). Mais celle qui était « the most erotic thing I’d ever seen », selon Dylan (p. 280-281 de la version française précitée), autrement dit Suze Rotolo, la jeune femme  qui est accrochée à son bras (non, non ! ce n’est pas Joan Baez comme beaucoup semblent le croire), est  l’auteur(e) de Le temps des possibles, Greenwich Village, les années 1960 (Ed. Naïve, 2009) dont la page de couverture est, devinez !... une reprise de la photo figurant sur la pochette de Free Wheelin’ (voir par ex. http://www.poin-poin.com/littture-mainmenu-89/835-suze-rotolo-le-temps-des-possibles-greenwich-village-les-annees-60-edition-naive-2009 ) et dans lequel  elle a entrouvert sa mémoire sur cette séance (pp. 206 sq.).

 

Elle nous apprend qu’à l’époque, Dylan et elle étaient raides comme des passe-lacets. Ainsi, leur appartement était minuscule, très mal chauffé –même observation dans les Chroniques de Dylan, p. 293-, avec pour mobilier essentiel « un gros fauteuil doré, élimé, trouvé dans la rue », etc.

 

Elle nous apprend encore  que le jour de la séance photo, au cours de l’hiver de 1963, « Bob choisit soigneusement une tenue froissée », il aimait ce style –son surnom de l’époque n’était-il pas scruffy ?-  et que la séance commença dans leur appartement (Suze Rotolo  livre quelques spécimens de ces images p. 208).

 

Puis, lorsqu’il fut question d’aller dans un Greenwich enneigé faire des allers-retours  dans Jone Street, entre West 4th Street (où se trouvait leur appartement, au n° 161) et Bleecker Street (2) sous la conduite de Don Hunstein, le photographe, aidé des « sourires encourageants » de Billy James, attaché de presse de Columbia,  « Bob enfila une veste en daim  (3). C’était un choix plus esthétique que pratique, car la veste n’était pas du tout adaptée au temps qu’il faisait [...] Bob allait être frigorifié en sortant avec ça », ce qui explique que tantôt ce fut lui qui, mains dans les poches de son jean, se blottissait contre elle, tantôt elle qui se serrait contre lui.

 

Bref, jusqu’à preuve du contraire, hors de question, semble-t-il, de penser que Dylan avait couru les boutiques pour trouver cette veste afin de se la jouer James Dean Le Rebelle en furie (au fait, tout un chacun a-t-il imprimé que 'Rebel Without a Cause' a été traduit en français par La fureur de vivre ?). Il n’en avait pas les moyens financiers… et je ne pense pas que cette imitation était dans ses soucis car Suze Rotolo, qui n’est pas toujours tendre avec son « ex », loin s’en faut (4), n’aurait probablement pas manqué de lancer une pique si son chéri de l’époque avait voulu jouer La Fureur de vivre, Le Retour (il est vrai qu'elle-même semble -p. 205- reconnaître un rôle à James Dean dans le mouvement contestataire de l'époque..)

 

Il reste qu’il aurait pu récupérer cette veste ici ou là, puisque Suze Rotolo écrit ailleurs qu’elle faisait les boutiques d’occasion ; cette veste aurait pu amuser Dylan car, justement, elle lui rappelait James Dean qu’il appréciait. Jérome Pintoux (Bob Dylan, Dictionnaire, Camion Blanc, 2013, p. 44) observe par le biais de François Bon, l’un des meilleurs biographes de Dylan, dit-on (à ma grand honte :), je reconnais n’avoir jamais lu cette biographie, ni une autre d’ailleurs !), que Dylan, alors âgé de 14 ans, avait vu 5 fois Rebel without a cause.

 

Version rebelle :) du problème avec la ‘copie du manteau de James Dean’.

 

 

Cela dit, j’ai un doute : la ‘veste en daim’ que porte Dylan est-elle bien le même type de vêtement que celui de James Dean dans La Fureur de vivre lequel, dans mes souvenirs, est vêtu ni d’un manteau, ni d’une veste, mais d’un blouson, le fameux blouson rouge qu’il porte au cours de La Course des Dégonflés http://www.youtube.com/watch?v=ksVbeKIj5yU ; http://www.cinechronicle.com/2012/02/le-blouson-rouge-de-james-dean-dans-la-fureur-de-vivre-chez-mcgregor-49214/ … Il est ici le vêtement légendaire ; non ?

Si je demande à mon bon copain Mister Google de me trouver la veste / le blouson en daim / en cuir de James Dean, j’obtiens notamment http://www.puretrend.com/media/james-dean-en-1955-porte-un-blouson_m205126 qui ne correspond absolument pas à la veste de Dylan, pas plus que ne sont conformes les ‘vestes en cuir vintage : intemporels’ proposées  http://www.la-canadienne.com/cuir/veste-cuir-vintage.html , même s’il y est fait référence à James Dean. Ce bon Mister Google m’apprend encore (pardonnez-moi, l’info a plus de 3 ans, mais sur ce genre de nouvelles je ne suis qu’exceptionnellement dans le coup) que Jennifer Anitson a offert à son chéri le/la véritable manteau / blouson / veste de James Dean pour la bagatelle de US$ 12 000 http://www.melty.fr/jennifer-aniston-veste-de-james-dean-l-incroyable-actu69186.html avec illustration http://www.melty.fr/jennifer-aniston-veste-de-james-dean-l-incroyable-galerie-134913-528772.html, je ne vois toujours pas la veste en daim de Dylan.

 

 

Je me sens néanmoins gêné d’être en désaccord avec Weztex  beaucoup plus compétent que moi sur ces questions.

Il va falloir que je me rafraichisse la mémoire et visionne une nouvelle fois La Fureur de vivre ; sans doute / probablement ai-je loupé un épisode…

 

 

Bref, passons à la suite et venons-en à présent à l’essentiel de ce billet.

 

 

« L'image du célèbre chanteur et de sa copine est également l'une des plus parodiée du rock », écrit encore Weztex. Dommage qu’il n’en donne pas d’exemples.

Heureusement, il y a désormais l’internet pour combler une mémoire défaillante… la mienne, bien sûr.

Voici un lien qui met dans l’ambiance http://www.amiright.com/album-covers/freewheelin-bob-dylan-parodies/ ou encore (appréciez le making-off :)http://espn.go.com/espn/photos/gallery/_/id/8915030/image/1/jimmie-johnson-nascar-driver-jimmie-johnson-re-creates-bob-dylan-iconic-album-cover-espn-magazine-music-issue

Pour le fun vous pouvez également faire un tour sur http://www.amiright.com/photoshops/b/bob-dylan-freewheelin-bob-dylan-reis-1294617816.shtml ;

Il y en a très probablement d’autres.

 

 

A cela s’ajoute des reprises publicitaires.

Ainsi, en 2012 / 2013, pendant des mois et des mois, nous avons croisé sur les pages web une pub pour « 15 questions clés pour un hiver style» qui reprenait la pochette.

Jugez vous-même :

 

Pochette de Free Wheelin’ Bob Dylan et sa relecture dans Vanilla Sky. Jeu : cherchez les erreurs :-)

Ne me demandez pas de quoi il s’agissait. Curieux comme une pie, j’avais bien évidemment cliqué pour voir de quoi il était question ; c’était tellement passionnant que j’ai totalement oublié.

Mais… ne remarquez-vous rien sur l’image de la pub (cliquez dessus pour l’agrandir un peu) ?

Ce n’est pas la Vraie photo de la pochette !

Dylan et Suze Rotolo ne sont pas à leur place ‘habituelle’ et… provocation suprême (?!!?) en ces temps de lutte anti clopes : les publicitaires ont sélectionné une photo sur laquelle Dylan a une cigarette au bec ! L’image se trouve en plus grande taille par exemple sur http://www.yellowkorner.com/photos/891/the-freewheelin.aspx  avec possibilité d’achat, et ce n’est pas cadeau :( !

C’est que, on s’en doutait un peu, le jour de la séance photographique, de nombreux clichés furent réalisés… « Hunstein n’arrêtait pas d’appuyer sur le déclencheur », observe Suze Rotolo (loc.cit.), déclencheur qui appartenait probablement à un Hasselblad, ce dont on se doutait un peu également, mais que Suze Rotolo, sans doute impressionné précise néanmoins avec raison, tout en laissant planer un doute sur la marque des autres boîtiers (5)…

Si un aperçu de l’ensemble des photos qui furent faites ce jour d’hiver de 1963 vous intéresse, vous pouvez donner un coup d’œil sur http://www.tumblr.com/tagged/suze-rotolo .

Et pourquoi parler de cette pochette début novembre 2014 ?

Parce que papy à la retraite prend le temps de vivre et, que sur ce coup-là, il a pris le temps de regarder Vanilla Sky, de Cameron Crowe (2002), avec Tom Cruise, Pénélope Cruz et Cameron Diaz, film qui est une relecture de Ouvre les yeux d’Alejandro Amenábar (1997). Je ne l’avais jamais vu bien que, de l’avis de certains, il fasse désormais partie des classiques du cinéma (oui… Nous n’allons pas disserter sur cette question).

Or, au mois d’octobre 2014, il y a donc quelques jours, Paramount Channel l’a télédiffusé.

Dans ce film qui mélange à loisir réalité et fiction à tel point qu’un moment d’inattention peut faire que l’on perd le fil conducteur et que l’on peut ne plus rien comprendre au film, il y a un super clin d’œil à la ‘fameuse’ pochette ; un de plus !

Comme le 16 / 10 / 2014, jour de diffusion de Vanilla Sky, le film était programmé entre 00h10 02h20 et qu’à ces heures indues un papy, ça fait dodo (en réalité, j’étais chez des potes :), je l’ai programmé en enregistrement sur ma Freebox Player. J’ai pu récupérer le film sur mon PC et ai ainsi pu faire les captures d’écran jointes plus bas… Encore un mystère de l’informatique que cette box ! Les films programmés à l'enregistrement se stockent sur son disque dur mais il y a ceux qui seront lisibles sur téléviseur et PC, et il y a les autres, ceux qui se perdent dans l'inconnu d'une partition cachée du disque dur et qui ne seront visibles que sur un téléviseur.

Enfin bref...

Tom Cruise et Pénélope Cruz se promènent dans une rue enneigée aux environs de h/mn/sec. : 1.38.32.

Le spectateur ‘averti’ (= qui connait la pochette) s’interroge : ne serait-ce qu’un hasard ?

… Cadre général similaire : une rue enneigée (avec combi-VW garé à gauche, s’il vous plaît, et, derrière lui, une camionnette assez semblable à l’original si ce n’est qu’il y a des écritures en dessous du toit)...

… Tom Cruise en jean, ‘veste en daim’ marron claire avec col de chemise débordant sur celui de ladite veste, mains dans les poches du jean, comme Dylan...

… Pénélope Cruze engoncée dans un manteau sombre (un imperméable eut été mieux (6)-) , pantalon également sombre, bottes aux pieds, accrochée au bras gauche de Tom Cruise, comme Suzan Rotolo...

La question d’une coïncidence ou non serait restée à jamais – insoutenable angoisse :) !- sans réponse (un indice éloquent toutefois : au cours de la séquence, il y a en fond musical Fourth time around... de Bob Dylan) si, aux environs de h / mn / sec . 1.52.05, le réalisateur n’avait pas eu la gentillesse extrême vis à vis des curieux de revenir sur la scène et d’offrir un fondu enchainé allant du couple Tom Cruise / Pénélope Cruz à la pochette où figurent Bob Dylan et Suzan Rotolo.

Place aux images à partir desquelles je vous propose une partie du ‘jeu des 7 erreurs’ ou, si vous préférez, une partie de ‘cherchez les erreurs’, car j’ignore totalement s’il y en a 7… ou plus, ou moins. Je n’ai pas compté car à chaque fois que j’entreprends de les dénombrer, mon attention est distraite par mon étonnement devant la mise en scène qui a été –pardon !- ‘chiadée’ au maximum. C’est à se demander si les différences (notamment la voiture noire et non grise à droite, Tom Cruise et Pénélope Cruz à dessein ‘sous-ex’ pour aider à la confusion, etc.) n’ont pas été savamment étudiées afin de s’amuser en faisant un nouveau clin d’œil aux spectateurs… leur laissant la possibilité de trouver les différences… Et c’est bien ce jeu que je vous propose ci-dessous :).

Ouiiiiii :) ! Comme dans Le Journal de Mickey : " notre dessinateur a commis 'x' (assez souvent 7) erreurs en recopiant Picsou en train de prendre un bain dans ses pièces d'or, trouvez-les" :)

Pochette de Free Wheelin’ Bob Dylan et sa relecture dans Vanilla Sky. Jeu : cherchez les erreurs :-)

Au temps déjà indiqué de 1.52.00 (valeur approximative, bien sûr), se trouve un splendide fondu enchaîné qui conduit de l’image de gauche à celle de droite… Et non, je n’ose pas (question de droit d’auteur) joindre une nouvelle capture d’écran montrant la séquence au moment où la superposition est la plus lisible et est remarquablement réalisée.

Bravo au(x) monteur(s)  :) !!

A propos du Copyright : dans ce post, comme dans tous ceux où j’ai emprunté une illustration, je m’engage bien sûr à la retirer sur simple demande, même si ledit post y perdra une grande partie de sa signification.

Puis-je néanmoins faire observer que je ne fais de tort à personne et que tous les dépositaires possibles du (des) copyright ont été mentionnés me semble-t-il : Bob Dylan, le photographe Don Hunstein, l’éditeur de disque Columbia, Paramount...

Je n’ai fait que mettre sous les yeux des visiteurs de ce blog le jeu des erreurs qui m’a semblé être criant d'ironie dans le film et voulu par le réalisateur.

Tout le ‘mal’ que peut faire cet emprunt est de pousser mes visiteurs à acheter le CD de Bob Dylan et, plus encore peut-être, le DVD de Vanilla Sky afin d’aller constater de visu ce que je raconte. Et c’est bien pour cela qu’au lieu de mettre deux captures d’écran correspondant aux scènes concernées, l’une sous l’autre, en format très lisible, je les ai mises côte à côte : c’est tout petit :), il faut deviner… (oui ; en cliquant dessus, c'est un peu plus visible)

Merci donc par avance d’accepter mon emprunt, et s’il faut supprimer cette illustration, je le répète, j’obtempérerai à réception du courriel me le demandant, bien entendu

Persistent 2 questions :

- est-il vrai qu’il y a d’autres films qui ont repris cette pochette ? Je l’ai lu dans un forum, mais je ne parviens pas à retrouver le site dont, comme l’âne que je suis, j’ai oublié de noter l’adresse URL !

- Et puis, bien sûr, qu’est-ce qui fait que cette photo est devenue une véritable légende ?

Pour la première question, me faire suivre les réponses si vous en avez ; sympa - Merci.

Concernant la seconde, à chacun d’apprécier.

Ce post n’a pas pour but d’analyser l’image elle-même, mais ceux qui m’ont eu en histoire de l’art observeront rapidement les lignes de fuite et la perspective en général, la composition triangulaire, etc., etc.

Et puis, et puis… est remarquable (même s'il peut ne procèder que d'un 'coup de bol') le contraste saisissant entre l’atmosphère glaciale de la rue et la chaude et tendre intimité des deux tourtereaux. Comme l’a noté avant moi Laurent David Samama, ils sont transis de froid et d’amour http://laregledujeu.org/samama/2011/04/01/185/adieu-ma-suze/ , le second tremblement étant supposé réchauffer le premier. Et c'est bien là l'un des aspects les plus originaux de cette photographie.

N’ayant qu’une connaissance réduite des pochettes de disque, je me juge incompétent pour confirmer que celle-ci est « la plus charmante jamais réalisée », comme l’écrit Weztex.

Je me contenterai d’observer que cette photographie paraît toute simple, tout bête, voire toute 'gnangnan'…

… Mais essayez donc d’en faire une relecture, et passez moi vos oeuvres, rien que pour me faire rigoler, ce qui ne sera pas un luxe en ces temps de surenchère à une violence inouïe au XXIe S., et je passe sur la toute récente publication du 5ème rapport du GIEC avec ses perspectives alarmantes sur le changement climatique !

Oui (= oui très, très dubitatif !)... Joyeuse préparation de Noël à chacun de vous malgré tout.

P.S.1 : Curiosité.

Alors que je cherchais des précisions sur la ‘veste en daim’ supposée de James Dean, je trouve une photo de l’acteur qui évoque un peu celle de ‘nos’ deux amoureux dans Jone Street -> http://modissimo.fr/bestof-le-style-de-james-dean.html  (dérouler vaillamment la page jusqu’à ‘Hot pants’).

P.S.2 : Curiosité-bis.

Je suis étonné que, sur Google Earth / Street & Co., jamais personne n’ai placé dans Jones Street la fameuse photo (problème de copyright ? éviter que les touristes ne viennent s’y photographier comme dans le passage pour piétons d’Abbey Road http://www.20minutes.fr/culture/1426943-20140809-45-ans-apres-beatles-abbey-road-pose-problemes-securite ?).

Si en tout cas vous souhaitez tenter de situer le cadre de Jone Street cuvée de 1963 et cuvée d’aujourd’hui, d’autres l’ont fait pour vous. Vous en avez un essai ici http://www.lumieresdelaville.net/2014/04/09/diaporama-quand-la-ville-inspire-les-albums-mythiques-de-pop-music-avec-google-street-view/, mais l’un des montages les mieux réussi me semble être la superposition Aujourd’hui / Hier proposée par http://www.gentside.com/musique/voici-les-veritables-lieux-des-pochettes-d-039-albums-emblematiques_art42821.html

Allez y faire un tour, cela mérite un coup d'oeil. Vous y trouverez en prime d'autres photograhies de pochettes d'album (dont 3 de Bob Dylan + une photograhie qui, sauf erreur, provient du reportage de Scorsese) replacées dans leur cadre d'origine :)

Mise à jour du 4 novembre.

Non, je n'avais pas véritablement oublié les notes. Je n'avais pas fini de les rédiger lorsque, hier, j'ai mis en ligne le texte ci-dessus et ne pensais pas que quiconque le remarquerait... C'est que j'ignorais que quelques-uns d'entre vous étaient aussi rapides à venir voir mes nouvelles 'pontes' et, qu'en prime, vous me passeriez un courriel de protestation : bande de râleurs :) !

 

1.Les curieux qui s’y rendront, ne manqueront pas un détour par la page ‘Merchandise’. Outre les produits sans guère d’intérêt qui y sont présentés, cliquez sur ‘Harmonicas’ et observez le « 7 Harp Signature Set - Signed and Played Harmonicas » à € 25.000 !! Il y va fort, papy ; non ? Je sais qu’avoir un orthographe de Dylan relève des coulisses de l’exploit, et inutile de dire où s’en faire refiler de plus faux les uns que les autres. Au fait. Question : à ce prix le client a-t-il seulement droit à une signature manuscrite ? Autrement, pour les harmonicas, si vous souhaitez obtenir le vrai son Dylan, observez qu’il utilise des Hohner modèle Marine Band http://us.playhohner.com/instruments/harmonica/diatonic-harmonicas/marine-band-series/marine-band-1896-classic/. Ce type d’harmonicas coute une quarantaine d’€ pièce, soit € 280 pour avoir la gamme de A à G. Dylan s’en fait-il monter spécialement pour lui, et est-ce ceux-ci qui sont proposés à la vente sur son site, d’où le prix ? Possible, mais n’est pas Bob Dylan qui veut, et chacun fait comme il le sent en matière d’harmonica… comme du reste :).

 

2.N’étant pas un habitué de New York, je ne vais pas entrer dans un débat qui me dépasserait très vite. Mais ceux qui veulent situer les allers-retours du couple pourront préférer le plan proposé par http://www.stay.com/new-york/place/221393/bob-dylan-the-freewheelin/# avec suite sur http://www.stay.com/new-york/place/221393/bob-dylan-the-freewheelin/#guide-search (ou encore http://www.feelnumb.com/2009/11/23/the-freewheelin-bob-dylan-photo-location/) ; il me semble plus rigoureux que celui de Google, et Bleecker St. y est plus facile à localiser.

 

3.Veste en daim ? A l’origine, ces vestes étaient bien faites avec du cuir de daims… pauvres bêtes. Puis, avec la vulgarisation de ce type de vêtements, les fabricants passèrent à de la peau de veau / de la vachette retournée (… toujours pauvres bêtes) mais, pendant longtemps, persista l’appellation ‘veste en daim’, et je crois que certains l’utilisent toujours.

 

4. Illustration ? Page 210, un tantinet mesquine, et à mots couverts, elle reproche à Dylan et son équipe de n’avoir jamais touché un sous pour cette photographie… Vrai que, depuis qu’elle est publiée et re-publiée, elle a dû rapporter pas mal d’argent. Mais la critique reste étrange pour une jeune femme qui se voulait un peu / beaucoup bohême tendance gauchisante et désintéressée par l’argent. Pour le reste, bien que livrant les souvenirs d’un amour indiscutable, elle taille ici ou là un super complet veston à son « ex » : menteur, manipulateur, combinard, infidèle, égoïste, mytho… Faites un tour dans son Temps des possibles, il y bien d’autres qualificatifs peu élogieux ou bien formulés, ou bien en filigrane. Et je vous recommande les pp. 270 - 271 où elle lance (et même balance) : " Ce n'est pas parce qu'ils sont extraordinaires dans leur domaine de prédilection que les artistes que l'on admire sont forcément des êtres exemplaires. Ce qui appartient au public, c'est leur art, et rien d'autre"... Et vlan ! Prends cette flèche pleine de fiel dans ton coeur d'infidèle, car cette pique a pour cadre le récit (très pudique) de sa rupture avec Dylan, un passage qui fait un peu office de réponse à Don't think twice it's all right, ma chanson d'amour préférée... bien que je ne sache plus si elle l'est toujours depuis que j'ai lu Suze Rotolo :(.

 

5.Tandis que le photographe s’installe dans l’appartement du couple, Billy James, l’attaché de presse de Columbia, « me montra l’un des appareils photo de Don, un magnifique Hasselblad… » (S. Rotolo, loc.cit.). Quels étaient les autres boîtiers ? Le ‘Blad’ alla-t-il se promener dans Jone St. enneigée par « l’une de ces journées d’hiver dans New York, où l’humidité vous glace les os » (ibid.) ? Qui sait…

 

6. Suze Rotolo (loc.cit., p. 207 et s.) explique qu’elle enfila pulls de laine sur pulls de laine qu’elle emprunta à Bob, qu’elle compléta son ‘équipement’ anti-froid avec le Loden vert (sic) qu’elle avait acheté au cours de son séjour en Italie, puis qu’elle en serra la ceinture « pour mieux conserver la chaleur » tant et si bien, conclut-elle, qu’elle se faisait penser à une « saucisse italienne » (sic toujours) :-).

Repost 0
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 14:32

Mise à jour du 30 novembre.

 

Le problème de Windows 7 évoqué dans ce billet est résolu.

Néanmoins, je ne le supprime pas ; peut-être, pourra-t-il servir à d'autres.

 

Merci à ceux qui m'ont fait parvenir des tuyaux qui n'ont servi à rien, ou bien parce que lesdits tuyaux n'étaient pas adaptés... ou bien parce que, le plus probable, je n'ai pas su mettre en pratique leurs indications.

 

Finalement, j'ai eu la visite du Nortaignais (pour ceux qui n'identifieraient pas et voudraient savoir, lire ce post) qui, en quelque 5 mn., a solutionné la question en nettoyant la base de registre. Jeu de patience que je n'aurais pas su faire.

La cause du problème provenait d'un soft qui s'était mal désinstallé. Il y avait des fichiers résiduels un peu partout, et le 'jeu' consistait à les retrouver pour les virer.

 

Amusante en tout cas cette affaire.

Le Nortaignais passe parfois sur mon blog. C'est ainsi qu'il a vu mon appel à l'aide et ma bulle le concernant. Il m'a téléphoné en riant et, dans la foulée, est venu at home boire un K.wa, tout en papotant et 'bidouillant' mon PC.

 

Outre le problème de PC (merci encore :), cela fait toujours plaisir de revoir un vieux pote :).

 

A+

 

------------------------------------------

 

Avant-hier, en mettant en ligne un addendum sur la gravissime question ;) des yeux vairons de Milla Kunis, d’Alexandre le Grand… et des miens (si, si ! :), allez voir  http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-les-yeux-vairons-de-milla-kunis-et-d-alexandre-le-grand-109684689.html ), j’ai constaté que les pages d’Overblog étaient de plus en plus envahies de pubs.

 

Je sais qu’il faut bien vivre, que la pub peut aider bien des sites web, mais à la longue, la pub… c’est gonflant !

Comment, déjà, Florence Foresti exprime-t-elle cette lassitude vis-à-vis de la pub télévisuelle ?  « Carglass répare, certes… Carglass répare bien entendu, mais question : est-ce que Carglass ferme sa gu*** ? » http://www.wat.tv/video/florence-foresti-mother-fucker-6wmb5_6jqqf_.html . Avant elle, il y avait notamment eu Ro et Cut avec Carglouch http://www.youtube.com/watch?v=GP-sV3HP5Z0 et plusieurs autres parodies.

Et si encore il n’y avait que Carglouch :) qui cassait les oreilles et, plus généralement, importunait, voire agressait le pauvre monde !

 

La paperasse de nos boîtes aux lettres papier est presque totalement remplacée par de la pub ‘internetteuse’ qui tombe de tous les côtés sur noc PC (je passe sur celle qui agresse de plus en plus nos phones, qu'ils soient ou non smart). Je reçois bien 350 à 400 courriels publicitaires par semaine qui vont le plus souvent tout droit dans mes ‘courriers indésirables’, et c’est heureux. Il me suffit de vider ces ‘courriers’ sans un regard… quoi que, parfois s’y glisse une correspondance importante (j’y ai un jour trouvé un mail des impôts concernant une question très sérieuse :() qui part ainsi directement à la corbeille. 

Et dire que je ne sais toujours pas s’il est possible de se consoler en se disant que, sur le plan environnemental, tout ce pourriel virtuel débordant est préférable aux pubs papier (1). Il faudra que je pose la question à Sa Blondeur (ma fille pour les non initiés) ; ‘ma pro’ de la compensation carbone et autres GES doit bien avoir une idée assez précise sur la question.

 

Ah tiens ! A propos de Ma Blonde préférée : à tout hasard, un appel à mes bons et gentils visiteurs :)

Son projet de préparer une thèse sur la base d’une convention CIFRE (http://www.anrt.asso.fr/fr/espace_cifre/accueil.jsp ) avec l’ONG dans laquelle elle a effectué un stage l’été dernier semble tomber à l’eau. Motif budgétaire ; voilà une rengaine qui commence à devenir encore plus exaspérante que la pub tout azimut !

Si par hasard  vous connaissiez une entreprise (à tort ou à raison, nous n’allons pas ‘diptèrosodomiser’ sur la question ici, j’inclus dans cette appellation les ONG) qui pourrait être intéressée par une brillante demoiselle (plusieurs mentions, major -2- de promo, tout ça et plus encore :)  qui souhaite se spécialiser sur la compensation carbone, il serait hyper sympa de me faire signe… Merci d'avance.

 

Mais revenons à notre sujet. C’est vrai que j’aime bien ouvrir des parenthèses pour me balader dans les textes ;). Le tout est de penser de fermer la portes avant de s’enrhumer...

 

Dans les offres publicitaires d’Overblog, outre celles concernant des achats de vêtements ou une autre concernant du streaming illimité, c’est au goût du jour, j’ai été assailli (ça clignotait tant que ça pouvait au cas où je n’aurais pas vu) par celle d’un soft qui est supposé réparer les erreurs de Windows –navré, je n’y suis pour rien, le lien pris sur l’offre d’Overblog est un peu long-  http://www.avanquest-download.com/PC_Speed_Maximizer/mrm/fr/tt/PCSM.cfm?tracking=AQ_FR_PP_MRM_PCSM&campaignid=PLY&uid=PTQa8_0hFjiRTGg6QZAvbfoKRovMMqRBNBW4RYEGL58H6VQUEQQOSBoWK-Y8gYEK4aVndW4LVdUrKHLskOtyw5vLNdMfZtrBjkoMIwu_hEyXoZ2b6LUkIxrZqk1SZti9HKddH16vyoUJyKJeG6EwRT5nCujO7ijsbN5dl5-7_12Wgw8MMMIbtPaWw0V3CrT26ZbNlrPW-sSDMw66d2ByGDjEVHdXcGcOwDDDcCHO40etzvVwZl909mu6ziig7bGXTdYqTJFLRJNbX5wHY7Hup6Zao2vq2cqgcXuEFBPmxSlSGmpOBBIu_Y1fwHectL9vUW25YuT1jZMY3z_yvnSVbB2usbUMWyoijw0cE7QlRYJFNjPtRQFg5dNIouCZDjKYSle8Jprt7hzi7DQY6C0BPfE49nGpvaVRK7yrvGxK7EXekZIE1HI&filter=overblog41091004&keyword=LPTT

Si vous voulez le faire plus court, c’est ici http://pcspeedmaximizer.com/fr/index.html

 

Je suis au courant de différents liens concernant cette publicité du fait qu’elle m’a tiré l’œil : ’mon’ Windows a des soucis, et je me suis donc vaguement renseigné.

 

C’est que depuis quelques mois, lorsque j’allume mon PC, je trouve l’avertissement suivant sur mon écran :

Réparation de Windows (Microsoft net.Framework) et publicité

Si je déplace le curseur situé à droite de la boîte de dialogue pour faire dérouler le ‘Texte de l’exception’, j’obtiens sur des lignes et des lignes toute une littérature à l'usage exclusif d'informaticiens patentés à laquelle, soyons sans ambigüité ni faux-semblants, je ne comprends strictement rien !

Sympas chez Microsoft avec cette boîte de dialogue, mais pour tous les millions d’utilisateurs qui ne sont pas informaticiens ou, à défaut, passionnés par l’informatique, il serait bon, après le diagnostic de donner le remède. Seraient bienvenues des formules du style ‘pas grave continuez à utilisez votre PC sans vous cassez la tête’ ou au contraire ‘votre PC va rendre l’âme, songez à faire toutes vos sauvegardes’.

... Autres formulations intermédiaires possibles : ‘aller sur –référence d’un site Web- pour trouver la procédure / potion magique pour effectuer la réparation’.

 

Si je clique sur ‘Continuer’ ou ‘Quitter’, Windows s’ouvre, le PC fonctionne sans problème mais, à la longue, il me semble (simple impression ??) de plus en plus lent.

Bref, il faudrait peutêtre que je songe à effectuer une réparation et comme j’en suis tout à fait incapable, j’ai demandé conseil ici et là... puisque Le Nortaignais (vous l'avez croisé si vous suivez les commentaires des pages de ce blog) qui a eu la gentillesse de remettre de l'ordre maintes fois dans mon PC est 'Aux copains absents' depuis son mariage :(

 

A tout Seigneur, tout honneur, je me suis adressé au Boss du Service Informatique de votre fac et de mon ex-fac :) auquel j’ai rendu une visite très, très intéressée, ce que je ne le lui ai pas caché ; c’est un ‘vieux’ copain. Fort gentiment, il m’a offert le K.wa habituel et m’a demandé de lui amener ma tour ! Ah ! Es-tu certain que si je ne t’amenais que le disque dur sur lequel il y a le système cela ne suffirait pas ? Parce que si je t’amène ma tour, c’est un tour de reins quasi assuré compte-tenu de son poids et de l’impossibilité de se garer dans le quartier et ce sera un sale tour à me jouer à l’approche de la saison de ski et des tours que j'aime bien faire, au grand dame de M. Monbanquier, dans différentes stations de sports d'hiver.

Que dalle, que tchi : il lui faut la tour complète ; sale tour ! :)

 

J’ai alors zoné sur la Toile où je n’ai pas trouvé grand-chose si ce ne sont des tuyaux percés… ou des manœuvres trop complexes pour ma cervelle sclérosée de papy et, plus encore, ma nullité en informatique.

 

Dans le même temps, j’ai demandé à droite, à gauche à des gens supposés ‘compétents’… Je ne ferai pas de commentaires sur leurs réponses bidons, car elles me conduiraient à sombrer dans du jeu de mots pas poli, grossier et scatologique en prime ; bref, du très facile et discourtois.

J’en suis là.

 

Oh ! La BONNE réponse, je pense la connaître : réinstaller Windows.

 

Mais si vous saviez ce que cette perspective me rase, me mine, me sape mon moral de retraité qui a les pouces à la retourne ! :-)

 

Vous concevrez à présent pourquoi la pub d’Overblog sur ce ‘réparateur de Windows’ pour un peu moins de € 20 a attiré mes neunoeils.

 

Comme toutefois j’ai pour principe assez récent de ne jamais rien installer sur ma bécane sans avoir vérifié de quoi il s’agit, résultat d’une assez longue expérience de nul en informatique qui entendait se marrer avec son PC et qui téléchargeait n’importe quel soft pour l’essayer histoire de voir...

… Et qui a mis plusieurs fois le bazar dans son PC ?

… Et qui a installé des ‘bidules’ pas bien nets que, de surcroît, je n’arrivais plus à désinstaller ?

 

Concernant http://pcspeedmaximizer.com/fr/index.html, soft miracle susceptible de réparer Windows, donc, je suis tombé en arrêt sur une critique qui, pour le moins, n’est pas très gentille. En quelques mots, c’est une gigantesque fumisterie, et mieux : une arnaque  http://supprimer-spyware.com/supprimer-pc-speed-maximizer/ 

Réalité ? Opinion d’un concurrent ? Que sais-je encore ?

Qui aurait un point de vue basé sur l’expérience ?

 

Ma question au final de tout ce laïus : qui aurait une solution pour venir à bout de ‘Microsoft .Net Framework  exception non gérée’ ?

 

Le cas échéant, faire suivre la solution, ce serait sympa.

 

Merci à tous et @++

 

(1) Dans un précédent post, j’ai déjà posé la question de savoir si une pub via l’internet était ou non moins polluante qu’une pub papier. Si la question vous intéresse, je vous engage à ne pas vous soucier du sujet abordé (bien peu de chance en effet que le mode d’emploi dont il est question dans ce billet vous passionne) et  à aller directement à la note 1 de la page  http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-mode-d-emploi-multiblitz-color-dia-duplicator-voltage-tension-119453161.html. Vous pouvez également donner un coup d’œil sur  http://pro.01net.com/editorial/593131/les-ravages-insoupconnes-de-la-pollution-informatique/.

Plus généralement, je vous engage à vous méfier de ce qui semble a priori clignoter écologiquement en vert. Outre le courriel au coût environnemental restant à déterminer,  il y a un exemple qui doit inciter à la prudence. Si j’en crois en effet différentes infos, l’automobile électrique n’est pas respectueuse de l’environnement, en tout cas dans l’immédiat et pour plusieurs années. Dimanche 19 octobre, 16h, La 5 a proposé une émission,  La voiture électrique, pas si écolo ! qui le montrait sans l’ombre d’un doute (cf. http://www.france5.fr/emission/voitures-electriques-pas-si-ecolo). Certes, ce type d’engins n’émet que 66 gr. de CO2 / km, mais ceci en France et grâce à une électricité provenant à 75% de nos centrales nucléaires (en toucher deux mots aux écolos purs et durs, juste pour voir leurs réactions :), car en Allemagne, les mêmes véhicules "coûtent" 154,9 gr. CO2 / km. du fait d’une production électrique basée à 50% sur le très polluant charbon. Si 15% du parc automobile de notre pays était électrique, il faudrait de 5 à 15 centrales nucléaires supplémentaires pour recharger les batteries (et re-coucou les écolos purs et durs !). Et ne croyez pas que l’éolien et le solaire soient capables de nous fournir des solutions alternatives, dans l’immédiat en tout cas. Ces énergies sont à consommation immédiates et la question de leur stockage pour l’utiliser au moment des pics de demandes en électricité est loin d’être résolu. Et puisque nous parlons stockage, revenons à l’automobile électrique qui pose un autre problème environnemental : la production de batteries et de leur recyclage. Il y a sur ces points encore des éléments dramatiques. Le reportage mentionné ci-dessus évoque essentiellement le lithium dont la production détruit l’écosystème du désert d’Atacama, au Chili, mais il y a bien d’autres éléments environnementalement dangereux dans les seuls procédés de stockages que nous connaissons à l’heure actuelle.

(2) Faut-il ou non féminiser le mot :) ? Vrai que si je féminise, major-ette serait finalement plus folklorique et sympathique :).  Alors que l’on s’égorge et s’étripe à travers le monde, nous, Français avons de très graves problèmes ; si-si-si ! Des problèmes de grammaire ! Si vous ne voyez pas à quoi je fais allusion, voici quelques liens http://www.francetvinfo.fr/politique/ump/un-depute-ump-rappele-a-l-ordre-a-l-assemblee-pour-avoir-dit-madame-le-president_712913.html ; http://www.academie-francaise.fr/actualites/la-feminisation-des-noms-de-metiers-fonctions-grades-ou-titres-mise-au-point-de-lacademie ; http://www.francetvinfo.fr/politique/madame-le-president-la-mise-au-point-de-l-academie-francaise_720427.html. Il demeure que je souhaite que ne soit pas levée la sanction prise contre Julien Aubert et que, conformément à ce qu’il a annoncé, il porte l’affaire devant les tribunaux. Je serais curieux de savoir si ceux-ci donneront la primauté du contrôle de notre langue à l’Académie Française… ou à un règlement de l’Assemblée Nationale qui, dit-on, aurait décidé de féminiser tous les titres. Il demeure que ‘auteure’, ‘écrivaine’ –non admis par l’Académie si je lis bien le point de vue des Immortels- me font mal aux yeux, plus mal aux oreilles pour le second. Réaction de papy ? Peut-être.

Repost 0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 13:55

 

Madame Aubry, intervenant devant une école de sa ville qui était cadenassée pour protester contre les rythmes scolaires et face à laquelle défilaient des enfants armés de pancartes incitant à la grève sous le regard bienveillant de ceux qui les leur avaient données, leurs parents, bien sûr, tente d’être convaincante :

 

"Quand on est parents d'élèves, on ne demande pas à ses enfants d'avoir des pancartes pour ne pas respecter les lois de la République. Ou alors je ne parlerai pas de la coéducation avec les parents. Moi, je suis pour la coéducation [...]. Voyez cette petite fille avec une pancarte. Mais franchement, c'est comme ça que vous élevez vos enfants ? En leur disant de ne pas appliquer les règles ?" http://www.metronews.fr/info/rythmes-scolaires-martine-aubry-fait-la-lecon-a-des-parents-d-eleves/mnim!EOMg47HKsp26Y/

 

 

A l'aimable attention de Madame Aubry

 

Madame,

 

Auriez-vous l’obligeance extrême de reconduire ce type d’interventions (en la musclant un peu plus, peut-être, cela soulage) dans la classe de tous ceux de mes collègues qui, les pauvres, sont toujours en activité et doivent gérer au quotidien une éducation / socialisation parentale qui vous fait lâcher avec une audace certaine ‘c’est comme ça que vous élevez vos enfants ?’ et une coéducation parents / profs emplie de tels coups de poignards dans le dos de la part des premiers à l’égard des seconds que ces derniers ont parfois du mal a retenir une exclamation du genre 'mais zyva ! F*** toi de ma g***, cela au moins le mérite d’être franc !' ?

 

… Car le non respect des lois de la République et, plus ‘montesquieusement’, l’esprit des dites lois dans l’Ecole de la même République par refus des parents de jouer franc-jeu dans la coéducation en question est désormais d’une banalité, d’une platitude, d’un lieu commun de chez je-n’en-peux-plus-je-vais-craquer (me concernant, c'est devenu 'je me demande comment je n'ai jamais craqué... totalement' car, oui, il m'est arrivé de craquer... un tout petit peu, comme Martine Aubry :-)

 

 

Des preuves ?

Des exemples ?

 

Soutenez-vous les côtes si vous êtes sensibles, car elles vont souffrir du fait des secousses abdominales de vos rires…

Mettez vos lunettes ou votre appareil auditif si, outrés, vous avez du mal à croire ce que vous lisez ou entendez (pour l' 'auditif', ce sera à la fin de ce billet)…

et rendez-vous sur http://valoozeries.over-blog.com/article-mots-d-excuse-les-parents-ecrivent-aux-enseignants-d-un-proviseur-orleanais-56434995.html ; http://www.metronews.fr/culture/ecole-les-10-meilleurs-mots-d-excuse-de-parents-d-eleves/mmdc!GNdnEKbszmduQ/ 

 

Exagération de profs qui se veulent amusants ; qui entendent rejeter sur autrui leur incompétence incommensurable légendaire ?

 

Si seulement c’était !

Mais non ; dommage…

 

Et la situation ne s’améliore que très vaguement en post-bac ; bien dressés par leurs parents beaucoup d'étudiants sont capables de faire avaler des couleuvres aux enseignants qui n’y prennent pas garde.

Ah ! Le dossier que l’on ne peut rendre le jour dit parce que Monsieur je suis désolé, mon imprimante refuse obstinément de fonctionner…

 

Le respect des valeurs républicaines ?

 

Voici encore un appel téléphonique sous la forme d’une caricature blagueuse ; toute plaisanterie contient une part de réalité, faute de quoi la plaisanterie ne pourrait être.

Elle circulait sur la Toile il y a quelques années. Je la retrouve par hasard sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=R_yO_2WuzzQ

 

Si vous ne la connaissiez pas, je vous l’ai livrée…

 

… Et souvenez-vous en si, d’aventure, vous deviez communiquer ou bien avec l'un de vos enseignants, ou bien avec ceux de vos petites sœurs ou petits frères :-).

 

Mais... est-ce si amusant que cela ?

Repost 0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 13:07

 

Aliénation, dangerosité des jeux vidéo, de l’internet, des Smartphones et de tout le ‘matos’ High-tech en général.

 

Combien de fois vous ai-je dit que tout cela pourrait-être d’usage dangereux avant un certain âge, avant quelques savoirs, expériences et apprentissages de base ce qui, immanquablement, provoquait au coin de vos lèvres un sourire poli, mais néanmoins entendu du style voilà-le-Canard-qui-se-lâche-et-nous-la-joue-papy-gâteux ?

 

Peut-être aurez-vous un regard légèrement différent sur mon propos après avoir lu cette info :

http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/ces-patrons-de-la-silicon-valley-qui-interdisent-la-high-tech-a-leurs-enfants_695203.html#xtor=AL-54

 

A++

Papy pas encore tout à fait gâteux :p)

Repost 0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 08:14

 

Un ouvrage historique sur le Prophète ?

 

Je ne suis pas le mieux placé pour vous répondre ; je ne suis pas islamologue.

 

A ma connaissance, si vous souhaitez un ouvrage assez simple qui ne soit pas une hagiographie (présentation d’un Mahomet entouré d’une aura miraculeuse correspondant à celle d’un Jésus tel qu'il est présenté au catéchisme), mais un essai de biographie (‘essai’, car il est très difficile de démêler le fabuleux du réel pour l’approche de tout personnage légendaire), je peux vous conseiller d’au moins donner un coup d’œil au petit opuscule (environ 150 p. au format 12 x 19) d’Anne-Marie Decambre, Mahomet, Ed. Desclée de Brouwer, Collection Temps et visages, 1999 (ISBN 2-220-04425-4). Sauf erreur, il a été réédité en 2008, et ce doit alors être cette publication http://www.franceculture.fr/oeuvre-mahomet-de-anne-marie-delcambre.html

 

N.B. Malgré ce conseil de lecture, restent en partie justifiées les critiques de fond exprimées par Jorian 132 "lire, quel plaisir!" sur http://www.amazon.fr/Mahomet-Anne-Marie-Delcambre/product-reviews/2220059677/ref=dpx_acr_txt?showViewpoints=1...

 

Il demeure que je ne connais pas d’autre ouvrage qui soit facile d’accès pour un public ne connaissant de rien à pas grand-chose à l’Islam mais, une fois encore, je ne suis pas islamologue.

Repost 0
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 13:10

Ce blog a été ouvert en novembre 2007 par l’une de mes ex-étudiantes. Elle en fit alors cette présentation.

  • Blog : Le Défouloir d'un prof 
  • Description : Le Canard du Bosse Fort (Bosphore, tas d'ignares sans humour) a traumatisé des générations d'étudiants... dont j'ai fait partie ! Ce blog, c'est son défouloir, là où il vous fait partager ce qu'il ne peut pas dire en cours au nom du stupide politiquement correct... Quant à moi je suis une de ses ex-étudiantes, complètement maso qui après avoir l'avoir subi, lui et ses plaisanteries horriblement machistes (entre autres), ai la bonté (extrême !) de m'occuper de son blog.... Allez, bonne visite !

 

Cette étudiante a ainsi été ‘ma’ webmiss jusqu’au 3 septembre 2014, soit quelque 7 ans. Puis, comme elle s’est fait pirater le compte à partir duquel elle assurait la gestion, elle a fermé le compte et m’a transmis le contrôle total du blog ; c’était à la fois le plus simple et le plus adapté au temps qui avait passé…

Il m’a semblé que conserver son texte serait une manière de la remercier de sa gentillesse.

 

A tout hasard, j’y ajoute les informations la concernant contenues à la fin du post suivant http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-possible-disparition-du-canard-120789498.html... si vous avez besoin de ses compétences et de ses services vous êtes le bienvenu ;).

 

Qu’ajouter à sa présentation si ce n’est peut-être ce billet http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-le-canard-vous-tire-se-reverence-pour-partir-en-retraite-113478487.html  dans lequel j’annonçais mon départ à la retraite.

 

Depuis, bien que peu à peu les élèves et étudiants qui m’ont eu en cours arrivent en fin de cycle d’études, ce blog est toujours visité par quelques-unes de mes ‘ex-ouailles’. Je ne l’ai donc pas fermé et y passe de temps à autre pour y poser quelques âneries  :)

 

Ah oui ! Je peux également profiter de cette mise à jour pour répondre à quelques questions récurrentes :

 

  • Pourquoi suis-je le Canard ?

Parce que le surnom que me donne mes amis, ex-collègues ou (ex-)élèves est Coincoin (non, non, cela ne m’a jamais fâché, je suis habitué d’autant plus qu’il est héréditaire compte tenu de mon patronyme) ; or qui fait coincoin si ce ne sont les canards ? ;)

 

  • - Pourquoi le Canard du Bosphore / ‘Bosse Fort’ (ouiiiiii !!! Fastoche et un peu ‘relou’… mais tellement tentant lorsque l’on a une tendance naturelle à la paresse  :) ?

Parce que j’ai vécu quelque 10 années en Turquie dont deux à Istanbul dans un super appartement style villa sur le toit d’où je dominais le Bosphore... Le pied ; j'y retourne quand vous voulez :)

 

  • A quoi correspond la photographie déclinée sur un mode frimeur de base en illustration du bandeau de ce blog : un Range Rover qui passe dans un gué en faisant voler des gerbes d’eau ?

Il s’agit en réalité d’une photo qui illustre ma grande paresse… et/ou mon côté futé ; à vous de voir :).

Un archéologue a notamment pour travail la prospection. Il est ainsi parfois conduit à emprunter de pseudo-chemins défoncés et boueux à souhait. C’est ce que je venais de faire. Mon véhicule avait de la boue sur et sous lui, plein le châssis, les amortisseurs, etc. ; partout vous dis-je :-(

Pour remédier à cette foire à la crasse, j’avais le choix entre trouver sinon un karcher, en tout cas un tuyau muni d’un jet d'eau puissant et frotter, frotter et frotter encore en m’en collant plein les mains, les bras et ailleurs plus encore… ou tenter de passer plusieurs fois à bonne vitesse dans ce gué avec espoir que les gerbes d’eau que je soulèverais feraient tout ou, au moins, l’essentiel du travail.

Ma technique a parfaitement réussi :-) ; malin comme un bonobo le Canard, hein ! :)

Détail pittoresque : l’eau étant entrée dans le manomètre de pression d’huile, il ne fonctionnait plus. Mais comme à l’époque (cette photo doit dater de 1983) tout n’était pas encore électronique, j’ai pu sans difficulté le démonter, le sécher… Bref : le réparer.

Belle époque ! Réparer et non passer à la benne, quel beau mot tant pour la mélodie que pour l'environnement.

N.B. Cette photo a été faite à Sarihan1 (à côté d’Avanos en Cappadoce ; on voit d’ailleurs le ‘han’ –ou caravansérail- en arrière-plan avant sa restauration assez discutable puisqu’il n’est désormais plus ‘sari’ –jaune- mais ‘beyaz’ –blanc- ; bref, Sarihan est devenu Beyazhan... La bulle est nulle mais correspond à une réalité. Regrettable)

 

En espérant que Monsieur Poutine finisse par jouer franc jeu avec toutes les parties en cause, que les malades de l’E.I. (re)trouvent la raison2, que Madame Trierweiler aille dans ‘mon’ gué nettoyer son linge empli de boue, cela dans l’intimité et non en public, et que les imbéciles cessent de raconter n’importe quoi concernant une femme3, Madame Najat Vallaud Belkacem, que, professionnellement, j’aurais aimé avoir pour ministre ne serait-ce que pour vérifier un mot attribué Talleyrand là où tant d'hommes ont échoué, une femme peut réussir4.

 

A++ les z’enfants.

Pendant que vous êtes en pleine rentrée, je vais aller faire une petite sieste.

 

______

1. Désolé pour les puristes ; Overblog ne connait pas le ‘i sans point’. Je ne vais pas écrire un truc du genre ‘sareu-han’, d’autant que le ‘i sans point’ turc ne se prononce pas véritablement ‘eu’.

2. A ce propos je tiens à saluer la décision de la Ligue Arabe http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/09/07/nouveaux-raids-americains-contre-l-ei-en-irak_4483279_3218.html#xtor=AL-32280397  qui répond en partie à certaines de mes interrogations http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-innocence-of-muslims-help-un-c-d-occidental-ne-comprend-pas-tout-110113795.html  

3. Voir par ex. http://actualite.portail.free.fr/france/07-09-2014/rythmes-scolaires-l39education-nationale-porte-plainte-contre-une-fausse-circulaire/ , http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/04/najat-vallaud-belkacem-attaques-racistes-sexistes-valeurs-actuelles_n_5757240.html , etc.

4. J’espère que si Madame Najat Vallaud Belkacem ou l’une de ses connaissances devait passer par cette page, elle appréciera que j’ai tenu à répondre par une phrase supposée être de Talleyrand au ce qui est excessif est insignifiant, également attribué à Talleyrand, qu’elle avait lâché quelques jours auparavant au J.T., sur TF1 (mn 2.15 Replay interview de la veille de la rentrée scolaire, TF1, J.T. du 31/08/2014 http://lci.tf1.fr/politique/vallaud-belkacem-aucune-exception-sur-la-reforme-des-rythmes-8477619.html ; également en ligne sur http://www.najat-vallaud-belkacem.com/ ; http://www.leparisien.fr/politique/vallaud-belkacem-aucune-exception-a-l-application-de-la-reforme-scolaire-31-08-2014-4100217.php#xtref=http%3A%2F%2Factualite.portail.free.fr%2Ffrance%2F31-08-2014%2Fvallaud-belkacem-laquoaucune-exceptionraquo-agrave-l39application-de-la-reacuteforme-scolaire%2F). Cela dit, les 'grandes' citations à prétentions hautement intellectuelles me soulent un peu :( , surtout lorsque, comme cette dernière, elles sont servies à tout bout de champs sur ces forums où il est de bon ton de s'engueuler à qui mieux mieux. Il reste que bien des ministres masculins se sont cassés les dents au Ministère de l'Education Nationale ; souhaiter bon courage à Najat Vallaud Belkacem, première femme à occuper ce ministère, me semble être d'une courtoisie des plus élémentaires.

 

Ajout du 10 septembre : en slalomant (désolé, je ne surfe pas ; trop vieux pour poser mes skis et m’essayer au surf :(, ce n’est pas l’envie qui m’en manque, mais ma colonne vertébrale du côté de  L4 / L5 ne supporterait pas compte-tenu de la position en bascule de bassin :-() sur la Toile je tombe sur un article qui s’en prend au regard de Najat Vallaud Belkacem http://www.blog-des-arts.com/coups-de-trique/les-yeux-noirs-de-najat-vallaud-belkacem.

Ses yeux ? Sans être ceux de Milla Kunis  http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-les-yeux-vairons-de-milla-kunis-et-d-alexandre-le-grand-109684689.html, personnellement, je les trouve plutôt délicieux, du genre yeux de biche, profonds et pétillants d’intelligence.

A chacun son délire…

Et je passe sur son sourire, je vais me faire accuser de harcèlement sur le mode vieux libidineux draguant via l’internet :), mais elle est plutôt mignonne Madame le Ministre (ou la Ministre, as you like) ; non ? Probable que certaines de mes ex-collègues les plus revêches vont la prendre dans le pif, comme parfois / souvent elles prenaient, et prennent toujours probablement dans le pif les élèves et étudiantes les plus mignonettes… Sa Blondeur (= ma fille pour les non habitués à ce blog) est intarissable sur la question, et elle n’est pas la seule !

Repost 0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 12:43

 

A force de parler de café, manifestation probable de l'esprit de contradiction canardien, j''ai envie de thé. Comme il n'y en a plus dans les stocks de la Duck House, je vais en acheter...

 

Désolé de vous la jouer suspense à 2 balles, et merci de repasser sur le blog un peu plus tard.

 

Merci A+

 

Voilà, c'est fait.

Reprenons

____________________________________

Je profite de ma lancée sur les capsules rechargeables pour compléter ce que j’ai écris sur leur usage (http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html , http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/06/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-2-le-cout.html ) en m’exprimant par une exclamation qui satisfera tous ceux qui ont eu ou ont toujours des problèmes en les utilisant :

 

la poisse ! Mes Emohome de 4ème génération (EM-04) sont écrasées par ma Pixie !

Ceux qui ont lu http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html  savent que lorsque j’ai écrit ce premier billet, j’avais commandé des capsules Emohome de 4ème génération et que, après les avoir reçues, j’avais fait une mise à jour le 2 juin (voir en bas de la page web du post en question) dans laquelle je confirmais le test proposé par Emocup sur http://www.emohomestore.com/#! videos, 2d clip ‘EM-03 and EM-04’.

 

Par la suite, j’ai constaté que, peu à peu, ces nouvelles capsules s’écrasaient, et je ne pense pas que ce soit là l’effet du hasard, puisque sur les 10 unités reçues, j’en ai déjà 'écrabouillées' 5 ! :-(

Râler auprès de http://www.emohomestore.com/  ? Bien sûr, mais comme j’ai pu constater que ces Emohome sont utilisables sans aucun problème sur la PIXIE achetée début mai de cette année pour Sa Blondeur (ma fille) http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html , il m’a paru plus futé de chercher la cause de cette incompatibilité quasi-évidente et, si possible, trouver des solutions.

 

La cause ?

 

J’imagine que beaucoup la connaisse.

 

Si besoin est, elle est très probablement à rechercher dans ce type d’informations http://www.lefigaro.fr/societes/2014/04/17/20005-20140417ARTFIG00104-dosettes-nespresso-contrainte-d-ouvrir-le-marche-a-la-concurrence.php  : sous prétexte d’innovation Nestlé (et donc Nespresso) semble dissimuler des «pratiques d'éviction susceptibles de constituer un abus de position dominante, privant les consommateurs d'une offre diversifiée et potentiellement moins chère de capsules fonctionnant avec les machines Nespresso». Parmi ces pratiques, l'Autorité [de la concurrence] dénonce les modifications des machines Nespresso rendant les capsules des concurrents incompatibles».

Je pense que Le Figaro ne m’en voudra pas d’avoir joyeusement pompé ces quelques lignes non équivoques ; pourquoi aurai-je plagié ou paraphrasé ce qui était très clair ?

Merci donc Le Figaro… :-).

 

Est-il besoin de traduire ?

A tout hasard, allons-y en quelques mots.

Pour conserver le (quasi-)monopole de son système (et, bien que je me sois montré admiratif face à l’ingéniosité de Nespresso pour y parvenir dans le billet http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html , faut-il rappeler que toute situation monopolistique est en principe illégale ?), Nespresso est soupçonné de modifier régulièrement ses capsules ainsi que le logement destiné à les recevoir dans les machines à café.

Ce n’est pas sans raison que l’entreprise a été tout récemment condamnée à payer 500 000 € de dommages et intérêts et 40 000 € afin de couvrir une partie des frais de procédure pour concurrence déloyale http://www.lesnumeriques.com/cafetiere/guerre-capsules-nespresso-condamne-pour-concurrence-deloyale-n34700.html .

 

Ce point étant acquis, revenons à notre affaire pour en tirer les conséquences : si les nouvelles capsules Emohome s’écrasent dans ma Pixie de 2 ans d’âge alors qu’elles passent sans le moindre incident dans celle, toute récente, de ma fille c’est plus que probablement parce qu’en 2 ans le logement destiné à recevoir les capsules dans la machine a été modifié… Emohome a dû adapter ses capsules en conséquence, et cette nouvelle production n’est pas 100% compatible avec ma « vieille » (!!!) Pixie.

Voilà, me semble-t-il, des considérations qui calment les ardeurs de ‘râleries’ en tout genre contre Emohome…

Les concurrents de Nespresso font ce qu’ils peuvent pour conserver la compatibilité de leur production et, bien franchement, le consommateur qui entend tenir tête à l’entreprise en n’utilisant pas exclusivement les capsules de la marque prend un risque.

Les sceptiques et les curieux ne manqueront pas de se rendre sur la page 4 de http://www.ethicalcoffeecompany.com/ . Ils pourront apprécier que le challenger de Nespresso, Ethical Coffee Company, a cru bon de faire figurer sur la page d’accueil de son site quelques précisions qui mettent dans l’ambiance de ce qu’a été la situation… de ce que reste la situation : « NOS CAPSULES FONCTIONNENT PARFAITEMENT AVEC VOTRE MACHINE NESPRESSO ET LEUR UTILISATION NE MODIFIE EN RIEN LA GARANTIE QUI SE DOIT D’ÊTRE HONORÉE PAR LE FABRICANT.... LE CLUB NESPRESSO NE DEVRAIT PLUS VOUS DÉSINFORMER AFIN DE VOUS DÉCOURAGER D’ACHETER DES CAPSULES COMPATIBLES AVEC SES MACHINES ! »

 

Désinformation, menace de ne pas honorer la garantie de l’appareil si l’usager n’utilise pas exclusivement des capsules Nespresso, il faut le faire !

 

Mais au fait, comment ce non usage exclusif sera-t-il connu ?

Par un aveu de l’utilisateur qui entend faire jouer sa garantie ?

A dire vrai, parvenu à ce stade de cette espèce de ‘paranoïa industrielle’, je veux bien imaginer qu’il y a quelque part dans le logement des capsules de la machine un petit clip espion qui trahit ce non usage.

Glissez un doigt dans le logement des capsules, il est plein de stries où il ne doit pas être bien difficile d’installer l’espion envisagé :).

 

Bref : je pense que l’on peut concevoir aisément que, dans cet étonnant marché, des capsules non Nespresso puissent avoir quelques ratées et je pense également que le consommateur doit le savoir et en accepter les risques s'il passe à des capsules non Nespresso… ou alors, il part en croisade contre les lobbies financiers et industriels.

Bravo, c'est bien... et bon courage !

 

Voici donc pour ce que je suppose être la cause.

 

Passons à présent aux tentatives pour trouver des solutions.

 

Cinq capsules sur dix écrasées, cela m’a quand même poussé à tenter une opération sauvetage, style atelier de carrosserie :-), dont voici l’essentiel de la manœuvre.

 

1. Récupérer un bouchon de champagne en liège.

Bouchon de champagne pour une question de diamètre ; c’est lui qui est le plus proche du diamètre de la cuve de la capsule. A l’aide d’un cutter, à vous de tailler ce bouchon en conservant sa forme circulaire de manière à ce qu’il frotte contre les parois de la dite cuve mais entre bien jusqu’au fond.

En liège, car cette matière plongée dans l’eau voit son volume s’accroître, chacun le sait. Si besoin est, le bouchon forcera ainsi sur les parois de la cuve pour la redresser (voir ci-dessous 2.).

 

2. Jeter la / les capsule(s) écrasée(s) dans une casserole remplie d’eau.

Faire bouillir environ 5 mn.

Avec une pince afin d’éviter de se brûler les doigts, sortir la capsule de l’eau et, le plus vite possible, enfoncer le bouchon dans la cuve en forçant.

Si la capsule n’est pas suffisamment remise en forme, la remettre dans l’eau cette fois-ci en laissant le bouchon enfoncé. Faire chauffer une dizaine de minutes. Couper et ne retirer de l’eau que quelques heures plus tard afin que le liège se gorge d’eau. Vérifier si le résultat est correct. S’il ne l’est pas, vous pouvez faire glisser et tourner le bouchon gonflé par l'eau dans la cuve après avoir de nouveau fait chauffer la capsule.

Nespresso et les capsules rechargeables (3) : les boules de nouveau

Un bouchon de champagne (ou de cidre) en liège à ajuster à la taille de la cuve de la capsule… Capsules dont on appréciera le piteux état (particulièrement celle de droite)

Avez-vous des difficultés à lire le commentaire noté sur l'illustration ? Rappel : en cliquant sur la photo, elle s'agrandit...

Avez-vous des difficultés à lire le commentaire noté sur l'illustration ? Rappel : en cliquant sur la photo, elle s'agrandit...

Oui, je sais : mes photos ne sont pas terribles :-( … Je n’ai pas jugé utile de monter mon super flash Cokin :-), voir par ex. http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/monter-un-flash-cokin-sur-un-objectif-de-gros-calibre.html  

N.B. Autre solution non testée : chauffer la capsule avec un sèche-cheveux.

Je ne sais pas si vous récupérer toutes vos capsules écrasées mais, me concernant, c’est ce qui s’est passé. Pourtant deux d'entre elles étaient en piteux état.

 

Oui ! Bien sûr, il reste des séquelles car elles sont un peu ‘cabossées’ (j’entends que le polypropylène de la cuve de la capsule garde la trace de la ‘pliure’), mais quelle importance ?

Si je me base sur la dizaine d’utilisation que j’ai faite de quelques-unes de mes capsules ‘décabossées’ ;), elles semblent fonctionner sans difficulté à condition d’ôter la petite collerette (une sorte d’élastique) qui se trouve en haut de la cuve.

 

Ôter la collerette sur les 5 capsules intactes semble éviter tout problème, en tout cas pour l’instant…

 

Ravi si mes ennuis et mes tentatives de solutions peuvent être utiles à d’autres… et j'ignore s'il y a des problèmes similaires avec les capsules Coffeduck http://www.coffeeduck.fr/espressomovie.html ; il y a longtemps que je n'en ai commandées.

 

Bons ‘kawas’ à tous.

 

P.S. J’aimerais savoir comment il se fait que mon épouse, en principe fidèle aux capsules Nespresso, ait environ 50% de sa dernière commande qui soit passée à la corbeille ? Les capsules s’écrasent en ne délivrant que quelques gouttes de café.

Faut-il chercher une explication dans des hypothèses procédant de la paranoïa ambiante ?

Repost 0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 12:30

La mise en ligne de http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html m’a valu une question qui m’incite à lancer salut les radins :-(, les économes ou les simples curieux :-) !... Car la question est la suivante :

l’usage des cartouches rechargeables est-il plus économique

que celui des capsules Nespresso ?

C’est là une question que je ne m’étais jamais trop posé et dont, à la suite de quelques savants calculs :), la réponse est oui, et plus que sensiblement économique encore !

 

Je viens de sortir ma balance à pâtisserie.

Elle m’indique qu’une capsule Emohome de 4ème génération (soit une EM-04) vide pèse 4 gr.

Correctement remplie de café, elle passe à 8 gr.

Soit 4 gr/café/cartouche et quelque 62 cafés réalisables pour un paquet de 250 gr.

 

A chacun de diviser par 62 le prix des 250 gr. de son café préféré pour connaitre le coût d’une tasse, puis de comparer le résultat avec celui d’une capsule Nespresso (prix moyen env. € 0,36).

 

Bien sûr, il convient d’ajouter le prix des cartouches rechargeables… à amortir sur le nombre de cafés que chacune des capsules est susceptible de réaliser avant d’être hors d’usage.

Sur cette question bien particulière et des plus délicates, je me permets de vous renvoyer à http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html § « Quelle durée de vie pour ces capsules rechargeables ? ».

Je laisse à présent à chacun le soin de résoudre le casse-tête qui se pose, puisque certaines cartouches feront plus de 150 cafés, et d’autres même pas un seul, puisqu’elles peuvent lamentablement s’écraser dans votre machine à café au premier usage en ne délivrant que quelques gouttes du précieux liquide (voir le post suivant http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/06/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-3-les-boules-de-nouveau.html)… comme, d’ailleurs, certaines capsules Nespresso 100% authentiques !!! :-)

 

Cela étant précisé, quel est le prix d’une cartouche rechargeable ? Soyons larges et admettons € 2 / pièce, étant entendu que si vous zoner un tantinet sur la Toile, vous en trouverez à coût bien moindre, notamment par lot de 10 pour Emohome, et de 3 pour Coffeeduck ; simple curiosité, donnez par exemple un vague coup d’œil sur http://www.ebay.fr/sch/i.html?_trksid=p2050601.m570.l1311.R1.TR3.TRC0.A0.H1.Xcapsule+rechargeable&_nkw=capsule+rechargeable+nespresso&_sacat=0&_from=R40  ou encore http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_ss_i_0_30?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=capsule%20nespresso%20rechargeable&sprefix=capsule+nespresso+rechargeable%2Caps%2C256&rh=i%3Aaps%2Ck%3Acapsule%20nespresso%20rechargeable ; etc.

 

Si je me base sur une capsule à € 2 qui filtre au moins 150 cafés, le coût est presque nul puisqu’il est de l’ordre de € 0.013.

Ajout du 27 juin. Découverte (je ne me souvenais pas qu'elles qu'elles étaient si onéreuses) : les capsules Coffeeduck sont sensiblement plus chères ; € 4.61 l'unité en les commandant par 4 sur http://shop.coffeeduck.com/fr/coffeeduck-espresso-cup-universal.html (€ : 4 capsules 14.95 + 3.50 frais de port = 18.45/4 = € 4.61 l'unité)

 

Je laisse donc de nouveau à chacun le soin d’apprécier la somme qu’il faut ajouter à l’achat du café pour tenir compte du coût des capsules rechargeables.

 

Bon K.wa :-)

 

N.B. pour les foldingos qui m’ont posé la question :

Kopi Luwak env. € 70 les 250gr. => € 1.13 la tasse

Blue Mountain env. € 44 les 250 gr. => € 0.70 la tasse

Où les trouver ? Pour ces cafés assez / bien particuliers, je me ravitaille ici http://www.cafes-thes-frederic.fr/ pour. Les commerçants sont sympas... et, cerises sur le gâteau, toujours de bons conseils.

 

Repost 0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 14:12

~~Ajout du 10 juin 2016

Vous êtes quelque 500 à passer chaque mois sur ce post.

Ce ne peuvent être mes ex-étudiants.

Si j’ai bien tout compris, des vendeurs de capsules rechargeables l’utilisent pour se faire de la pub. Ce qui m’ennuie au nom de l’objectivité la plus élémentaire est que le post complémentaire et rectificatif - http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/06/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-3-les-boules-de-nouveau.html - ne reçoit que peu de visites et que, au final, « on » me fait dire ce que je n’ai jamais voulu signifier.

~~ Je résume.

Pendant deux ans, j’ai utilisé des capsules Emohome et Coffeduck sans aucun problème.

Puis, en juin 2014 j’en ai commandées de nouvelles. C’était des Emohome de 4ème génération.

Résultats :

Avec sa Pixie datant mai 2014 ma fille les utilise sans le moindre incident.

Me concernant, par contre, c’est la cata ! Ma Pixie de mai 2012 fait un massacre !

Une illustration ? Voici…

Nespresso et les capsules rechargeables (1) : les boules !

Comme je suis un peu lassé de pratiquer les techniques de « décabossage » présentées sur http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/06/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-3-les-boules-de-nouveau.html , j’ai laissé tomber Emohome et suis passé à des capsules de marque Zeuspod.

Vous en trouvez sur Amazon… et sans doute ailleurs, mais je n’ai pas cherché.

J’ignore si elles contiennent ou non du bisphénol A et autres produits dangereux. Compte-tenu de mon âge, je ne risque plus grand chose et j'ai oublié de vérifier sur l'emballage si un code était indiqué (voir http://www.lasantedanslassiette.com/dans-l-assiette/cuisine-saine/plastiques-alimentaires.html )

Par contre, cela fait environ 15 jours que j’utilise ces Zeuspod et je n’en ai pas encore écrasée une seule.

A présent, à vous de décider.

~~Texte d’origine ci-dessous.

J’étais chez moi, en position père peinard avec un pote, et j’étais sur le point de nous préparer un café

Le téléphone sonne.

Un imprévu qui nécessitait que je m’absente quelques instants.

Je laisse donc le pote seul en l’engageant à continuer ce que j’avais entrepris : faire du café.

Comme prévu, je reviens environ 5 minutes plus tard, et trouve cet animal de pote tournevis et pince en main (c’est un vieux copain, il ouvre avec ma bénédiction mes caisses à outils), plongé dans ma machine à café avec le visage du gros goulu satisfait.

- Tu as une capsule bloquée, je me vais te lui faire sa fête vitesse grand ‘V’, me lance-t-il visiblement fier de son pertinent diagnostique avec des gestes ‘tournevisseux’ et ‘pinceux’ en suspens qui donnaient dans le sublime, car seul peut les maîtriser à ce point un Docteur es Je-fait-super-fort-dans-le-grand-n’importe-quoi.

Hurlement du Canard : ne touche pas, ne bouge plus : tu vas tout casser ! Et j’étais d’autant plus excité (et excédé) que je sortais de lectures débilitantes concernant les avis négatifs des utilisateurs de capsules rechargeables compatible avec le système Nespresso, j’y reviendrais dans quelques lignes.

 

Ah ! Si la connerie tuait !… Il n’y aurait plus un humain sur terre, moi inclus d’ailleurs, n’en doutez pas un instant, et ne craignez pas que le vieux pote tombe sur ces lignes : je lui ai exprimé de vive voix sans ambigüité aucune ma manière d’apprécier son initiative de bricoleur de haut vol.

 

Sur ce coup-là, je craque !

Il faut que je me défoule !

Je vais donc tenter, le plus calmement possible, comme lorsque, en cours, vous ne compreniez pas une évidence :), de faire le point sur mon expérience concernant les capsules rechargeables, sorte de croisade contre les ânes qui imputent à ces 'engins' tous les maux de la création, alors que ce sont probablement eux qui font des erreurs de ‘manipe’ ; bref : qui sont les boulets de l’affaire !

 

Précision notable : ce que je vais écrire concerne l’usage de capsules rechargeables avec une machine à café Nespresso, la seule que je connaisse bien, une Krups Pixie. J’ajoute à toutes fins utiles que j’ai eu l’occasion de montrer que ces capsules fonctionnaient parfaitement à des sceptiques de mon entourage, et cela sur leur propre appareil qui était d’une autre marque. Mais n’ayant pas jugé utile d’en noter les références exactes, et n’ayant nulle intention de me lancer dans une enquête pour le savoir, ce qui suit ne concerne donc que l’association de ces capsules avec une Pixie (… deux Pixie même, puisqu’il y en a deux dans la famille depuis 15 jours).

 

______

 

Des capsules Nespresso rechargeables, il fallait que j’en commande quelques-unes pour renouveler mes stocks et, en me promenant sur les sites web qui en proposent (à ma connaissance, ces capsules sont introuvables en magasins), j’ai, comme je l’écrivais ci-dessus, jeté un œil (retraite autorise ;) à quelques-uns des commentaires laissés par des clients qui en avaient achetées, particulièrement ceux qui étaient négatifs.

 

C’est effarant ! Et d’autant plus effarant que j’ai évoqué un commentaire particulièrement débile avec des connaissances… Elles m’ont appris que c’étaient elles les auteurs de cette ‘ponte’.

 

La Pixie familiale ? Il y a 2 ans que nous l’avons acquise en profitant de la promo Fête des mères qui semble annuelle, d’où l’acquisition d’une seconde machine pour équiper Sa Blondeur (pour 2014 http://www.nespresso.com/fr/fr/pages/learnmore-remise-immédiate, ce lien ne devrait pas être actif très longtemps, probablement jusqu’au 7 juillet, date butoir de la promo) et, en la commandant, j’avais instantanément acheté des capsules Nespresso, bien sûr, ET des capsules rechargeables…

 

C’est que je n’ai rien contre Nespresso. Je suis même admiratif envers l’ingéniosité du groupe Nestlé : fabriquer une machine qui n’acceptera que des capsules fabriquées par ledit groupe, c’est intellectuellement et économiquement un tour de force d’autant que le produit fait un pied de nez, et même un subtil bras d’honneur, aux situations monopolistiques et à la législation qui les encadrent. Amusant ! Remarquable ! Génial !... Du moins dans un monde tel que le nôtre… Et la bataille aux brevets a été un grand moment (voir par ex. http://www.cookissime.fr/contents/135  , http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/10784227, etc.).

 

Nespresso, c’est un concept. Il fallait en avoir l’idée… Avoir également l’idée de lier ce concept à l’un des séducteurs Number One de ces dames (renforcé depuis quelques temps par l’arrivée de Matt Damon –(1)-), à ce point que certaines d’entre elles n’hésitent plus à proposer un George, pour demander à leurs hôtes s’ils veulent un café… Nespresso… what else !

 

Chapeau bas, il fallait le faire. Et Clooney y a trouvé le moyen de renforcer son image dans l’âme de ces dames qui ‘chantent’ désormais George Clooney is inside… (oh ! ne soyez pas jaloux, Messieurs, et admettez que les actrices qui donnent la réplique au beau George dans ces différentes pubs ne sont pas désagréables à regarder :)… et c’est, bien sûr, étudier pour, comme le disait un humoriste d'autrefois).

 

Cela dit, ce qui personnellement m’intéressait dans une machine à café Nespresso était avant tout le fait de pouvoir obtenir de l’eau chaude sous pression (19 bars pour la Pixie) à un prix bien inférieur à celui d’un percolateur digne de ce nom. Et ne me dites pas qu’il en existe à moins de € 100. Lorsque je pense percolateur, je songe à ceux qui sont en service dans les bars, cafés ou restaurants… et le tarif est loin d’être moins de € 100, nonobstant l’installation d’une arrivée d’eau, la machine qu’il faut mettre, mieux, garder sous pression, etc.

Stop ! On se calme.

 

Cela fait donc 2 ans que fonctionne la Pixie familiale tant avec des capsules 100% Nespresso qu’avec celles que Nespresso voudrait voir banni du marché, à savoir les rechargeables essentiellement proposées par Coffeduck, de couleur marron sombre (http://www.coffeeduck.fr/ ) ou Emohome, de couleur blanche (http://www.emohomestore.com/#! ; http://www.ecocaps.fr/ ) –(2)- et, exceptionnellement, avec des capsules que l’on recharge soi-même mais qui doivent être jetées après un seul usage (du style de http://www.capsul-in.fr/ ). J’en utilise parfois lorsque je m’offre un ‘grand cru’.

 

La ‘pro’ des capsules Nespresso authentiques est Madame Canard, à raison de 2 ou 3 par jour. Elle adore plusieurs des différentes sortes de café proposées par la marque. C’est son droit le plus strict, même si s’interroger sur ce qu’il y a très exactement dans ces capsules réalisées de surcroît en aluminium ouvre la porte à nombre de critiques qui remplissent des pages et des pages web.

 

Le ‘pro’ des capsules non-Nespresso, c’est moi, à raison de (oui ! oui ! je sais : j’en bois trop) de minimum 4/jour. Selon mon inspiration du moment et, plus encore, l’état de mes finances, je jongle avec amour, délices et orgues avec du décaféiné pour me donner bonne conscience :) -le Malongo supposé être un ‘café équitable’ est assez correct pour le quotidien me semble-t-il-, du Sigri (variété de Blue Mountain), du Blue Mountain (jamaïcain authentique - si besoin voir les lien qui suivent), ou même, les Grands Jours, du Kopi Luwak (http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-cafe-kopi-luwak-je-l-ai-teste-104399174.html).

 

Pas de Bourbon Pointu dans la carte, puisque je n’ai jamais eu de réponse d’Alexandre qui, fort gentiment, m’avait laissé un commentaire instructif, mais qui n’a jamais répondu à mon appel : où en acheter du VRAI à des prix décents (voir http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-cafe-bourbon-pointu-je-l-ai-teste-79016513.html ). D’ailleurs est-ce possible puisque, dans les mêmes commentaires, Yves Gonthier, pourtant réunionnais, m’écrit qu’il n’a jamais réussi à en boire ne serait-ce qu’une tasse…

 

Au tout début, nous avions un stock de 15 capsules Emohome et 6 Coffeeduck.

Les premières donnent un aspect de solidité plus convaincant que les secondes (à l’usage, je crois qu’elles le sont effectivement) mais Madame Canard, bien que le plus souvent abonnée aux cafés Nespresso authentiques comme je l’ai dit, ne rechigne néanmoins pas à mettre dans une Coffeduck du Malabar Moussonné (le café est séché par les vents de mousson).

Et pourquoi utilise-t-elle de préférence des Coffeduck ? Parce qu’elle affirme qu’elles donnent un meilleur café que les Emohome.

Après plusieurs essais, je ne suis pas convaincu…

Il faudra que je renouvelle mes tests ; perdrais-je mon palais ?

 

Sur les 15 + 6 capsules acquises à l’origine il y a 2 ans, il reste aujourd’hui 13 Emohome et 3 Coffeeduck.

C’est que, parfois, sans crier gare, on a la surprise d’éjecter une capsule qui s’est fait ‘écrabouiller’. Oh ! Ce n’est pas un scoop. Donnez un coup d’œil aux capsules Nespresso authentiques que vous éjectez. Tantôt elles ne sont absolument pas déformées et ont l’aspect du neuf, tantôt elles sont écrasées et tordues. Un phénomène identique se produit avec le plastique des capsules rechargeables… et à raison de 5 en deux ans, il n’y a pas, me semble-t-il, de quoi en faire une jaunisse (3).

 

Quelle durée de vie pour ces capsules rechargeables ?

 

Si je me base sur l’expérience familiale, il nous reste donc 16 capsules (13 Emohome et 3 coffeduck sur les 21 d’origine).

En 2 ans, soit 730 jours (oui ! il faudrait déduire les absences de notre domicile), à raison de 4 cafés par jour, nous avons fait quelque 3000 cafés en incluant ceux offerts à des visiteurs et en comptant ‘à la louche‘. Je peux procéder à ce type de calculs ‘pifométriques’ compte-tenu de mon objectif, vous allez le voir.

Il y a à présent une inconnue : sur combien de capsules faut-il projeter ces résultats ? Sur les 21 d’origine, les 16 restantes… ou un nombre arbitraire compris entre 21 et 16 ?!

Puisqu’il faut bien se décider, admettons 19 capsules ce qui donne environ 150 cafés par capsules. Mes calculs sont bidons ? J’en conviens volontiers mais l’on observera que, en tout état de cause, les utilisateurs (voire les vendeurs –(4)- !) qui annoncent qu’une capsule ne peut produire qu’une trentaine de cafés et un peu plus si vous avez de la chance, racontent n’importe quoi. - *** cf. ajout du 2 juin, sous les notes*** -

C’était là le seul but de ces ‘puissants’ calculs :).

Précision : les capsules encore existantes sont en excellente santé et donc toujours bonnes pour le service actif.

 

Mais la longévité des capsules dépend de la manière de les ouvrir et, plus encore, de les nettoyer.

 

Quelle que soit la marque, les capsules comportent une ‘cuve’ pour mettre le café et un couvercle, lequel est muni d’une petite languette et d’une attache qui le relie à la ‘cuve’.

 

La languette a-t-elle pour but d’aider à l’ouverture du couvercle ? C’est probable, mais il me paraît opportun de ne pas l’utiliser. Passez un ongle sous le bord du couvercle, il s’ouvre sans difficulté. Vous n’arracherez ainsi ni la languette… ni la petite attache cuve / couvercle à la suite d’une fausse manœuvre. A noter d’ailleurs que le fait d’arracher la languette n’interdit en aucun cas l’usage de la capsule. L’ennui, si vous êtes aussi distrait que moi, est que vous ne savez jamais trop où vous avez mis le couvercle ; c’est lui le plus petit et c’est lui que l’on égare le plus souvent.

 

Concernant le nettoyage, l’eau courante et une brosse à dent font des miracles.

Le manche de la brosse entre parfaitement dans la ‘cuve’ pour aider l’eau à expulser le marc de café et la brosse permettra de nettoyer minutieusement les trous qui se trouvent à l’arrière de la ’cuve’ (entrée de l’eau dans la capsule), ainsi que la ‘grille’ située sur le couvercle (sortie du café).

Le nettoyage de l’ensemble, et plus particulièrement ceux de la ‘cuve’ et de la grille, doivent être fait avec minutie si l’on souhaite avoir un café frais… j’entends un café qui n’a pas le goût peu agréable d’un vieux marc tout pourri, d'un vrai jus de chaussettes :).

Avec un peu d’habitude, l’opération de nettoyage prend une quinzaine de secondes par capsule. Vrai que ce nettoyage à l’eau courante n’est pas une procédure très environnementale. J’ai essayé de remplir un bac de l’évier en me contentant d’un simple rinçage à l’eau courante. C’est jouable, mais pas pratique du tout.

Par ailleurs, ne pas hésiter à laisser le marc de café partir dans le tout-à-l’égout. Il ne bouchera en aucun cas votre évier, je ne pense pas que ce soit nuisible pour la nature et ma mère affirmait que c’était là un moyen d’assainir la bonde et le tuyau d’écoulement. Aucune idée de la véracité de l’information même si j’ai retrouvé ce conseil dans les lectures du type ‘remèdes de bonnes femmes’ qu’adore madame canard.

 

Autres incidents divers :

 

- Le café ne passe pas ; causes possibles / probables / certaines : capsule mal nettoyée, mouture trop fine du café –demander à votre marchand une mouture pour Nespresso-, ou encore café trop tassé.

A ce propos, je déconseille fortement de tasser le café comme le fait un barman qui utilise un percolateur ou comme on le voit faire ici ou là avec des capsules rechargeables ou non dans des ‘démos’ en ligne sur Youtube. Voir par ex. par le super bricoleur :) qui recycle des capsules Nespresso http://www.youtube.com/watch?v=0cRc95s5Vsg .

Au lieu de vouloir imiter les gestes du barman de votre bar favori, chargez correctement votre capsule (5) et faites des cafés courts, en prime vous ingurgiterez (peut-être / surement ?) moins de caféine http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-quantite-de-cafeine-et-cafe-long-ou-court-109428701.html

 

A la suite de la commande de capsules précédemment évoquée, j’ai reçu un courriel dont il me semble utile d’extraire ce qui suit :

« When receive parcel, please use the capsule according the manual pictures in this link. If any problem, welcome to contact us and we will try to solve. Thank you! »

C’est là, selon toute évidence, une manière polie de dire aux clients : nous en avons ras le bol de recevoir des courriels de contestation, nom d’une pipe, tas de boulets, réfléchissez 30 secondes et apprenez à vous servir de nos capsules ! Et si je me base sur ce que je vois autour de moi, c’est là une observation des plus pertinentes.

Dans le courriel reçu, le ‘link’ avait été omis. J’imagine que ce doit être celui-ci : http://www.emohomestore.com/#!videos, choisir le 1er clip : ‘Brew expresso with E-MO4’. Vous observerez que le café n’est en aucun cas tassé mais, expérience personnel, vous pouvez néanmoins le faire… un peu.

Ajoutons que la démonstration du clip est mignonette tout plein, mais comment fait-on lorsque le ‘bocal’ à café est plein, style je viens d’acheter du décaféiné Malongo équitable ? Oui, certes, il y a la possibilité d’en vider une partie dans un ‘bocal’ vide. Pour ma part, je préfère utiliser une cuillère en bois pour remplir ma cartouche en tapotant régulièrement le bas de la ‘cuve’ sur le bord du ‘bocal’.

 

- Les capsules bloquent le système d’ouverture de la cafetière : Vrai ! Cela peut arriver… y compris avec d’authentiques capsules Nespresso ! Deux solutions : expédier l’appareil au SAV ou poser une main sur l’appareil et utiliser l’autre pour manipuler d’un coup sec, énergique et décidé le levier d’ouverture. Je pratique la seconde solution et je n’ai jamais eu le moindre problème mais, ici comme ailleurs, chacun fait comme il l’entend et prend ses responsabilités.

 

- La machine à café s’ouvre, mais n’éjecte pas la capsule : n’allez chercher ni une tronçonneuse, ni un marteau piqueur… ni même, comme mon rigolo d’ami, un tournevis et une pince. Glissez délicatement un doigt dans la machine, là où vous introduisez les capsules, repérez le bord de la capsule bloquée, passez un ongle derrière le bord de son couvercle et dégagez la en la tirant très légèrement jusqu’à ce qu’elle tombe dans le réceptacle à capsules usagées.

En 2 ans d’expérience, je n’en connais pas une qui ait résisté à ce traitement… de médecine douce.

Serais-je le seul à avoir cette chance?

 

De toute manière, il est bon de toujours vérifier si a bien été éjectée la capsule qui a été utilisée précédemment, y compris pour les vraies Nespresso. Voir Madame Canard qui s’excitait l’autre jour (et ce n’était pas la première fois) avec sa capsule de Ristretto qui ne voulait pas entrer dans l’appareil et qui a fini par l’écraser : la Dharkan qu’elle avait utilisée peu avant était tout simplement restée dans le logement destiné à recevoir les capsules et une nouvelle ne risquait pas d’entrer dans la machine (pour les non initiés, Ristretto et Dharkhan sont des capsules 100% Nespresso classées ‘grands crus intenso’ http://www.nespresso.com/fr/fr/pages/grands-crus-coffee-range ... Oui, assez bons, mais je préfère choisir le k.wa que je mets dans mes capsules ; y compris dans le contenu de mes capsules de café, j’écris ton nom, Liberté !)

