Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Défouloir d'un prof
  • : Voir : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2014/09/presentation-du-blog-du-canard-mise-a-jour.html
  • Contact

Pensée...


"Mort aux vaches,
vive l'anarchie"
(G. Brassens)

Recherche

Liens

10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 09:03

3.      ArcSoft PhotoStudio 5.5… Vieux soft qui m’a été livré avec le Canon CanoScan 9950F, un scanner à plat déjà évoqué, que j’utilise systématiquement pour scanner un document autre qu’une diapositive (c’est lui qui m'a permis de conserver dans la mémoire de mon PC, afin d'aider la mienne, certaines des perles qu’ont pu m’écrire mes élèves adorés : je ne vous l'ai jamais caché, j'ai parfois craqué et scanné, de manière anonyme, bien sûr, des pages de vos copies et de dossiers :) et c’est lui que j’utilise de préférence lorsque j’ai mal cadré une dia et que, par exemple, des parties du cache apparaissent sur l’image digitalisée. Recadrer une photo avec ce soft est d’une coolitude absolue… Bien sûr que Photoshop Elements sait également effectuer cette tache, mais à mon sens (et laissez-moi vivre, merci !), il le fait de façon un peu plus compliquée et moins précise.

J’ajoute que ce soft offre des fonctionnalités sympas lorsque l’on souhaite ‘truquer’ une photo (même observation pour le logiciel suivant, Micro Soft 2006), du genre mettre tonton Henri à une réunion de famille à laquelle il n’était pas… où installer une belle lune sur un château sinistre avec la possibilité d’y ajouter sans difficulté 1 fantômes ou plus si affinités ;D.

Avantage, vous pouvez le demander à des amis qui ont un scanner Canon (et peut-être d'autres marques, je l'ignore) car il est livré en version libre.

Inconvénient, se faisant un peu vieux, il a de plus en plus de mal à traiter des images lourdes en pixels et donc en Mo…

Il faudra que, par curiosité, je me décide à télécharger la version démo de la version 6 http://www.arcsoft.com/photostudio/how-to-edit-photo.html ; qui la connait ?

4. La honte des logiciels installés sur mon PC selon certains de mes amis / connaissances qui, bien qu’amateurs, se veulent pro de la photographie informatisée : Micro Soft Photo 2006 Suite 10.

Que ladite honte retombe sur 3 générations de Canard qui, s’ils sont de vrais Canards, n’auront strictement rien à faire de ma malédiction et donc la honte en question, et c’est bien pourquoi je me permets cet anathème (s’ils ne sont pas de vrais canards, ils assumeront ) : j’adore ce soft !

Non prise de tête assurée à tous les étages et tous les rayons…

Pas de boites de dialogue qui apparaissent lorsque l’on programme telle ou telle fonction ; vous savez, de celles qui vous demandent si vous souhaitez incliner votre photo de 91° ou de 91.23° ! Mais qu’est-ce que tu me prends la tête, toi ! … Fais voir, que j’essaye ; je ne vais pas m'appuyer un exercice de géométrie en m'amusant à faire de la photo ! Non : partout des curseurs avec lesquels vous pouvez jouer tant que vous voulez et, si vous vous plantez, vous pouvez bien sûr annuler partiellement ou totalement.

Un secret à ne pas répéter m’a-t-on dit afin de ne pas être ridicule, alors je m'empresse de l'écrire : lorsque je n’arrive pas à obtenir ce que je veux avec PhotoShop Elements (cela m'arrive ; oui !), c’est à Micro Soft Photo 2006 Suite que j’en appelle et, dans la quasi majorité des cas, j’obtiens ce que je veux :).

Vous me trouvez ridicule et nul en traitement d’images ?

Possible… mais je m’étonne alors que vous m’ayez suivi jusqu’ici.

Fermer donc ces pages et allez voir plus sérieux que moi, c’est le plus simple.

Salut et bon vent .

Au contraire, je vous fais bavez ; ou trouver ce logiciel miracle ?

Alors là… ???!!! Pfffffffffffffffffffftt !!?

Je l’ai vu terminer sa vie de produit qui semble d’être est mal vendu (?? autres motifs ??) sur Cdiscount entre € 5 et 7, je ne sais plus trop, mais c’était un vrai cadeau. C’est d’ailleurs bien parce que j’avais lu les possibilités a priori intéressantes du soft et que je l’avais trouvé dans les e-boutiques un tarif ridiculement bas pour un logiciel photo que je l’avais commandé en pensant qu’à ce prix, je ne risquais pas grand-chose. Comme je suis sympa avec vous, je viens de donner un coup d’œil sur la Toile. Je le vois en téléchargement, gratuit semble-t-il, sur différents sites mais les liens ne me paraissent pas du tout correspondre au produit en cause. Ainsi, si je le télécharge sur http://telechargement.journaldunet.com/telechargement/5882/2/microsoft_photo_2006/index.html qui le propose dans son annonce, je vois apparaître comme nom de téléchargement DigitalImageStarter06_exe ou wlsetup-web.exe. 

S’agit-il là d’autres noms de MicroSoft Photo 2006 ?

Je vous laisse le soin de le vérifier mais, après tout, c’est possible puisque notre sympathique cousin , le Québécois François Charron (présentation écrite du produit http://www.francoischarron.com/organiser-et-gerer-vos-photos-avec-microsoft-photo-suite/-/MhU4ujXCQw/ , vidéo de démonstration http://www.francoischarron.com///-/Do7gZbHOfu/ ) précise que ce soft n’a pas cessé de changer de nom bien qu’il soit le ‘Meilleur ami’ (sic) de votre APN, bien moins onéreux que PhotoShop tout en étant moins performant mais ô combien plus facile d’utilisation ( merci, que je me sens moins seul ! :).

Dommage que notre cousin insiste trop sur l’organisation des images que permet le logiciel, même si l’on possède un char :) de photos (re-sic), et beaucoup moins sur la retouche, s’extasiant alors essentiellement sur la manière dont il est possible et facile de faire disparaître un élément de l’image et sa fonction 'faire un panoramique' avec plusieurs photographies.

J’ajoute que, sur son clip, je n’ai pas reconnu l’interface de mon soft… mais que les fonctions qu’il évoque semblent correspondre ; présente-il une version plus ancienne / récente que la mienne ?

Le seul endroit où je pense reconnaître Micro Soft Photo 2006 Suite, mais sous un nom toujours légèrement différent et avec une présentation d’emballage qui n’a aucun rapport avec mon exemplaire, se trouve sur eBay http://www.ebay.fr/itm/MICROSOFT-DIGITAL-IMAGE-SUITE-2006-ANNIVERSARY-EDITION-Photo-Editing-Library-/171097393390?pt=US_Manuals_Resources&hash=item27d63308ee  (en ligne le 13 août 2013 pour encore 22 jours de mise en vente) au prix peu cadeau de US$ 249,99.

J'ai quelques autres logiciels de photographie, mais ils n'offrent guère d'intérêt dans le contexte de la digitalisation de diapos.

Voilà jeunes-gens, j’ai respecté mon contrat (je m’adresse bien sûr à ceux de mes ex-élèves qui attendaient le récit de mes aventures et mésaventures de scanneur de dias) : une journée à gratter ce texte, quelque 20 pages sous Word. A présent, il faut que j’en fasse son montage sur Overblog... -un long moment après : voilà qui est fait ; sauf que, par la suite, la migration sur le nouvel Overblog a eu tendance à démolir ce que j’avais patiemment mis en place !

:-) Amusez-vous bien à digitaliser vos dias, ou plutôt, je suppose, celles de vos parents :-)

Me concernant, je vais non pas retourner auprès de mon scanner mais boire une eau gazeuse + citron ; m’user les doigts sur le clavier de mon PC pour gratter ces longs baratins, m’a rappelé la monotonie d’un cours magistral à rallonge… et c’est sans doute pas association d’idée que l’exercice m’a asséché le gossier ;D .

J’espère en tout cas que ce compte-rendu vous a fait sourire, qu'il vous sera utile et qu’éventuellement il sera en mesure d’apporter quelques informations à des internautes de passage.

Pour terminer et vous dire @+, deux illustrations en bonus.

Le cadre : Iran / Irak été de 1973, voyage de noces studieux :), et chaleur qui fait que, lorsqu’il est aujourd’hui question de canicule en France, mon épouse et moi-même sourions niaisement… même si nous avons chaud.

Comme vous ne me croirez sans doute pas sans indications autres que les miennes, en voici : ‘[à Ahvaz, frontière sud Iran <-> Irak] les températures maximales en été peuvent avoisiner 54° c.’(http://fr.wikipedia.org/wiki/Ahvaz ). Je rappelle en passant qu’en météorologie, les températures sont relevées le matin sous abri, c’est à dire dans une espèce de petit mirador peint en blanc, ventilé et disposé sur du gazon à 1.5m du sol (peu s'avérer utile un coup d'œil sur http://education.meteofrance.com/jsp/site/Portal.jsp?page_id=12031&document_id=21880 ) .

A présent, peut-être me croirez-vous si je vous dis que nous avions dans la voiture (non équipée d’un climatiseur ; en 1973 ce n’était pas fréquent et, sur des pistes défoncées et poussiéreuses, l’efficacité et la longévité d’une clim’ me semblent douteuse) un thermomètre qui, lorsque nous roulions dans la journée, était le plus souvent bloqué sur 60°c. et que nous ignorerons toujours combien il pouvait faire, puisque ce pauvre thermomètre n’allait pas au-delà de 60°c. ? Qu’aux heures les plus chaudes, il était impossible de laisser la main sur la carrosserie de la voiture sans se brûler ? Etc., etc., etc. et, au nombre de ces 'etc.', le fait qu'il m'est arrivé de prendre une bobine de pellicule qui était dans ma poche depuis quelques heures et, en l'installant dans le boîtier, d'avoir la surprise de me retrouver avec la gélatine entre le pouce et l'index ?... Elle avait fondue... !

A présent, toujours, vous concevrez, j’imagine, pourquoi les photos de ce voyage ont été une catastrophe (… mais oui le petit malin qui rigole en me lisant et qui se croit futé car il est supposé savoir ce que je n'aurais pas su à l'époque : mon stock de pellicules était dans un emballage étanche placé une glacière avec des sels hygrométriques ; non mais vas-y, prends-moi pour un boulet ! ;D).

Voici une illustration de cette catastrophe photographique : la ziggurat d’Ur.

 

Numériser des diapositives - 5/5 (reprise)

Si vous ignorez de quoi il s’agit et que cela vous intrigue, un coup d’œil sur http://en.wikipedia.org/wiki/Ziggurat_of_Ur  pourra être instructif mais, à dire vrai, nous ne faisons ici ni histoire, ni archéologie mais de la photo et, le plus important est donc de savoir si vous avez gouté à sa juste valeur l’état piteux, lamentable, horrible... de la diapo telle qu’elle est en réalité, et telle qu'elle apparaît en prévisualisation, avant tout traitement par scanner et logiciel ?

Voici néanmoins ce que j’en ai tiré avec le modeste CyberView X5 + un traitement post-digitalisation pour la couleur, le contraste... et, bien sûr, retouches au niveau de la gélatine détériorée ; la fonction ICE a des limites. Lorsque j'ai digitalisé cette image, j'étais en train de m'amuser à tester ce soft et me demandais s’il était véritablement nécessaire d’acquérir SilverFast ou Vue Scan.

Numériser des diapositives - 5/5 (reprise)

Oh ! Ce n’est pas l’hyper-giga pied, mais ce n’est déjà pas si mal compte-tenu de l'état de l'original . Il faudra que je reconduise l’opération avec VueScan, juste pour voir...

Conclusion qui n'engagent que le Canard

1. Pour les non professionnels de l'image, la décision de numériser des diapositives mérite une réflexion préliminaire : pourquoi et pour qui veux-t-on le faire ? Vais-je le faire faire ou le faire moi-même ? Seuls les passionnés se lanceront dans le choix de le faire soi-même. L’opération pourra en effet devenir monotone, fastidieuse et inciter à abandonner. De plus, elle nécessitera d’ ‘investir’ à fond perdu : pas de rentabilité pour les amateurs qui devront acquérir du matériel photographique, scanner, logiciels, etc. Au final, des sommes qui, mises bout à bout, peuvent être rondelettes.

2. Si l’on décide de le faire soi-même, si l’on a peu de diapositives à reproduire et si l’on pense pouvoir se passer de la fonction Digital ‘ice’, les plus patients peuvent tenter de ‘rephotographier’ leurs dias avec une APN muni d’un slide copier ou mieux, avec une table lumineuse du genre de celle que proposait, pour l’argentique, Metz / Multibitz avec son Color-dia duplicator. Mais en tout état de cause, les résultats les meilleurs et les plus réguliers seront ceux qui passent par un scanner muni de la technologie Digital ICE.

3. Si l’on décide d’acquérir un scanner dédié aux diapositives, il faudra se décider parmi les différents modèles qui sont sur le marché. Pour ma part, j’ai opté pour le Reflecta Proscan 7200. Les numérisations obtenues avec lui sont (très / assez) satisfaisantes ; dans les plus mauvais des cas, l’image scannée a très globalement la qualité que j’avais obtenue avec les meilleurs photos réalisées avec la ‘boîte à lumière’ Multiblitz + APN, étant entendu qu’il n’y a pas besoin ensuite de longues minutes pour effacer poussières et éraflures... Resteront la lumière, le contraste, la couleur, etc. ce qui, à la longue, est déjà bien suffisant !

4. Le logiciel CyberView X5 livré avec le Reflecta Proscan 7200 utilisé avec son paramétrage standard, donne le plus souvent des images assez / très plates. En forçant un peu sur le contraste et les couleurs pour donner une dynamique, les résultats deviennent meilleurs. Il demeure que l’on réalise assez vite qu’un logiciel plus performant est nécessaire. Ceux qui n’ont pas, ou peu, de logiciels photos et qui ne redoutent pas d’investir toujours et encore pour parvenir à leurs fins pourront songer à SilverFast AI-Studio. Les autres se tourneront vers SilverFast SE – Plus, ou mieux me semble-t-il, vers VueScan ; pour son achat, peut-être conviendrait-il d'utiliser un système de e-carte bancaire.

En tout état de cause : faire comme vous le 'sentez' le mieux.

Le canard n'a fait ici que vous conter son sentiment.

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 06:56

Non ! Non ! Non et re-non ! Coca-cola n’est certainement pas le père du Père Noël et l’entrée récente d'un Père-Noël-Coca-Cola au Musée Grévin est sans doute un joli coup de ‘pub’ (ou de 'com' pour sacrifier à la phraséologie à la mode) http://www.cocacolaweb.fr/le-pere-noel-coca-cola-fait-son-entree-au-musee-grevin/ , mais elle ne changera rien à la réalité.

