Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 07:15
       
J’ai deux (ex)zigotos (= 2 anciens élèves du genre fumistes dans le bon sens du terme = intelligence et réactivité étant au rendez-vous depuis mon berceau, pourquoi me fatiguerais-je à travailler beaucoup puisqu’avec très  peu ou peu d’efforts n’excluant pas des coups de colliers sporadiques si besoin est, j’ai des résultats acceptables ?) qui me harcèlent car je ne leur ai toujours  pas donné des illustrations de l’un de mes bricolages en matière d’optiques photographiques.
Je leur réponds par l’intermédiaire de ce blog en pensant que quelques curieux pourraient être intéressés.
Mon sujet n’est pas ici de me lancer dans le débat suranné de l’utilisation d’optiques destinées à des appareils photo argentiques utilisés sur des boîtiers numériques.
 
Oui : il est préférable d’utiliser en numérique des optiques digitales ; voilà, je l’ai dit, mieux : écrit.
 
Il demeure que beaucoup de ces ancestrales optiques sont utilisables, qu’elles donnent des résultats allant de (très) bons à convenables  (attention : ils peuvent aussi passer par la case résultats pourris : se renseigner avant d’acheter n’importe quoi) et que, pour des longueurs focales que l’on utilise peu, voire exceptionnellement, il peut être sympa d’y recourir : elles sont d’un coût bien moindre que leurs équivalents numériques et on a le plaisir d’utiliser des objets qui sont de véritables mythes : à vous l’esprit du collectionneur ; à vous de chiner des optiques Angénieux, Leitz, Zeiss…
Un exemple ?
Je suis certain de l’avoir déjà dit ailleurs : les longues focales ne sont pas ma tasse de thé.
Et pourtant, je suis là pour évoquer une acquisition assez récente : un 900mm, enfin presque, en réalité environ 840mm, mais on ne va pas chipoter, le marchandage n’est pas encore de saison.
 
Un jour que je triais un placard, je tombe sur mon vieux matériel argentique dont un zoom Canon 100 – 300mm / 1 : 5.6 (à l’époque, une optique de qualité bien moyenne). Je l’avais totalement oubliée.
Idée. Il y a une réunion de famille autour d’une piscine qui est programmée. J’ai largement le temps de faire venir d’Extrême-Orient une bague pour l’adapter sur un boîtier Olympus pour la royale somme de € 17.28, et je vais jouer au paparazzi J en canardant cousins, cousines et leurs enfants.
Résultat ? Je me suis bien amusé en faisant les photos et, en voyant les images, mes victimes furent à leur tour mortes de rire.
… Un 300mm destiné à un 24 x 36, cela donne quelque 600mm au format 4/3 d’Olympus. Je faisais donc des portraits alors que ma parentèle (pas très portée sur la photographie) pensait que j’opérais dans la niaise photo de groupe qui, de surcroît, serait nulle car j’étais assis dans un coin, l’air dégagé, mine de rien, et photographiais de loin. Combien de fois ne m’a-t-elle pas crié de me rapprocher, que l’on allait rien voir sur mes photos ? J
 
C’est à la suite de cet épisode qu’un lointain neveu me téléphone : j’ai une affaire à te proposer. Le père d’un ami a un zoom Angénieux 70 – 210mm  1 : 3.5 qu’il montait sur un Olympus OM 24 x 36. Il a également un doubleur de focale de marque Olympus ainsi que différentes autres optiques. L’ensemble pourri dans un placard, il souhaite s’en débarrasser : es-tu intéressé ?
 
Un Angénieux ?! Si je suis intéressé ? J’le veux mon neveu J  mais ‘balance’ les prix J
 
Nous avons fait affaire à la suite d’une séance de marchands de tapis mémorable, exercice que j’adore, surtout lorsqu’elle se passe quelque part en Orient, dans l’intimité d’une boutique qui sent la poussière des tapis, kilims et autres djidjims ou sumaks avec des relents de thé.
 
Et c’est ainsi que je me suis retrouvé avec quelques optiques supplémentaires dont un zoom Angénieux : tout à la fois un mythe et un vieux rêve de jeunesse…
70 – 210mm en 24 x 36, cela donne 140 – 420mm au format digital 4/3.
Vais-je avoir le culot de monter le doubleur ? C’est une aberration en termes d’optique ? Oui… Rooha… On peut quand même essayer, juste pour voir  ce que donnerait un zoom 280 – 840mm. Le doubleur de focal de l’OM argentique était réputé pour ne pas détériorer la qualité de l’objectif de base, même si c’est une hérésie, on peut essayer ne serait-ce que par curiosité, pour le fun ou que sais-je encore. Je n’aime pas ces a priori qui collent des interdits, cela me rappelle trop le Code de la route dans sa version d’aujourd’hui (1).
 
On y va ?
Et c’est partiiiiii…
 
Petite précision : j’ai profité des quelques rayons de soleil de la journée d’avant-hier pour faire les images qui suivent. L’ennui est que je n’avais pas de pied… Or, faire des photos avec un presque 900mm en s’appuyant sur le chambranle d’une porte fenêtre, ce n’est pas terrible, terrible.
En conséquence ne pas trop s’étonner du léger flou qui apparaît au fur et à mesure que s’accroit la focale…
 
Par ailleurs, la mise en ligne sur OverBlog de photographies nécessite une compression importante de l’image, il est donc inutile de tenter de l'agrandir pour juger d’une partie de sa qualité.
 
P42634785b-25mm-en-4_3-Net.jpg
Commençons timidement par une optique digitale réglée à 25mm c.à.d. approximativement la vue de l’œil humain
   
  P42634786b-Net-Angenieux-70mm-24x26-donc-140mm-en-4_3.jpg
Angénieux sur 70mm, soit 140mm.
   
   
P42634787b Net 70mm avec doubleur soit 300mm en 4x3 
Angénieux 210mm, soit 420mm
   
P42634788n-Net-240mm-24x36-avec-doubleur-soit-480-et-960mm-.jpg   
Angénieux 210mm + doubleur de focal, soit 840mm
 
Ajout du 17 mai :  puis-je agrandir l'image pour continuer à 'zoomer' en 'tirant sur les pixels' comme me le demande l'un de mes rigolos ? Bien évidemment. La prise de vue a été faite en quelque 12 millions de pixels, il est donc possible d'agrandir la photo. L'ennui est que, je le rappelle, j'ai fait cette image sans pied, qu'en conséquence elle est légèrement floue et qu'en l'agrandissant cela ne va pas s'arranger. Refaire une prise de vue ? Bien sûr, mais avez-vous vu le déluge qui tombe du ciel ! Ce sera pour une prochaine fois, mais rappelez-le moi, car c'est certain, je vais oublier.
P42634789Net-240mm-24x36-avec-doubleur-soit-480-et-960mm-en.jpg
    Retour au post du 16 mai
 
P42634792c Net 840mm   
Angénieux 210mm + doubleur de focal, soit 840mm
(Si vous voyez des retouches, vous avez raison : j’ai ôté toutes les inscriptions qu’il y avait sur certains éléments de l’armature métallique de l’échafaudage ainsi que sur le T-shirt du peintre, dans son dos).
   
 
P42634794b-Net-env-400mm.jpg
Angénieux env. 120mm + doubleur de focal, soit env. 480mm
(‘J’suis pô là’ sur la plaque d’immatriculation ? Imaginez qu’une charmante dame ait taxé la voiture familiale pour aller voir son amant et que son mari voit le véhicule photographié le 14 mai dans un endroit où il n’avait aucune raison d’y être ? Je ne veux pas être mêlé à ce type de conflits J)
 
Vous vouliez également (je m’adresse à mes zozios de fumistes, bien sûr) des images réalisées avec le Canon 300mm (soit 600mm en digital).
 
Je vous propose cette dame au beau chapeau qui fait faire bronzette à une viande bien blanche laquelle va très certainement rosir, puis… ‘cramoisir’ (J j’aime assez ce verbe J). Vous savez quoi ? L’humain qui étale sa bidoche sur les plages, ce n’est esthétiquement pas très chouette J… et si vous ne me croyez pas envoyez-moi votre chéri(e) que je l’arrange à la sauce Canard J. Je vous livre ensuite une copine de Sa Blondeur (ma fille) en mode pose entre deux vagues, coude droit négligemment posé sur son surf…. Oui, j’aurais peut-être pu cadrer un peu plus haut ou attendre pour voir si la vague allait éclater dans le champ de mon image, quitte à ‘dézoomer’ un peu. Basta !
 
  W4Net-P7161871.jpg
    W3-P7161841Net.jpg  
         
Votre dernière demande concerne un autre de mes ‘chéris’ ; hé ! le mariage pour tous… est pour tout le monde, moi compris.
Ce chéri-là est un Leica Summicron-R 1 :2/50mm, soit 100mm au format 4/3, idéal pour le portrait.
Navré, je n’ai pas de photo utilisable sur la Toile. Pourquoi le cacherais-je ? Lorsque j’utilise cet objectif, c’est pour mitrailler ma fille, mon épouse, des parents ou amis et je ne juge pas opportun de mettre leur trombine sur ce blog. Tout ce que j’ai à vous offrir, ce sont 2 images faites un jour où je photographiais Sa Blondeur au volant et où, histoire de passer le temps, j’ai fait 2 clichés de l’autoroute (à travers le pare-brise, donc) sur laquelle nous circulions… Passionnant sujet J qui, néanmoins, vous permettra d’avoir une idée de ce que peut donner cette optique montée sur un APN (appareil photo numérique pour les ignares en matière de photo).
 
W1bNet-P7101602-mardi-10-juil.jpg
W2bNet-P7101603.jpg   
   
Une question que vous n'allez pas manquer de me poser : quel boîtier ?... Je ne sais plus trop ; Olympus, bien sûr, ou bien un E-620, ou bien un Pen E-P2 sauf pour les images réalisées avec l'Angénieux (avec ou sans doubleur) pour lesquelles j'ai utilisé un Pen E-P3, le tout en position priorité vitesse.
 
Voilà votre curiosité satisfaite jeunes gens ; bon été si je ne vous revois pas et A++   
 
(1)Et pourquoi d’aujourd’hui ? Parce que lorsque j’ai passé mon permis de conduire le jour de mes 18ans + 1 mois (le minimum légal) à la question quelle vitesse adoptez-vous sur route, la bonne réponse était sauf lorsqu’il y a des limitations, je roule à la vitesse qui me plaît en l’adaptant toutefois à la densité du trafic routier et non je roule à la vitesse réglementaire 110 kh/h sur route, 130 sur autoroute en faisant gaffe de ne pas louper une indication, et sur certaines nationales (au fait, le sont-elles toujours ?) ce n’est pas évident tant les panneaux se suivent, et je tente de ne pas me faire ramasser par un radar vicieux du genre de ceux qui sont en bas d’une descente où, distraction bien humaine, la pente va m’entrainer à un dépassement de l’ordre de 20km/h ce qui fait de moi un danger public (a-t-on le droit d’exiger qu’un policier borné garde ses remarques pour lui, et s’il ne les garde pas, peut-on lui répondre sur le même ton ? Infantiliser et culpabiliser les automobilistes au nom de la sécurité routière pour mieux les racketter, voilà la politique d’aujourd’hui !)     
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires