Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 12:43

 

A force de parler de café, manifestation probable de l'esprit de contradiction canardien, j''ai envie de thé. Comme il n'y en a plus dans les stocks de la Duck House, je vais en acheter...

 

Désolé de vous la jouer suspense à 2 balles, et merci de repasser sur le blog un peu plus tard.

 

Merci A+

 

Voilà, c'est fait.

Reprenons

____________________________________

Je profite de ma lancée sur les capsules rechargeables pour compléter ce que j’ai écris sur leur usage (http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html , http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/06/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-2-le-cout.html ) en m’exprimant par une exclamation qui satisfera tous ceux qui ont eu ou ont toujours des problèmes en les utilisant :

 

la poisse ! Mes Emohome de 4ème génération (EM-04) sont écrasées par ma Pixie !

Ceux qui ont lu http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html  savent que lorsque j’ai écrit ce premier billet, j’avais commandé des capsules Emohome de 4ème génération et que, après les avoir reçues, j’avais fait une mise à jour le 2 juin (voir en bas de la page web du post en question) dans laquelle je confirmais le test proposé par Emocup sur http://www.emohomestore.com/#! videos, 2d clip ‘EM-03 and EM-04’.

 

Par la suite, j’ai constaté que, peu à peu, ces nouvelles capsules s’écrasaient, et je ne pense pas que ce soit là l’effet du hasard, puisque sur les 10 unités reçues, j’en ai déjà 'écrabouillées' 5 ! :-(

Râler auprès de http://www.emohomestore.com/  ? Bien sûr, mais comme j’ai pu constater que ces Emohome sont utilisables sans aucun problème sur la PIXIE achetée début mai de cette année pour Sa Blondeur (ma fille) http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html , il m’a paru plus futé de chercher la cause de cette incompatibilité quasi-évidente et, si possible, trouver des solutions.

 

La cause ?

 

J’imagine que beaucoup la connaisse.

 

Si besoin est, elle est très probablement à rechercher dans ce type d’informations http://www.lefigaro.fr/societes/2014/04/17/20005-20140417ARTFIG00104-dosettes-nespresso-contrainte-d-ouvrir-le-marche-a-la-concurrence.php  : sous prétexte d’innovation Nestlé (et donc Nespresso) semble dissimuler des «pratiques d'éviction susceptibles de constituer un abus de position dominante, privant les consommateurs d'une offre diversifiée et potentiellement moins chère de capsules fonctionnant avec les machines Nespresso». Parmi ces pratiques, l'Autorité [de la concurrence] dénonce les modifications des machines Nespresso rendant les capsules des concurrents incompatibles».

Je pense que Le Figaro ne m’en voudra pas d’avoir joyeusement pompé ces quelques lignes non équivoques ; pourquoi aurai-je plagié ou paraphrasé ce qui était très clair ?

Merci donc Le Figaro… :-).

 

Est-il besoin de traduire ?

A tout hasard, allons-y en quelques mots.

Pour conserver le (quasi-)monopole de son système (et, bien que je me sois montré admiratif face à l’ingéniosité de Nespresso pour y parvenir dans le billet http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/nespresso-et-les-capsules-rechargeables-les-boules.html , faut-il rappeler que toute situation monopolistique est en principe illégale ?), Nespresso est soupçonné de modifier régulièrement ses capsules ainsi que le logement destiné à les recevoir dans les machines à café.

Ce n’est pas sans raison que l’entreprise a été tout récemment condamnée à payer 500 000 € de dommages et intérêts et 40 000 € afin de couvrir une partie des frais de procédure pour concurrence déloyale http://www.lesnumeriques.com/cafetiere/guerre-capsules-nespresso-condamne-pour-concurrence-deloyale-n34700.html .

 

Ce point étant acquis, revenons à notre affaire pour en tirer les conséquences : si les nouvelles capsules Emohome s’écrasent dans ma Pixie de 2 ans d’âge alors qu’elles passent sans le moindre incident dans celle, toute récente, de ma fille c’est plus que probablement parce qu’en 2 ans le logement destiné à recevoir les capsules dans la machine a été modifié… Emohome a dû adapter ses capsules en conséquence, et cette nouvelle production n’est pas 100% compatible avec ma « vieille » (!!!) Pixie.

Voilà, me semble-t-il, des considérations qui calment les ardeurs de ‘râleries’ en tout genre contre Emohome…

Les concurrents de Nespresso font ce qu’ils peuvent pour conserver la compatibilité de leur production et, bien franchement, le consommateur qui entend tenir tête à l’entreprise en n’utilisant pas exclusivement les capsules de la marque prend un risque.

Les sceptiques et les curieux ne manqueront pas de se rendre sur la page 4 de http://www.ethicalcoffeecompany.com/ . Ils pourront apprécier que le challenger de Nespresso, Ethical Coffee Company, a cru bon de faire figurer sur la page d’accueil de son site quelques précisions qui mettent dans l’ambiance de ce qu’a été la situation… de ce que reste la situation : « NOS CAPSULES FONCTIONNENT PARFAITEMENT AVEC VOTRE MACHINE NESPRESSO ET LEUR UTILISATION NE MODIFIE EN RIEN LA GARANTIE QUI SE DOIT D’ÊTRE HONORÉE PAR LE FABRICANT.... LE CLUB NESPRESSO NE DEVRAIT PLUS VOUS DÉSINFORMER AFIN DE VOUS DÉCOURAGER D’ACHETER DES CAPSULES COMPATIBLES AVEC SES MACHINES ! »

 

Désinformation, menace de ne pas honorer la garantie de l’appareil si l’usager n’utilise pas exclusivement des capsules Nespresso, il faut le faire !

 

Mais au fait, comment ce non usage exclusif sera-t-il connu ?

Par un aveu de l’utilisateur qui entend faire jouer sa garantie ?

A dire vrai, parvenu à ce stade de cette espèce de ‘paranoïa industrielle’, je veux bien imaginer qu’il y a quelque part dans le logement des capsules de la machine un petit clip espion qui trahit ce non usage.

Glissez un doigt dans le logement des capsules, il est plein de stries où il ne doit pas être bien difficile d’installer l’espion envisagé :).

 

Bref : je pense que l’on peut concevoir aisément que, dans cet étonnant marché, des capsules non Nespresso puissent avoir quelques ratées et je pense également que le consommateur doit le savoir et en accepter les risques s'il passe à des capsules non Nespresso… ou alors, il part en croisade contre les lobbies financiers et industriels.

Bravo, c'est bien... et bon courage !

 

Voici donc pour ce que je suppose être la cause.

 

Passons à présent aux tentatives pour trouver des solutions.

 

Cinq capsules sur dix écrasées, cela m’a quand même poussé à tenter une opération sauvetage, style atelier de carrosserie :-), dont voici l’essentiel de la manœuvre.

 

1. Récupérer un bouchon de champagne en liège.

Bouchon de champagne pour une question de diamètre ; c’est lui qui est le plus proche du diamètre de la cuve de la capsule. A l’aide d’un cutter, à vous de tailler ce bouchon en conservant sa forme circulaire de manière à ce qu’il frotte contre les parois de la dite cuve mais entre bien jusqu’au fond.

En liège, car cette matière plongée dans l’eau voit son volume s’accroître, chacun le sait. Si besoin est, le bouchon forcera ainsi sur les parois de la cuve pour la redresser (voir ci-dessous 2.).

 

2. Jeter la / les capsule(s) écrasée(s) dans une casserole remplie d’eau.

Faire bouillir environ 5 mn.

Avec une pince afin d’éviter de se brûler les doigts, sortir la capsule de l’eau et, le plus vite possible, enfoncer le bouchon dans la cuve en forçant.

Si la capsule n’est pas suffisamment remise en forme, la remettre dans l’eau cette fois-ci en laissant le bouchon enfoncé. Faire chauffer une dizaine de minutes. Couper et ne retirer de l’eau que quelques heures plus tard afin que le liège se gorge d’eau. Vérifier si le résultat est correct. S’il ne l’est pas, vous pouvez faire glisser et tourner le bouchon gonflé par l'eau dans la cuve après avoir de nouveau fait chauffer la capsule.

Nespresso et les capsules rechargeables (3) : les boules de nouveau

Un bouchon de champagne (ou de cidre) en liège à ajuster à la taille de la cuve de la capsule… Capsules dont on appréciera le piteux état (particulièrement celle de droite)

Avez-vous des difficultés à lire le commentaire noté sur l'illustration ? Rappel : en cliquant sur la photo, elle s'agrandit...

Avez-vous des difficultés à lire le commentaire noté sur l'illustration ? Rappel : en cliquant sur la photo, elle s'agrandit...

Oui, je sais : mes photos ne sont pas terribles :-( … Je n’ai pas jugé utile de monter mon super flash Cokin :-), voir par ex. http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/05/monter-un-flash-cokin-sur-un-objectif-de-gros-calibre.html  

N.B. Autre solution non testée : chauffer la capsule avec un sèche-cheveux.

Je ne sais pas si vous récupérer toutes vos capsules écrasées mais, me concernant, c’est ce qui s’est passé. Pourtant deux d'entre elles étaient en piteux état.

 

Oui ! Bien sûr, il reste des séquelles car elles sont un peu ‘cabossées’ (j’entends que le polypropylène de la cuve de la capsule garde la trace de la ‘pliure’), mais quelle importance ?

Si je me base sur la dizaine d’utilisation que j’ai faite de quelques-unes de mes capsules ‘décabossées’ ;), elles semblent fonctionner sans difficulté à condition d’ôter la petite collerette (une sorte d’élastique) qui se trouve en haut de la cuve.

 

Ôter la collerette sur les 5 capsules intactes semble éviter tout problème, en tout cas pour l’instant…

 

Ravi si mes ennuis et mes tentatives de solutions peuvent être utiles à d’autres… et j'ignore s'il y a des problèmes similaires avec les capsules Coffeduck http://www.coffeeduck.fr/espressomovie.html ; il y a longtemps que je n'en ai commandées.

 

Bons ‘kawas’ à tous.

 

P.S. J’aimerais savoir comment il se fait que mon épouse, en principe fidèle aux capsules Nespresso, ait environ 50% de sa dernière commande qui soit passée à la corbeille ? Les capsules s’écrasent en ne délivrant que quelques gouttes de café.

Faut-il chercher une explication dans des hypothèses procédant de la paranoïa ambiante ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires