Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 16:41

 

Vous insistiez pour connaître mon opinion…

Comme il est possible que si la France participe à un conflit il soit interdit aux enseignants (et ex-enseignants ?) d’exprimer un avis auprès de leurs (ex)étudiants (c’est ce que nous avions connu avec la guerre du Golfe) je préfère vous la livrer aujourd’hui, 9 septembre 2013 vers 18h45 ; elle est bien évidemment susceptible d’évoluer selon les informations… que l’on voudra bien nous donner.

A+ et bonne rentrée (je passerai à la cafeteria lundi ou mardi prochain vers 10h30 / 11h ; j’ai mes dernières copies à rendre J http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-les-vacances-des-profs--2--for-ever-119943991.html ).

 _________

 

Civils innocents ou combattants peut-être moins innocents, l’usage de gaz en Syrie, semble-t-il par les troupes de Bachar el-Assad, est un acte horrible et inadmissible.

Outre le non respect des traités internationaux, c’est d’autant plus insupportable que c’est l’évocation du gaz moutarde de la Grande Guerre ; pire encore, oui c’est possible bien que ce ne soit pas exactement le même contexte mais la mémoire ne peut s’empêcher de faire un parallèle, c’est le souvenir du zyklon de la solution finale.

A propos de la Shoah et du régime nazi, il aurait peut-être été opportun, surtout en cette période troublée, que des politiques s’insurgent contre cette bague ayant appartenu à Hitler qui va être vendue aux enchères, avec de surcroît une mise à prix qui n’est pas une plaisanterie http://www.lepoint.fr/monde/la-bague-d-adolf-hitler-est-mise-aux-encheres-07-09-2013-1721990_24.php ; http://www.alexautographs.com/.

Il y a là tout ce qu’il faut pour que des néo-nazis poursuivent leur collection de reliques.

Si cette bague a une place, c’est ou dans un musée, ou peut-être mieux encore dans un four pour la fondre et la détruire à jamais, mais à mon sens en aucun cas elle n’a sa place dans une collection privée.

 

Une fois n’est pas coutume, je vais emprunter à Nicolas Sarkozy certains de ses propos sans toutefois mettre de guillemets car je modifie légèrement sa phrase : la méthode Hollande c’est les bras ballants, un mélange d’emballement et d’absence de travail en amont http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/ce-que-pense-nicolas-sarkozy-de-la-situation-en-syrie_405145.html#xtor=AL-54

Les bras ballants ? Nous les voyons presque tous les jours lorsqu’il déambule sur les écrans TV, et nous l’avons goûté dans cette attitude pour le moins discutable lors du G20, alors qu’il était dans l’ombre du Grand Frère américain …

L’emballement ? Cela correspond à sa réaction spontanée, quasi viscérale lorsque s’est répandue l’information selon laquelle Bachar el-Assad aurait utilisé du gaz sarin le 21 août (ce n’était d’ailleurs pas, semble-t-il, la première fois).  Ce type de réactions est tout à fait compréhensible et admissible de la part d’un citoyen anonyme, mais l’est-elle de la part du Responsable politique de l’une des grandes puissances mondiales (… ou ce qu’il en reste), la France en l’occurrence ? La décision de frapper un pays ne doit-elle pas être murement réfléchie avant que d’être rendue publique ?

L’absence de travail en amont ? Il suffit de constater comment, après avoir déclaré qu’il fallait ‘punir’ (quel mot ridicule, on se croirait à l’école maternelle)  Bachar el-Assad, il tente de convaincre par un travail en aval pour faire admettre aux Français, politiques et simples citoyens,  ainsi qu’aux dirigeants des pays européens qu’il a raison d’avoir lancé à la face du monde qu’il fallait répondre par des frappes à Bacha el-Assad. Et comme Barak Obama semble douter de l’efficacité de son allié, il a envoyé John Kerry en tournée dans les capitales européennes http://www.atlantico.fr/pepites/syrie-john-kerry-en-europe-pour-tenter-convaincre-interet-intervention-militaire-835491.html .

 

  Et voici que désormais nous avons les VRP d’une coalition boiteuse contre Bachar el-Assad, situation déplorable puisque l’on y constate comment un problème grave prend une tournure ridicule en mettant au devant de la scène des cow-boys justiciers qui cherchent des ‘copains’ avant de se mettre en route pour leur expédition punitive.

 

Et ces frappes ; sur quelles cibles dont on sait qu’elles seraient au moins 50 http://www.lepoint.fr/monde/syrie-le-vrai-but-de-l-intervention-militaire-09-09-2013-1722483_24.php ?

Détruire un palais du dictateur ? Allons, soyons sérieux… quelle importance pour Bachar el-Assad ?

Alors que frapper… chirurgicalement ? Des stocks d’armes ? Des casernes ?...

Les va-t-en guerre sont-ils capables d’assurer qu’il n’y aura pas, selon l’expression consacrée et hypocritement, sordidement pudique, des dégâts collatéraux touchant les populations civiles (en souhaitant que, de surcroît, que personne n’ait l’idée de copier Sadam Hussein et ses boucliers humains) ?

S’il y en a, en voulant faire justice, ne ferons-nous pas de nouvelles victimes. Outre l’horreur de ces morts inutiles les dégâts collatéraux auront irrémédiablement pour effet de voir, une  nouvelle fois, des réactions accusant les Occidentaux de vouloir massacrer des populations musulmanes… comme au temps des croisades, un leitmotiv très en vogue depuis quelques temps en Orient.

 

Toute la région est d’une très grande complexité ethnique et confessionnelle et donc d’une très grande fragilité. Ceux qui n’ont pas cette réalité présente à l’esprit pourront  se plonger dans cet article qui contient de surcroît une carte éloquente http://www.atlantico.fr/decryptage/aveugles-trois-autres-conflits-qui-dechirent-aussi-syrie-et-que-france-et-etats-unis-refusent-voir-fabrice-balanche-abou-diab-kh-832814.html. Pour des commentaires complémentaires voir par exemple : http://www.atlantico.fr/decryptage/intervenir-en-syrie-et-ailleurs-ces-autres-conflits-meurtriers-dont-occident-se-preoccupe-peu-beatrice-giblin-834077.html ; http://www.atlantico.fr/users/khattar-abou-diab-et-fabrice-balanche ; http://www.atlantico.fr/search/apachesolr_search/fabrice%20balanche

 

… Ce n’est peut-être pas sans raison que de nombreux pays acceptent de signer une déclaration protestant contre l’attitude de Bachar el-Assad, mais qu’ils refusent obstinément de s’engager dans une action militaire…

 

… Ce n’est peut-être pas sans raison que le Pape demande qu’aucune action militaire ne soit entreprise sur la Syrie et appelle au jeune et à la prière pour "que s'élève fortement sur toute la terre le cri de la paix!", http://actualite.portail.free.fr/monde/07-09-2013/syrie-le-pape-lance-une-journee-de-jeune-et-de-priere-contre-une-intervention-armee/.

Cela revient à dire que pour le Vatican, la paix est d’oublier l’usage du gaz sarin et ses victimes.

Mieux peut-être : le Pape écrit à Poutine pour qu’il tente de calmer le jeu http://www.atlantico.fr/pepites/g20-pape-ecrit-poutine-pour-encourager-solution-pacifique-en-syrie-834783.html. 

 

N’y a-t-il pas dans ces positions l’indice éloquent d’un malaise, d’un danger sérieux, bien réel ?

C’est que dans la confusion provoquée par les frappes, je ne vois pas comment il est possible d’exclure que les différentes ethnies entreprennent de s’égorger les unes les autres, situation dramatique qui a d’ailleurs commencé depuis des semaines, des mois. 

 

C’est pourtant l’engagement de François Hollande qui a de nouveau rappelé qu'une intervention contre Damas serait "pour punir le régime" et "en aucune façon pour porter (le) conflit au-delà" de la Syrie http://actualite.portail.free.fr/monde/07-09-2013/syrie-francois-hollande-s-adressera-aux-francais-en-fin-de-semaine-prochaine/   ; qu’ "il y aura pas de solution militaire en Syrie, il y aura une action militaire, y aura une pression militaire conduisant à une solution politique" http://actualite.portail.free.fr/france/07-09-2013/video-hollande-maintenant-l-union-europeenne-s-est-rassemblee-sur-le-dossier-syrien/ 

 

Est-il certain de pouvoir être maître de ce programme ?

Comment peut-il affirmer que le conflit ne débordera pas la Syrie ?

 

 S’il fait allusion à la Russie, il semble établi qu’en cas de frappes, Vladimir Poutine en restera à des fournitures d’armes et à des aides économiques et humanitaires  http://french.ruvr.ru/news/2013_09_06/Poutine-la-Russie-va-aider-la-Syrie-en-cas-de-frappes-militaires-0974/ ; http://french.news.cn/monde/2013-09/07/c_132699087.htm ;

 

S’il fait allusion à la Chine, il semble qu’elle se contentera d’observer http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/273546-la-chine-envoie-des-navires-de-guerre-en-syrie

 

S’il fait allusion à l’Iran, il est toujours possible de supposer que François Hollande soit en possession d’informations que nous, populus vulgus, n’avons pas. Mais l’intention d’intervenir de la part des Iraniens a été clairement affirmée http://www.slate.fr/monde/77018/missiles-iraniens-israel-represailles-syrie, http://actualite.portail.free.fr/monde/08-09-2013/une-attaque-de-damas-mettrait-le-feu-a-la-region-dit-teheran/, même si les autorités de Téhéran ont eu un geste amical envers les Israéliens http://actualite.portail.free.fr/monde/07-09-2013/l-iran-donne-des-gages-a-israel-sur-twitter-vers-un-changement-de-politique-etrangere-vis-a-vis-de-l-occident/

 

Tout  risque d’un embrassement sérieux avec des puissances militaires importantes n’est donc pas exclu.

 

Et puis, concernant les pays limitrophes ou voisins, particulièrement le Liban, l’Irak, voire la Turquie, même si elle fait partie de la coalition, ou encore d’Israël, c’est un tout autre débat qui, lorsque l’on y réfléchit un tantinet, peut faire froid dans le dos.

 

De toute manière on sait au moins depuis les échecs de Napoléon en Espagne puis en Russie, échecs renouvelés plus récemment au Viêt-Nam puis en Irak et en Afghanistan, que les plus puissantes armées du monde ne peuvent venir à bout de guérilléros fanatisés par la politique ou la religion.

 

De plus, serait-il possible d’avoir des explications claires et précises sur cette idée de pression militaire conduisant à une solution politique ? La langue de bois diplomatique est parfois éprouvante pour l’équilibre nerveux tant le citoyen a le sentiment d’être pris pour un crétin.

Si j’ai bien suivi l’idée émise l’autre jour sur une chaîne TV par de fins penseurs, l’idée serait d’arriver à faire fléchir Bachar el-Assad pour mettre en place une ‘partition’ de la Syrie, chaque ethnie ayant alors son propre territoire nationale, et dans cette optique, Bachar el-Assad pourrait rester le maître d’une zone alaouite…

Bien franchement ? Il me semble que l’on peut toujours rêver à des solutions, les fesses bien callées dans un confortable fauteuil face à des caméras de TV occidentales.

Et puis… Et puis… finalement Bachar el-Assad, est-il ou non un méchant ? Si c’est un méchant il faut le poursuivre devant le Tribunal de La Haye pour crime contre l’humanité, si c’est un demi-méchant proche d’un gentil puisque l’on envisage, sans rire, qu’il pourrait rester à présider un Etat, est-il bien nécessaire de lui envoyer quelques Tomawaks en guise de rappel sur la fameuse ligne rouge à ne pas dépasser ?

 

A propos de méchants et de gentils, je reconnais que je suis totalement dépassé.

 

Jusqu’à plus ample informé, pour l’Occident libéral, les méchants sont les islamistes fondamentalistes et  fanatiques (pléonasme/s ?) gravitant autour d’Al-Qaïda, lesquels sont venus grossirent les rangs des révoltés plus ou moins démocrates qui, à l’origine, ont contesté la dictature de Bachar el-Assad. Ces démocrates n’ayant pas pu ou voulu faire le ménage dans leurs rangs, le dictateur est désormais en lutte contre des méchants fanatiques sans se soucier des démocrates tant et si bien que le méchant devient un peu gentil en détruisant les méchants ; non ?

 

Si Bachar el-Assad devait être renversé par les révoltés, il est des plus probables que la Syrie deviendrait un état islamique basé sur la Charia… et, ici comme ailleurs, on verrait une dictature pseudo-laïque –en tant qu’alaouite, Bachar el-Assad est un musulman modéré- remplacée par une dictature religieuse basée sur la Charia.

 

C’est en réalisant que leur pays prenait cette direction que les Egyptiens se sont révoltés contre Mohamed Morsi  et les Frères Musulmans et, ici encore, je n’ai jamais très bien compris pourquoi l’Occident –simple hypocrisie diplomatique ?- s’est élevé contre le coup d’état (oups ! j’ai oublié qu’il ne fallait pas utiliser cette désignation !) du Général Abdelfatah Khalil al-Sisi en réclamant le retour du Président Mohamed Morsi ; le respect des principes d’une élection par le peuple à bon dos, surtout quand le peuple en question se révolte massivement (et majoritairement ?).

Et les révoltés, méchants ou non, ne plaisantent pas. Je sais que désormais l’internet est un moyen de propagande en tout genre, mais la vidéo montrant l’exécution de 7 soldats de Bachar el-Assad ne semble pas truquée http://actualite.portail.free.fr/monde/07-09-2013/video-les-images-qui-embarrassent-obama/ ; http://www.nytimes.com/video/2013/09/04/multimedia/100000002421361/closer-look.html?ref=middleeast

Et cette vidéo, qui n’est d’ailleurs pas nouvelle puisqu’elle date de 2012, n’est malheureusement pas le seul témoignage des exactions en tout genre perpétrées par les insurgés contre Bachar el-Assad.

Ce qui se passe depuis près de 2 ans en Syrie est une horreur.

Dans un tel contexte, est tout à fait envisageable  l’explication proposée par Vladimir Poutine selon laquelle ce seraient les insurgés eux-mêmes, et alors selon toute vraisemblance des fanatiques islamistes, qui auraient utilisé du gaz sarin pour massacrer des civils afin de se jouer des Occidentaux :  toucher leur sensibilité et les contraindre au nom de droits fondamentaux qu’ils ne respectent eux-mêmes en aucun cas à passer à une action militaire contre Bachar el-Assad ; l’histoire connait quelques exemples de ce genre d’épouvantable stratagème http://french.ruvr.ru/news/2013_09_06/Poutine-lutilisation-darmes-chimiques-en-Syrie-une-provocation-des-rebelles-7655/  Resterait à savoir comment ils auraient procédé, puisqu’il se répète à loisir qu’il y a besoin d’un armement spécial pour utiliser de tels gaz... Pourtant, en 14-18, les belligérants ne disposaient pas d’un équipement particulièrement sophistiqué[1].

N’oublions pas non plus que l’accusé a toujours nié farouchement être responsable de l’usage d’armes chimiques et que, dans ses propos, il y a au moins un argument qui mérite attention : il n’y a pas de preuve… "dans la zone où on dit que le gouvernement a utilisé des armes chimiques, nous n'avons que des vidéos, des photos et des allégations. Nous n'y étions pas.’’ http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-al-assad-nie-etre-a-l-origine-de-l-attaque-chimique-et-menace-les-etats-unis-de-s-attendre-a-tout_407353.html#xtor=AL-54

 

Bref, persuadé que nous avons plus à perdre qu’à gagner en jouant les justiciers en Syrie, je m’inscris au nombre des bombardosceptique[2] convaincus. Et si vous pensez que je me déculotte, je vous répondrai que, parfois, grogner pour manifester son mécontentement puis ne pas aller plus loin, c’est-à-dire se déculotter selon certains, est une preuve d’intelligence. Et je ne me sens pas isolé dans cette position tant sur le plan national qu’international. Pendant que Laurent Fabius se félicite de l’accord a minima obtenu à Vilnius http://actualite.portail.free.fr/france/08-09-2013/video-intervention-en-syrie-fabius-se-feacutelicite-du-quotsoutienquot-des-europeacuteens/ la majorité des Français désapprouve  http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-68-des-francais-contre-l-engagement-militaire-de-la-france_1279357.html , plus d’un politique suivant cette position, le dernier en date étant à ma connaissance François Fillon http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/syrie-pour-fillon-punir-le-regime-syrien-n-a-pas-beaucoup-de-sens_406491.html#xtor=AL-54  , sans oublier la langue de bois de Ségolène Royale qui,  au final, espère qu’une simple menace de frappes calmera Bachar el-Assad  http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-syrie-francois-hollande-a-fait-le-bon-choix-selon-segolene-royal_406619.html .

 

Et puis voilà qu’avec plusieurs jours de retard dans le débat,  les Allemands nous sortent d’un de leurs navires espions que « de hauts gradés de l'armée syrienne "réclament régulièrement depuis environ quatre mois des attaques chimiques au palais présidentiel à Damas" mais "ces demandes ont été toujours refusées" » http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/syrie-assad-n-aurait-pas-ordonne-l-attaque-chimique-du-21-aout_406701.html#xtor=AL-54 .

Réalité ou manœuvre de l’exécutif germanique qui, à la réflexion, regrette d’avoir finalement adhérer à l’exigence d’une  «réponse internationale forte»… tout en excluant les frappes http://www.rfi.fr/moyen-orient/20130908-intervention-syrie-presse-allemande-critique-volte-face-angela-merkel ; http://actualite.portail.free.fr/monde/08-09-2013/syrie-nouvelles-revelations-sur-les-attaques-chimiques/ ?

En fin de compte, soyons sans langue de bois : beaucoup de pays, y compris l’Occident, ont  tout intérêt à ce que Bachar el-Assad reste au pouvoir… et ce ne serait pas la première fois que les démocraties occidentales soutiendraient, tout en affichant le sourire de l’ange de la pureté, un dictateur  http://www.atlantico.fr/decryptage/bachar-el-assad-coup-arret-printemps-arabe-syrie-156667.html.

On finit pas souhaiter que le Congrès U.S. bloque les velléités belliqueuses de Barak Obama, ce qui demeure une possibilité http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-syrie-obama-peine-a-convaincre-le-congres_406993.html. Cette solution aurait le mérite de mettre fin à celles de François Hollande qui, dans l’affaire syrienne, cherche sans doute à exprimer son indignation, mais peut-être également à redorer son blason assez mal mené depuis plusieurs mois http://www.atlantico.fr/decryptage/comment-francois-hollande-reussi-susciter-autant-irritation-chez-francais-que-nicolas-sarkozy-maxime-tandonnet-836830.html ; l’intervention au Mali lui avait sur ce plan assez bien réussi.

L’ennui est que le contexte malien n’est pas celui de la Syrie.

Barak Obama, lui, semble confiant puisqu’il continue à préparer des frappes sur la Syrie http://www.lepoint.fr/monde/syrie-le-vrai-but-de-l-intervention-militaire-09-09-2013-1722483_24.php.

Si cette guerre-punition (!! outre le terme a mon sens déplacé, je le répète, il aurait peut-être été élémentaire d’apporter la preuve que Bachar el-Assad est bien LE responsable...) a lieu, j’espère que politiques et hiérarchie militaire donneront l’ordre aux soldates qui procéderont aux mises à feu de le faire au cri de Allah Akbar !

Oh ! Bien sûr, pas le Allah Akbar du début de l’adhan simple témoignage de foi qui fait vibrer le visiteur de l’Orient (écouter par ex. http://www.youtube.com/watch?v=WTmUum8PPms), mais celui fanatisé des islamistes que l’ont voit régulièrement dans les reportages (celui de Enquête exclusive du 8 septembre était assez éloquent – Replay : http://www.m6replay.fr/#/enquete-exclusive/11312652-chef-de-guerre-djihadiste-homme-d-affaires-des-francais-au-c-ur-de-la-guerre-syrienne). Car tout dictateur qu’il soit Bachar el-Assad me semble avoir totalement raison lorsqu’il s’adresse aux membres du Congrès US en leur faisant observer "c'est une guerre qui va contre les intérêts de l'Amérique. Pourquoi ? C'est une guerre qui va aboutir à soutenir al-Qaïda et les gens qui ont tué des Américains le 11 Septembre’’ http://actualite.portail.free.fr/monde/09-09-2013/syrie-bachar-el-assad-met-la-pression-il-faut-s-attendre-a-tout/.

 

Mon analyse est-elle fausse, voire totalement ridicule ?

 

Très franchement ?  J’en serais ravi et c’est avec une joie non dissimulée que j’aimerais pouvoir ajouter dans quelques semaines à ce billet que je suis le Bidochon n°1 du Proche-Orient… que dans la région tout baigne dans le meilleur des mondes.

 

En attendant, je regarde avec une profonde tristesse certains quartiers qui me sont familiers d’Alep ou de Damas livrés à la désolation de ce qui me paraît être plus le résultat d’actes de terrorisme que d’actions révolutionnaires de type démocratique.

 

Information de dernière minute. Une initiative a priori astucieuse de la diplomatie russe : mettre les armes chimiques syriennes sous contrôle international http://www.lepoint.fr/monde/syrie-la-russie-appelle-damas-a-mettre-sous-controle-international-ses-armes-chimiques-et-a-les-detruire-09-09-2013-1722488_24.php , mais est-ce matériellement réalisable ? Dans l'immédiat, on pourra regretter qu'elle puisse être analysée comme un élément de match entre différentes puissances http://actualite.portail.free.fr/monde/10-09-2013/video-la-russie-a-marque-un-point-tres-important-dans-le-conflit-syrien/ ; c'est ridicule.  

 

 

 

Ajout du 11 septembre 2013.

 

11 septembre, une date chargée de souvenirs d’une grande tristesse.

Hommage aux victimes, à leur famille, à leurs amis à leur Nation.

 

Concernant la Syrie, une constatation s'impose : je suis LE Bidochon de l’arme chimique.

Bonne foi inconsciente ou ruse machiavélique ? En tout cas, la proposition russe paraît difficilement réalisable.

Outre les raisons techniques et militaires, il faudrait compter une décennie pour avoir un espoir de démanteler l’arsenal syrien selon Olivier Lepique (Fondation pour la recherche stratégique) : http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-quel-est-l-arsenal-chimique-de-damas-et-comment-le-detruire-des-experts-repondent_408583.html#xtor=AL-54 ;

 

 

 

Ajout du 12 septembre

J’avoue : je suis un Bizounours !

Dans ma candeur imbécile, je m’étais dit pourquoi ne pas croire Bachar el-Assad qui clame son innocence avec le soutien de Vladimir Poutine ? Pourquoi les Occidentaux auraient-ils le monopole de cette vérité politique qui passe par des services secrets et autres informations qui n’ont pas pour caractéristique de se diffuser au grand jour…

 

C’est officiellement pour contrebalancer l’arme nucléaire dont dispose Israël que Bachar el-Assad a développé un type de ‘munitions binaires qui mélangent les composantes, permettant de créer un produit toxique après que la fusée ou l’obus ont été tirés. «Si les enquêteurs trouvent des morceaux d’obus ou de fusées avec ce degré de sophistication, cela pointera directement du doigt l’armée syrienne»’ http://www.slate.fr/story/77046/syrie-ake-sellstrom-armes-chimiques . Or, avant même que le rapport sur l’usage d’armes chimiques du 21 août dernier ne soit officiellement remis à Ban Ki-moon, peut-être le 16 septembre, filtre le bruit (attendons quand même sa confirmation) ‘que l’examen des roquettes ayant contenu les gaz, des munitions tirées et de tests de laboratoires sur des prélèvements du sol  […]’ ne laissent guère de doute : «Vous pouvez déduire l’identité de l’auteur par le type de preuves», aurait lâché un diplomate occidental de l’ONU lié à l’enquête http://www.slate.fr/story/77602/syrie-attaques-chimiques-onu-rapport.

Moi qui avais apprécié à sa juste valeur le doigté et l’ironie (particulièrement dans la conclusion) de ‘L’appel à la prudence de la Russie’, message adressé aux Américains par Vladimir Poutine, http://www.nytimes.com/2013/09/12/opinion/putin-plea-for-caution-from-russia-on-syria.html?_r=0 *, j’ai le sentiment d’être le cocu de service d’une très, très mauvaise comédie de boulevard… la comédie en question ayant des connotations plus que tragiques,  malheureusement.

Ce qui m’ennuie le plus à présent, ce n’est pas tellement de passer outre l’argumentaire assez pertinent et convaincant de Jacques Attali qui se prononce en faveur des frappes (http://www.slate.fr/story/77356/syrie-attali-avant-que-la-herse-ne-se-leve), mais qu’en acceptant de mettre en œuvre un désarmement chimique de la Syrie, l’Occident ne donne indirectement une légitimité nouvelle à Bachar al-Assad (http://www.slate.fr/story/77576/assad-partenaire-occident) –d’où, pour contrebalancer et en souhaitant un renversement de la dictature, les livraisons d’armes à une opposition que l’on espère démocratique http://www.slate.fr/monde/77612/cia-livre-rebelles-syriens-armes- et, plus grave encore, le fait que ne pas intervenir aujourd’hui est peut-être reculer… pour mieux sauter : ‘’même si des frappes aériennes imminentes semblent bien moins probables aujourd’hui qu’il y a une semaine, les Etats-Unis se feront presque assurément rattraper par le conflit’’. http://www.slate.fr/monde/77562/syrie-proposition-russe-solution...

 

«Sommes-nous sûrs d’avoir un partenaire en Bachar al-Assad?» ou va-t-il ‘nous’ promener pendant des semaines, des mois, comme le fit Saddam Hussein http://www.slate.fr/story/77576/assad-partenaire-occident , et comme persistent à le faire les Iraniens avec leur développement nucléaire à des fins soi-disant exclusivement énergétiques ?

* Ne pas manquer les commentaires (ni le clip... que ne ferait-on pas pour paraître bon enfant ? ) de Alexandra Petri   http://www.washingtonpost.com/blogs/compost/wp/2013/09/12/america-not-exceptional-at-all-says-putin-among-other-things/  - résumé en français http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/12/j-ignorais-completement-que-poutine-etait-un-partisan-de-l-egalite_3476900_3218.html#xtor=AL-32280396

 
 

Ajout du 17 septembre

Il y a quelques jours (le 10 septembre), Khaled Saleh, porte-parole de la Coalition nationale des forces révolutionnaires et d’opposition syriennes (le principal groupe international représentant l’opposition syrienne) expliquait à un journaliste que  « l’idée selon laquelle une intervention militaire ferait le jeu d’al-Qaida » était fausse car l’opinion publique était trompée  sur la nature de la résistance syrienne. Il estime le nombre de combattants rebelles affiliés à Jabhat al-Nusra, qui a des liens avec al-Qaida, à «au plus 10% en comparaison des forces modérées», bien qu’il pense que le vrai chiffre soit plus bas.  http://www.slate.fr/monde/77558/opposition-syrie-confiance-russie-assad

Peu après (article daté du 16 septembre), Le Monde  http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/16/selon-une-etude-britannique-pres-de-la-moitie-des-rebelles-syriens-sont-des-islamistes-radicaux_3477974_3218.html#xtor=AL-32280396 reprenait un article du Dayly Telegraphe http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/10311007/Syria-nearly-half-rebel-fighters-are-jihadists-or-hardline-Islamists-says-IHS-Janes-report.html qui publiait les résultats d’une étude l'institut britannique de défense IHS Jane’s qui était un peu plus précise (si c’est possible… !) dans l’évaluation.

Il y aurait quelque 100 000 insurgés contre le régime de Damas répartis en une multitude de groupuscules évalués à 1 000. Parmi eux, il y aurait 10 000 combattants liés à Al-Qaida qui seraient originaires de plusieurs pays, et 30 à 35 000 extrémistes « centrés sur le conflit syrien ».

Libre à vous de me suivre ou non dans l’ ‘amalgame’ auquel je vais procéder  mais, dans la confusion actuelle, je pense que l’on peut considérer que cela fait près de 50 000 combattants, soit environ 50%, qui ont en commun la volonté de renverser le dictateur Bachar al-Assad pour établir la dictature de la Charia. C’est sans doute à un calcul de ce type que se livre http://www.lepoint.fr/monde/exclusif-carla-del-ponte-la-moitie-des-combattants-contre-assad-sont-des-djihadistes-17-09-2013-1731906_24.php

Resterait quelque 50 000 combattants qui seraient des démocrates plus ou moins authentiques puisque "si les Occidentaux apparaissent comme n'étant pas intéressés à faire tomber Assad, les islamistes modérés vont alors probablement basculer dans le camp des extrémistes", ajoute un ‘expert’ cité dans les articles.

Que ce soit en Syrie ou dans d’autres pays musulmans (y compris la Turquie qui me parait être une poudrière sur le point d’éclater depuis que le kémalisme s'y meurt),  l’Islam est en pleine crise identitaire :

Ø  Islam radical, avec confusion totale entre la vie religieuse et la vie civile, ce qui débouche sur une société basée sur la Charia ; voici un point, qu’il serait peut-être bon d’expliquer une nouvelle fois à Vincent Peillon qui semble croire en l’efficacité de sa Charte de la laïcité à l’école et qui envoie les enseignants au casse pipe

Ø  Islam  modéré…

Ø  … et démocratie de type occidental, mais là, il ne faut point trop rêver. Mutafa Kemal avait tenté d’amener la Turquie sur cette voie, mais à quel prix et pour quel résultat !

Concernant le prix, ce n’est pas sans raison que l’on a pu écrire un ouvrage qui m’avait beaucoup  marqué il y a quelque 45 ans, alors que je découvrais la Turquie moderne : Mustafa Kemal dictateur.

Je l’avais trouvé dans une bibliothèque à Istanbul et j’ai totalement oublié le nom de l’auteur et, plus encore celui de l’éditeur. Je me souviens par contre que j’y avais découvert que, pour venir à bout des récalcitrants à ses idées, il n’avait pas hésité à éliminer ; des photographies assez atroces montraient de religieux pendus aux arbres des rues de Konya.

Concernant le résultat on observera que pour rester démocratique  (!!), la Turquie a connu plusieurs… coups d’état militaire et que, aujourd’hui, que le kémalisme disparaît, la poussée islamiste se ressent au quotidien.

 

La place de l’Occident est-elle bien dans ce conflit identitaire de l’Islam ?

 

Il y a quelques jours, j’ai failli me faire démolir physiquement par un copain (finalement en est-ce bien un ?!) d’origine algérienne car j’avais osé dire qu’à ma connaissance l’interdit de l’alcool dans l’Islam procédait de Hadiths (notamment celui rapporté par at-Tirmidhî, dans al-Jmi), mais pas d’un verset coranique ; qu’il n’y avait pas –toujours à ma connaissance- d’interdit formel dans le livre sacré de l’Islam, bref : que concernant l’interdit de l’alcool il n’y avait dans le Coran que des ‘Makrouh’, mais pas de ‘Haram’.

 

Si pour une question de ce type qui, personnellement, me semble très accessoire face aux grands problèmes du monde on manque de se faire éclater, ma position est peut-être bien de laisser l’Oumma régler ses problèmes seule.

 

L’ennui est que, avec la mondialisation, l’Islam est partout présent et que au moment où j’écris ces mots, c’est horrible, l’un de mes voisins est peut-être très fier d’apprendre que l’un de ses fils est mort au djihad en Syrie, ou ailleurs ; digne, il ne verse pas une larme (je fais ici allusion au reportage déjà cité Enquête exclusive du 8 septembre était assez éloquent – Replay : http://www.m6replay.fr/#/enquete-exclusive/11312652-chef-de-guerre-djihadiste-homme-d-affaires-des-francais-au-c-ur-de-la-guerre-syrienne) .

 

Ai-je encore le droit, dans ce ce pays de libertés, dit-on, de chanter que Mourir pour des idées, l’idée est excellente, Moi j’ai failli mourir de ne l’avoir pas eu [] O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres, Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas, Mais de grâce, morbleu ! laissez vivre les autres! http://www.youtube.com/watch?v=p-ZI28nbSDQ

 

 

Ajout du 28 septembre : une solution définitive ou une accalmie avant la tempête ?

Je suis ravi de constater  que, finalement,  les quelques partisans de frappes sur la Syrie n’ont pas été suivis, et je me demande même si Barak Obama n’a pas lui-même grandement contribué à chercher une solution autre, conscient qu’il s’était mis dans un fichu pétrin avec son histoire de ligne rouge à ne pas franchir.

Je souris intellectuellement en constant que l’accord onusien sur la destruction des armes chimiques de Damas n’est assorti d’aucune sanction en cas de non exécution. La diplomatie est un bien curieux ballet… Il fallait l’accord des membres qui, au Conseil de Sécurité ont droit de véto, un texte convenant à chacun a  donc été élaboré grâce au mot évident et simple tout à la fois, mais encore fallait-il le trouver : ‘conséquence’.  Si Bachar al-Assad ne s’exécute pas, il y aura des ‘conséquences’. Lesquelles ? On se réunira de nouveau pour en discuter si besoin était… et déjà les voix sont discordantes : il faudra être certain à 100% et que… et que…  http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/28/syrie-onu-destruction-armes-chimiques_n_4006942.html  ; http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/28/la-resolution-de-l-onu-premier-signe-d-espoir-en-syrie_3486362_3218.html ; http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/27/syrie-les-inspecteurs-achevent-leur-mission-l-onu-peaufine-sa-resolution_3486079_3218.html .

Qui ose encore me dire que j’ai parfois été trop pointilleux avec vous sur certains termes, certaines nuances ?

Je suis ravi que l’un des plus gros stocks d’armes chimiques du monde puisse être détruit, et que cette destruction se fera peut-être plus rapidement que prévu s’il est vrai qu’une grande partie est déjà ‘inutilisable’  http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/27/le-programme-chimique-syrien-en-partie-inutilisable_3485759_3218.html. J’ose croire que tout cela se fera sans nuls risques environnementaux.

Je suis également ravi du rapprochement Orient / Occident qui semble se faire avec un allié de Bachar el-Assad, l’Iran d’ Hassan Rohani http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/25/l-iran-d-hassan-rohani-pret-a-cooperer_3484108_3218.html#xtor=AL-32280397; http://www.courrierinternational.com/une/2013/09/25/obama-tend-la-main-a-rohani-hollande-la-serre ; http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/entretien-telephonique-historique-entre-barack-obama-et-hassan-rohani_422339.html#xtor=AL-54.

 

Je m’amuse du cours de diplomatie donnée à la France par le représentant de Bachar el-Assad http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/28/syrie-onu-destruction-armes-chimiques_n_4006942.html

Par contre, je m’inquiète grandement des forces armées en présence en Syrie. Non seulement les révoltés de tendance démocratique ne sont pas suivis par tous les insurgés, ce que l’on sait depuis longtemps, mais les démocrates semblent devenir minoritaires et sont même agressés par les djihadistes http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/25/rebelles-syriens-coalition-nationale-islamistes-syrie_n_3987769.html?utm_hp_ref=syrie; Bachar al-Assad est-il en partie responsable de cette situation http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/20/syrie-al-qaida-gagnent-terrain-compliquent-combat-rebelles_n_3960725.html?utm_hp_ref=syrie ?

 

Si la rébellion contre Damas devient essentiellement islamiste avec pour but d’imposer la Charia aux Syriens, il faudra que l’Occident se décide à soutenir ou bien les islamistes radicaux ou bien Bachar el-Assad.

Marine Le Pen a déjà choisi son camp http://www.bvoltaire.fr/marinelepen/je-prefere-encore-bachar-el-assad,5452 ; Philippe Meunier également http://www.lyoncapitale.fr/Journal/France-monde/Actualite/Monde/Un-depute-UMP-prefere-Bachar-al-Assad-aux-islamistes  ...

Pendant que BHL poursuivra peut-être sa prêche pour tenter de démontrer que Bachar el-Assad est lui-même un intégriste  http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/16/selon-bhl-bachar-al-assad-est-un-dangereux-islamiste/, il faudra que le reste de la classe politique internationale en principe démocratique se décide...

 

Je sais qu'il est aujourd'hui de bon ton de critiquer Le Choc des civilisations de Samuel Huntington, mais il me semble néanmoins sentir comme un léger mais angoissant parfum de quelques-unes de ses constatations. Quelle serait la réaction de l'Oumma et de certains pays musulmans si les démocraties occidentales se mettaient à soutenir ouvertement Damas... et donc les puissances des Proche et Moyen Orients qui sont derrière ?

 

N.B. 29/09/2013 - L’identification des différentes factions rebelles au régime de Bachar al-Assad est plus que complexe et, dans les textes que j’ai mis en ligne sur ce blog, j’ai singulièrement simplifié la situation car, pour être franc, ne compte à mes yeux que la tendance démocratique et celles qui, au contraire, veulent faire de la Syrie (et de toute la région, voire du monde entier) un espace islamique régit par la Charia.

Le Monde publie ce dimanche 29 septembre 2013 une analyse plus précise de la situation   http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/29/ban-ki-moon-rencontre-le-chef-d-une-opposition-syrienne-en-crise_3486695_3218.html#xtor=AL-32280397

Il demeure que Le Monde identifie des tendances musulmanes modérées qui peuvent sembler très discutables. C’est notamment le cas de celle des Frères Musulmans contre laquelle les Egyptiens viennent de se révolter car, justement, ils la trouvaient trop radicalement islamiste.

C’est cette même tendance que l’on retrouve dans la Turquie de l’AKP de Recep Tayyip Erdoğan

et contre laquelle s’élèvent régulièrement une partie de la population turque, situation qui m’a fait écrire plus haut que la Turquie était peut-être / sans doute une poudrière…



[1] Désolé, ne connaissant rien à la façon de tuer ses semblables avec des gaz (ou autres engins de mort, d’ailleurs), je viens de donner un coup d’œil sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_de_combat_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale § Systèmes de diffusion des gaz. A la première ligne, j’apprends que « le premier système de diffusion était la libération du gaz contenu dans des bonbonnes de gaz sous un vent favorable pour qu'il soit transporté au-dessus des tranchées adverses. » Voilà qui n’est pas très compliqué et mériterait une vérification à Damas… si elle est possible. Par ailleurs, et peut-être à tort, j’ai tendance à considérer que les mortiers dont il est question ensuite dans les explications de Wikipedia ne me semblent pas très difficiles à ‘bricoler’ ; si ? Pourra être éloquent un coup d’œil sur http://amir-aslani.com/ligne-rouge-franchie-en-syrie-30-secondes-pour-rflchir-aux-consquences-des-ripostes-militaires-occidentales-passes/ , § 4 en particulier.  On y apprend notamment qu’au mois de mai dernier Carla del Ponte, magistrat suisse membre de la Commission d’enquête de l’ONU, avait accusé les rebelles syriens d’avoir fait usage du gaz sarin.

[2] J’emprunte l’expression à Eugénie Bastié http://www.causeur.fr/syrie-djokovic-tennis,23987 qui me semble en être l’inventrice.

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 09:32

 

Je ne doute pas un instant que Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, puisse déclarer officiellement que « M. Strauss-Kahn n’appartient plus à la rubrique politique » http://www.liberation.fr/politiques/2013/06/26/au-senat-dsk-ereinte-hollande-sarkozy-et-merkel_913975 sous les applaudissement d’un pourcentage important de nos concitoyens qui approuvent l’idée selon laquelle auditionner DSK n’est « pas normal […] pour des raisons morales » (Christian Estrosi, député-maire de Nice, ibid. ou http://www.francetvinfo.fr/video-la-classe-politique-genee-par-l-audition-de-dsk-au-senat_356770.html)  

 

Me concernant, je préfère passer de nouveau pour un être immoral, voire amoral*, en répétant que je ne demande pas sa carte de bonne moralité au pompier qui tente d’éteindre le feu qui s’est déclaré chez moi et me lèche les pieds !

 

L‘économie et la finance françaises vont de mal en pis, comme leurs homologues européennes et même mondiales. Si DSK peut et souhaite contribuer à imaginer des solutions, je lui souhaite bon courage et le remercie de mettre ses cellules grises, ses compétences, son énergie et son travail au service de la collectivité en faisant une totale abstraction de sa vie sexuelle d’autant que, à l’heure où j’écris ces lignes, nul tribunal ne l’a condamné comme l’a rappelé avec pertinence la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann http://www.lefigaro.fr/politique/2013/06/26/01002-20130626ARTFIG00640-le-cours-d-economie-du-professeur-strauss-kahn-au-senat.php.

 

Si une Commission Sénatoriale a jugé opportun de demander officiellement** son avis à DSK, c’est que les Sénateurs, comme les Députés ainsi que l’Exécutif, sont à cours d’idées***. Le plus réaliste semble bien être de suivre cette sénatrice non nommée qui a commenté «sa personnalité privée heurte, mais sa compétence manque à la France […]. Dans la crise, l'on pourrait peut-être faire un compromis avec la rancune…» http://www.liberation.fr/politiques/2013/06/26/au-senat-dsk-ereinte-hollande-sarkozy-et-merkel_913975

 

Puis-je ajouter que le voir parler avec facilité, aisance et maîtrise (http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202854740461-en-direct-l-audition-de-dsk-au-senat-579762.php ; http://www.lefigaro.fr/politique/2013/06/26/01002-20130626ARTFIG00640-le-cours-d-economie-du-professeur-strauss-kahn-au-senat.php, etc.) change dans le bon sens des prestations déclinées sur le mode VRP de Kivousavé et sur le mode haché, décousu et humour qui tombe à plat de Kivousavézossi, grand amiral de pédalo (merci M. Mélanchon Jhttp://le-bosse-fort.over-blog.com/article-ve-republique-l-ego-degoulinant-de-nos-politiques-m-exaspere-et-m-amuse-tout-a-la-fois-hymne-117826483.html !

 

N’en déplaise à Cécile Duflot qui, tenant responsable DSK d'une partie des malheurs de la Grèce, l’invite à garder ses leçons pour lui (http://www.huffingtonpost.fr/2013/06/27/audition-dsk-cecile-duflot-ps-ereintent-ancien-directeur-fmi_n_3507930.html ), je remercie DSK pour son cours d’économie et souhaite qu’il y ait une suite.

 

Serais-je le seul de cet avis ?

 

     

*Allusion à certains commentaires que j’ai trouvés dans ma BAL sur Overblog et que je n’ai pas jugé utile de publier à la suite de propos que j’avais tenu sur DSK – voir notamment http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-et-si-l-on-acceptait-au-moins-un-dsk-economiste-100090668.html

 

**Pardon Madame  Najat Vallaud-Belkacem, je sais que vous parliez au nom de l’Exécutif et non du Législatif, mais il demeure que les deux pouvoirs appartiennent à la gestion de l’Etat et que, en conséquence, il convient  de mettre un léger bémol à votre déclaration de principe citée ci-dessus.

 

***Ce n’est pas sans raison que le Sénat a déjà auditionné 149 personnes, DSK étant le 150e … but : le noyer dans la masse pour être plus discret ? http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202854740461-en-direct-l-audition-de-dsk-au-senat-579762.php )

   

Repost 0
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 13:47

Ce que je pense du mariage pour tous ?

Rien…

Strictement, désespérément rien.

Étant posé le principe que je considère que chacun fait ce qu’il souhaite de ses fesses ( pardon mais je me dois d'être sans ambiguïté), puis-je dire que la question serait le cadet de mes soucis si je n’avais pas le sentiment d’être pris pour un imbécile, un crétin, comme d’habitude…?

 

 … D’abord, l’appellation me chagrine dans la mesure où j’y sens un parfum molièresque saveur Précieuses Ridicules. Car enfin, de quoi est-il question si ce n’est de légaliser le mariage homosexuel. Pourquoi alors le nommer mariage pour tous comme si ses plus ardents partisans avaient peur des mots ; comme s’ils avaient honte de nommer un chat un chat ?  

Mariage homosexuel, c’est pourtant simple à dire ou écrire ; du grec homo, semblable et sexuel… Mariage entre individus du même sexe ; voilà c’est dit et c’est simple et clair.  

Le mariage pour tous est une appellation qui conviendrait à un projet concernant le mariage… pour tous ! Que sais-je… Une sœur épouse son frère, un père épouse sa fille, situations que connut l’Egypte pharaonique.

Ce matin, en allant faire mon marché hebdomadaire, j’ai entendu sur France-info une phrase qui m’a fait hautement sourire. C’était du genre les partisans du mariage pour tous ont… les opposants au mariage gay ont… Chacun reconnaîtra sous ce type de formulations où sont les gentils et où sont les méchants.  

Tout cela est ridicule ; grotesque.

 

Ensuite, j’accuse une  bonne majorité de Français d’être des faux-culs de première classe.  

Si j’ai bien suivi, 65% de mes compatriotes seraient en faveur du mariage homosexuel mais approximativement autant seraient opposés à l’idée d’accorder aux époux le droit de fonder une famille que ce soit par adoption ou par GPA (gestation pour autrui… l'expression 'mère porteuse' me semblait plus empreinte de tendresse et donc plus adaptée au vocabulaire familial, mais qu'y faire ?). J’ai dû zapper : j’ai entendu que l’on discutaillait (par ex. http://actualite.portail.free.fr/france/01-02-2013/le-comite-d-ethique-veut-des-etats-generaux-sur-la-pma/ )  sur l’insémination artificielle dite PMA -procréation médicalement assistée- avec la rage de tout ‘sigler’, probablement pour faire initié et sérieux, mais pas un mot sur une astuce pourtant bien évidente : la possibilité pour un couple de lesbiennes de décider ensemble que l’une des deux sera ‘hétérosexuellement’ infidèle jusqu’à ce que grossesse s’en suive. Et c’est bien cette dernière observation qui me pousse à considérer que l’équité la plus élémentaire (simple idée de réciprocité vis-à-vis des couples homosexuels masculins chez lesquels, malgré la négation récente de la sexualité innée, il paraît délicat, infidélité hétérosexuelle ou non, que l’un d’eux soit ‘enceint’ ) conduit à considérer que s’il y a mariage homosexuel, encore faut-il qu’il y ait possibilité de fonder une famille… autrement quel intérêt que ce mariage ?

… Au fait, au simple titre de la curiosité de l’observateur absolument non engagé dans le débat, qui me donnera les nouvelles définitions de mariage et de famille. Je ne veux pas y revenir (http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-le-mariage-pour-tous-si-le-ridicule-tuait-114115617.html), mais la question persiste.

 

Enfin, j’accuse le gouvernement d’entraîner depuis des mois le pays dans un débat sociétal d’une ampleur d’autant plus vaste que les médias font mousser le shampoing à foison pour que soient oubliés les vrais problèmes de notre temps, domaines sociaux et économiques en tête.  

Panem et circenses, écrivait déjà ce ‘bon’ Juvénal. Rien n’a changé sous les cieux… !!

 

Ce que je pense du mariage ‘pour tous ‘ ?

 

Je pense qu’est fatigante toute cette agitation bien inutile et que je préfère aller voir comment un dauphin fait confiance à l’homme pour lui venir en aide http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/en-video-un-dauphin-blesse-demande-de-laide-aux-plongeurs_44244/(… si ce n’est pas un montage).

Réflexe de Pavlov ?

C’est tout à fait insuffisant.

Des espèces autres que homo sont semble-t-il douées d’une pensée sans doute différente de la nôtre mais incluant un lien de causalité ; il paraît délicat de nier les données nouvelles que dégagent les éthologues, et pour cultiver mon jardin à la sauce Candide, ce sujet me paraît beaucoup plus attirant que ‘votre’ mariage pour tous. Chacun son 'truc' dans la vie.  

Bon WE jeunes gens ! 

nuaj.gif

Repost 0
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 14:54

La scène se passe dans une salle de classe.

Un(e) élève lève la main (… ou s’en dispense pour interroger directement) :  

-          M’dame / M’sieur, c’est quoi un mariage ?  

 

-          Prends (ha ! pardon ! c’est vrai que la décision semble prise et qu'il va falloir vouvoyer les élèves... il n'y a que les tordus qui s'interrogent encore sur la question http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-14314077.html ...  ‘prenez’) un dictionnaire et cherche(z), répond l’enseignant(e).  

 

L’élève se connecte sur l’internet (tourne-t-on encore les pages d’un livre, fut-il un dictionnaire, dans l’école de demain, celle dont M. Peillon, mon ex-ministre vient de dire que rien n’avait été fait pour l’école depuis des lustres, mais qu’avec lui, nous allions voir J ? Ha !!) et lit :  

 

Union d'un homme et d'une femme consacrée soit par l'autorité ecclésiastique, soit par l'autorité civile, soit par l'une et l'autre […] » Dico. Emile Littré   http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/mariage 

 

« Union d'un homme et d'une femme, consacrée par un ensemble d'actes civils ou parfois religieux et destinée à la fondation d'une famille […] » T.L.F.

http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/visusel.exe?12;s=2088975300;r=1;nat=;sol=1;   

 

-          Mais, reprends alors l’élève, deux femmes ou deux hommes ne peuvent-ils pas se marier ?  

 

-          Ah là, il va falloir poser la question directement à Monsieur Hollande ou Monsieur Peillon, moi je ne puis répondre sans enfreindre les instructions données aux enseignants par les plus hautes autorités de notre pays… voir si besoin est http://actualite.portail.free.fr/france/05-01-2013/hollande-soutient-peillon-concernant-les-ecoles-privees/?bloc_actu ;  http://www.francetvinfo.fr/mariage-des-homos-hollande-reserve-sur-un-debat-dans-les-ecoles-privees_198109.html#xtor=AL-54  

 

Quelle débilité profonde !

Quelque 70% de la population française souhaite un référendum sur la question du mariage homosexuel, les étudiants, les lycéens et collégiens en parlent abondamment, bref c’est un thème de discussion dans l’air du temps  car, que l’on soit pour ou contre (ou encore indifférent), c’est une rupture dans les traditions familiales françaises. Et face à cette gigantesque demande d’échange sociétal, tout ce que trouvent à répondre les autorités en place est un baratin stupide au nom d’une pseudo-laïcité (laquelle des trois principales religions de ce pays prône-t-elle l’homosexualité… d’ailleurs y a-t-il une seule religion dans le monde qui l’approuve ?...Je ne vois pas ; si ?) qui lui permet de servir un interdit.

 Vive la démocratie à la Hollane-Peillon et merde à Voltaire !

 … Je finis par comprendre que Gérard Depardieu ait pété les plombs et finisse  par considérer la Russie de Poutine comme le modèle d’une grande démocratie ; pour ma part, j'en suis bien réduit à devoir suivre le pape lorsqu'il parle d' 'agnosticisme intolérant' http://actualite.portail.free.fr/monde/06-01-2013/le-pape-critique-l-agnosticisme-intolerant/?bloc_actu !!!...

L'intégrisme agnostique nous guette-t-il ?  

Repost 0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 09:21

Cette page fait en partie suite à :

http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-genocide-armenien-genocides-connus-et-me-in-connus-94168425.html

http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-legislation-et-genocide-armenien---ii-94509883.html

 

 

Le communiqué de la Présidence de la République française du 17 octobre 2012 http://www.elysee.fr/president/les-actualites/communiques-de-presse/2012/communique-17-octobre-1961.14120.htmls’inscrit dans un cycle de grand mea culpa de la France à l’égard de quelques-unes des heures sinistres de son passé récent ; encore un effort car le sujet n’est pas épuisé.

C’est bien, mais il me semblerait opportun que tous les Etats du monde procèdent à la même contrition car tous ont des moments pour le moins peu glorieux, voire, osons le mot, des saloperies en tout genre, à se reprocher.

Oh ! Je ne cherche pas d’excuses à mon pays ; ce qui me gêne est que la France, paraît-il Pays des Droits de l’homme,  se ridiculise… encore un peu plus. J’entends par là que nous, les humains, parait-il homo sapiens, sommes également de fichus homo crétinus et dégeulassinus et que si la France entend le reconnaitre, il paraîtrait opportun que cette évidence soit largement suivie et figure dans le Préambule de la Charte de l’ONU ; cela aurait le mérite d’être clair et de remettre l’humanité à sa juste place dans le grand Tout de l’Univers.

Bref, différents médias ont entrepris d’inventorier des faits récents dont nous, Français, n’avons pas à être très fiers, et c’est justement dans ce type de bilans qu’une phrase a attiré mon attention :

En 1995, Jacques Chirac reconnaissait la responsabilité de la France dans le génocide juif, et les commentateurs de poursuivre :

« Son prédécesseur, François Mitterrand, s'était toujours refusé à reconnaître la responsabilité de la France au motif que le régime de Vichy ne saurait être confondu avec la République. "En 1940, il y eut un Etat français, c'était le régime de Vichy, ce n'était pas la République. Et c'est à cet Etat français qu'on doit demander des comptes. Ne demandez pas de comptes à cette République, elle a fait ce qu'elle devait !", répondait-il à la presse en 1992, quand le Comité Vél d'Hiv 42 enjoignait au chef de l'Etat de reconnaître les torts de la France. »

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/10/18/vel-d-hiv-setif-essais-nucleaires-les-repentances-de-l-etat_1777800_823448.html#xtor=AL-32280397)

J’aimerais ici témoigner que c’est très exactement là l’argumentation classique que j’ai entendu des dizaines de fois en Turquie de la part d’intellectuels (que je n’aime pas ce mot !), voire de collaborateurs du Gouvernement, à l’égard du génocide arménien de 1915 et 1916.

Ce n’est pas la Turquie d’aujourd’hui, c’est-à-dire la Turquie Républicaine qui est responsable de ces horreurs mais l’Empire Ottoman alors empêtré dans la Première Guerre mondiale avec les Empires centraux et dirigé par le Gouvernement des ‘’Jeunes-Turcs’’, Comité d’Union et de Progrès. S’il y a des comptes à demander, c’est à eux qu’il convient de s’adresser.

Si ce type de raisonnement a été admis de la part de François Mitterrand, j’aimerais savoir en vertu de quoi il serait refusé à la Turquie de Sn. Recep Tayyip Erdogan et des ses prédécesseurs à Ankara ?          

Par curiosité, j’aimerais également savoir quel aurait été la réaction de la France si, avant le 17 octobre 2012, les autorités turques avaient décidé de dresser des monuments aux victimes algériennes de la répression sanglante orchestrée par Maurice Papon avec, semble-t-il (comment pourrait-il en être autrement ?), l’assentiment du Général de Gaulle*, contre la manifestation du 17 octobre 1961… Ou si, encore, le gouvernement turc décidait de dresser des monuments aux Harkis dont la situation fut sous certains aspects assez proche de celle des Arméniens après que les Russes soient sortis de la Première Guerre mondiale ?

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les Politiques, vous me fatiguez avec vos déclarations tonitruantes le plus souvent guidées par des impératifs non historiques, mais politiques ; bref : vos manipulations.

Nicolas Sarkozy me paraît avoir lancé l’incrimination de la négation du génocide arménien pour de sordides raisons électoralistes… Récupérer les voix de la diaspora arménienne française…

… François Hollande reconnaît certaines des exactions du gouvernement français à l’égard du FLN comme par hasard alors que, depuis  le mois d’août, se multiplient les relations du gouvernement J.M. Ayrault avec Alger et que, début décembre, François Hollande soi-même doit s’y rendre…

Je doute d’ailleurs que la déclaration du 17 octobre dernier suffise à effacer comme par magie le passé colonialiste et, pire encore, l’horreur de ce que l’on peut enfin nommer sans ambigüité la guerre d’Algérie. Les Algériens ont souffert, certes… mais chacun d’entre nous a eu l’occasion d’entendre les témoignages de Harkis ou de ceux que l’on nommait les pieds-noirs.

Que d’horreurs !

Et si les politiques laissaient les historiens faire leur travail… Le drame algérien, tant côté natifs de différentes souches que côté colons a été un cauchemar. Les plaies sont probablement encore trop vives pour être abordées avec le plus de sérénité possible pour tenter de comprendre. Laissons donc le temps au temps.

Il est vrai que les temps sont proches où l’histoire sera purement et simplement rayée des programmes scolaires ou que, ce qui en restera, dénotera une orientation politique bien affirmée, bien oreientée.

Pas de politique à l’école, répète-t-on aux enseignants.

Un enseignant peut-il se permettre de rappeler que l’école est née des besoins politiques de la IIIème  république et qu’en 2012, lorsque l’on feuillette certain manuels scolaires, on ne peut qu’être stupéfait de l’implication politique qu’ils sous-entendent à moins que l’on préfère tout simplement être ‘PTR XXXXXL’, comme disent les élèves inconscients des manipulations dont ils sont l’objet.

Amis Arméniens, désolé peut-être de vous décevoir. J’avais écrit quelques pages qui m’ont valu certains commentaires réprobateurs d’amis turcs. Les récentes déclarations de notre Président m’ont simplement donné l’occasion de préciser ma pensée.

… Il n’est pas toujours facile d’avoir des amis turcs et arméniens, pas plus qu'il n'est aisé de composer avec les différentes origines culturelles de la Nation français d'aujourd'hui.  

 

* v. par ex. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/17-octobre-1961-51-ans-de-memoire-124470; http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/de-gaulle-amnesie-et-complaisance-80361etc.

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 08:30

Dans son discours d’hier, vendredi 12 octobre, à Dakar, notre Président a lâché quatre petits mots qui ne semblent pas avoir été relevés par les chroniqueurs :

 

« […] l'Afrique, berceau de l'humanité »

 

Pour un contrôle rapide, cf. http://actualite.portail.free.fr/toute-l-actu/12-10-2012/francois-hollande-fustige-la-francafrique-et-veut-une-page-neuve/

Pour une vérification plus sérieuse, voir le texte complet du discours en ‘pdf’ sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/10/12/hollande-exprime-sa-grande-confiance-dans-le-senegal-et-l-afrique_1774886_3212.html  (la phrase est à la p.3)

  (oui, je sais, ce n'est vraisemblablement pas F. Hollande qui a composé le discours... mais il l'a prononcé) 

Je ne pense pas faire de contre-sens en sortant de son contexte la petite phrase d’apparence anodine pour considérer que la situation semble claire et limpide : François Hollande se prononce en faveur de l’Evolutionnisme… non du Créationnisme, ni de l’Intelligent Design.

S’il en est bien ainsi, à l’heure des grands projets de réformes sur l’enseignement, auriez-vous l’obligeance extrême, Monsieur le Président, Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, de dire à ‘vos’ enseignants quelle attitude ils doivent avoir lorsque, exposant la genèse de l’humanité avec toute la délicatesse qui s’impose tant sur le plan scientifique que sur celui des susceptibilités religieuses croissantes, ils entendent des voix d’élèves de plus en plus contestataires et agressives lancer des ‘mais c’est du grand n’importe quoi ; l’humanité a été créée par Dieu / Allah ! ’ (personnellement, si je devais choisir un démiurge à l’humanité, j’irais chercher du côté d’un démon aussi crétin que cruel et sanguinaire L).

Je précise Dieu et Allah, car le créationnisme sévit (de plus en plus ?) tant chez certains chrétiens que, plus généralement, dans l’Oumma.

Et, de grâce, que personne ne me réponde par la politique du pas de vague, mot d’ordre qui s’infiltre partout en France depuis des décennies et qui, ici, prendrait la forme d’une réponse du style : supprimons cette questions des programmes.

La politique du pas de vague, on voit ses résultats au quotidien et il n’y a pas franchement de quoi se réjouir.

Me concernant, Monsieur le Président, Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, cette situation me colle de plus en plus de boules et l’approche de Noël de change rien à ma position, laquelle n’a pas varié d’un iota depuis que je l’avais rapidement exposée (trop rapidement car c’est parfois un peu confus) dans les pages de ce blog :  http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-32447919.html    

En tant qu’état laïc, la France se doit de donner la seule position de la science, et je pensais avoir fait plus que mon devoir de prof politiquement correct, en usant d’une introduction faisant le point ente les trois thèses en présence.

Selon l’évidence, cette présentation ne suffit plus. Le religieux envahit et même rejette la science.

Que fait-on ?

Repost 0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 10:16

 

Texte mis à jour le 16/09/2012    

Que les musulmans (… certains plus que d’autres, les autres sachant, eux, faire la part des choses avec le minimum de sens critique élémentaire donné par Dieu –quel que soit son nom- ou par la nature à homo sapiens) soient rendus furieux par Innocence of muslims, je le conçois à 100%    

- C’est un navet de haut vol (1) : le script est truffé d’erreurs et d’interprétations orientés anti-Islam ; les trucages sont infâmes, notamment les incrustations (les mn. 3.14 et suivantes valent le détour : Mohamed semble comme suspendu au-dessus de la terre, et cet exemple n’est pas limitatif) ; la synchronisation (postsynchronisation serait sans doute un terme plus adapté) fait éclater de rire, car le décalage entre le mouvement des lèvres et le son laisse très souvent à désirer (ex. : mn. 8.30 et s… et en prime la fréquence du son change, même situation mn. 10.33 et s., etc.), preuve probable, comme cela se répète, qu’il y a eu manipulation entre les scènes tournées par les acteurs et le navet final (2) ; certaines scènes sont du plus haut grotesque (mn. : 6.35 et s. : les compagnons du Prophète me font penser aux Monty Pyton assiègeant une forteresse dans Sacré Graal J) ; etc.     

 

- Ce ‘machin’ est une injure à l’Islam ; cruauté, sadisme, sexe, violence, propos débiles, etc. rien de manque. Il sent la provocation primaire de bas étage et son odeur nauséabonde se répand au moins jusque sur Mars ; les idées islamophobes des créateurs ne brillent pas par leur pertinence intellectuelle ! La séance de ‘broute foufoune’ initiatique (mn. 4 et s. ; en VOSTFR sur http://www.youtube.com/watch?v=0rQSH0D9BpY  mn. 2.10 et suivantes) restera un grand moment de la capacité sans borne de la bêtise (je reste poli) humaine.    

     

- Ce ‘ Truc’ met en scène le Prophète lui-même, plongeant tout droit dans cet interdit de l’Islam de le représenter… interdit qui me chagrine un peu en tant qu’Occidental (3) et ce qui, sur le plan historique n’est pas tout à fait vrai. Il y a eu des représentations de Mahomet ; vrai toutefois que son visage est alors le plus souvent voilé ou/et nimbé d’une flamme d’or.

 

Gabriel-annonce-sa-mission-a-Mahomet-en-632--mini-copie-3.jpg

Gabriel annonce sa mission à Mahomet en 632,

miniature, XVIIIè Musée de Topkapi    

Bref : je conçois sans réserve qu’une partie de l’Oumma soit furieuse –même, si à mon sens de crétin d’Occidental, elle manque d’un peu d’humour et de connaissance de l’Occident ; ce film est tellement débile que l’on ne peut qu’en rire et l’ignorer- mais, cela admis, qui m’expliquera pourquoi cette partie s’en prend aux représentations US à l’étranger, Ambassade, Consulat... ?        

Ces excités du je-massacre-tout-ce-qui-n’est-pas-de-mon-avis ont-il acquis la preuve que ce film débile a été commandité par les Autorités américaines et que la population américaine approuve pour s’en prendre ainsi aux ressortissants de ce pays et, plus généralement, en tenir pour responsables les Américains dans leur ensemble…    

… Ou leur cervelle de moineau se contente-t-elle de l’analyse suivante : le film est en langue américaine, donc les Américains sont TOUS responsables ?    

... Le monde chrétien a-t-il entrepris de détruire les locaux et de massacrer le personnel des Ambassades et Consulats de Turquie puis, au non de la responsabilité collective (car finalement cette archaïque notion semble bien en cause) de l’Islam, d’autres Représentations de pays musulmans à la suite de l’attentat de Mehmet Ali Agca perpétré contre le Pape Jean-Paul II le 13 mai 1981 ?    

Mais dans quel monde de crétins vivons-nous ?    

Pas d’amalgame entre les Musulmans et les intégristes islamistes ne cesse-t-on de répéter (avec raison) en Occident.      

Les autorités laïques et religieuses des pays musulmans de tout bord auraient-elles, d’une voix unanime, le bon sens élémentaire de lancer le même message à l’Oumma au lieu, ici et là, d’attiser ouvertement, ou en sourdine, le sentiment antiaméricain et anti-israélien… même si plusieurs appels au calme ont été lancés de bonne foi, enfin j’ose le croire bien que peuvent éventuellement se cacher de sordides intérêts économiques http://actualite.portail.free.fr/monde/16-09-2012/quand-les-salafistes-ont-besoin-du-grand-mechant-satan-americain/?bloc_actu ?

Remercions Mohamed Moussaoui, Président du Conseil français du culte musulman d’avoir déploré la manifestation qui s’est déroulée samedi 15 septembre devant l’Ambassade US de Paris et a qui appelé (… retour au sempiternel ‘pas d’amalgame’) à "ne pas associer l'ensemble des musulmans de France à des événements marginaux comme celui-ci". "Les musulmans doivent user des moyens légaux et justes pour défendre leur religion. Ce message a été relayé par les imams de mosquées lors de la prière du vendredi" (http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/09/15/film-anti-islam-150-manifestants-arretes-pres-de-l-ambassade-americaine-a-paris_1760975_3224.html#xtor=AL-32280397 ). Le message doit avoir été entendu puisqu’il n’y avait que quelque 150 manifestants.    

J’ai quand même le sentiment confus qu’il y a sous cette affaire des agitateurs sur lesquels on ne sait pas tout ou sur lesquels on ne nous dit pas tout : ce n’est quand même pas l’effet du hasard si cette crétinerie sordide de pseudo-film a été mise en ligne à l’occasion du 11ème anniversaire des attentats du 11 septembre (voir par ex. http://blogs.mediapart.fr/blog/youcef-benzatat/150912/innocence-muslims-une-fuite-en-avant-de-plus-pour-un-empire-decaden)    

Vous savez quoi ? Je finis par me demander si la pseudo prédiction qui est latente chez Samuel Huntington dans son tristement célèbre Le choc des civilisations (1996 ; 1997 pour la traduction française) ne va pas finir par se réaliser. Il me paraît impératif que les Musulmans qui entendent pratiquer leur religion dans le respect des autres cultures parviennent à maîtriser les intégristes les plus excités.    

Car est-ce à l’Occident, USA en tête, de faire la chasse aux fanatiques dissidents de l’Islam, ou à l’Islam de faire sa propre police en mettant de l’ordre dans l’Oumma ? Ordre à l’intérieur de l’Oumma elle-même sans oublier ses minorités schismatiques ; ordre également à l’extérieur, avec respect authentique des minorités non musulmanes qu’elles soient coptes, nestoriennes, juives, etc. ou marginales et délicates à classer dans le cadre des grandes religions, je pense en particulier aux Baha’is, victimes d’un véritable génocide en Iran... A propos, quelles sont les motivations de l'auteur de ce film débile ? Aurait-il été victime, lui ou ses proches, de persécutions ?   

En songeant à cette situation, nous n’avons pas besoin du calendrier maya pour trouver de quoi se jouer un thriller de fin du monde... et les dernières 'infos' que je lis ne sont pas faites pour apaiser les clichés les plus effrayants que bien des Occidentaux ont de l'Islam : la tête de Salman Rushdie est toujours mise à prix ; mieux, la prime vient d'être portée à 3.3 millions de dollars. C'est là la  version chasseur de prime à l'échelle internationale au mépris de lois les plus fondamentales du XXIè s. : "Tant que l'ordre historique de Khomeiny de tuer l'apostat Salman Rushdie (...) n'aura pas été exécuté, les attaques (contre l'islam) comme celle de ce film offensant le prophète se poursuivront", a déclaré l'ayatollah Sanei  http://actualite.portail.free.fr/monde/16-09-2012/la-prime-iranienne-pour-tuer-salman-rushdie-portee-a-33-millions-de-dollars/?bloc_actu. Le choc des cultures est évident et la question va d'elle-même : si l'Iran dispose (ou va disposer) de l'arme atomique, que compte au juste en faire la République Islamique... Porter SA bonne parole, SES valeurs à travers le monde ?

Angoissant et vive la fin du monde 'version calendrier maya' (à propos j'espère que vous savez tous qu'une suite a été trouvée audit calendrier  )

 

Ajout du 21 septembre : une partie des propos ci-dessus mériterait quelques retouches s'il est vrai que l'attaque de l'Ambassade américaine de Benghazi correspond à une attaque terroriste http://www.lemonde.fr/libye/article/2012/09/21/la-maison-blanche-confirme-que-l-attaque-de-benghazi-est-un-acte-terroriste_1763470_1496980.html#xtor=AL-32280397, mais l'ensemble des observations demeure malgré tout.

 

(1)   C’est tellement navet que j’ai craqué ! Il a fallu que je me persuade de regarder l’intégralité de ce pseudo-film (disponible sur Youtube). J’ai vaguement cherché la version intégrale et commentée par des Docteurs du Coran (il se dit qu’il y en a une) de ce chef d’œuvre Jimaginé par des esprits débiles (preuve, s’il en était besoin, qu’il y a de très grands malades chez les croyants de tout poil). Je pense l’avoir trouvée, mais comme il fallait avant tout s’inscrire sur des sites inconnus et qu’en prime il était nécessaire de télécharger des plug-ins mystérieux –en tout cas pour moi-, j’ai jugé opportun de passer mon chemin. Quelques passages en français, par ex. http://www.youtube.com/watch?v=0rQSH0D9BpY

 

(2)  Voir par ex. http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/09/14/des-extremistes-coptes-et-evangeliques-a-l-origine-de-la-colere-du-monde-musulman_1760427_3212.html#xtor=AL-32280397paragraphe ‘DES COMÉDIENS TROMPÉS SUR LA NATURE DU FILM’

       

(3) L’iconophobie de l’Islam semble se justifier lorsqu’il y a des risques d’idolâtrie ; est-ce toujours d’actualité ? Sans jouer aux Oulémas, puis-je par exemple évoquer le Verset 92 de la Sourate V, La Table qui, non pas interdit mais, nuance, conseil de s’abstenir (erreur de traduction de mon exemplaire du Coran ?) tout ensemble du vin, des jeux de hasard, de façonner des statues et de déterminer le sort grâce à des flèches ?

 

     

Repost 0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 13:44

 

Voici quelques propos qui pourraient inspirer utilement nos candidats aux élections présidentielles enfermés dans une conception de croissance du PIB à la mode de grand-papa...

 

http://www.terraeco.net/Austerite-Nous-detruisons-nos,42590.html

 

J'ose espérer que cet article restera en ligne un certain temps.

 

Je ne dis pas qu'Alain Grandjean a Raison ou même raison ; disons qu'il a des pistes qui conduisent à des raisons... et je tente simplement d'attirer votre l'attention sur le fait qu'il y a bien dans ce pays des économistes quiessaient de construire l'avenir ; il serait bon de leur donner la parole sur les chaînes TV aux heures de grandes écoutes au lieu de nous gaver avec des émissions (y compris des débats dans l'air du temps J)  plus débiles les unes que les autres. 

 

 

 

 

Repost 0
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 11:37

 

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Ministre de l’Education Nationale,

Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche,

Si j’ai bien compris le sens de certaines des réformes, contre-réformes et ouvertures aux nouvelles technologies qui ont été faites à destination des enseignants, il convient que nous restions en contact avec nos élèves.

Or, depuis que les parents ne remplissent plus leur mission de faire de leurs gamins des citoyens, vous avez multiplié les heures d’ECJS (= éducation civique juridique et sociale pour les non initiés), transfert bien habituel dans cette société de débiles qui voit l’enseignant se trouver très régulièrement chargé de pallier les lacunes d’une société vacillante, voire à bout de souffle.

C’est, me semble-t-il, deux des éléments essentiels qui expliquent que, désormais, les élèves abordent sans tabou TOUS les sujets avec leurs enseignants.

Je me permets toutefois de vous interroger sur la position que nous, enseignants, devons avoir lorsque nous recevons des courriels supposés être humoristiques (chacun les appréciera comme il l’entend) dont je me permets de vous soumettre trois illustrations par un gracieux et rapide copier / coller.

__________

Ils n'ont pas honte de nous demander encore des efforts!

 

>  A l'heure où Mario Monti renonce à son salaire et qu'on nous annonce qu'en Russie il n'y a qu'une centaine de députés, ce mail mérite de faire du bruit.....
>  Moi, je fais tourner.....
>  je crois qu’il faut faire exploser le web français avec ce message plein de bon sens
>  Quel homme politique, de gauche comme de droite, aura le courage de l'admettre et surtout de se battre pour le faire?????
>  C'est peut-être le plan de rigueur que l'on va nous annoncer un jour....
>  Je ne sais pas si les chiffres sont bons, mais pour le principe, puisqu'on supprime 1 fonctionnaire sur 2, voire 2 sur 3, on devrait alors supprimer 1 sénateur sur 2 et 1 député sur 2 en effet !
>  À l'heure où la situation financière est telle que l'on cherche en hauts lieux désespérément de l'argent et que l'on va encore s'acharner sur le peuple pour le faire payer et en trouver, une réflexion s'impose !
>  Sachant en plus ce qui suit :
>  Etats-Unis : 300 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 représentants
>  France : 60 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés.
>  Ne pensez vous pas, que nous pourrions carrément supprimer, sans être méchant et perturber en quoi que ce soit le "bon" fonctionnement de notre
>  beau pays, la bagatelle de 250 sénateurs et 142 députés?
> Je vous laisse le soin de calculer au plus juste, mais il me semble qu'à la louche cela ferait :
>  6.000 EUR x 342 = 2.052.000 par mois et donc 24.624.000 EUR par an
>  Sans commentaire !!!
>  Ne rigolez pas, c'est notre pognon !!
>  À défaut on pourrait au moins envisager de baisser leur salaire, non ???
>  577 députes, 343 sénateurs, 30 ministres et secrétaires d'état,
>  si on leur baissait leur salaire de 1.000 EUR, on ferait 950.000 EUR d'économie chaque mois.
>  950.000 EUR X 12 = 11.400.000 EUR
>  En 3 minutes j'économise plus de 11 millions d'euros par an, sans toucher à la TVA, sans toucher aux retraites !!
>  ON VA VOIR SI ON PEUT FAIRE TOURNER ÇÀ DANS TOUTE LA FRANCE !!!
>  ALORS FAITES CIRCULER !!!
 _______

 

 Test du policier

Vous êtes policier, vous marchez dans une rue déserte avec votre femme et vos deux enfants.
Soudain, un "jeune" (c'est comme ça que les journalistes les appellent) se précipite sur vous avec un grand couteau. Vous avez votre arme de service sur vous. Vous avez quelques dixièmes de secondes pour réagir

>  LE POLICIER CHINOIS : Une balle en plein coeur le voyou est mort.
>>
>
LE POLICIER RUSSE 
: Une balle entre les deux yeux, le voyou est mort.
> > 
>
LE POLICIER AMÉRICAIN : 
Pan, pan, pan, pan, pan, pan… Clic ! Changement de chargeur. Pan, pan, pan, pan, pan, pan…
> > 
>
LE POLICIER ARABE 
: Dans la seconde le gars est égorgé, émasculé, énucléé et bouffé par les chiens, bref, mort.
>
>
LE POLICIER FRANCAIS 
: Je garde mon sang-froid et j'analyse la situation...
> Si je tire : Suis-je en état de légitime défense ? A-t-il un permis pour le port de ce couteau ?
> Ai-je bien vérifié que ce n'est pas un Arabe, parce que, dans ce cas, tuer au couteau fait partie de sa "culture" et je n'ai donc pas le droit de m'y opposer ?
> Les médias vont-ils en faire une victime ?
> Est-ce un "jeune" de quartier incompris par la société ?
> Est-ce que cela va être vu comme du racisme s'il fait partie de la diversité ", des "minorités", etc.
> Est-ce que la ville va être ensuite mise à feu et à sang par les "jeunes" des quartiers ?
> Est-ce que je vais être poursuivi : par la Halde , le MRAP  , SOS Racisme, etc. ?
> Est-ce que ma famille sera traînée dans la boue, ma vie disséquée depuis la maternelle, mes enfants menacés ?
> Est-ce qu'on va parler de "bavure" dans les média et me condamner ?
> Combien de dizaines de voitures vont brûler si je tire ?
> l'État devra-t-il par ma faute négocier la paix sociale dans les «quartiers»  
>
>  
>
QUELQUES JOURS PLUS TARD
!!!!:
>  
> > >  
>  
Le Ministre de l'Intérieur Français 

>       
>
"En vertu des pouvoirs qui m'ont été conférés,                    
>
        je vous fais à titre posthume  
>
    Chevalier de la Légion d'honneur"

 

                                                       VIVE LA FRANCE

______

 

Quelle honte

> > > > > > > Faire circuler

> > > > > > > > Une bonne nouvelle pour 2012 La télé en prison coûtera
> moins cher qu'en 2011.
> > > > >
> > > > > > > > Bonne nouvelle pour les détenus : à partir du 1er janvier, ceux qui souhaitent louer un téléviseur paieront 18 euros par mois, contre 36 auparavant. Cette baisse de 50 % fait suite aux critiques de la Cour des Comptes, du commissariat aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe et à celles, encore plus vives, d'un ancien détenu : François Korber.
> > > > >
> > > > > > > >
> > > > >
> > > > > > > > A l'hôpital c'est 3 euros par jour soit 90 euros par mois.
> > > > >
> > > > > > > > Donc, en France, il vaut mieux être malhonnête, faire le con, brûler des bagnoles, trafiquer la came et aller en prison, plutôt que de tomber malade ou d'avoir un accident du travail et se retrouver à l'hôpital.
> > > > >
> > > > > > > >
> > > > >
> > > > > > > >
VIVE LA FRANCE !!!.....

______

 

Dans l’attente de directives précises sur l’attitude qu’il convient d’avoir vis-à-vis de ces dérives dont, bien franchement, certaines me font prodigieusement rigoler même s'il conviendrait de vérifier certaines informations,

 

Je vous prie de croire

 

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Ministre de l’Education Nationale,

Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche,

En l’assurance de ma haute considération

 

Repost 0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 06:05

C’est reparti : les politiques se battent de nouveau à coup de Jeanne d’Arc ; et cette année, nous avons eu droit à un festival.

Si j’ai bien suivi, c’est le Marie Brasse Bouillon bien-aimé des Beaucerons qui a ouvert le tir http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/06/sarkozy-celebre-jeanne-d-arc-symbole-de-l-unite-nationale_1626744_1471069.html

La famille Le Pen qui, depuis des lustres entend s’accaparer cette pauvre Jeanne et les mythes qu’elle est supposée véhiculer, lui a rétorqué http://actu.orange.fr/france/le-fn-replique-a-sarkozy-avec-une-jeanne-d-arc-symbole-de-jeunesse-et-de-nationalisme-afp_417774.html

Hier, c’était Eva Joly, qui décidemment n’en loupe pas une pour faire des ‘’flop’’, qui y est allée de son prêche pseudo-socratique sur le mode je ne suis ni athénien, ni grec mais un citoyen du monde, ce qui, à juste titre, amuse Causeur   http://actualite.portail.free.fr/france/07-01-2012/nbsples-sympoles-nationaux-che-me-les-cale-en-pas-tu-tosnbsp/ 

Je suis étonné que Flanby ait résisté à la tentation de gesticuler et de passer au bord d’une nouvelle extinction de voix en évoquant la question ; peut-être ai-je loupé un épisode.

Pour les amateurs d’histoire qui s’interrogeraient sur le personnage de Jeanne, je recommanderai un reportage diffusé sur Arte http://www.arteboutique.com/detailProduct.action?product.id=271996. Malgré quelques défauts (qui n’en a pas ?), Il a le mérite de faire prendre une douche froide à tous ceux qui croient toujours en une Jeanne d’Arc conforme à la présentation des manuels scolaires traditionnels et ont totalement zappé que la IIIe République s’ingénia à créer des icônes (en tordant et déformant l’histoire à tour de bras) pour souder un sentiment national républicain français : Clovis et les Gaulois, les Soldat de l’An II, Napoléon, etc., sans oublier Jeanne d’Arc, bien sûr, dans ce ‘’etc’’.

Les plus sceptiques pourront se plonger dans Par Toutatis ! Que reste-t-il de la Gaule ? de Christian Goudineau (Seuil, 2002), ouvrage que, sauf erreur, j’ai déjà chaudement recommandé dans les pages de ce blog et qui est mentionné dans les bibliographies qui sont à votre disposition.

Quant aux politiques, qu’ils profitent bien de Jeanne. Car si vous voulez rigoler un peu (les occasions sont devenues tellement rares depuis quelque temps), demandez donc à des gamins (… et à des un peu moins gamins, groupe des 12 – 15 ans) qui est Jeanne d’Arc ; vous ne serez probablement pas déçu par les réponses !

Deux collègues de collège, curieux, viennent d’interroger leurs élèves sur l’héroïne nationale. Il est clair que si rien ne changent, les générations de demain ne saisiront plus le premier mot des allusions la concernant faites par nos femmes et hommes politiques… Ces politiques, qui veulent toujours et encore réformer l’école à en juger par quelques-unes de leurs récentes déclarations et qui ne cessent de la massacrer. Réformons… mais pas dans le sens de la nullité crasse.

 

Affligeant l’inculture de ces gamins qui, en fin de compte, ne sont peut-être rien d’autre que le reflet de la nullité d’une société qui est capable d’afficher sans la moindre honte la zéroitude du panorama politique qui est actuellement le nôtre car, franchement, pour qui voter en juin prochain ?

 

Heureusement que, pour survivre, il reste la Jeanne des poètes et je vais aller de ce pas me noyer  dans http://www.youtube.com/watch?v=mzIrDe9EpUQ  que je préfère à http://www.youtube.com/watch?v=fM0okQV0aAs&feature=related  et qui change un peu de http://www.youtube.com/watch?v=DAqPo8e_RMU (si besoin, paroles originales et traduction http://www.lacoccinelle.net/261045.html )

Repost 0