 

- Les capsules rechargeables ne produisent pas la petite mousse sympathique des vrais capsules Nespresso. Vrai... dire le contraire serait mensonger, d'où d'ailleurs une question : qu'y a-t-il dans les capsules Nespresso pour faire autant de mousse, et une mousse persitante en plus ; est-ce véritablement produit par la seule pression et le circuit de l'eau dans la capsule ?

Cela dit, les capsules rechargeables correctement remplies de café (tassez un peu... mais pas trop autrement l'eau risque de ne pas passer -voir plus haut 'Le café ne passe pas'-, avec un peu de temps et d'astuce, vous trouverez sans difficulté la bonne dose) font grosso modo autant de mousse que le café réalisé avec un percolateur au bistrot du coin, et si vous ne me croyez pas, je mettrai en ligne une ou deux photographies :) !

 

 

 

Ai-je envisagé tous les cas de ces petites difficultés qui font dire à certains que les capsules rechargeables sont nulles ?

Aucune idée, bien que je pense avoir touché l’essentiel de ce qui m’arrive au quotidien sans que je n’y prête la moindre attention et de ce qui exaspère les auteurs de commentaires négatifs sur les sites web marchands… et certaines personnes de mon entourage.

 

A dire vrai, j’ai probablement perdu mon temps.

Ceux qui utilisent quotidiennement des cartouches rechargeables avec succès connaissent parfaitement ce que je viens d’expliquer.

Ceux qui ne savent pas, ne liront pas jusqu’au bout, déclareront que je les gonfle et resteront sur leurs préjugés à la fois spécieux et ridicules (rappel : je n’ai envisagé que la compatibilité Pixie / capsules rechargeables ; peut-être y a-t-il des machines à café qui posent de vrais problèmes).

Au final, je n’ai fait qu’une chose : me défouler.

Oui, cela fait du bien de jouer à Carmen Cru au masculin (6) mais, finalement, je me suis comporté comme une ado qui écrit son ‘journal intime’… aujourd’hui, pour plusieurs d’entre elles, sur leur blog. Faites gaffe les filles, il y a de grands malades sur la Toile et livrer ainsi vos pensées intimes peut être très dangereux, et pour une fois, je ne plaisante pas !

 

Pour me remonter le moral d’avoir ainsi perdu mon temps, je vais aller me faire une capsule de Kopi Luwak. Il me reste un peu des 250gr de cette précieuse poudre qui m’a été offerte pour Noël ; joli cadeau :).

 

S@lut à tous… et bon K.wa !

 

 

Suite :

 

http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/06/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-2-le-cout.html

http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/06/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-3-les-boules-de-nouveau.html

 

 

(1) Angoisse, suspense et toutes ces sortes de choses : l’arrivée de Matt Damon dans la pub de Nespresso est-elle passagère ou est-ce une ‘savante’ manœuvre pour que Clooney passe la main car il en a ras de bol… ou considère qu’il n’est pas assez rémunéré pour ainsi faire le ‘cloon-et’ plus encore (désolé ce jeu de mots stupide s’est imposé à moi :) depuis des années ?

(2)Je n’ai jamais testé la capsule rechargeable en acier inoxydable Mycoffeestar.

Pour l’invention voir par ex. http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/une-capsule-de-cafe-reutilisable-inventee-par-un-suisse_1122185.html  

Pour une démonstration par le biais d’une vidéo qui fait plus sourire qu’elle est utile du fait de son cadrage douteux : http://www.youtube.com/watch?v=hKyNoisiAiE

Pour commercialisation : http://www.mycoffeestar.com/fr/  

(3) C’est ce qui explique pourquoi je n’ai jamais voulu essayer les capsules en inox référencées à la note (2)… Si les machines Nespresso, et la Pixie en particulier, écrasent de temps à autre les capsules, autant les laisser faire me semble-t-il. Inutile de les prendre à rebrousse poil avec des capsules trop rigides. J’ajoute que la capsule en inox possède un ‘couvercle’ qui se vise ; que se passe-t-il, lors de son ouverture pour nettoyer et la remplir de café s’il y a un grain de café coincé dans le pas de vis ; on attaque au burin et au marteau ou à l’étau et à la pince ? Bref, autant la passer directement à la benne la plus proche j’imagine.

(4) « Chaque capsule peut s'utiliser au moins 25-30 fois », http://www.ebay.fr/itm/LOT-DE-10-CAPSULES-ECONOMIQUES-RECHARGEABLES-NESPRESSO-BOISSONS-CAFE-EXPRESSO-/131005654913pt=FR_YO_MaisonJardin_Electromenager_CafeThe&hash=item1e808ba781  (en ligne le 27 mai 2014)   *** Précisions complémentaires sous les notes*** 

(5) J’avoue : j’ai un échec systématique (le seul de ce type) avec un super café décaféiné filtré à l’eau que j’achète dans deux boutiques différentes… Mouture Nespresso, il ne passe pas, je n’obtiens que quelques gouttes ; mouture Mélita (plus fine que la précédente), il ne passe pas non plus. Je vais essayer une mouture plus grosse que celle du Nespresso en ultime recours, car ce décaféiné est délicieux, ce que j’ai pu constater lorsque, en désespoir de cause, je le passe dans une cafetière italienne.

Ajout du 16 juin. A la suite d'un ravitaillement en décaféiné accompagné d'un entretien des plus sérieusement grave :) avec l'un de mes marchands habituels, il semblerait que mes ennuis provenaient du fait que ce décaféiné est assez gras, d'où une tendance d'une part à s'agglutiner, à faire une espèce d'emplâtre épais apte à bloquer le passage de l'eau et, d'autre part, à boucher les trous des capsules. En utilisant une mouture de la taille supérieure à celle prévue pour les machines Nespresso, le problème paraît résolu. J'ai bien effectué depuis une vingtaine de décaféinés avec cette mouture sans le moindre problème.

(6) Pour les acculturés :), Carmen Cru : http://carmen.cru.free.fr/  et comme son créateur, Jean-Marc Lelong est mort il y a une dizaine d’années, ceux qui souhaitent connaître les principaux traits de caractère du personnage peuvent aller directement sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Carmen_Cru  

 

***  Ajout du 2 juin *** : en réalité, c'est moi qui raconte n'importe quoi... :)

 

Intrigué par cette précision portant sur la trentaine d'utilisations de chaque capsule, j’ai constaté avec étonnement que, sur l’emballage de celles que j’avais commandées et que je venais de recevoir, se trouvait la même mention : ‘one cup can be refilled at least 30 times’. Et miro comme une taupe, le Canard ! Cette mention doit figurer sur toutes les boîtes de Emohome depuis des années, je ne l'avais jamais vue... 

Curieux  comme 3 douzaines de pies,  j’ai décidé d’en demander la raison au fabricant / distributeur en précisant que j’avais des capsules qui avaient 2 ans, qu’elles avaient filtré quelque 150 cafés,  qu’elles étaient toujours en bon état et donc capables de fonctionner encore mais que, compte-tenu de cette précision, je me demandais s’il y avait une raison quelconque, notamment au niveau de la santé (sait-on jamais !?), pour ne pas les utiliser plus d’une trentaine de fois.

Voici l’essentiel e la réponse reçue (traduction libre, mais sans contre-sens :) : ne soyez pas inquiet. Les 30 utilisations mentionnées correspondent uniquement à nos tests. Les essais pratiqués par notre service qualité indiquent en effet que les capsules résistent au moins à une trentaine d’utilisations et nous avons retenu ce chiffre comme celui d’un usage standard minimum, mais les acheteurs peuvent les utiliser jusqu’à leur destruction. Il n’y a aucun effet néfaste pour la santé, puisque les capsules sont réalisées en PP.

 

PP = polypropylène -> http://fr.wikipedia.org/wiki/Polypropyl%C3%A8ne ; http://www.neosante.org/polypropylene-tissu-a02220086.htm ; http://www.consommerdurable.com/2010/01/contenant-en-plastique-alimentaire-recipients-boites-hermetiques-barquettes%E2%80%A6-sont-ils-toxiques-ou-nocifs-pour-la-sante-comment-les-utiliser-pour-limiter-le-transfert-de-contaminants-dan/ ; etc.

Avis personnel : compte-tenu de la quantité de 'saloperies' (pardon, mais le mot s'est imposé à mon esprit pour caractériser la situation) que nous ingurgitons sans le savoir dans notre alimentation quotidienne, le ‘PP’ ne paraît pas présenter une dangerosité particulière :)

 

Une dernière précision. Les capsules que j’ai reçues appartiennent à la 4ème génération d’ ‘emocup’ et je confirme le test proposé par Emocup sur http://www.emohomestore.com/#!videos, 2d clip ‘EM-03 and EM-04’.

Conséquence : le café me paraît plus intense... Impression à vérifier :)

Repost 0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 13:30

Il faut cesser de faire dire aux résultats des ‘Européennes’ ce qu’ils n’ont, me semble-t-il, jamais voulu dire et il serait bon que vous vous calmiez et ne m’adressiez plus de courriels ou SMS angoissés sur une supposée montée du fascisme en France, et je passe sur les ‘amis face-de-boucquiens’ et autres réseaux sociaux de Sa Blondeur qui ont la même réaction que vous dans les messages dont elle m'a fait part.

Comme il avait été claironné avant les élections ce que l’on répète après, à savoir que le FN ne pourra bloquer l’évolution de l’Europe http://www.francetvinfo.fr/elections/europeennes/les-anti-europeens-et-eurosceptiques-ne-peuvent-pas-bloquer-le-parlement-europeen_609361.html#xtor=AL-54, http://www.slate.fr/story/87609/europeennes-hollande-valls-legitimer-vote-front-national, certains électeurs ont probablement traduit qu’ils pouvaient se défouler sans retenue avec des amours sans lendemain, le flirt d’un jour avec l’extrême droite, et j’insiste sur le ‘certains électeurs’, car il faut cesser également de noircir le tableau à loisir, même si c’est de bon ton, parce que bien dans l’air du temps.

Marre des angoisses imbéciles !

Primo, avec une abstention de l’ordre de 56% (http://www.courrierinternational.com/article/2014/05/26/la-grande-victoire-de-l-abstention), nous sommes loin de la situation d’élections présidentielles où, au second tour, les abstentionnistes ne représentent que quelque 20% des électeurs (http://www.politiquemania.com/graphiques-abstention-presidentielle.html). Il paraît donc absurde et spécieux de vouloir lire dans les élections de dimanche dernier une évolution politique de la société française.

Secundo, les maigrichons 44% de citoyens qui se sont exprimés le 25 mai donnent une moyenne approximative de 1 électeur sur 4 qui a choisi un bulletin FN dans la solitude de l’isoloir… et j’en imagine certains qui n’ont pu s’empêcher de sourire face à la ‘bonne blague’ qu’ils étaient en train de réaliser. Bien sûr que ce geste est énorme, gigantesque, interpellant, angoissant, même, si vous y tenez (n’en ajouter néanmoins pas trop quand même), à moins qu'il ne soit à la hauteur de l’angoisse de ceux qui l’ont fait… mais il demeure néanmoins que 3 électeurs sur 4 n’ont pas voté pour le FN ; encore heureux ! Et lors de présidentielles, les quelque + ou - 30% de citoyens supplémentaires qui seraient allés jusqu’aux urnes n’auraient, me semble-t-il, pas choisi le candidat (ou plutôt la candidate permanente, quel système démocratique !) du FN, en tout cas, pas au second tour. Souvenons-nous des présidentielles de 2002 où, finalement, au second tour, Jacques Chirac avait recueilli 82,21% des suffrages, Jean-Marie Le Pen plafonnant à 17,79% (16,86% au premier tour, ce qui lui avait permis d’éliminer le candidat du PS, Lionel Jospin, qui n’avait pas dépassé les 16,18% http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2002... sans doute / peut-être parce que les électeurs du PS s’étaient dispensés d’aller voter tant ils étaient persuadés que le premier tour conduirait à un face à face J. Chirac, L. Jospin et qu’il leur suffirait de se mobiliser alors).

Après une soirée dominicale de deuil sur les chaînes TV française, c’est à présent la presse européenne qui s’affole http://www.lepoint.fr/europeennes-2014/europeennes-2014-la-presse-europeenne-s-effare-du-seisme-le-pen-26-05-2014-1827945_2095.php#xtor=CS3-193...

Face à tout ce foin, je suis à vrai dire plutôt comme Causeur http://www.causeur.fr/fn-dlr-ump-europeennes-27747.html# : la situation serait à deux doigts de me faire marrer.

MDR ! PTR XXXXL le Canard si, au fond de moi-même, je ne ressentais pas comme une sorte de honte culpabilisante.

Rire, car cela fait des années et des années que les candidats de tout bord promettent la lune aux électeurs et, qu’à l’usage, lesdits électeurs constatent que les élus aux ex-belles paroles de candidats n’ont pour l’essentiel finalement réussi avec brio que sur un point : céder aux poussées de ceux, de tout bord, qui demandent encore et toujours plus, céder à la facilité de la démagogie et ne pas avoir eu le cran de dire non, tant et si bien que les politiques, tant de gauche que de droite, n’ont fait qu’accroître et accroître encore la dette de l’Etat… notre dette à tous dont les revenus de l’IRPP couvrent à peine les intérêts et qui conduit à la situation que nous vivons depuis quelques mois ; et c’est pas fini, comme dirait la petite dame rigolote dans la pub de SFR en amenant d’énormes valises (… de dettes ? :) à son époux qui vient tout juste de réussir à fermer non sans peine le coffre de la voiture familiale pleine à craquer !

Rire car, bien franchement, la classe politique traditionnelle vient de se ramasser un gigantesque pétard dans les trous de son nez et que, toujours bien franchement, elle ne l’a pas volé ! Oui, oui ! A gauche comme à droite, les candidats se sont pris une ‘branlée’ (sic) à la suite d’un ‘vote défouloir’ (re-sic) http://www.francetvinfo.fr/elections/europeennes/europeennes-pour-les-candidats-de-gauche-battus-il-y-a-eu-un-vote-defouloir_609421.html#xtor=AL-54.

C’est bien de le reconnaître, mais à présent encore va-t-il falloir en tenir compte pour se comporter en élus mandatés par des électeurs pour réaliser le programme pour lequel ils ont été choisis, et non comme de faux derches qui ont promis tout et n’importe quoi pour racoler des voix (qui a dit populisme ? Pas moi, je n’aurais pas osé :) puis, ensuite, se comporter en électrons libres n’ayant strictement plus rien à faire tant des promesses faites que des électeurs… jusqu’aux élections suivantes.

 

Bien étrange politique que de se présenter devant les électeurs avec un programme flou, pour ne pas dire une absence de programme autre que 'z'allez voir, je vais sauver la France' et, une fois élu, ne rien faire ou accumuler les erreurs en répétant 'je n'y suis pour rien, c'est la faute de mon prédécesseur qui a laissé le pays dans un état invraisemblable'. Est-ce vrai, est-ce faux ? Qu'importe. Cette attitude qui consiste à rejeter la faute sur l'autre est déjà insupportable chez un gamin ; elle est inadmissible chez un homme qui prétend avoir une stature politique.

Et lorsque ce n'est pas la faute du 'prédécesseur', c'est celle des normes élaborées à Bruxelles (http://tempsreel.nouvelobs.com/elections-europeennes-2014/20140526.OBS8570/hollande-et-l-europe-diner-de-sourds-ce-soir-a-bruxelles.html)... et l'on entend ensuite s'étonner de la réussite d'un parti europhobe ?

 

Alors, pourquoi s’interroger sur le nombre impressionnant d’abstentionnistes à ces ‘Européennes’ (plus de la moitié des électeurs !!... et l'on a 'fait mieux' dans le passé) ? Il parait assez cohérent d'imaginer que les inconditionnels du P.S., déçus, honteux des 2 ans de pouvoir de François Hollande, se sont abstenus en grand nombre, ou ont voté 'blanc' ou 'nul' ne sachant que faire d'autre. Une curiosité à ce niveau : les résultats du P.S., 14,7% (http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/article/2014/05/26/apres-les-europeennes-le-ps-et-l-ump-menaces-par-un-seisme-presidentiel_4425864_4350146.html ) sont sensiblement inférieurs aux sondages indiquant combien de citoyens persistent à faire confiance à François Hollande, 16% à la suite de la nomination de Manuel Walls comme Premier Ministre (http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/15/popularite-hollande-mieux-valls-accroche-sondage-yougov_n_5322994.html)

 

Pourquoi s’interroger sur l’envolée du FN ? Outre les partisans du FN, qui a probablement fait son plein de voix compte tenu des consignes données par Marine Le Pen, 'allez voter !', il y a eu ceux, de tout bord, qui entendaient manifester sans équivoque leur mécontentement.

 

La réponse globale aux deux questions me semble donc évidente.

Voir des citoyens exaspérés d’être pris pour de sombres crétins se révolter en s’abstenant ou en utilisant le vote frontiste, seul moyen qui leur restaient pour tenter de faire réagir les supposés super-intelligents qui les gouvernent ne peut que procurer de la satisfaction à la brave poire d’observateur que je suis.

 

Comment s’étonner que ladite poire parodie Stromae pour chanter ‘alors j'me marre !...

 

Le score des ‘Européennes’ de ce 25 mai serait plus grave que les résultats des présidentielles du 21 avril 2002 http://actualite.portail.free.fr/france/26-05-2014/pourquoi-le-25-mai-est-plus-grave-que-le-21-avril/ ? Je n’en crois pas un mot pour la bonne et simple raison que je suis intimement convaincu, comme je l’ai laissé entendre, qu’il n’y a pas 1 électeur sur 4 qui suivrait le FN lors de présidentielles ou de législatives, et Marine Le Pen se leurre en jouant triomphalisme (http://actualite.portail.free.fr/france/27-05-2014/marine-le-pen-confirme-sa-candidature-en-2017-et-pense-pouvoir-etre-elue/) et ‘provo’ envers François Hollande dans le but de le pousser à dissoudre l’Assemblée Nationale (http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/11/17/pour-marine-le-pen-hollande-doit-dissoudre-l-assemblee-nationale_3515235_823448.html, http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes-2014/2014/05/26/01053-20140526ARTFIG00021-europeennes-2014-marine-le-pen-triomphe-et-reclame-une-dissolution.php, etc.) lequel, bien qu’il soit un président normal et même très ordinaire, voire bien en-dessous et plus encore, ne le fera en aucun cas, du moins à court terme et dans l’état actuel de la situation http://www.slate.fr/story/87597/et-maintenant-que-va-faire-hollande-envisager-la-dissolution.

Lors de législatives ayant lieu dans un futur proche, je suis intimement convaincu que le score du FN ne tournerait en aucun cas autour de 25%, mais redescendrait du côté des 15 à 18%.

Bref, j’ai un mal fou à considérer que le FN soit appelé à devenir ‘le parti de l’avenir’ de la France… sauf, bien sûr, si les partis traditionnels -ou ceux qui en seront issus, notamment par une formation portant sur un rapprochement droite / gauche, comme en Allemagne- ne parviennent pas à rebondir en sortant des scandales à répétition qui les encadrent et en proposant des programmes cohérents, du moins en apparence :).

Je persiste à penser que la proportion de frontistes convaincus ne dépasse pas les quelque 18% qu’avaient obtenu Marine Le Pen aux ‘Présidentielles’ de 2012 car j’ai également un mal fou à croire que mes concitoyens soient subitement devenus xénophobes, antisémites, racistes, qu’ils acceptent d’avaler sans hurler que la Shoah fut une erreur de l’histoire, Auschwitz ou Dachau des annexes du ‘Club Mémé’ ou que les virus les plus mortels puissent être des solutions pour régler les questions de démographie incontrôlable. Et je passe sur la notion de démocratie dans un parti qui peine à masquer ses tendances au totalitarisme.

Sans doute, certaines des idées démentielles du FN tentent-elles à disparaître du programme déclaré de Marine Le Pen (il reste quand même de 'splendides' dérapages !) mais, même si l’on en reste à son programme officiel qui tente de présenter une bonne tenue démocratique http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/05/26/quelles-sont-les-propositions-du-fn-pour-l-europe_4426027_823448.html#xtor=AL-32280397, les électeurs FN d’un dimanche 25 mai a priori sans lendemain qui seraient tentés de jouer les prolongations a posteriori vont avoir la possibilité de constater que les rumeurs et scandales touchent le FN comme les autres partis http://actualite.portail.free.fr/france/27-05-2014/fiches-sur-les-journalistes-le-fn-dement/, http://www.directmatin.fr/politique/2014-05-27/fiches-sur-les-journalistes-philippe-martel-fn-dement-679407 (et ici encore, ce n'est pas fini !), que les maires frontistes ne feront pas mieux (et sans doute moins bien) que ceux d’autres partis (peut-on penser que réintroduire la viande de porc dans certaines cantines scolaires soit un programme pour une municipalité ?... et il n'y a pas que cela http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/05/28/dans-les-entrailles-du-front-national_4428248_3246.html#xtor=AL-32280397) et que, de toute manière, les députés européens FN ne devraient pas avoir l’action qui avaient été trompetées à tout vent puisque, sauf imprévu, ils ne le pourront mathématiquement pas faute d’alliances leur permettant de constituer un groupe parlementaire, comme cela a été rappelé au début de ce billet et comme l'exprime, avec un humour à peine dissimulé, Julie Mendel en en donnant la raison : ' tous les europhobes ne sont pas forcément FN compatibles ' (http://www.metronews.fr/info/parlement-europeen-marine-le-pen-pourra-t-elle-federer-les-europhobes/mnez!qejp97nNusQo/) ; jolie formule qui concerne particulièrement les europhobes britanniques europeen_609361.html#xtor=AL-54 ; http://www.lepoint.fr/politique/ukip-et-fn-l-impossible-alliance-27-05-2014-1828594_20.php#xtor=CS3-193, et ils sont loin d'être les seuls.

On peut d’ailleurs le regretter en partie car, sur certains points, ne sont des idées ni stupides, ni scandaleuses que vouloir réviser les accords de Schengen, discuter âprement, voire refuser, le traité transatlantique ou encore, à défaut de sortir de l'U.E., entendre harmoniser les législations sociales des différents états membres pour éviter des abus qui, objectivement, peuvent coller des boules tout en étant une source du chômage national.

Il y a là quelques-uns des vrais problèmes de notre pays et ce ne sont pas les nouvelles reculades démago-populistes de François Hollande qui les solutionneront http://actualite.portail.free.fr/france/26-05-2014/quotnouvelles-baisses-d39impocirctsquot-matignon-reacutetropeacutedale/

 

Mesdames (pas Mesdemoiselles, puisque le mot a été rayé du vocabulaire de l'administration… encore une réforme bidon pour occuper le bon peuple de France) et Messieurs les politiques des partis traditionnels, ces ‘Européennes’ ont été un coup de semonce.

A vous d’y répondre sans mensonge, sans calculs politiciens mais en tenant véritablement compte des vrais problèmes des Français… ou ne vous étonnez pas que ce que je persiste à analyser comme un 'vote d’humeur' puisse se transformer peu à peu en vote de désespoir puis d’espoir : puisque ni la droite ni la gauche ne nous entendent, il ne reste plus qu’à essayer les extrêmes ; commençons par la droite, et si rien ne change, nous essaierons ensuite l’extrême gauche.

 

… Est-il normal qu’à quelques pas de chez moi se soit installé dans un abri de carton un SDF qui a ‘bossé’ toute sa vie en France mais qui, avec ses quelque € 800 mensuels de retraite, ne peut trouver un logement décent... et même indécent ? Pendant que certains palabrent sur la vérité douloureuse (oh que oui ! elle l’est…) qu’ont révélé ces élections (http://actualite.portail.free.fr/france/27-05-2014/europeennes-le-branle-bas-de-combat-en-france/  ) ou n’en loupent pas une pour se ridiculiser et perdre encore en crédibilité (http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2014/05/26/25005-20140526ARTFIG00360-partout-les-partis-europeens-progressent-le-lapsus-de-francois-hollande.php), lui, crève à petit feu… malgré l'aide des riverains alors que l'Etat Providence, qui pourtant devrait le prendre en charge, semble ne pas se soucier de ce type de situations qui, il suffit d'ouvrir un tout petit peu les yeux, se multiplient. C'est bien d'accueillir et d'aider de nouvelles populations migrant sur le territoire national en jouant la carte de la solidarité internationale, mais encore faudrait-il ne pas laisser dans une totale dérive, une indifférence insupportable, ceux qui ont travaillé toute leur vie pour participer à l'accroissement de ce fichu PIB... même si, aujourd'hui, sa courbe reste désespérément plate (puis-je ajouter qu'en prime les PIB, PNB et autres agrégats économiques indiquant les résultats de la course à la croissance vont souvent à l'encontre des données environnementales, et qu'il faut donc imaginer d'autres systèmes ?... lesquels ? je ne sais pas trop, mais moi, je ne me suis pas présenté devant les électeurs en disant que j'étais le plus beau et que j'allais sauver la France, voire le monde ! )

 

Socialiste… social… rien ne vous perturbe dans ce type de situations ?

 

Comment s’étonner que les déçus du socialisme se soient massivement abstenus aux ‘Européennes’, car, au jeu du c’est Sarkozy / c’est Hollande qui est responsable de la montée du FN, il me parait des plus probables que Hollande porte le plus grand chapeau : voici un 'citoyen ordinaire' qui a été élu avec 51,64% des suffrages (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2012) et qui, 2 ans plus tard, n’est considéré comme un Président convainquant que seulement par 19% (http://www.bfmtv.com/politique/sondage-francois-hollande-na-pas-convaincu-770055.html), et encore, ce sondage lui était-il favorable : cherchez l’erreur…

 

Loin d’être une angoisse, je considère le résultat des ‘Européennes’ comme une gigantesque farce qui, certes, pourrait à moyen ou long terme devenir effectivement angoissante si les politiciens traditionnels ne se réformaient pas véritablement.

 

Mesdames et Messieurs les politicards, cessez de culpabiliser les électeurs qui, par dépit, regardent du côté de l'extrême droite et devenez des politiciens véritablement soucieux de défendre les intérêts de la collectivité française sans pour autant vouloir détruire l'U.E., et le FN avec ses valeurs douteuses repartira là où est sa place : les oubliettes... un cul-de-basse-fosse.

Ajout du 28 mai.

 

Perturbant : un article et, plus encore, trois tableaux qui démontent... ou pas, ce post... ??

http://www.slate.fr/france/87687/contre-score-fn-bulletin-vote-preuve-deux-graphiques

 

Ajout du 31 mai.

 

A titre documentaire, just to know http://www.lemonde.fr/livres/article/2014/05/29/ces-intellectuels-qui-dediabolisent-le-fn_4428431_3260.html#xtor=AL-32280397 versus  http://www.slate.fr/culture/86829/waffen-ss-francais-racines-droites-radicales

ajout du 8 juin, en complément de ce qui précède : un coup d'oeil sur http://www.lepoint.fr/politique/jean-marie-le-pen-derape-a-nouveau-08-06-2014-1833684_20.php#xtor=CS3-193 éclairera sur la manière dont Monsieur Jean-Marie Le Pen entend traiter l'opposition au FN, parti dont il reste président d'honneur : il en fera une 'fournée'. 

En cas de doute, je 'pompe' sur le petit dictiionnaire Hachette (je l'ai sous la main, et ce sera plus bref que sur le TLF) :  " fournée n. f. 1. Quantité que l’on fait cuire en même temps dans un four. Fournée de pain, de briques. 2. Fig., fam. Groupe de gens entrant en même temps dans un lieu, nommés aux mêmes fonctions, promis à un même sort, etc. Entrer par fournées".

Question : faut-il entendre 'sa fournée' au sens propre (1) ou au sens figuré (2) ?

Comme au sens figuré ses propos ne voudrait strictement rien dire, il ne reste que le sens propre : ce que l'on fait cuire dans un four.

N'y a-t-il pas des lois interdisant et sanctionnant les menaces de mort dans ce pays ?!

Quel Français de coeur peut-il sincèrement soutenir un tel 'programme' ?

S'il en est un qui passe par ces pages, puis-je l'engager à faire un pélerinage à Auschwitz... ou autres camps d'extermination, ne serait-ce que pour voir s'il goûtera ensuite les plaisanteries douteuses (car c'est le ton de la plaisanterie qui a été utilisé) de J.-M. Le Pen qui, de tout manière, laissent percevoir sa sympathie sans réserve pour un totalitarisme avec lequel il convient de ne pas plaisanter ?

Et ce n'est ni le fait d'avoir supprimé la vidéo sur le site du FN, ni les déclarations embarassées du vice-président du parti, Louis Aliot ( http://www.leparisien.fr/politique/front-national-la-nouvelle-provocation-de-jean-marie-le-pen-07-06-2014-3905045.php), qui changent quoi que ce soit à la situation.

 

Ajout du 5 septembre

Mais quel désastre !

Gouverner c'est prévoir avais-je appris alorrs que je faisais des études de droit.

Prévoir quoi, au juste ?

L' Imprévoyance des hommes politiques ?

En tout cas, ils sont nombreux à tout faire pour assurer la montée du F.N. !:

C'est grotesque et angoissant !:

 

Repost 0