Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 23:06


Parents (d'élèves) -1 - version courte -
 
Question : mais que puis-je faire d'elle / de lui compte-tenu de ses résultats piteux. Je fais pourtant tout ce qu'il /elle
veut

Réponse
: C'est justement le problème... !
 
(Ouf ! Des années que je rêvais de formuler cette réponse "défoulatoire" !)
 

Parents (d'élèves) -2 -variante-
 
Question : mais que puis-je faire d'elle / de lui compte-tenu de ses résultats piteux ; où l'orienter .

Réponse : Madame / Monsieur, à parler bien franc, c'est là votre problème. Lorsque j'étais tout jeune prof, j'aurais passé des heures à écouter vos jérémiades inutiles car diptérosodomiques. Avec le temps, je considère que je ne suis ni psychologue (dans certain cas c'est même le psychiatre qui s'imposerait !), ni conseiller d'orientation, ni père fouettard, ni... ("case à louer", comme l'écrivait ce bon Alphonse Allais)
La question que vais-je faire de lui / d'elle, il fallait vous la poser lorsque vous avez sauté votre épouse / que vous vous êtes fait sauter par votre mari ; je n'étais pas là pour tenir la chandelle et vous ne m'avez point consulté.
Alors à présent dém... vous ; à chacun la responsabilité de ses enfants.

Que dire d'autre ?
 
(Re-ouf ! Des années que je rêvais de lâcher cette réponse tout à fait "politiquement incorrecte", mais ô combien vraie !)

Repost 0
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 23:04


Encore et toujours pris pour ... ce que nous sommes ; pire : utilisation perverse du problème sérieux qu'est le réchauffement de la planète pour faire aux consommateurs une totale en matière de... sodomisation !

Un téléphoniste réputé titre sur son site (nonobstant les sms envoyés aux abonnés) : "Saviez-vous que désormais, avec l'e-facture vous pouvez consulter 12 mois de factures ? Qu'attendez-vous pour faire un geste pour l'environnement ? C'est simple et gratuit !".

Ah oui ?  
Le geste, je le fais pour la planète, l'écologie... ou pour de gros enfoirés qui n'ont strictement rien à faire de l'environnement mais qui calculent que :
1 feuille de papier + édition de la facture (frais, d'encre, usure du matériel, etc...) + enveloppe + mise sous enveloppe + 1 timbre pour envoyer les relevés mensuels... 
x par des milliers d'abonnés 
= un maxe de thunes à se mettre dans les poches !?

Et il n'y a pas que la téléphonie qui propose à ses clients de remplacer la facture papier et postée par l'e-facture...
(en prime je me suis laissé dire qu'est illégale l'e-facture utilisée seule, sans copie papier expédiée par la poste ? Est-ce vrai ?)

L'utilisation mercantiliste et pas très propre* de l'environnement, c'est également le coup des sacs plastiques qui ont disparu des hyper/super-marchés...

Calcul simple : sachant que le client standard utilise les sacs plastiques remis par les commerçants comme sac poubelle, quelle quantité de fric puis-je me mettre dans les fouilles en les supprimant étant entendu que :
1. j'économise l'achat des milliers de sacs que je distribuais gratuitement depuis des années ;
2. en prime, j'oblige ces couillons de consommateurs à acheter dans mon magasin les sacs dont ils ont besoin pour leurs ordures ;
3. et, cerise sur le gâteau, je passe pour un bienfaiteur de l'humanité et de la protection de la planète.
Hé ! Hé ! Fumant comme idée le coup de la suppression des sacs en plastique ; non ? C'est du tout "bénéfe" !

Il y a quelques années, circulaient des sacs sur lesquels il était écrit "votre commerçant participe à la protection de l'environnement. Ce sac fabriqué avec des additifs TDPA d'épi est 100% dégradable". Il y en avait même qui montraient la quantité d'énergie que pouvaient produire 1 seul de ces sacs en question. Et ne me dites pas que je rêve, j'en ai gardés et j'en ai sous les yeux ; c'est bien ce qui m'a autorisé à utiliser des guillemets. 
De même que j'ai sous les yeux des sacs faits avec des végétaux...

Non ! Ne croyez pas que l'on nous prend pour des crétins en agitant le spectre du réchauffement climatique ; surtout pas !

Postface : comme de toute manière la lutte pour la sauvegarde de l'environnement ne pourra être réelle et donc efficace que si elle génère du profit pour les obsédés du portefeuille qui déborde, que les vrais amoureux de la nature se soumettent ; quelle autre solution ?

Oh ! Puisque j'y suis :  avec la saison de ski qui va commencer, pensons à ne pas jeter n'importe quoi sur la neige. Avez-vous vu des pistes (particulièrement sous les télésièges) après la fonte des neiges ? C'est un champ d'ordures, une horreur ; c'est déprimant... 
Songeons, bien sûr, aux canettes / bouteilles de liquide en tout genre, aux  papiers de chewing-gum / bonbon / gâteau pour petite faim, etc.
Amis fumeurs, vous êtes également concernés. Il existe des cendriers qui permettent de mettre les mégots ; je parle des filtres, bien sûr, lesquels mettent plusieurs années à se dégrader (moins que ce qui précède ; c'est certain !).
Ceux qui n'ont aucune idée sur le rapport entre gestes quotidiens / pollution / durée de destruction des déchets  peuvent faire un tour sur un site comme 
http://www.aquadesign.be/news/article-1460.php
.
Merci pour la montagne, merci pour la nature, merci... pour l'humanité et les autres occupants de la planète.
PS. Bien sûr, le même type de cendriers existe pour les stations balnéaires.
Parfois, les offices de tourisme en distribuent gratuitement.
 
* Propreté morale, s'entend ; le respect minimum vis à vis du client...
Oh ! De quoi C k'tu me coz, toi ! C'est koi-têce ça la morale et le respect ??? Dans la vie y'a le fric, tout le reste C de la... "bok" ("bok" ? Ce mot est du turc ; peut-être que le Canard du Bosse Fort a des palmes qui connaissent bien le Bosphore... En tout cas certains viennent  d'apprendre leur premier mot de turc par une grossièreté !)
 
Repost 0
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 22:58


Extraits de courriels échangés avec l'un des délégués d'élèves de la "promo" concernée 
vert -> le délégué en question
bleu -> Le Canard du Bosse-Fort, soi-même :-))

Lors d'un examen, au nombre des sujets proposés (aux choix... rien d'imposé sur un coup pareil) se trouvait le suivant : en utilisant votre imagination, vos connaissances et votre esprit critique, essayez de dégager quelques-unes des valeurs psychologiques et sociales (et mythiques) qui ont pu naître avec la néolithisation.

N.B. pour les nuls qui liraient ces pages et ne suivraient pas. Par "néolithisation", il faut entendre la sédentarisation laquelle fut provoquée non pas tellement par la découverte de l'élevage au mésolithique (les nomades peuvent très bien se déplacer avec des troupeaux ; l'ethnologie est là pour le montrer), mais par la découverte, puis le développement, de l'agriculture aux environ de -10.000 au Proche-Orient.

Précision : une partie du sujet avait été traité en cours, bien évidemment ; il y a des limites aux délires du Canard !

 
- […] Concernant le WE, il va être dans les copies et ton souhait de bon WE s’annonce assez mal. Ta promo persiste a être très scolaire ; c'est navrant de lire le manque d'imagination et d’argumentation dont font preuve ceux qui ont choisi de prendre la question sur la néolithisation. Ils aurait mieux fait d'en rester à la question de synthèse.
Il est vrai que je n'ai tout au plus lu qu'une quinzaine de copies.
Qui sait, pê vais-je trouver une réflexion sympa par la suite.
Je replonge dans ces chêêêêêêres copies !!!


- Il est normal que beaucoup d'élèves aient peur de développer leur créativité. Cela peut se comprendre dans la mesure ou, justement, ce sont encore des "petits" et qu'ils ont peur du "méchant" prof avec sa grosse voix qui demande des choses qui sortent trop des conventions établies.
Par conséquent, ça ne m'étonne pas trop que vous ne trouviez que peu de créativité dans les copies (en plus, ce sont les partiels alors... il faut les réussir, surtout pas les louper sinon c'est la fin du monde !!!! )
Je pense résumer assez bien la situation pour 80% de la promo.

 
- Je sais... malheureusement ! Les études (notamment au lycée et de plus en plus à l’Université si j’en crois des rumeurs estudiantines) ne sont plus faites pour ouvrir l'esprit, mais pour bloquer dans une boîte bien carrée la pseudo connaissance du par coeur, sans doute afin d'être certain de produire de parfaits abrutis qui n'auront aucun dynamisme créatif.
Et vive la recherche ! Vive la fantaisie ! Vive la créativité ! Vive... la vie !
C'est désespérant ; c'est à pleurer de bêtise.
Tiens... je sens que je vais mettre notre philosophie du jour sur mon blog !

- Un moment plus tard : Je ne sais  pas si cela va durer, mais ce que je corrige est plutôt bon... même parfois excellent. Je viens d'enchaîner une série de quelque 10 copies auxquelles j'ai mis entre 15 et 19 !
Le rêve que de lire enfin des réflexion censées... J'y retourne !


 - Ahahaha ! tant mieux alors ! La créativité n'est pas encore totalement détruite et vous voyez que vous avez eu raison de nous faire confiance en nous posant une pure question de réflexion à contrôler notamment par des indices archéologiques.

 
Faire confiance à ses "troupes" ! Voilà une base de travail qu'il faudrait peut-être propager dans nos sociétés endormies !

Autre formulation : autrui n'est pas systématiquement le crétin que l'on imagine en considérant plus ou moins consciemment sa propre bêtise.
 

En tout cas, merci jeunes gens ; la lecture était intéressante et, bien qu'enfermé chez moi pour corriger vos travaux (comme d'habe !... que font les profs pendant toutes leurs fameuses et scandaleuses vacances ? Devinez !!!), le week-end fut agréable... même si, sur cette question bien particulière, j'ai eu des copies à faire encadrer pour exposistion dans le musée de la C... humaine !
 

Repost 0
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 07:36


Pour mes ch'tit(e)s n'élèves qui, les pauvres, ont du travail à "me " faire :

Ne pas manquer d'aller voir Girl nex door info-news du 10/02/08


Mythes & valeurs ;

exemple par l'analyse du film


Girl next door

Un film de Luke Greenfield avec Elisha Cuthbert et Emile Hirsh


Bien que non achevé, mon "grand'oeuvre " :-( destiné à vous servir non de modèle mais, plus modestement, d'exemple est disponible au format Word à
 

http://myfreefilehosting.com/f/6b5ba69a52_0.27MB

(copiez le lien et mettez-le dans votre barre d'adresse à moins que, 
par coup de chance, vous n'arriviez directement au texte en cliquant sur le lien en question)


Je n'attends pas de vous un tel "pavé " (le mien fait une trentaine de pages) mais je souhaiterais que vous arriviez à dégager, sur le sujet que vous avez choisi, une synthèse du type de celle qui est proposée pages 8 - 12. 

Pour l'obtenir, il vous faudra néanmoins procèder à une analyse comparable à celle que vous trouverez aux pages 12 et suivantes (cette analyse n'est pas à rendre, pour ceux qui ont choisi un dossier, ou à présenter à vos camarades pour ceux qui ont préféré la formule de l'exposé). 


Attention toutefois, le paragraphe Les piliers principaux sur lesquels reposent Girl next door (p. 8 - 12) est, dans mes choix de présentation, une ouverture qui peut faire figure de synthèse ;  
mais ce n'en est pas véritablement une
(d'où l'expression utilisée ci-dessus "du type ").
Si vous comparez ces "piliers principaux " avec l'ensemble des valeurs qui sont dégagées par la suite, vous constaterez qu'une synthès finale pourrait être écrite...   

Idée :-)  :  Et si vous la faisiez ? :-(



Bonne lecture... et  bosphorez  bien, mais pas trop quand même !
 

N.B. Il m'est demandé si l'adresse de ce blog est systématiquement
communiquée à chacun de mes élèves...

Zêtes dingues les gens ! Zêtes de grands malades !
J'imagine bien la tête de certains élèves et de leurs parents Q-serrés face aux "horreurs" qu'il y a ici.
Seuls ceux que je juge avoir suffisamment d'humour et de fantaisie connaissent ce site comme étant mien... Les autres peuvent y passer par hasard. Me reconnaîtront-ils ? J'en doute et, à dire vrai, je m'en moque passablement :-)

Relisez la présentation de ma pauvre* "webmasteresse"  (ou Webmiss) : je ne mets ici qu'une partie de ce que je ne peux dire en cours. Or, si je ne le dis pas en cours, ce n'est pas pour aller le claironner sur un blog en hurlant "coucou c'est moi !" ; logique, non ?

En conséquence certains... beaucoup... ne pourront utiliser l'exemple de Girl next door pour leurs travaux. Ils devront se contenter des exemples donnés en TD qui sont comme eux : bien classiques, bien traditionnels, bien conventionnels, bien K-ce pieds (et je reste poli !).
Si vous trouvez que cette discrimination est dommage, veuillez considérer qu'il faut assumer les sociétés imbéciles du
"pédagogiquement correct"
 ; et bonjour la liberté d'expression !



Les autres ? Au taff et payez-vous une éclate !!!
(je parodie ici le style de langage de Girl next door)


* Ma "pauvre"... car à quoi t'es-tu engagée en me poussant à monter un blog dont tu t'occuperais.
En tout cas, je te remercie sincérement du temps, de l'énergie... et de la gentillesse que tu y consacres.



Repost 0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 12:40

S - Comme Sarcozizou

- Question : que pensez-vous du divorce du Président de la République ?
- Réponse : Je n'en ai strictement rien à faire et je ne conçois pas que certains Français puissent se passionner pour ce genre de problèmes qui ne les concerne en rien ; c'est du voyeurisme, c'est du niveau intellectuellement débile des revues "people". Je finis par penser que les Américains, pourtant souvent critiqués par mes compatriotes, sont plus futés que nous en s'étant vite détournés du problème concernant les états d'âme de la braguette de Bill Clinton.
Cela dit, un Président de la République sans épouse va avoir des situations délicates à affronter ; une femme, épouse ou non, qui sait user de sa féminité, peut parfois, souvent même, régler des problèmes (politiques ou non) importants dans la plus grande des discrétions.
De plus, ce Président célibataire va faire les délices de la presse à scandale.
Je suppose en effet qu'il a une libido qui, comme chez tout un chacun, le travaille de temps à autre. Toute femme qui va s'approcher de lui, entrer à l'Elysée... va être soupçonnée d'être sa maîtresse.
Et si nulle présence féminine ne se fait remarquer autour de lui, la même presse à scandale va se demander pourquoi. J'imagine déjà les titres : notre Président n'aurait-il pas d'appétit sexuel ? Impuissant ?... Et encore heureux que l'homophobie soit au goût du jour ; cela nous épargnera ce type de suspiscion !

Si chacun sur terre se contentait des propres problèmes qu'il connaît à l'étage inférieur à sa ceinture, le monde se porterait sans doute beaucoup mieux !


Repost 0