Combien de fois, à l’approche de Noël, ai-je eu des étudiants qui ont travaillé sur le mythe des personnages donateurs et qui, en listant les principaux personnages en question, ont évoqué le Père Noël en ajoutant que ce fut Coca-Cola qui fixa sa tenue rouge et sa barbe blanche, certains allant jusqu’à affirmer sans vergogne que ce furent les publicitaires de la marque qui inventèrent le Bonhomme.

Hurlement ironique et, parfois, agacé du Canard (j’avoue, à la longue, ces répétitions d’âneries et de la démarche qu’elles sous-entendent peuvent énerver) avec, pour réponse considérée comme imparable par presque tous les élèves concernés : ce sont les informations que nous avons trouvées sur le Net ; alors ?… le 'alors ?!' sous-entendant à l'évidence par l'expression du visage de mes interlocuteurs, 'ton bec, le Canard ! ' (et je transcris en termes courtois ce que je lisais dans leurs yeux ;D !).

Puisque désormais la Toile en sait systématiquement plus que les enseignants, voici enfin une info qui va bouleverser le ’savoir’ de ces jeunes gens sur le Père Noël et, j’ose le croire, leur confiance aveugle envers les infos du web recherchées à la hâte pour servir un exposé ou un dossier : il y a désormais au moins un article facile à trouver sur le web (en cherchant, il y en a bien d’autres !) qui, comme je l’ai dit maintes fois, montre que Coca-Cola n’a rien inventé, mais a simplement récupéré une idée que d’autres avaient eue avant.

Un grand merci à Catherine Fournier pour cette précision qui arrive un peu tard puisque je n’ai plus d’étudiants depuis bientôt 1 an (c’est cool la retraite :) ; mais peut-être passeront-ils par ces pages ou, directement, les siennes. Dommage toutefois que l’auteure n’ait pas publié (faute de place, probablement… ou problème de copyright) des reproductions de l’iconographie publicitaire antérieures à celle de Coca-Cola.

La paternité initiale du Bonhomme doit être recherchée auprès de l’Evêque de Myra, aujourd’hui Demre en Turquie, qui deviendra Saint Nicolas –env. 270 – 345… ou 343 selon Jacques de Voragine et sa Légende Dorée-(1)… Saint Nicolas... le personnage légendaire des trois petits enfants qu’il ressuscitera d’un saloir où les avait placés, coupés en morceaux, un cruel et bien étrange boucher http://www.lexilogos.com/saint_nicolas_chanson.htm ; http://www.lexilogos.com/saint_nicolas_chanson.htm .

Vous y êtes ?... Vous me suivez... Notons en passant que cette légende a une signification mythique qu'il n’est facile d'appréhender, mais qui devait avoir beaucoup de sens puisqu’elle inspira des dizaines, des centaines d’artistes au cours des siècles.

Une aparté et un jeu pour mes amis lyonnais : m'envoyer une photographie me prouvant que vous avez réussi à dénicher la scène de Saint Nicolas ressuscitant les trois enfants parmi les 300 médaillons qui ornent la façade de la Primatiale Saint-Jean :). Vous y gagnerez ma plus haute considération ;D... car j'ai personnellement bien mis 10 minutes pour la trouver, alors que j'avais en main une remarquable étude portant sur la description exhaustive (et, bien sûr, la situation) des médaillons en question :(

A la suite de différentes évolutions, voire de métamorphoses -le Bonhomme est issu du syncrétisme de dizaines de personnages donateurs provenant de différentes coutumes, d'où vraisemblablement son succès car bien des traditions purent le reconnaître pour sien-, Clément Clarke Moore reprend le personnage pour rédiger, en 1822, à titre familiale tout d’abord, un poème nommé ‘La Nuit de Noël’.

Il fut tellement apprécié que Moore se laissera convaincre de le rendre public.

Ce sera de nouveau le succès, et c’est ce poème, qui sera suivi d’autres essais, qu’il faut considérer comme l’ 'Acte de Naissance de Santa Claus / Père Noël' ; des extraits en sont reproduits en bas de page, en dessous des notes.

Le texte raconte une veillée de Noël au cours de laquelle des enfants attendent que Santa Claus (version américaine du Père Noël) viennent remplir les chaussettes qu’ils ont accrochées devant la cheminée (2). A la suite de différentes circonstances, lesdits enfants vont le voir et même le rencontrer. Détail pittoresque : C.C. Moore s’arrange pour que son personnage fasse comprendre aux enfants qu’ils n’ont à avoir aucune crainte de lui. C’est là une démarche que les pères Noël de supermarchés ou de marchés de Noël devraient bien reconduire avec doigté lorsque des parents peu réfléchis et passablement bornés insistent pour avoir une photo de leur(s) bambin(s) assis sur les genoux du bonhomme de pacotille, malgré les hurlements à fendre l'âme de leur progéniture ; spectacle affligeant.

C.C. Moore fait déplacer son sympathique Bonhomme à l’aide d’un traineau ‘tiré par huit rennes minuscules -il les désigne nommément et leurs noms sont restés- [qui filent] plus vite que des aigles’.

Avec son baluchon de jouets Flanqué sur son épaule’ le Bonhomme qui a l’air d’un chiffonnier (sic) n’a plus rien à voir avec le très sérieux personnage épiscopal. Il devient un ‘joyeux petit elfe’, rieur et jouisseur de la vie. Il a des lèvres gourmandes, une barbe blanche ‘Plus blanche que la neige’, une bedaine rondouillarde qui tremblote comme de la gelée lorsqu’il rit ; et il fume sans cesse la pipe : le tabac faisait alors partie d’un certain art de vivre.

Il le décrit ‘Tout de fourrure vêtu, Des pieds jusqu’à la tête’. Et c’est bien ainsi que Thomas Nast, le dessinateur qui passe pour l’un des premiers illustrateurs de Santa Claus / Père Noël le représente tout d’abord http://www.philaprintshop.com/nastxmas.html , http://www.jfpl.org/NJHistoryPathfinders.cfm?doc_Id=31 , et plus particulièrement peut-être http://www.philaprintshop.com/images/nast1380merry.jpg où, me semble-t-il apparaissent les poils de la fourrure de ses vêtements ; même observation pour http://www.billcasselman.com/wintergram_archive/nast_santa.htm , dessin qui sera colorisé plus tard http://global.britannica.com/media/full/67600

Et puis, en 1866 le même Thomas Nast publie ce qui semblerait être le premier dessin d’un Santa Claus / Père Noël vêtu de rouge (rappelons que la barbe blanche, il l’avait déjà depuis le poème de C.C. Moore) : “ Harper's Weekly publishes the fourth and last installment of Nast's Santa drawings, now in color (with Santa in red)http://german.about.com/library/blnikolaus3.htm .

Le dessin n’est pas proposé dans l’iconographie de l’article.

Par contre, figure une autre illustration, également de Thomas Nast, de 1890. Le Bonhomme est bien vêtu de rouge et je me permets, en remerciant de façon anticipée http://german.about.com/library/blnikolaus3.htm  pour cet emprunt, de le reproduire ci-dessous (en cas de problème, me contacter, je supprimerai immédiatement l’illustration litigieuse)… si toutefois je parviens à maîtriser les nouvelles fonctions d’Overblog.

... Pas évident d'inclure correctement une image, mais voici :

d'après http://german.about.com/library/blnikolaus3.htm

d'après http://german.about.com/library/blnikolaus3.htm

Catherine Fournier, dans sont article précité http://www.francetvinfo.fr/culture/les-10-choses-que-vous-ignorez-peut-etre-sur-noel_178509.html , donne des exemples d’un Santa Claus / Père Noël correspondant à une iconographie publicitaire présentant le personnage dans la tenue qui nous est devenue familière : 1907 Waterman, 1919 Michelin, 1920 Colgate…

Je me souviens avoir vu quelques autres illustrations ; qui en aurait un inventaire plus complet ?

http://german.about.com/library/blnikolaus3.htm  permet de remonter à 1866 et 1890…

Laissons donc Coca-Cola au réfrigérateur pour étancher notre soif post festive si besoin est, et concluons que la célèbre boisson n’interviendra dans l’ "Affaire Père Noël" qu’en 1931 ; ce ne sont pas ses publicitaires qui habillèrent de rouge le Père Noël… et ce sont encore moins eux qui imaginèrent le personnage

… Il demeure toutefois, que j’aimerais bien pouvoir vérifier les indications données sur les dessins en couleur de Thomas Nast dans le Harper's Weekly probablement de Noël de 1866 et, sans doute, le même journal, même période de 1890. Sans doute vais-je tenter de contacter le webmaster de http://german.about.com/library/blnikolaus3.htm  mais, dans cette attente, qui les aurait avec la possibilité de les dater de manière indiscutable, et qui aurait la gentillesse de m’en faire parvenir une copie ?

Merci au Père Noël de guider sur cette page des détenteurs de cette iconographie ; qu’il fasse également qu’ils aient la gentillesse de me faire suivre la documentation.

 

________________

(1)Pour une étude plus complète de ce qui va suivre, possibilité de se reporter à un article déjà un peu ancien : ‘Le Père Noël, un produit d’importation’, par Michel Coindoz, dans la revue Historia, n° 516, décembre 1989. Voir si sur le site http://www.historia.fr/  il y a la possibilité d’obtenir d’anciens… et même de très anciens numéros. J'ai l'article sous les yeux, mais j’ignore si la législation sur les droits d’auteur m’autorise à le scanner puis à le mettre en ligne.

(2)Les curieux ne manqueront pas de rechercher une reproduction du tableau de Jan Steen (1626 – 1679), La Saint Nicolas, conservé au Rijksmuseum à Amterdam. Comme je vous sais paresseux, vous la trouverez ici http://en.wikipedia.org/wiki/The_Feast_of_Saint_Nicholas . Au XVIIe s., les chaussettes ne sont pas encore devant la cheminée, mais les chaussures l'étaient vraisemblablement à en juger par certains détails de l'oeuvre. On observera la famille en effervescence devant les présents. A droite, une petite fille tient un seau empli de différents objet et une poupée qui porte une croix et est munie d'une barbe ainsi que d'une auréole ; serait-ce Saint Nicolas ? Se voient encore des fruits, des friandises (pain d’épices ?) en bas, à gauche, sur la table, à droite, et entre les mains d'un enfant au fond à droite. A côté de la 'petite fille à la poupée', se trouve un gamin qui pleure. En guise de cadeau, il a eu dans son soulier des verges -si vous les voyez mal, n'hésitez pas à utiliser un soft pour passer en noir et blanc le tableau, ce détail me paraît plus 'lisible' ainsi ;) : le donateur avait encore pour pendant un Père Fouettard qui prenait différents noms selon les régions et n'hésitait visiblement pas à sanctionner les enfants pas sages. C'est ce soulier que tient en riant une adolescente placée derrière lui, etc. 

J’ai toujours été intrigué par les enfants sur la droite. L’un pointe son index vers le haut de l’image, un autre lève le regard : Saint-Nicolas est-il passé par la cheminée ? Ce n’est pas impossible : l’Evêque de Myra, avait peut-être également fait des dons en utilisant une cheminée pour les adresser aux destinataires. Des variantes à La Légende dorée de Jacques de Voragine disent en effet que Nicolas, aurait lancé des bourses emplies d’or par une cheminée et qu’elles allèrent se loger dans des chaussettes ou des chausses qui séchaient devant l’âtre ; elles appartenaient à trois jeunes filles que leur père songeait à prostituer tant il était en état de délabrement financier et moral.

 

Pour clore ce billet, je propose de rappeler mon précédent post :

Pour ou contre le Père Noël  ?

http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-pere-noel-pour-ou-contre-62801787.html

et je soumets à votre perspicacité des extraits en français du poème de C.C. Moore.

Je les emprunte à l'article référencé à la note 1 ci-dessus

(pour la version originale, cf. par ex.

http://en.wikisource.org/wiki/A_Visit_from_St._Nicholas)

 

 

Père Noël et Coca Cola.
Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 11:43

Une page spéciale pour tous les z’amoureux d’Huez et/ou(1) des 2Alpes qui sont passés et passeront encore à proximité de la maison de Charles-Albert Keller que, compte-tenu de l’originalité de son architecture, il est difficile de ne pas voir à Livet-et-Gavet, en suivant la vallée de l’Oisans (… ou de la Romanche), demeure qui a été rendue célèbre par Les Rivières pourpres http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=1325.html

Et alors ; quoi de neuf à son sujet ?

Elle est à vendre, et ce n’est pas une blague…

C’est ici : http://www.explorimmo.com/annonce-24398734-1.html

ou encore :... Ah bien le nouvel OverBlog ! Le lien est trop long et refuse d'être enregistré sur cette page !

Aller sur http://www.capifrance.fr/, au centre (à gauche de 'OK') saisir la référence 192969.

L’annonce propose même quelques images de l’intérieur.

Vrai que ça à l’air très chouette ; peut-être un peu kitsch, mais chouette malgré tout.

Il demeure que €UR. 844 000 (+ des frais importants de restauration et de rénovation... laisse songeur un coup d'œil au diagnostic performance énergétique :( !) pour une construction architecturalement peu banale, mais installée dans une zone qui, économiquement, n’est plus dans une santé terrible, y compris au niveau du tourisme puisque celui-ci ne fait que passer… et qui, en prime –pardon aux les habitants de la région-, est plutôt sinistre (comme la maison elle-même, en tout cas vue de l’extérieur) : ma curiosité me pousse à m’interroger sur les motivations de l’acquéreur potentiel.

Pour les curieux, affaire à suivre…

N.B. Rendre à César[ette] ce qui lui appartient : cette info de choix m’a été communiquée par Sa Blondeur Soi-Même (… ma fille, pour les non habitués à ce blog).

Preuve que même les blondes peuvent (parfois ?) parvenir à discerner l’originalité des news qui circulent ;) ;) ;) !!!

N'en ai-je pas assez d'enquiquiner les blondes ?...

Non, non ! Pas tant qu'elles râleront face à mes âneries, surtout celles qui sont les plus primairement idiotes ;D !

(1)Le ‘et/ou’ est pour tenir compte de la rivalité parfois proche de la xénophobie qu’il y a entre les deux stations… Et si elles étaient les seules dans ce cas-là !...

Amusez vous donc à parler de la SATA aux 2Alpes et de la DAL à l’Alpe d’Huez, comme ça, juste pour rigoler… ! C'est l'expérience qui me pousse à vous conseiller ce gag, car un peu lassé de ces querelles de clochers, je l’ai fait ;D , la première fois, de manière totalement innocente : je n'avais encore pas observé la gué-guerre.

Quant à la fameuse liaison par remontées mécaniques entre les deux stations, je gage qu’il n’y a pas que des problèmes financiers (lesquels doivent être effectivement pharaoniques !) qui bloquent sa réalisation.

Ce n'est peut-être pas terrible pour l'évolution des mentalités à une heure où l'on tente toujours et encore de construire une 'vraie' Europe, mais c'est sans doute mieux ainsi sur le plan environnemental

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/alpe-d-huez-une-pieuvre-sur-l-136859

Repost 0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 08:57

Un élève standard qui doit réaliser un dossier ou un exposé s’attribuera sans vergogne les idées qu’il trouvera sur la Toile… ou dans un bouquin si, par hasard, il a conscience que ce genre d’outils inventé par Cro-Magnon, individu contemporain des Diplodocus :D, existe toujours et qu’il a le courage d’en feuilleter un, voire, effort suprême, d’en lire un (opinion personnelle ? je n’exagère guère la situation ;().

Attitude similaire pour le bachelier qui débarque dans l’enseignement supérieur. Il va falloir une patience angélique aux enseignants de ces jeunes gens pour leur faire comprendre que l’un des principes rudimentaires de tout travail de recherche, aussi modeste soit-il, ne consiste pas à aller taxer les idées des autres et à se les attribuer pour laisser entendre que l’on est un vrai petit génie mais que, bien au contraire, il convient de respecter ceux qui ont étudié la question auparavant, qu’il faut se référer en permanence aux différentes publications que ces 'prédécesseurs' ont pu réaliser pour les approuver, les critiquer, les compléter avec ses propres idées en argumentant.

Bien évidemment, la note attribuée par l’enseignant qui suit le travail de recherche en question sera en grande partie proportionnelle au respect de cette règle… sera ou devrait être, car l’expérience montre qu’il faut attendre le Master 1 (et encore, pas pour l’ensemble d’une promo) pour que les étudiants comprennent et appliquent ces principes fondamentaux (désolé, jeunes gens, mais dans les promos d’une époque antédiluvienne, la mienne, nous comprenions dès la fin de la 1ère année de licence :).

Pourquoi cette curieuse introduction pour parler de la musique dans l’Antiquité ?

Parce qu’en prenant des nouvelles du monde, je tombe par hasard sur un article du Huffington Post http://www.huffingtonpost.fr/2013/11/10/plus-vielle-chanson-du-monde_n_4245328.html qui, se référant à une info de la BBC http://www.bbc.co.uk/news/business-24611454, livre au public, éventuellement ébahi, alors à tort, qu'Armand d’Angour, musicien et professeur d’ « archéologie musicale » à l’Université d’Oxford « s’est récemment embarqué dans un drôle de projet financé par la British Academy : ressusciter la musique de la Grèce antique ».

Ah ! Et ouskelê la nouvelle !?

Je suis sidéré que les journalistes et, plus encore, le chercheur, ne fassent la moindre référence à ceux qui ont précédé Armand d’Angour dans sa démarche.

Car des CD (et même des vinyles, au moins pour Gégorio Paniagua ; j’en ai un exemplaire dans ma discothèque) de musique dans l'Antiquité ont commencé à être enregistrés il y a quelque 30 ans, le premier datant sauf erreur de 1986 (1), ces enregistrements nécessitant, bien sûr, des tentatives de reconstitutions d'instruments antiques à l'identique ; un livret, à mon sens de néophyte, fort riche d'enseignements notamment sur cette question, accompagne d'ailleurs le disque vinyle repris en version CD réalisé par Gregorio Paniagua.

En 1986 est en effet publiée, Musique de la Grèce antique par l’Atrium Musicae de Madrid et Atrium Musicae de Madrid dirigé par Grégorio Paniaga -> http://www.amazon.fr/Musique-antique-Atrium-Musicae-Madrid/dp/B00004TVG7/ref=sr_1_1/275-3207129-3564409?ie=UTF8&qid=1384587780&sr=8-1&keywords=musique+grecque+antique

1996, sauf erreur, réédition du précédent Musique de la Grèce antique, Atrium Musicae (Orchestre) et Grégorio Paniagua de Harmonia Mundi Jazz http://www.amazon.fr/Musique-Gr%C3%A8ce-antique-Gregorio-Paniagua/dp/B000027NY4/ref=sr_1_4/275-3207129-3564409?ie=UTF8&qid=1384587780&sr=8-4&keywords=musique+grecque+antique

En 2000 c’est alors l’ensemble Kérilos, dirigée par Annie Bélis http://www.amazon.fr/Musiques-LAntiquite-Grecque-Compositeurs-divers/dp/B0000283B4/ref=sr_1_2/275-3207129-3564409?ie=UTF8&qid=1384587780&sr=8-2&keywords=musique+grecque+antique

… Possible que j’en oublie : je ne suis qu’un simple curieux de la musique antique car il est vrai, comme le souligne Armand d'Angour, qu'elle faisait partie du quotidien de nos ancêtres et qu'en l'oubliant on zappe une partie de la réalité des vers d'Homère, des tragiques, des comiques... et de bien des lieux lors de la visite d'un site archéologique.

Malgré mes connaissances limités en la matière, je puis néanmoins encore évoquer une tentative musicale concernant un domaine encore plus ancien que le monde gréco-romain. Il s’agit de l’essai de reconstitution de L’Epopée de Gilgamesh tenté par Abed Azrié (en 2009, si ma mémoire est bonne –je n’ai pas vérifié, la honte !) qui avait abondamment été salué, le plus souvent en bien, par la critique lors de sa parution http://www.amazon.fr/Epop%C3%A9e-De-Gilgamesh-Azrie-Abed/dp/B004LTEE2G

Je ne doute donc pas un instant que la démarche d’Armand d’Angour soit d’autant plus intéressante que je crois savoir que des progrès assez importants ont été accomplis en matière d’ « archéologie musicale », mais ladite démarche n’est pas aussi novatrice que les médias semblent le claironner…

Certains journalistes devraient-ils recevoir une piqûre de rappel de la méthodologie universitaire de base ?

J’en reste intimement convaincu !

  1. Pourquoi tout CD, tout DVD ne donne-t-il pas systématiquement la date d’édition et de réédition éventuelle ? Sur les dates de publication des œuvres qui vont suivre, je fais confiance (à tort ?) à ce qu’indique le site marchand Amazon.fr… Ne voir aucune volonté de publicité dans ces références ‘amazoniennes’ ; elles procèdent simplement du fait que je voulais mettre des liens conduisant au CD en cause avec, si possible, la possibilité d’en écouter des extraits. Sur mon moteur de recherches, Amazon est apparu en premier. J’ai suivi l’exemple de mes vénérables ex-élèves : je ne suis pas allé chercher plus loin ;( …

AVEZ-VOUS OBSERVE QUE PAPY CANARD A RÉUSSI A FAIRE DES

PARAGRAPHES, DES INTERLIGNES ET-TOUT-ÇA ?

J’avais zappé une application (normal, je n’ai jamais eu d’ i-phone ;) proposée par le nouvel OverBlog.

Il demeure que le système ne me semble pas très pratique… tant et si bien que, gros flemmard, j’ai réduit mes sauts de lignes et augmenté la longueur de mes paragraphes.

Repost 0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 08:35

Le nouvel OverBlog me soule : il n'est plus possible de saisir un texte sous Word et de l'importer sans que la mise en page ne soit totalement destroy, notamment au niveau des interlignes, et je passe sur les caractères d'une couleur autre que le noir ou les passages surlignés ! Et une fois le texte mis sur OverBlog, vous pouvez toujours essayer de refaire une mise en page, de remettre au moins les interlignes qui ont disparu afin que le texte soit vaguement aéré...

A la retraite, oui, mais je ne vais pas perdre mon temps à chercher comment fonctionne ce zinzin, si toutefois il fonctionne, ce dont je finis par douter !

Autre solution, je suis le boulet des fines techniques informatiques 'overbloguiennes' nouvelles versions.

Jamais je n'aurais dû migrer de l'ancien au nouvel OverBlog.

Si cette situation persiste où le Canard devient muet, ou je demande à 'ma' gentille WebMiss (coucou, Anne ! es-tu par là ? as-tu vu, j'ai écrit 'gentille' :) de me déménager ailleurs.

Après ces 'râleries', bonne lecture... si toutefois vous avez le courage de vous plonger dans ce texte mal peigné, tassé, horrible ; bref : illisible !

____

Je suis toujours sidéré de voir comment, au siècle prétendu de la communication, peuvent se propager informations, contre-informations, démentis, nouvelles informations, contre-informations… et l’affaire peut ainsi se poursuivre pour plusieurs tours de manège (le Canard que je suis, a bien sûr choisi Donald ou Daisy Duck comme cheval de bois ;).

Il serait bon, me semble-t-il, de se souvenir de l’exemple de Paypal afin de le globaliser et apprendre ainsi à relativiser TOUTE information quelle qu’elle soit et d’attendre un peu la suite de ce que les médias vont bien vouloir transmettre avant de se réjouir ou… de stresser, de paniquer.

La raison en est probablement le fait qu’au siècle de moyens de communications ultra-rapides –en temps réel si vous voulez- et la volonté bien affirmée par certains de rechercher LE scoop pour tenter de faire parler d’eux, voire de se faire un nom, le moindre exercice de flatulence de la part d’un personnage vaguement en vue fait le tour de la planète et peut même tenir le buzz des jours durant, moyennant quoi on finira par apprendre un peu plus tard (si l’erreur est révélée… et ne pas publier de correctifs est grave, car la rumeur nauséabonde peut persister conduisant à une réputation erronée) qu’en réalité le bruit incongru avait été provoqué par l’un des pieds de chaise sur laquelle était assis le ‘pipeule’ en cause qu’il avait tiré brutalement sur le parquet alors qu’il se levait un peu vite pour aller aux toilettes.

On observera en passant l’intérêt de l’information et pourtant, des news ce style, il s’en diffuse d’aussi passionnantes chaque jour, et par dizaines, par centaines en prime !

Nous vivons au siècle des moyens de communications, pas à celui de la qualité systématique des communications, je me rabâche, mais cela me paraît évident, et puis-je sortir de mon sujet pour observer que, en prime, bon nombre des informations qui se propagent grâce auxdits moyens de communication ne méritent guère plus d’intérêt, me semble-t-il, que les supposés ennuis gastriques de notre ‘pipeule’ pris en exemple ci-dessus ?

Une illustration ? Allons-y pour http://www.puretrend.com/article/kate-middleton-racines-apparentes-et-cheveux-blancs-ou-est-son-coiffeur_a81829/1, information que j'ai trouvée bien en vue hier matin alors que j'entreprenais de prendre des nouvelles du monde. Il est bien triste que Kate Middleton ait déjà quelques cheveux blanc, je compatis sans réserve... mais bien franchement... !!? ;)

Et quel rapport avec Paypal ? Allons-y !

____ (à défaut d'interligne, allons-y pour un trait !!!)

Petit rappel pour ceux qui ne seraient pas au courant.

Début octobre, la presse relate que le Tribunal administratif de Pau a jugé que ne pas déclarer un compte ouvert auprès de Paypal constitue une infraction punissable d’une amende de € 1 500.

Paypal Europe est basé au Luxembourg et, notre législation est claire : tout compte bancaire ouvert à l’étranger par un Français doit faire l’objet d’une déclaration concomitante à sa déclaration de revenus. Elle se fait grâce au formulaire CERFA 11916.

Si vous avez le moindre doute vous pouvez consulter ce lien, où vous trouverez également le formulaire en cause :

http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/popup;jsessionid=DBBEEJC1YWD31QFIEIPSFFA?temNvlPopUp=true&action=openImprime&docOid=ficheformulaire_3791&typePage=ifi01&hlquery=null

Vrai ! Mais en toute bonne foi, je reconnais que je n’avais jamais trop réalisé la situation, et si j’en crois la rumeur, je ne suis pas le seul… ce qui ne constitue ni une consolation, ni une excuse.

Pour exercices littéraires de cette info, voir par ex.

Si vous souhaitez plus de documentation, connectez-vous à un moteur de recherche et saisissez des mots-clés du genre ‘déclarer Paypal’, ‘impôt Paypal’, etc : vous en trouverez des pages.

A l’origine de tout ce bruit, dit-on (en gras et souligné -hé non ! OverBlog m'a supprimé 'le souligné' :( !-, car je n’ai pas mené une enquête pour savoir si c’était vrai), un billet du 25 septembre de Maître Taurand sur son blog http://avocats.fr/space/catherine.taurand/content/le-compte-paypal-est-un-compte-soumis-a-obligation-de-declaration_44DE1C9E-5D71-4EF1-A21F-225FDF41C050

_________ :)

Tentative pour remettre les pendules à l’heure… à moins que ce ne soit pour accroître la confusion.

Un peu plus tard, les braves pingouins que nous sommes apprennent qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir si la déclaration n’a pas été faite auprès des autorités fiscales.

En effet, plusieurs médias auraient contacté la Direction Générale des Impôts (plus exactement nommée DGFiP) pour poser la question.

La réponse aurait été : pas de déclaration pour ceux qui utilisent leur compte Paypal –tant pour acheter que vendre, c’est-à-dire pour payer ou encaisser- à des fins non professionnelles… expression ambigüe qui, juridiquement, va très vite déboucher sur la question : à partir de quand un particulier qui répète des ventes devient-il professionnel, c’est-à-dire commerçant et devra, en conséquence, se déclarer comme tel ?

Sur ce point… voir un avocat (ou un conseiller fiscal) car c’est assez complexe.

Disons simplement ici que si, comme beaucoup de ‘eBayeurs’ et de ‘Paypaliens’ amateurs, vous vous contentez de videz vos placards, votre cave ou votre grenier et que vous mettez en vente les trésors que vous y avez trouvés, il ne doit, en théorie, y avoir aucun problème. J’insiste sur le ‘en théorie’ : ne pas prendre les agents du Fisc pour des … (censure !), et ne pas chercher à leur faire avaler que si votre activité sur eBay / Paypal est régulière, continue, permanente, vous n’êtes pas un professionnel qui tente de se déguiser en particulier ; même avec un comprimé destiné à faciliter la digestion, lesdits agents auraient tout le poids de ce que vous avez vendu sur l’estomac, or comme cela serait fort lourd, ils ne digéreraient pas et ne louperaient pas le moindre alinéa de texte permettant de vous aligner une prune… dont vous risqueriez de vous souvenir longtemps (1).

Placards, caves et greniers, nous en avons tous, ou presque ; nous pouvons avoir également une résidence secondaire que l’on décide de vendre, en conséquence de quoi on vend également le mobilier.

Certes, mais cela ne donnera jamais que des mises en vente épisodiques…

Pour illustrer ces nouvelles précisions sur Paypal et les Impôts, possibilité de consulter par exemple :

_______ (ce que c'est pratique !!! :( !!)

Morceau de bravoure : essai ‘canardien’ d’éclaircissements.

Passablement excédé par ces informations imprécises alors que j’entreprenais… de vider mes placards en vue d’un possible / probable déménagement, donc de vendre sur eBay et d’utiliser mon compte Paypal pour encaisser (hé oui -2-… on peut toujours espérer vendre :D !), je décide de contacter le Service des Impôts dont je dépens afin d’éviter tout ennui.

Recherche dans ma BAL pour retrouver les coordonnées d’une responsable avec laquelle j’avais été en relation pour rectifier l’ânerie que j’avais faite lors de ma précédente déclaration de revenus, ânerie qu’elle avait fort courtoisement rectifiée. Je trouve l’addresse et, le 25 octobre, lui pose la question qui tue en ces termes : […] Auriez-vous donc l’amabilité de me donner la position officielle de vos Services : dois-je ou non remplir le formulaire CERFA 11916 pour un compte Paypal qui ne me sert que d’intermédiaire pour acheter ou vendre occasionnellement et vous le faire parvenir dans les meilleurs délais ?

Réponse dans les 48h, réponse que je me permets d’inclure dans ce billet supposant qu’elle n’a rien de confidentiel :

[…] Actuellement, la question est en cours d'analyse par les services de la Direction Générale des Finances Publiques à BERCY.

Vous aurez des informations plus précises dans les mois qui suivent sur notre site impots.gouv.fr.

Pourquoi aurais-je une réponse plus précise dans les mois qui vont suivre ?

Pourquoi ne me confirme-t-elle pas les indications qu’aurait donné la DGFiP mentionnée plus haut ?

Je reconnais : je n’ai pas osé déranger (timide le Canard ? ;) une nouvelle fois mon interlocutrice pour le lui demander… d’autant que nous étions grosso modo à l’époque où les Impôts reçoivent les déclarations concernant l’IRPP et que j’imagine volontiers que ces Services ont autre chose à faire que de papoter au sujet de Paypal avec les contribuables.

Un peu lassé de devoir considérer http://impots.gouv.fr./ comme mon livre de chevet :(, notamment aux pages http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/faq?pageId=questfreq_top10&sfid=08 et

http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/actualite;jsessionid=YNERTPI5KB50NQFIEIPSFFA?pageId=actualite&sfid=03 pour voir si a été publiée la réponse définitive attendue, je décide de faire une nouvelle balade sur la Toile.

C’est ainsi que j’ai déniché l’article qui suit et qui m’avait totalement échappé jusqu’alors :

http://www.toutsurlesimpots.com/compte-paypal-une-senatrice-veut-une-reponse-du-ministere.html

Si ce qui est y indiqué est 100% vrai (pardon de douter, mais se lit tellement tout et n’importe quoi) : ici se trouve la seule et vraie réponse.

Lorsque se pose un problème imprévu dans l’application d’un texte fiscal, le Ministre du budget est seul habilité (et non la DGFiP) à apporter une réponse qui aura valeur juridique.

La Sénatrice Procaccia a eu l’astucieuse idée de déposer auprès dudit Ministre une question écrite au sujet de l’obligation ou non de déclarer ces fameux comptes Paypal le jeudi 10 octobre 2013.

Les normes juridiques en vigueur donnant au Ministre un délai maximal de 2 mois pour répondre, nous aurons donc une réponse définitive ayant force de loi au plus tard le 10 décembre 2013… presque comme un cadeau du Père Noël !

En attendant, inutile de raconter n’importe quoi.

Le plus sage est de pratiquer le silence radio… mais, comme au début de ce billet, je reste sidéré que ‘ma découverte’ n’ait pas abondamment été relayée par les médias (à se demander si elle est vraie !) qui avaient pourtant stressé les braves pommes que nous sommes en nous laissant ahuries face à l’information selon laquelle nous risquions € 1 500 d’amende pour ne pas avoir déclaré notre compte Paypal. Lorsque l’on traite un sujet, on le suit, on procède aux mises à jour de rigueur… ou l’on ferme sa … (nouvelle censure !... et grossier le Canard ! Oui, parfois / souvent lorsqu’il a le sentiment d’être pris pour un … -et re-re-nouvelle censure !)

Pour le fun, il est simplement possible de se demander si notre ministre va exiger la déclaration CERFA 11916 de tout détenteur d’un compte Paypal pour contribuer à débusquer les p’tits rigolos plein de poils qui disent être des particuliers, mais qui utilisent eBay / Paypal en professionnels (il pourrait y avoir d’autres motifs à rechercher notamment du côté des banques et des prélèvements) ou s’il va juger préférable de ne pas encombrer les Services du Fisc avec 5 millions de déclarations supplémentaires puisque, à en croire les médias, tel serait le nombre de comptes ouvert par les Français auprès de Paypal-Luxembourg, certains médias donnent même le chiffre de 7 millions !

Mais le plus amusant serait que Monsieur le Ministre fasse une déclaration du genre : Paypal ? Le Luxembourg ? Comptes ouverts hors de France ? Mais la réponse est évidente et les contribuables doivent apprendre à lire les directives et à respecter les règles fiscales en conséquence de quoi je demande aux Services des Impôts d’appliquer l’amende de € 1 500 à tout détenteur d’un compte Paypal non déclaré.

€ 1 500 x 5 (ou 7) millions de comptes Paypal non déclarés (car qui a déclaré le sien ?) cela nous fait ??… Un joli pactole en une période où la France est fauchée, où le gouvernement cherche de l’argent dans les moindres recoins avec une rigueur agaçante (… et vive les vilains automobilistes fous du volant qui dépassent la vitesse autorisée de quelques km/h ! ;), le tout avec une maladresse certaine tant et si bien que les Français finissent par considérer qu’ils sont victimes d’un véritable racket tout azimut de la part de l’Exécutif, François Hollande en tête… ce qui contribue largement à sa chute de popularité http://actualite.portail.free.fr/france/11-11-2013/hollande-et-ayrault-battent-leur-record-d39impopulariteacute-selon-deux-sondages/. Et je passe sur ces déclarations ni très gentilles, ni très agréables qui se multiplient à son égard. C’est à un stade ou j’attends, avec l’ironie qui ne m’a jamais quitté, qu’un humoriste entreprenne d’imiter Sénèque (lequel n'était pas spécialement un rigolo :D) et nous livre LApocoloquintose (3) non de Claude, mais de François ;) !

Vous savez quoi ?

Je crois que, finalement, je vais remplir cette fameuse déclaration CERFA 11916 sans attendre la réponse ministérielle ;) !!

N.B. Aucune allusion dans ces propos à PayLib supposé être le Paypal français ? Si : voilà, elle est faite !

Vous pouvez éventuellement compléter avec ce commentaire de ma part : chacun est libre d'être ou non anti-Paypal (à mon avis, les 'anti' n'ont pas tous les torts), mais il n'en demeure pas moins qu'il n’est pas sérieux de tenter la moindre comparaison entre les services proposés par eBay / Paypal (outre la supposée assurance de non piratage, se trouvent les garanties accordées tant aux acheteurs qu'aux vendeurs) avec ceux offerts par PayLib ; et, si le cœur vous en dit, vous pouvez jeter un œil par exemple sur http://www.rue89.com/2013/09/18/paylib-contre-paypal-syndrome-riposte-francaise-peu-foireuse-245820

Si un juriste compétent passait par ce blog et constatait que je me suis lamentablement planté dans ma tentative de synthèse de la situation, il serait gentil de sa part d’apporter toute correction qu’il jugerait utile.

Merci d’avance :D.

__________

(1) Non, non : en partant à la retraite, je n’ai pas posé ma tenue de prof pour endosser celle d’agent du fisc ! La réalité est que j’ai eu deux copains (j’utilise le passé non parce qu’il y a eu entre nous de sordides brouilles qui nous ont séparé, mais parce que la vie professionnelle fait que l’on est parfois nommé loin de ses amis) qui travaillaient aux Impôts ; ils m’ont rapporté, en conservant bien sûr l’anonymat total des héros, des affaires à mourir de rire : il y a des limites dans la manière de prendre les gens pour des … (nouvelle censure) ! La seule personne de mon entourage qui ne m’ait jamais autant fait rire avec ses anecdotes aussi savoureuses que pittoresques était un membre du clergé juge près d’un Tribunal Ecclésiastique d’annulation de mariage : sans commentaire !

(2) hé / eh / et... oui ; encore un piège orthographique ! Pour les curieux, me parait assez pertinent le topo présenté sur http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?id=3498

(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Apocoloquintose ; http://bcs.fltr.ucl.ac.be/Apo/apoco1.html

 

----------------------------------------------------------

 

La réponse est tombée...

Elle est ici : http://le-bosse-fort.over-blog.com/2013/12/d%C3%A9clarer-ou-non-son-compte-paypal-aux-imp%C3%B4ts-2.html

Repost 0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 07:05
C’est donc fait : le canard, qui est un noble oiseau migrateur (enfin… pour le canard sauvage, et j’en suis un :), a migré de l’ancien au nouvel Overblog ce qui, ouh lalalalala ! a provoqué en moi stress et sueur http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-possible-disparition-du-canard-120789498.html (encore merci, Miss Anne d’Autriche).
Je l’ai fait car j’avais le sentiment que mon PC qui, habituellement, est assez nerveux se mettait à ramer lamentablement dès que je me promenais sur mon blog. Impression de Canard à la retraite et aux neurones raplapla ou réalité ? Je ne sais trop.
Quoi qu’il en soit, cette migration a provoqué quelques modifications, notamment celle qui fait que mes textes sont désormais truffés de’ J’ et de ‘L’.
C’est qu’avant de mettre mes billets sur Overblog, je les saisis sous Word et, comme beaucoup d’entre vous le savent : ) = smiley qui sourit et : ( = smiley triste (1).
Lorsqu’un logiciel n’applique pas cette combinaison, et c’est désormais le cas sur le nouvel Overblog, le plus souvent :
                    :-) devient J et :-( devient L
Cela est assez évident, me semble-t-il, mais comme il y a quelque temps déjà, j’avais saisi un billet sous Word, que je l’avais transporté sur ce blog et que j’avais alors changé la police de caractères, un visiteur m’avais demandé –preuve que ce n’est pas évident pour tout le monde- pourquoi mon texte comportait des ‘J’ et des ‘L’, ce que je n’avais pas vu en mettant le post en ligne. Déjà, sous l’ancien Overblog, changer les polices provoquait la même mutation.
Comme je n’ai nulle intention de reprendre un à un les textes de ce blog, les ‘L’ et les ‘J’ resteront là où ils sont… et tant pis si ceux qui ne me connaissent pas prennent au premier degré toutes les âneries que je peux écrire. C’est Q-Q un smiley, mais cela permet de faire comprendre que l’on plaisante. Or, comme des élèves, je l’ai dit ailleurs je crois, avaient un jour calculé –notez en passant leur activité en cours !!!- que sur 90mn de cours magistral (il est des thèmes où il est difficile de faire autrement… et puis, finalement, le cours magistral, ce n’est pas si désagréable que cela tant pour l’auditoire que pour celui kicoz) je lançais en moyenne une ânerie toutes les 2mn30, il risque d’y avoir un décalage entre le lecteur de passage et moi…
Ouaip !... Je pense que je vais être obligé d’utiliser « :) » et « :( »
... Et pouvez-vous me dire pourquoi le nouvel Overblog ne respecte pas les interlignes et, plus généralement, la mise en page d'un texte saisi sous Word !? C'est casse-pieds, ça ! Je suis obligé de passer par le paramétrage 'formaté'... C'est quoi ce souk ? Il va falloir que j'aille explorer ; peut-être faut-il que je repasse mon permis d'Overblo/agueur...(lourd ? Oui, je sais)
(1) Je ne peux plus les reproduire puisque, c’est justement là le problème, le nouvel Overblog les refuse !
Repost 0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 04:01

 

'Ma webmaster' ayant changé de FAI... sans penser à mettre à jour son adresse électronique sur Overblog, il est possible que le Canard disparaisse.

 

Je viens en effet de faire différentes mises à jour sur le site, et Overblog m'informe que je vais recevoir une courriel de confirmation... à l'adresse qui n'existe plus depuis des mois, voire des années, je ne sais plus.

 

Si ce courriel contient la moindre confirmation à activer, c'en sera fait du Canard.

 

Ma foi !? 

 

Au cas où je disparaitrais dans les abysses insondables de la Toile,   larme.gif

 

bizs à toutes et à tous ; 

 

A+ ou à... jamais...

 

coincoin3.gif

Mardi 29 octobre

 

Hello ! Coucou !... Le Canard est de retour !!

 

J'avais tout faux où, plutôt, j'avais mal compris... sans doute par ce que je 'l' 'avais écoutée ou lue (je ne sais plus si l'info avait circulé par oral ou via un courriel) distraitement, la poooôôvre ?

 

De qui je parle ? De 'ma webmaster' ou de 'ma WebMiss', as you like :-), pardi !

 

Enfin bref, elle a pu rétablir la connexion avec ce blog...

...A noter pour les anxieux qu'il aura fallu de samedi 26 à aujourd'hui, mardi 29 octobre, pour que la migration se fasse entre l'ancien et le nouvel Overblog.

 

Bizouxs, Anne, merci !

 

Puisque j'évoque ma Webmiss, une page de pub : pour tout besoin en traduction et/ou en création de sites web, faites-moi signe. Je vous mettrai en relation avec elle ; la traduction en de nombreuses langues et les sites web, c'est son truc, au niveau professionnel, bien sûr.

 

S@lut à tous.

 

Repost 0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 08:50

Ce billet est la suite de http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-numeriser-des-diapositives-foire-aux-questions-119745418.html et, bien sûr, de http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-numeriser-des-diapositives-1-119520237.html  

 

6. Précisément, combien faut-il de temps pour scanner une dia avec un ProScan 7200 ?

 

J’ai déjà indiqué que cette durée était de l’ordre de 1mn et avais observé qu’elle était TRES variable selon les performances du logiciel et, plus encore, des paramétrages qui lui ont été indiqués http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-numeriser-des-diapositives-4-119521732.html   § II.B-1

 

Je scanne avec le soft VueScan en 3600 dpi, le paramétrage que j’utilise le plus habituellement est ‘numériser à partir de l’aperçu’ (c’est le plus rapide pour une qualité standard) et donc 1 balayage (ou une ‘passe’ J, voir http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-numeriser-des-diapositives-5-et-dernier-119521819.html  , § II.B-2.α, dans quelques-uns des paramétrages que j’ai particulièrement appréciés dans VueScan).

Je viens de mesurer, chrono en main (que ne ferais-je pas pour vous J !) : 1.15mn, en comptant les quelques secondes que met le scanne pour venir se placer en position repos-cool-je ne bouge plus, attente nécessaire pour que l’opérateur puisse passer à l’étape suivante.

 

Il faut alors donner un nom à la dia digitalisée, indiquer le dossier de destination et l’enregistrer.

 

La durée de cet enregistrement est pour moi (toutes mes dias, je le rappelle, sont scannées aux formats ‘tif’ et ‘jpg’… parfois en ‘raw’ ; c’est légèrement plus rapide en un seul format) de l’ordre de 45 sec.

 

Bref : disons qu’il s’écoule globalement 2mn entre le moment où le scanner est lancé et celui où la dia numérisée est dans le dossier de votre choix.

 

Il reste à présent le temps éventuellement nécessaire à l’affinage du fromage… pardon pour le lapsus, j’ai comme un p’tit trou dans l’estomac J… à l’affinage de l’image obtenue et, côté durée de traitement, là, tout devient possible J ; mais ce n’est plus véritablement du temps de digitalisation.

 

Cela dit, ne comptez pas trop numériser 30 dias/heure.

Personnellement, lorsque j’ai passé une boîte de 36 vues dans la journée, voire un panier de 50, je suis très content de moi.

Vrai que, peut-être, je me contente de peu depuis que j’abuse de ma retraite pour refuser les contraintes J ! Mes temps de poses sont nombreux et variés.

 

 

6. Faut-il systématiquement utiliser de l’air comprimé avant de scanner une diapositive afin d’en chasser les poussières ?

 

C’est ce qui est indiqué –avec raison car c’est logique, du moins en théorie- dans tout bon manuel élémentaire de digitalisation, et si vos diapositives sont répugnantes, la réponse est évidente : oui… Peut-être même vous faudra-t-il les laver. Je crois l’avoir dit ailleurs, j’ai dû le faire pour une boîte de dias que, pressé par d’autres activités, j’avais posé pendant des années sans avoir mis de couvercle (mieux ! j’avais utilisé le couvercle en guise de boîte ! -voir ci-dessous-) dans un coin-coin J oublié de ma bibliothèque dont l’essentiel est constitué de rayonnages, sans porte… Et pas le moindre chiffon à poussière n’était passé pas là L… Et 3 tonnes de poussières accumulées ! L

 

Et que fait-on dans ces cas là ?

 

1.      Commencer par éclater de rire et se traiter de sagouin, de négligeant, de dégoutant, de paresseux  (… vous pouvez en ajouter) face à ce spectacle aussi lamentable que honteux. Il est possible de le mémoriser par une photo-gag…

 

wP6303555b-Net.jpg

 

2.      Traiter l’objet de votre colère / amusement comme une salade que l’on nettoie feuille par feuille. En principe, frotter délicatement avec des doigts propres un film argentique, et donc une dia, lorsqu’il est dans / sous l’eau ne raye pas la gélatine. Et comme personne ne vous croira, pensez de faire une photo témoin si vous voulez conter l’anecdote ! J

 

wP6303557a-NET.jpg

 

3.      Ne pas faire cuire, mais faire sécher les dias que vous aurez installées dans un panier de diapos (en plastique, bien sûr) que vous aurez au préalable mis en marinade J dans une eau déminéralisée. C’est la scène finale que vous pouvez également photographier pour immortaliser votre bêtise J et montrer aux individus sans le moindre soupçon d’humour que vous savez redevenir sérieux et que vous possédez un esprit pratique. Peut-être alors, à la différence de certains, au lieu d’être MDR et autres PTR XXXXXL face à tout cela, pourrez-vous vérifier que, dans votre évier, ne traîne pas du côté de la bonde des vestiges de la salade verte et des tomates et, un peu plus loin, les ustensiles qui vous ont servi à préparer les crudités en question pendant que trempaient vos dias ; cela fait sans doute plus sérieux et moins négligé…

 

wP6303560b-NET-copie-2.jpg

 

… Qu’est ce que l’on a comme temps pour faire des c*#~& lorsque l’on est à la retraite !

 

Pourquoi n’y ai-je pas été toute ma vie ? Ce que je me serais marré !!! J J

 

Bref : des dias crades de chez Crades se nettoient à l’eau et j’espère qui si vous en avez qui sont au même stade qu’étaient les miennes, vous aurez comme moi la chance qu’elles se trouvent dans des montures en plastique, et non en carton… (si c’est du carton, le plus astucieux est peut-être de récupérer des cadres en plastique pour les y placer).

 

Et revenons à nos moutons-dias (revenir à nos moutons : encore une expression dont j’ignore l’origine… Une explication est proposée ici http://www.linternaute.com/expression/langue-francaise/844/revenons-en-a-nos-moutons/ ; même version sur http://www.expressio.fr/expressions/revenons-a-nos-moutons.php et j’avoue n’avoir jamais lu La Farce du (ou de) Maître Pathelin… ‘de’, semble-t-il, http://www.amazon.fr/Farce-Ma%C3%AEtre-Pathelin-num%C3%A9ro-int%C3%A9gral/dp/2011679575)

 

A cette unique mais spectaculaire exception près, mes dias sont propres (si-si, j’vous jure ! cf. question 1 http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-numeriser-des-diapositives-foire-aux-questions-119745418.html). J’ai néanmoins utilisé de l’air en spray avec rigueur et méthode, en bon garçon discipliné qui a bien retenu les leçons du manuel élémentaire dont il vient d’être question.

C’est en tout cas ce que j’ai fait… au début, car un jour…

-  version politiquement correcte : j’ai oublié…

- version non politiquement correcte mais plus conforme à la réalité : cette manœuvre répétitive a commencé à me casser les pieds au superlatif, et je m’en suis abstenu, juste pour voir...

 … et je me suis aperçu que cet ‘oubli’ n’avait rien de catastrophique puisque je ne voyais aucune différence sur les images digitalisées (même en agrandissant au maximum) sans nettoyage à l’air comprimé.

C’était là une constatation bienvenue car, outre la lassitude de la répétition des gestes, ce genre de bombe coute une quinzaine d’Euros les 400ml, et qu’avec une bombe on traite ???... une petite centaine de dias, me semble-t-il, en évaluant à la louche d’après mes souvenirs (à vérifier).

 

Désormais, je mets en place mes dias dans le passe-vue du ProScan en visualisant en transparence chaque dia. Si je ne vois rien de particulier, –surtout ne le répétez pas, je vais me faire insulter de tout bord- je passe délicatement sur l’ensemble un tissu microfibre de très haute qualité (je n’y connais strictement rien, mais il est en tout cas réputé tel –voir plus loin-). Je vérifie le résultat en transparence et, également, en regardant hors de toute transparence les 2 côtés de la gélatine ; les poussières se distinguent très bien ainsi.

Si je ne vois toujours rien : je scanne.

 

Pause pour questions et précision diverses :

 

1.      Mon ‘chiffon’ ne raye-t-il pas les dias ? D’abord, ce n’est pas un chiffonus vulgarus mais un tissu réalisé dans une microfibre de haute qualité, et si je raye la gélatine, je n’en vois pas la moindre trace ni à l’œil nu, ni à la loupe… ni après la digitalisation (possible après tout que le système ICE répare d’éventuelles micro-rayures provoquées mon geste iconoclaste).

 

2.      En cas de besoin, je n’utilise plus une bombe, mais un mini aspirateur qui a pour particularité d’aspirer… et de souffler.

C’est un emprunt à long terme que j’ai fait à une amie qui avait acheté ce ‘zinzin’ sur un marché breton. Vous savez de ces ‘trucs’ que vendent avec doigté et astuce les bonimenteurs aux touristes désœuvrés par le soleil resplendissant… mais masqué par le légendaire crachin breton J. Non seulement il permet de nettoyer les dias en cas de besoin, mais il est sans égal pour chasser la poussière d’un clavier ou de la tour d’un PC.

 

3.     Je rappelle une fois encore que mes dias sont propres (si ! si ! si ! J) et, dans ce contexte, l’expérience naissante qui est mienne (hé ! j’ai dépassé les 1 000 dias scannées !) semble indiquer que si poussières il y a, c’est ou bien une ‘petite cochonnerie’ qui se baladait dans l’air et qui est venue se coller sur la gélatine histoire d’emm*#% son monde, soit une ‘accumulation’ (n’en ajoutons quand même pas trop !) qui s’est faite sur le film, contre le cache de la dia.

Dans le premier cas, il suffit le plus souvent de souffler avec la bouche (heu… pas de postillons, merci J), ou d’utiliser cet accessoire qu’a tout photographe discipliné, LE petit pinceau muni d’une poire pour envoyer un peu d’air (… gaffe au poil du pinceau qui reste sur la dia… comme sur un objectif, d’ailleurs L !).

Dans le deuxième, je vous engage à ne pas trop vous soucier de cette accumulation de poussières car, avant de scanner votre dia, il va falloir régler la zone que vous souhaitez digitaliser. Or, si vous ‘cadrer’ correctement, c’est-à-dire si vous délimitez l’espace à digitaliser sans que ne se voit le cache de la dia, vous éliminerez obligatoirement la zone poussiéreuse.

Cela dit, si vous avez beaucoup de dias dépendant du deuxième cas, je vous invite à faire attention : est-ce que cette poussière ne va pas finir par s’infiltrer dans le scanner lui-même ? Aucune idée et, pour être très franc, je vous laisse le soin de me le dire car, des dias de ce type, j’en ai eu une seule et unique et justement, en pensant au bon état de mon scanner, j’ai jugé bon de faire donner l’artillerie : et vlan !... un coup de l’aspirateur souffleur de la copine !

 

4.      Quelques précisions complémentaires sur mon super chiffon microfibresque.

Je doute qu’il raye les dias puisque cela doit bien faire à présent 5 ans que je l’utilise pour nettoyer mes objectifs en ayant assez du pinceau souffleur, ineffable accessoire du photographe que je viens d’évoquer, mais qui ne nettoie rien, ou si peu, traitement qui doit être suivi par un nettoyage avec des lingettes ad hoc si l’on souhaite une propreté de chez Monsieur Propre J. Désormais, je vérifie s’il y a une poussière dangereuse du style grain de sable (j’en ajoute une couche pour me faire comprendre), si besoin est j’ôte l’intrus en soufflant avec la bouche, le pinceau, voire l’aspirateur, puis j’utilise une microfibre. Or il n’y a pas la moindre rayure sur mes lentilles, ou plutôt, sur les filtres UV que je vise systématiquement sur tout objectif dès son achat. Car ce sont ces filtres que je nettoie ainsi (pas fou, quand même !) ; bien visés, ils assurent une étanchéité avec l’objectif et évite (sauf rares exceptions) toute impureté sur la lentille de l’objectif lui-même.

Et où trouver ces super microfibres ?

Absolument aucune idée !

Comme la ‘copine’ à l’aspirateur-souffleur, il m’est arrivé d’attendre, des jours durant, que se dissipe le légendaire crachin breton L afin que le soleil resplendisse J. Comme elle, j’ai donc zoné sur les marchés et je m’y étais fait un super pote qui vendait (au passé, car il a changé de profession) des produits pour nettoyer les automobiles. C’est lui qui, un jour, m’a appris qu’il existait différentes qualités de microfibres et qui m’en avait données une dizaine dite par lui comme étant de qualité supérieure. Dans ce lot, il y en a de deux types : les unes ont des bouclettes, comme celles que l’on voit sur n'importe quelle microfibre, mais le tissage est plus serré ; les autres n’ont presque pas de bouclettes et le tissage est encore plus serré.

Ma foi, si ces renseignement peuvent être utiles.

A la vérité, j’ignore si ces infos sont vraies ; mais pourquoi douterais-je de mon pote ? D'autant que je constate que, conformément à que qu’il m’avait dit, je ne raye rien, à la condition, bien évidemment, qu’il n’y ait pas sur le tissu ou l’objet à nettoyer une poussière dure ; pour illustrer cette situation, j’évoquais plus haut en m’amusant, un grain de sable.

 

Avant d’ouvrir cette pause pour réflexion et précisions diverses, j’en étais resté au cas où je ne voyais rien de particulier sur une diapo avant de la scanner…

 

Et si je vois… ?

Hé bien, vous vous en douter à présent, j’utilise l’aspirateur souffleur !

Le nom de cet appareil ?

Sur le carton d’emballage, il est simplement indiqué Turbo Génial 900 watts maxi ; aucune marque précise n’est indiquée. Il s’agit probablement de l’un de ces produits de basse qualité usiné à faible coût en Extrême-Orient. Je vois un aspirateur-souffleur sur la Toile qui lui ressemble étrangement et qui, si vous le souhaitez, vous coutera approximativement le prix de 2 sprays d’air sous pression http://www.commealatv.com/104-mini-aspirateur-souffleur-portable-3700421900107.html. Ce lien est un simple exemple ; je n’ai jamais utilisé cet appareil et ne touche aucune commission .

 

… Par contre, je vous préviens, ce genre d’engin fait autant de bruit qu’il souffle.

Or comme il souffle très, très fort, attention aux oreilles sensibles J… et serrez bien fort la monture de la diapo que vous nettoyez J. A défaut, diapo… Vole !

papillon4.gif

 

 

7. VueScan reconnait-il sans problème plusieurs scanners ? 

 

Me concernant, oui… et c’est un ‘oui’ catégorique.

 

Je mets sous tension ou mon scanner à plat Canon 9950F ou le ProScan 7200, je lance VueScan et il identifie sans problème aucun lequel des deux est connecté.

 

Utilisé pour de la reproduction de documents (lettres, papiers d’identité, etc.), la qualité est bien meilleure avec VueScan qu’avec les autres logiciels dont je dispose pour ce genre de duplication.

 

 

8. Question personnelle : est-ce que je conserve les dias scannées ou partent-elles à la benne ? 

 

Que voilà une bonne question pertinente et d’autant plus embarrassante que je me la suis bien sûr posée et qu’il m’a fallu des jours et des jours pour y répondre, puis me décider à passer aux actes ! J

 

Réponse : Non, je ne conserve pas les dias scannées et passe à la benne mes originaux… SAUF les quelques-unes auxquelles je tiens particulièrement ou bien parce qu’y est attaché un souvenir qui m’est très cher (bon ou mauvais, d’ailleurs), ou bien parce que l’image me semble partculièrement bien réussie et plus encore, me plaît.

 

J’ai donc à côté de mon scanner-diapos une / des boîte(s) du type de celle(s) qu’utilisaient les labos pour retourner les dias développées à leurs clients afin de conserver celles que je refuse de passer à la benne.

 

Je rappelle que j’ai scanné un peu plus de 1 000 dias.

 

Combien de boîtes ai-je devant moi ? 1 !...

 

Combien y a-t-il de dias à l’intérieur de la boîte ? 8 !...

 

J

 

Cela dit, c’est là ma réponse personnelle ; chacun fait comme il l’entend…

 

Ce qui est certain est qu’il faut que je me décide à acheter un disque dur afin de faire une copie de sauvegarde des dias scannées. En ce moment, je joue au rigolo sans cervelle : mes dias scannées sont sur un disque… point final. Si ce disque devait planter, je serais in ze KK : j'ai déjà plus de 1 000 dias sont passées à la benne ! 

 

 

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 06:52

Après avoir mis en ligne le billet ‘L’orthographe !… Aaaaah !’  http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-l-orthographe-aaaaaaah-117945447.html , j’ai entrepris non de relire, mais de feuilleter l’ouvrage de Jean Duché dont références à la note 2 du post précité.

A la vérité, j’avais oublié comment l’auteur avait clos ses aventures avec cette noble clocharde que fut, dans son imagination littéraire, Madame La Langue Française et je voulais me rafraichir la mémoire.

Mes yeux ont eu beaucoup de mal à croire le message sans aucun rapport avec ma quête que mes yeux ont envoyé à ma cervelle d’écervelé ! En 11 pages, Jean Duché, honorable membre de l’académie de Saintonge, lui qui sait être à l’occasion pédant et presque méprisant à l’égard de ceux qui se régalent avec fautes d’orthographe, fautes de français et autres fautes variées et avariées vis-à-vis de notre langue s’offre deux perles dans le registre pléonasme : au jour d’aujourd’hui (p. 252 http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/questions-de-langue#15_strong-em-au-jour-d-aujourd-hui-em-strong ; http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-au-jour-d-aujourd-hui-aie-pitie-pour-mes-oreilles-75678190.html) et voire même (p. 263 in fine ; voir toutefois les observations judicieuses concernant notamment les Immortels http://rouleaum.wordpress.com/2010/10/20/voire-meme/ )... Non : je n'ai pas relu l'intégralité du livre pour voir s'il y avait d'autres perles éventuelles (... serais-je d'ailleurs apte à les identifier ?). J'ai d'autres chats à fouetter (pauvres minets !! Sur l'origine de cette horrible expression  http://www.expressio.fr/expressions/avoir-d-autres-chats-a-fouetter.phpMeunoume-copie-1.gif

Oh ! Je ne fais pas ces constatations avec méchanceté mais plutôt, c’est plus dans mon registre, avec la malicieuse ironie de celui qui constate que des erreurs, nous en faisons tous, ou presque… et que je me demande combien de francophones peuvent aujourd’hui déclarer avec véracité qu’ils n’en font jamais.

Et puis ‘certaines fautes’ ne sont-elles pas la manifestation de l’évolution naturelle et légitime de notre langue. C’est là un lieu commun : si ses règles étaient fixées à jamais, elle serait une langue morte à l’exemple du latin et du grec. Ce serait alors une curiosité amusante de tenter de déterminer au moins approximativement quelles sont les fautes qui préfigurent une évolution et là, je gage que les verbes voir et s’asseoir (oui, oui, j'y reviens encore, car la conjugaison qui va suivre me fait mal aux oreilles ) vont devenir voyer et s’assoiyer ou, à défaut, que la 3ème personne tant du singulier que du pluriel deviendront à titre principal ou à celui de variante il(s)/elle(s) voiye(nt), il(s)/ell(s) s’assoye(nt) ; cela fait sans doute mal aux oreilles (en tout cas aux miennes), mais à en juger par l’utilisation de plus en plus répandue de ces formules –y compris en salle des profs et sur les chaînes TV-  l’évolution peut paraître inévitable.

L’exemple est intéressant car la tendance est de considérer que l’évolution linguistique se fait dans le sens de la simplification… mais laquelle ? Peut-on considérer que 'il voiye' (ou il voille) est plus simple que 'il voit' ? Il me semble assez évident que non, et si simplification il y a elle procède de la paresse naturelle qui conduit probablement à une confusion entre voir, s’asseoir d’une part et je-ne-sais-trop-quoi (altération du participe passé de envoyer ??...) d’autre part.

Petite angoisse J de dernière minute : l’auxiliaire avoir va-t-il se transformer en il avoiye J

 

Repost 0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 16:41

 

Vous insistiez pour connaître mon opinion…

Comme il est possible que si la France participe à un conflit il soit interdit aux enseignants (et ex-enseignants ?) d’exprimer un avis auprès de leurs (ex)étudiants (c’est ce que nous avions connu avec la guerre du Golfe) je préfère vous la livrer aujourd’hui, 9 septembre 2013 vers 18h45 ; elle est bien évidemment susceptible d’évoluer selon les informations… que l’on voudra bien nous donner.

A+ et bonne rentrée (je passerai à la cafeteria lundi ou mardi prochain vers 10h30 / 11h ; j’ai mes dernières copies à rendre J http://le-bosse-fort.over-blog.com/article-les-vacances-des-profs--2--for-ever-119943991.html ).

 _________

 

Civils innocents ou combattants peut-être moins innocents, l’usage de gaz en Syrie, semble-t-il par les troupes de Bachar el-Assad, est un acte horrible et inadmissible.

Outre le non respect des traités internationaux, c’est d’autant plus insupportable que c’est l’évocation du gaz moutarde de la Grande Guerre ; pire encore, oui c’est possible bien que ce ne soit pas exactement le même contexte mais la mémoire ne peut s’empêcher de faire un parallèle, c’est le souvenir du zyklon de la solution finale.

A propos de la Shoah et du régime nazi, il aurait peut-être été opportun, surtout en cette période troublée, que des politiques s’insurgent contre cette bague ayant appartenu à Hitler qui va être vendue aux enchères, avec de surcroît une mise à prix qui n’est pas une plaisanterie http://www.lepoint.fr/monde/la-bague-d-adolf-hitler-est-mise-aux-encheres-07-09-2013-1721990_24.php ; http://www.alexautographs.com/.

Il y a là tout ce qu’il faut pour que des néo-nazis poursuivent leur collection de reliques.

Si cette bague a une place, c’est ou dans un musée, ou peut-être mieux encore dans un four pour la fondre et la détruire à jamais, mais à mon sens en aucun cas elle n’a sa place dans une collection privée.

 

Une fois n’est pas coutume, je vais emprunter à Nicolas Sarkozy certains de ses propos sans toutefois mettre de guillemets car je modifie légèrement sa phrase : la méthode Hollande c’est les bras ballants, un mélange d’emballement et d’absence de travail en amont http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/ce-que-pense-nicolas-sarkozy-de-la-situation-en-syrie_405145.html#xtor=AL-54

Les bras ballants ? Nous les voyons presque tous les jours lorsqu’il déambule sur les écrans TV, et nous l’avons goûté dans cette attitude pour le moins discutable lors du G20, alors qu’il était dans l’ombre du Grand Frère américain …

L’emballement ? Cela correspond à sa réaction spontanée, quasi viscérale lorsque s’est répandue l’information selon laquelle Bachar el-Assad aurait utilisé du gaz sarin le 21 août (ce n’était d’ailleurs pas, semble-t-il, la première fois).  Ce type de réactions est tout à fait compréhensible et admissible de la part d’un citoyen anonyme, mais l’est-elle de la part du Responsable politique de l’une des grandes puissances mondiales (… ou ce qu’il en reste), la France en l’occurrence ? La décision de frapper un pays ne doit-elle pas être murement réfléchie avant que d’être rendue publique ?

L’absence de travail en amont ? Il suffit de constater comment, après avoir déclaré qu’il fallait ‘punir’ (quel mot ridicule, on se croirait à l’école maternelle)  Bachar el-Assad, il tente de convaincre par un travail en aval pour faire admettre aux Français, politiques et simples citoyens,  ainsi qu’aux dirigeants des pays européens qu’il a raison d’avoir lancé à la face du monde qu’il fallait répondre par des frappes à Bacha el-Assad. Et comme Barak Obama semble douter de l’efficacité de son allié, il a envoyé John Kerry en tournée dans les capitales européennes http://www.atlantico.fr/pepites/syrie-john-kerry-en-europe-pour-tenter-convaincre-interet-intervention-militaire-835491.html .

 

  Et voici que désormais nous avons les VRP d’une coalition boiteuse contre Bachar el-Assad, situation déplorable puisque l’on y constate comment un problème grave prend une tournure ridicule en mettant au devant de la scène des cow-boys justiciers qui cherchent des ‘copains’ avant de se mettre en route pour leur expédition punitive.

 

Et ces frappes ; sur quelles cibles dont on sait qu’elles seraient au moins 50 http://www.lepoint.fr/monde/syrie-le-vrai-but-de-l-intervention-militaire-09-09-2013-1722483_24.php ?

Détruire un palais du dictateur ? Allons, soyons sérieux… quelle importance pour Bachar el-Assad ?

Alors que frapper… chirurgicalement ? Des stocks d’armes ? Des casernes ?...

Les va-t-en guerre sont-ils capables d’assurer qu’il n’y aura pas, selon l’expression consacrée et hypocritement, sordidement pudique, des dégâts collatéraux touchant les populations civiles (en souhaitant que, de surcroît, que personne n’ait l’idée de copier Sadam Hussein et ses boucliers humains) ?

S’il y en a, en voulant faire justice, ne ferons-nous pas de nouvelles victimes. Outre l’horreur de ces morts inutiles les dégâts collatéraux auront irrémédiablement pour effet de voir, une  nouvelle fois, des réactions accusant les Occidentaux de vouloir massacrer des populations musulmanes… comme au temps des croisades, un leitmotiv très en vogue depuis quelques temps en Orient.

 

Toute la région est d’une très grande complexité ethnique et confessionnelle et donc d’une très grande fragilité. Ceux qui n’ont pas cette réalité présente à l’esprit pourront  se plonger dans cet article qui contient de surcroît une carte éloquente http://www.atlantico.fr/decryptage/aveugles-trois-autres-conflits-qui-dechirent-aussi-syrie-et-que-france-et-etats-unis-refusent-voir-fabrice-balanche-abou-diab-kh-832814.html. Pour des commentaires complémentaires voir par exemple : http://www.atlantico.fr/decryptage/intervenir-en-syrie-et-ailleurs-ces-autres-conflits-meurtriers-dont-occident-se-preoccupe-peu-beatrice-giblin-834077.html ; http://www.atlantico.fr/users/khattar-abou-diab-et-fabrice-balanche ; http://www.atlantico.fr/search/apachesolr_search/fabrice%20balanche

 

… Ce n’est peut-être pas sans raison que de nombreux pays acceptent de signer une déclaration protestant contre l’attitude de Bachar el-Assad, mais qu’ils refusent obstinément de s’engager dans une action militaire…

 

… Ce n’est peut-être pas sans raison que le Pape demande qu’aucune action militaire ne soit entreprise sur la Syrie et appelle au jeune et à la prière pour "que s'élève fortement sur toute la terre le cri de la paix!", http://actualite.portail.free.fr/monde/07-09-2013/syrie-le-pape-lance-une-journee-de-jeune-et-de-priere-contre-une-intervention-armee/.

Cela revient à dire que pour le Vatican, la paix est d’oublier l’usage du gaz sarin et ses victimes.

Mieux peut-être : le Pape écrit à Poutine pour qu’il tente de calmer le jeu http://www.atlantico.fr/pepites/g20-pape-ecrit-poutine-pour-encourager-solution-pacifique-en-syrie-834783.html. 

 

N’y a-t-il pas dans ces positions l’indice éloquent d’un malaise, d’un danger sérieux, bien réel ?

C’est que dans la confusion provoquée par les frappes, je ne vois pas comment il est possible d’exclure que les différentes ethnies entreprennent de s’égorger les unes les autres, situation dramatique qui a d’ailleurs commencé depuis des semaines, des mois. 

 

C’est pourtant l’engagement de François Hollande qui a de nouveau rappelé qu'une intervention contre Damas serait "pour punir le régime" et "en aucune façon pour porter (le) conflit au-delà" de la Syrie http://actualite.portail.free.fr/monde/07-09-2013/syrie-francois-hollande-s-adressera-aux-francais-en-fin-de-semaine-prochaine/   ; qu’ "il y aura pas de solution militaire en Syrie, il y aura une action militaire, y aura une pression militaire conduisant à une solution politique" http://actualite.portail.free.fr/france/07-09-2013/video-hollande-maintenant-l-union-europeenne-s-est-rassemblee-sur-le-dossier-syrien/ 

 

Est-il certain de pouvoir être maître de ce programme ?

Comment peut-il affirmer que le conflit ne débordera pas la Syrie ?

 

 S’il fait allusion à la Russie, il semble établi qu’en cas de frappes, Vladimir Poutine en restera à des fournitures d’armes et à des aides économiques et humanitaires  http://french.ruvr.ru/news/2013_09_06/Poutine-la-Russie-va-aider-la-Syrie-en-cas-de-frappes-militaires-0974/ ; http://french.news.cn/monde/2013-09/07/c_132699087.htm ;

 

S’il fait allusion à la Chine, il semble qu’elle se contentera d’observer http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/273546-la-chine-envoie-des-navires-de-guerre-en-syrie

 

S’il fait allusion à l’Iran, il est toujours possible de supposer que François Hollande soit en possession d’informations que nous, populus vulgus, n’avons pas. Mais l’intention d’intervenir de la part des Iraniens a été clairement affirmée http://www.slate.fr/monde/77018/missiles-iraniens-israel-represailles-syrie, http://actualite.portail.free.fr/monde/08-09-2013/une-attaque-de-damas-mettrait-le-feu-a-la-region-dit-teheran/, même si les autorités de Téhéran ont eu un geste amical envers les Israéliens http://actualite.portail.free.fr/monde/07-09-2013/l-iran-donne-des-gages-a-israel-sur-twitter-vers-un-changement-de-politique-etrangere-vis-a-vis-de-l-occident/

 

Tout  risque d’un embrassement sérieux avec des puissances militaires importantes n’est donc pas exclu.

 

Et puis, concernant les pays limitrophes ou voisins, particulièrement le Liban, l’Irak, voire la Turquie, même si elle fait partie de la coalition, ou encore d’Israël, c’est un tout autre débat qui, lorsque l’on y réfléchit un tantinet, peut faire froid dans le dos.

 

De toute manière on sait au moins depuis les échecs de Napoléon en Espagne puis en Russie, échecs renouvelés plus récemment au Viêt-Nam puis en Irak et en Afghanistan, que les plus puissantes armées du monde ne peuvent venir à bout de guérilléros fanatisés par la politique ou la religion.

 

De plus, serait-il possible d’avoir des explications claires et précises sur cette idée de pression militaire conduisant à une solution politique ? La langue de bois diplomatique est parfois éprouvante pour l’équilibre nerveux tant le citoyen a le sentiment d’être pris pour un crétin.

Si j’ai bien suivi l’idée émise l’autre jour sur une chaîne TV par de fins penseurs, l’idée serait d’arriver à faire fléchir Bachar el-Assad pour mettre en place une ‘partition’ de la Syrie, chaque ethnie ayant alors son propre territoire nationale, et dans cette optique, Bachar el-Assad pourrait rester le maître d’une zone alaouite…

Bien franchement ? Il me semble que l’on peut toujours rêver à des solutions, les fesses bien callées dans un confortable fauteuil face à des caméras de TV occidentales.

Et puis… Et puis… finalement Bachar el-Assad, est-il ou non un méchant ? Si c’est un méchant il faut le poursuivre devant le Tribunal de La Haye pour crime contre l’humanité, si c’est un demi-méchant proche d’un gentil puisque l’on envisage, sans rire, qu’il pourrait rester à présider un Etat, est-il bien nécessaire de lui envoyer quelques Tomawaks en guise de rappel sur la fameuse ligne rouge à ne pas dépasser ?

 

A propos de méchants et de gentils, je reconnais que je suis totalement dépassé.

 

Jusqu’à plus ample informé, pour l’Occident libéral, les méchants sont les islamistes fondamentalistes et  fanatiques (pléonasme/s ?) gravitant autour d’Al-Qaïda, lesquels sont venus grossirent les rangs des révoltés plus ou moins démocrates qui, à l’origine, ont contesté la dictature de Bachar el-Assad. Ces démocrates n’ayant pas pu ou voulu faire le ménage dans leurs rangs, le dictateur est désormais en lutte contre des méchants fanatiques sans se soucier des démocrates tant et si bien que le méchant devient un peu gentil en détruisant les méchants ; non ?

 

Si Bachar el-Assad devait être renversé par les révoltés, il est des plus probables que la Syrie deviendrait un état islamique basé sur la Charia… et, ici comme ailleurs, on verrait une dictature pseudo-laïque –en tant qu’alaouite, Bachar el-Assad est un musulman modéré- remplacée par une dictature religieuse basée sur la Charia.

 

C’est en réalisant que leur pays prenait cette direction que les Egyptiens se sont révoltés contre Mohamed Morsi  et les Frères Musulmans et, ici encore, je n’ai jamais très bien compris pourquoi l’Occident –simple hypocrisie diplomatique ?- s’est élevé contre le coup d’état (oups ! j’ai oublié qu’il ne fallait pas utiliser cette désignation !) du Général Abdelfatah Khalil al-Sisi en réclamant le retour du Président Mohamed Morsi ; le respect des principes d’une élection par le peuple à bon dos, surtout quand le peuple en question se révolte massivement (et majoritairement ?).

Et les révoltés, méchants ou non, ne plaisantent pas. Je sais que désormais l’internet est un moyen de propagande en tout genre, mais la vidéo montrant l’exécution de 7 soldats de Bachar el-Assad ne semble pas truquée http://actualite.portail.free.fr/monde/07-09-2013/video-les-images-qui-embarrassent-obama/ ; http://www.nytimes.com/video/2013/09/04/multimedia/100000002421361/closer-look.html?ref=middleeast

Et cette vidéo, qui n’est d’ailleurs pas nouvelle puisqu’elle date de 2012, n’est malheureusement pas le seul témoignage des exactions en tout genre perpétrées par les insurgés contre Bachar el-Assad.

Ce qui se passe depuis près de 2 ans en Syrie est une horreur.

Dans un tel contexte, est tout à fait envisageable  l’explication proposée par Vladimir Poutine selon laquelle ce seraient les insurgés eux-mêmes, et alors selon toute vraisemblance des fanatiques islamistes, qui auraient utilisé du gaz sarin pour massacrer des civils afin de se jouer des Occidentaux :  toucher leur sensibilité et les contraindre au nom de droits fondamentaux qu’ils ne respectent eux-mêmes en aucun cas à passer à une action militaire contre Bachar el-Assad ; l’histoire connait quelques exemples de ce genre d’épouvantable stratagème http://french.ruvr.ru/news/2013_09_06/Poutine-lutilisation-darmes-chimiques-en-Syrie-une-provocation-des-rebelles-7655/  Resterait à savoir comment ils auraient procédé, puisqu’il se répète à loisir qu’il y a besoin d’un armement spécial pour utiliser de tels gaz... Pourtant, en 14-18, les belligérants ne disposaient pas d’un équipement particulièrement sophistiqué[1].

N’oublions pas non plus que l’accusé a toujours nié farouchement être responsable de l’usage d’armes chimiques et que, dans ses propos, il y a au moins un argument qui mérite attention : il n’y a pas de preuve… "dans la zone où on dit que le gouvernement a utilisé des armes chimiques, nous n'avons que des vidéos, des photos et des allégations. Nous n'y étions pas.’’ http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-al-assad-nie-etre-a-l-origine-de-l-attaque-chimique-et-menace-les-etats-unis-de-s-attendre-a-tout_407353.html#xtor=AL-54

 

Bref, persuadé que nous avons plus à perdre qu’à gagner en jouant les justiciers en Syrie, je m’inscris au nombre des bombardosceptique[2] convaincus. Et si vous pensez que je me déculotte, je vous répondrai que, parfois, grogner pour manifester son mécontentement puis ne pas aller plus loin, c’est-à-dire se déculotter selon certains, est une preuve d’intelligence. Et je ne me sens pas isolé dans cette position tant sur le plan national qu’international. Pendant que Laurent Fabius se félicite de l’accord a minima obtenu à Vilnius http://actualite.portail.free.fr/france/08-09-2013/video-intervention-en-syrie-fabius-se-feacutelicite-du-quotsoutienquot-des-europeacuteens/ la majorité des Français désapprouve  http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-68-des-francais-contre-l-engagement-militaire-de-la-france_1279357.html , plus d’un politique suivant cette position, le dernier en date étant à ma connaissance François Fillon http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/syrie-pour-fillon-punir-le-regime-syrien-n-a-pas-beaucoup-de-sens_406491.html#xtor=AL-54  , sans oublier la langue de bois de Ségolène Royale qui,  au final, espère qu’une simple menace de frappes calmera Bachar el-Assad  http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-syrie-francois-hollande-a-fait-le-bon-choix-selon-segolene-royal_406619.html .

 

Et puis voilà qu’avec plusieurs jours de retard dans le débat,  les Allemands nous sortent d’un de leurs navires espions que « de hauts gradés de l'armée syrienne "réclament régulièrement depuis environ quatre mois des attaques chimiques au palais présidentiel à Damas" mais "ces demandes ont été toujours refusées" » http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/syrie-assad-n-aurait-pas-ordonne-l-attaque-chimique-du-21-aout_406701.html#xtor=AL-54 .

Réalité ou manœuvre de l’exécutif germanique qui, à la réflexion, regrette d’avoir finalement adhérer à l’exigence d’une  «réponse internationale forte»… tout en excluant les frappes http://www.rfi.fr/moyen-orient/20130908-intervention-syrie-presse-allemande-critique-volte-face-angela-merkel ; http://actualite.portail.free.fr/monde/08-09-2013/syrie-nouvelles-revelations-sur-les-attaques-chimiques/ ?

En fin de compte, soyons sans langue de bois : beaucoup de pays, y compris l’Occident, ont  tout intérêt à ce que Bachar el-Assad reste au pouvoir… et ce ne serait pas la première fois que les démocraties occidentales soutiendraient, tout en affichant le sourire de l’ange de la pureté, un dictateur  http://www.atlantico.fr/decryptage/bachar-el-assad-coup-arret-printemps-arabe-syrie-156667.html.

On finit pas souhaiter que le Congrès U.S. bloque les velléités belliqueuses de Barak Obama, ce qui demeure une possibilité http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-syrie-obama-peine-a-convaincre-le-congres_406993.html. Cette solution aurait le mérite de mettre fin à celles de François Hollande qui, dans l’affaire syrienne, cherche sans doute à exprimer son indignation, mais peut-être également à redorer son blason assez mal mené depuis plusieurs mois http://www.atlantico.fr/decryptage/comment-francois-hollande-reussi-susciter-autant-irritation-chez-francais-que-nicolas-sarkozy-maxime-tandonnet-836830.html ; l’intervention au Mali lui avait sur ce plan assez bien réussi.

L’ennui est que le contexte malien n’est pas celui de la Syrie.

Barak Obama, lui, semble confiant puisqu’il continue à préparer des frappes sur la Syrie http://www.lepoint.fr/monde/syrie-le-vrai-but-de-l-intervention-militaire-09-09-2013-1722483_24.php.

Si cette guerre-punition (!! outre le terme a mon sens déplacé, je le répète, il aurait peut-être été élémentaire d’apporter la preuve que Bachar el-Assad est bien LE responsable...) a lieu, j’espère que politiques et hiérarchie militaire donneront l’ordre aux soldates qui procéderont aux mises à feu de le faire au cri de Allah Akbar !

Oh ! Bien sûr, pas le Allah Akbar du début de l’adhan simple témoignage de foi qui fait vibrer le visiteur de l’Orient (écouter par ex. http://www.youtube.com/watch?v=WTmUum8PPms), mais celui fanatisé des islamistes que l’ont voit régulièrement dans les reportages (celui de Enquête exclusive du 8 septembre était assez éloquent – Replay : http://www.m6replay.fr/#/enquete-exclusive/11312652-chef-de-guerre-djihadiste-homme-d-affaires-des-francais-au-c-ur-de-la-guerre-syrienne). Car tout dictateur qu’il soit Bachar el-Assad me semble avoir totalement raison lorsqu’il s’adresse aux membres du Congrès US en leur faisant observer "c'est une guerre qui va contre les intérêts de l'Amérique. Pourquoi ? C'est une guerre qui va aboutir à soutenir al-Qaïda et les gens qui ont tué des Américains le 11 Septembre’’ http://actualite.portail.free.fr/monde/09-09-2013/syrie-bachar-el-assad-met-la-pression-il-faut-s-attendre-a-tout/.

 

Mon analyse est-elle fausse, voire totalement ridicule ?

 

Très franchement ?  J’en serais ravi et c’est avec une joie non dissimulée que j’aimerais pouvoir ajouter dans quelques semaines à ce billet que je suis le Bidochon n°1 du Proche-Orient… que dans la région tout baigne dans le meilleur des mondes.

 

En attendant, je regarde avec une profonde tristesse certains quartiers qui me sont familiers d’Alep ou de Damas livrés à la désolation de ce qui me paraît être plus le résultat d’actes de terrorisme que d’actions révolutionnaires de type démocratique.

 

Information de dernière minute. Une initiative a priori astucieuse de la diplomatie russe : mettre les armes chimiques syriennes sous contrôle international http://www.lepoint.fr/monde/syrie-la-russie-appelle-damas-a-mettre-sous-controle-international-ses-armes-chimiques-et-a-les-detruire-09-09-2013-1722488_24.php , mais est-ce matériellement réalisable ? Dans l'immédiat, on pourra regretter qu'elle puisse être analysée comme un élément de match entre différentes puissances http://actualite.portail.free.fr/monde/10-09-2013/video-la-russie-a-marque-un-point-tres-important-dans-le-conflit-syrien/ ; c'est ridicule.  

 

 

 

Ajout du 11 septembre 2013.

 

11 septembre, une date chargée de souvenirs d’une grande tristesse.

Hommage aux victimes, à leur famille, à leurs amis à leur Nation.

 

Concernant la Syrie, une constatation s'impose : je suis LE Bidochon de l’arme chimique.

Bonne foi inconsciente ou ruse machiavélique ? En tout cas, la proposition russe paraît difficilement réalisable.

Outre les raisons techniques et militaires, il faudrait compter une décennie pour avoir un espoir de démanteler l’arsenal syrien selon Olivier Lepique (Fondation pour la recherche stratégique) : http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-quel-est-l-arsenal-chimique-de-damas-et-comment-le-detruire-des-experts-repondent_408583.html#xtor=AL-54 ;

 

 

 

Ajout du 12 septembre

J’avoue : je suis un Bizounours !

Dans ma candeur imbécile, je m’étais dit pourquoi ne pas croire Bachar el-Assad qui clame son innocence avec le soutien de Vladimir Poutine ? Pourquoi les Occidentaux auraient-ils le monopole de cette vérité politique qui passe par des services secrets et autres informations qui n’ont pas pour caractéristique de se diffuser au grand jour…

 

C’est officiellement pour contrebalancer l’arme nucléaire dont dispose Israël que Bachar el-Assad a développé un type de ‘munitions binaires qui mélangent les composantes, permettant de créer un produit toxique après que la fusée ou l’obus ont été tirés. «Si les enquêteurs trouvent des morceaux d’obus ou de fusées avec ce degré de sophistication, cela pointera directement du doigt l’armée syrienne»’ http://www.slate.fr/story/77046/syrie-ake-sellstrom-armes-chimiques . Or, avant même que le rapport sur l’usage d’armes chimiques du 21 août dernier ne soit officiellement remis à Ban Ki-moon, peut-être le 16 septembre, filtre le bruit (attendons quand même sa confirmation) ‘que l’examen des roquettes ayant contenu les gaz, des munitions tirées et de tests de laboratoires sur des prélèvements du sol  […]’ ne laissent guère de doute : «Vous pouvez déduire l’identité de l’auteur par le type de preuves», aurait lâché un diplomate occidental de l’ONU lié à l’enquête http://www.slate.fr/story/77602/syrie-attaques-chimiques-onu-rapport.

Moi qui avais apprécié à sa juste valeur le doigté et l’ironie (particulièrement dans la conclusion) de ‘L’appel à la prudence de la Russie’, message adressé aux Américains par Vladimir Poutine, http://www.nytimes.com/2013/09/12/opinion/putin-plea-for-caution-from-russia-on-syria.html?_r=0 *, j’ai le sentiment d’être le cocu de service d’une très, très mauvaise comédie de boulevard… la comédie en question ayant des connotations plus que tragiques,  malheureusement.

Ce qui m’ennuie le plus à présent, ce n’est pas tellement de passer outre l’argumentaire assez pertinent et convaincant de Jacques Attali qui se prononce en faveur des frappes (http://www.slate.fr/story/77356/syrie-attali-avant-que-la-herse-ne-se-leve), mais qu’en acceptant de mettre en œuvre un désarmement chimique de la Syrie, l’Occident ne donne indirectement une légitimité nouvelle à Bachar al-Assad (http://www.slate.fr/story/77576/assad-partenaire-occident) –d’où, pour contrebalancer et en souhaitant un renversement de la dictature, les livraisons d’armes à une opposition que l’on espère démocratique http://www.slate.fr/monde/77612/cia-livre-rebelles-syriens-armes- et, plus grave encore, le fait que ne pas intervenir aujourd’hui est peut-être reculer… pour mieux sauter : ‘’même si des frappes aériennes imminentes semblent bien moins probables aujourd’hui qu’il y a une semaine, les Etats-Unis se feront presque assurément rattraper par le conflit’’. http://www.slate.fr/monde/77562/syrie-proposition-russe-solution...

 

«Sommes-nous sûrs d’avoir un partenaire en Bachar al-Assad?» ou va-t-il ‘nous’ promener pendant des semaines, des mois, comme le fit Saddam Hussein http://www.slate.fr/story/77576/assad-partenaire-occident , et comme persistent à le faire les Iraniens avec leur développement nucléaire à des fins soi-disant exclusivement énergétiques ?

* Ne pas manquer les commentaires (ni le clip... que ne ferait-on pas pour paraître bon enfant ? ) de Alexandra Petri   http://www.washingtonpost.com/blogs/compost/wp/2013/09/12/america-not-exceptional-at-all-says-putin-among-other-things/  - résumé en français http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/12/j-ignorais-completement-que-poutine-etait-un-partisan-de-l-egalite_3476900_3218.html#xtor=AL-32280396

 
 

Ajout du 17 septembre

Il y a quelques jours (le 10 septembre), Khaled Saleh, porte-parole de la Coalition nationale des forces révolutionnaires et d’opposition syriennes (le principal groupe international représentant l’opposition syrienne) expliquait à un journaliste que  « l’idée selon laquelle une intervention militaire ferait le jeu d’al-Qaida » était fausse car l’opinion publique était trompée  sur la nature de la résistance syrienne. Il estime le nombre de combattants rebelles affiliés à Jabhat al-Nusra, qui a des liens avec al-Qaida, à «au plus 10% en comparaison des forces modérées», bien qu’il pense que le vrai chiffre soit plus bas.  http://www.slate.fr/monde/77558/opposition-syrie-confiance-russie-assad

Peu après (article daté du 16 septembre), Le Monde  http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/16/selon-une-etude-britannique-pres-de-la-moitie-des-rebelles-syriens-sont-des-islamistes-radicaux_3477974_3218.html#xtor=AL-32280396 reprenait un article du Dayly Telegraphe http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/10311007/Syria-nearly-half-rebel-fighters-are-jihadists-or-hardline-Islamists-says-IHS-Janes-report.html qui publiait les résultats d’une étude l'institut britannique de défense IHS Jane’s qui était un peu plus précise (si c’est possible… !) dans l’évaluation.

Il y aurait quelque 100 000 insurgés contre le régime de Damas répartis en une multitude de groupuscules évalués à 1 000. Parmi eux, il y aurait 10 000 combattants liés à Al-Qaida qui seraient originaires de plusieurs pays, et 30 à 35 000 extrémistes « centrés sur le conflit syrien ».

Libre à vous de me suivre ou non dans l’ ‘amalgame’ auquel je vais procéder  mais, dans la confusion actuelle, je pense que l’on peut considérer que cela fait près de 50 000 combattants, soit environ 50%, qui ont en commun la volonté de renverser le dictateur Bachar al-Assad pour établir la dictature de la Charia. C’est sans doute à un calcul de ce type que se livre http://www.lepoint.fr/monde/exclusif-carla-del-ponte-la-moitie-des-combattants-contre-assad-sont-des-djihadistes-17-09-2013-1731906_24.php

Resterait quelque 50 000 combattants qui seraient des démocrates plus ou moins authentiques puisque "si les Occidentaux apparaissent comme n'étant pas intéressés à faire tomber Assad, les islamistes modérés vont alors probablement basculer dans le camp des extrémistes", ajoute un ‘expert’ cité dans les articles.

Que ce soit en Syrie ou dans d’autres pays musulmans (y compris la Turquie qui me parait être une poudrière sur le point d’éclater depuis que le kémalisme s'y meurt),  l’Islam est en pleine crise identitaire :

Ø  Islam radical, avec confusion totale entre la vie religieuse et la vie civile, ce qui débouche sur une société basée sur la Charia ; voici un point, qu’il serait peut-être bon d’expliquer une nouvelle fois à Vincent Peillon qui semble croire en l’efficacité de sa Charte de la laïcité à l’école et qui envoie les enseignants au casse pipe

Ø  Islam  modéré…

Ø  … et démocratie de type occidental, mais là, il ne faut point trop rêver. Mutafa Kemal avait tenté d’amener la Turquie sur cette voie, mais à quel prix et pour quel résultat !

Concernant le prix, ce n’est pas sans raison que l’on a pu écrire un ouvrage qui m’avait beaucoup  marqué il y a quelque 45 ans, alors que je découvrais la Turquie moderne : Mustafa Kemal dictateur.

Je l’avais trouvé dans une bibliothèque à Istanbul et j’ai totalement oublié le nom de l’auteur et, plus encore celui de l’éditeur. Je me souviens par contre que j’y avais découvert que, pour venir à bout des récalcitrants à ses idées, il n’avait pas hésité à éliminer ; des photographies assez atroces montraient de religieux pendus aux arbres des rues de Konya.

Concernant le résultat on observera que pour rester démocratique  (!!), la Turquie a connu plusieurs… coups d’état militaire et que, aujourd’hui, que le kémalisme disparaît, la poussée islamiste se ressent au quotidien.

 

La place de l’Occident est-elle bien dans ce conflit identitaire de l’Islam ?

 

Il y a quelques jours, j’ai failli me faire démolir physiquement par un copain (finalement en est-ce bien un ?!) d’origine algérienne car j’avais osé dire qu’à ma connaissance l’interdit de l’alcool dans l’Islam procédait de Hadiths (notamment celui rapporté par at-Tirmidhî, dans al-Jmi), mais pas d’un verset coranique ; qu’il n’y avait pas –toujours à ma connaissance- d’interdit formel dans le livre sacré de l’Islam, bref : que concernant l’interdit de l’alcool il n’y avait dans le Coran que des ‘Makrouh’, mais pas de ‘Haram’.

 

Si pour une question de ce type qui, personnellement, me semble très accessoire face aux grands problèmes du monde on manque de se faire éclater, ma position est peut-être bien de laisser l’Oumma régler ses problèmes seule.

 

L’ennui est que, avec la mondialisation, l’Islam est partout présent et que au moment où j’écris ces mots, c’est horrible, l’un de mes voisins est peut-être très fier d’apprendre que l’un de ses fils est mort au djihad en Syrie, ou ailleurs ; digne, il ne verse pas une larme (je fais ici allusion au reportage déjà cité Enquête exclusive du 8 septembre était assez éloquent – Replay : http://www.m6replay.fr/#/enquete-exclusive/11312652-chef-de-guerre-djihadiste-homme-d-affaires-des-francais-au-c-ur-de-la-guerre-syrienne) .

 

Ai-je encore le droit, dans ce ce pays de libertés, dit-on, de chanter que Mourir pour des idées, l’idée est excellente, Moi j’ai failli mourir de ne l’avoir pas eu [] O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres, Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas, Mais de grâce, morbleu ! laissez vivre les autres! http://www.youtube.com/watch?v=p-ZI28nbSDQ

 

 

Ajout du 28 septembre : une solution définitive ou une accalmie avant la tempête ?

Je suis ravi de constater  que, finalement,  les quelques partisans de frappes sur la Syrie n’ont pas été suivis, et je me demande même si Barak Obama n’a pas lui-même grandement contribué à chercher une solution autre, conscient qu’il s’était mis dans un fichu pétrin avec son histoire de ligne rouge à ne pas franchir.

Je souris intellectuellement en constant que l’accord onusien sur la destruction des armes chimiques de Damas n’est assorti d’aucune sanction en cas de non exécution. La diplomatie est un bien curieux ballet… Il fallait l’accord des membres qui, au Conseil de Sécurité ont droit de véto, un texte convenant à chacun a  donc été élaboré grâce au mot évident et simple tout à la fois, mais encore fallait-il le trouver : ‘conséquence’.  Si Bachar al-Assad ne s’exécute pas, il y aura des ‘conséquences’. Lesquelles ? On se réunira de nouveau pour en discuter si besoin était… et déjà les voix sont discordantes : il faudra être certain à 100% et que… et que…  http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/28/syrie-onu-destruction-armes-chimiques_n_4006942.html  ; http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/28/la-resolution-de-l-onu-premier-signe-d-espoir-en-syrie_3486362_3218.html ; http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/27/syrie-les-inspecteurs-achevent-leur-mission-l-onu-peaufine-sa-resolution_3486079_3218.html .

Qui ose encore me dire que j’ai parfois été trop pointilleux avec vous sur certains termes, certaines nuances ?

Je suis ravi que l’un des plus gros stocks d’armes chimiques du monde puisse être détruit, et que cette destruction se fera peut-être plus rapidement que prévu s’il est vrai qu’une grande partie est déjà ‘inutilisable’  http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/27/le-programme-chimique-syrien-en-partie-inutilisable_3485759_3218.html. J’ose croire que tout cela se fera sans nuls risques environnementaux.

Je suis également ravi du rapprochement Orient / Occident qui semble se faire avec un allié de Bachar el-Assad, l’Iran d’ Hassan Rohani http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/25/l-iran-d-hassan-rohani-pret-a-cooperer_3484108_3218.html#xtor=AL-32280397; http://www.courrierinternational.com/une/2013/09/25/obama-tend-la-main-a-rohani-hollande-la-serre ; http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/entretien-telephonique-historique-entre-barack-obama-et-hassan-rohani_422339.html#xtor=AL-54.

 

Je m’amuse du cours de diplomatie donnée à la France par le représentant de Bachar el-Assad http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/28/syrie-onu-destruction-armes-chimiques_n_4006942.html

Par contre, je m’inquiète grandement des forces armées en présence en Syrie. Non seulement les révoltés de tendance démocratique ne sont pas suivis par tous les insurgés, ce que l’on sait depuis longtemps, mais les démocrates semblent devenir minoritaires et sont même agressés par les djihadistes http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/25/rebelles-syriens-coalition-nationale-islamistes-syrie_n_3987769.html?utm_hp_ref=syrie; Bachar al-Assad est-il en partie responsable de cette situation http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/20/syrie-al-qaida-gagnent-terrain-compliquent-combat-rebelles_n_3960725.html?utm_hp_ref=syrie ?

 

Si la rébellion contre Damas devient essentiellement islamiste avec pour but d’imposer la Charia aux Syriens, il faudra que l’Occident se décide à soutenir ou bien les islamistes radicaux ou bien Bachar el-Assad.

Marine Le Pen a déjà choisi son camp http://www.bvoltaire.fr/marinelepen/je-prefere-encore-bachar-el-assad,5452 ; Philippe Meunier également http://www.lyoncapitale.fr/Journal/France-monde/Actualite/Monde/Un-depute-UMP-prefere-Bachar-al-Assad-aux-islamistes  ...

Pendant que BHL poursuivra peut-être sa prêche pour tenter de démontrer que Bachar el-Assad est lui-même un intégriste  http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/16/selon-bhl-bachar-al-assad-est-un-dangereux-islamiste/, il faudra que le reste de la classe politique internationale en principe démocratique se décide...

 

Je sais qu'il est aujourd'hui de bon ton de critiquer Le Choc des civilisations de Samuel Huntington, mais il me semble néanmoins sentir comme un léger mais angoissant parfum de quelques-unes de ses constatations. Quelle serait la réaction de l'Oumma et de certains pays musulmans si les démocraties occidentales se mettaient à soutenir ouvertement Damas... et donc les puissances des Proche et Moyen Orients qui sont derrière ?

 

N.B. 29/09/2013 - L’identification des différentes factions rebelles au régime de Bachar al-Assad est plus que complexe et, dans les textes que j’ai mis en ligne sur ce blog, j’ai singulièrement simplifié la situation car, pour être franc, ne compte à mes yeux que la tendance démocratique et celles qui, au contraire, veulent faire de la Syrie (et de toute la région, voire du monde entier) un espace islamique régit par la Charia.

Le Monde publie ce dimanche 29 septembre 2013 une analyse plus précise de la situation   http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/29/ban-ki-moon-rencontre-le-chef-d-une-opposition-syrienne-en-crise_3486695_3218.html#xtor=AL-32280397

Il demeure que Le Monde identifie des tendances musulmanes modérées qui peuvent sembler très discutables. C’est notamment le cas de celle des Frères Musulmans contre laquelle les Egyptiens viennent de se révolter car, justement, ils la trouvaient trop radicalement islamiste.

C’est cette même tendance que l’on retrouve dans la Turquie de l’AKP de Recep Tayyip Erdoğan

et contre laquelle s’élèvent régulièrement une partie de la population turque, situation qui m’a fait écrire plus haut que la Turquie était peut-être / sans doute une poudrière…



[1] Désolé, ne connaissant rien à la façon de tuer ses semblables avec des gaz (ou autres engins de mort, d’ailleurs), je viens de donner un coup d’œil sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_de_combat_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale § Systèmes de diffusion des gaz. A la première ligne, j’apprends que « le premier système de diffusion était la libération du gaz contenu dans des bonbonnes de gaz sous un vent favorable pour qu'il soit transporté au-dessus des tranchées adverses. » Voilà qui n’est pas très compliqué et mériterait une vérification à Damas… si elle est possible. Par ailleurs, et peut-être à tort, j’ai tendance à considérer que les mortiers dont il est question ensuite dans les explications de Wikipedia ne me semblent pas très difficiles à ‘bricoler’ ; si ? Pourra être éloquent un coup d’œil sur http://amir-aslani.com/ligne-rouge-franchie-en-syrie-30-secondes-pour-rflchir-aux-consquences-des-ripostes-militaires-occidentales-passes/ , § 4 en particulier.  On y apprend notamment qu’au mois de mai dernier Carla del Ponte, magistrat suisse membre de la Commission d’enquête de l’ONU, avait accusé les rebelles syriens d’avoir fait usage du gaz sarin.

[2] J’emprunte l’expression à Eugénie Bastié http://www.causeur.fr/syrie-djokovic-tennis,23987 qui me semble en être l’inventrice.

Repost 0